Test The Legend of Legacy

Le par Fabien H.  |  1 commentaire(s)
The Legend of Legacy - pochette

Les amateurs de RPG peuvent désormais se jeter sur un nouveau titre, The Legend of Legacy. Développé par le studio japonais Furyu, le titre peut faire penser à un jeu de rôle dans la même veine qu'un Final Fantasy ou un Dragon Quest, mais le résultat est finalement tout autre, puisqu'il s'agit avant tout d'un soft misant sur son gameplay plutôt qu'un scénario travaillé. Le titre présente-t-il suffisamment d'arguments pour mériter sa place de RPG de qualité sur Nintendo 3DS ? Nous y répondons dans notre test complet.

En quête d'Avalon

Attendu de pied ferme par les amateurs de RPG japonais, The Legend of Legacy s'affiche comme le nouveau titre du studio Furyu. Ce dernier a déjà fait ses preuves sur quelques softs nichés tels que Unchained Blades et d'autres titres quant à eux sortis uniquement sur l'archipel nippon. Pour le coup, il s'agit donc du premier titre de la société à débarquer en Europe. Qui plus est, il est question d'un RPG classique dans ton approche, mais mixant des éléments de dungeon RPG. En effet, si le premier aperçu peut laisser penser à une histoire de longue haleine, il est important de spécifier qu'il s'agit avant tout d'un soft focalisé sur son gameplay. De ce fait, les joueurs qui préfèrent les combats aux phases de dialogue devraient être plus que ravis.

Au niveau du pitch scénaristique, The Legend of Legacy nous parachute sur l'île d'Avalon, lieu fraîchement découvert par les hommes et attirant des aventuriers de tous horizons. En début de partie, il sera demandé de sélectionner un héros parmi les sept disponibles, avant de nous lancer sans plus attendre dans la conquête de nouveaux territoires. Quel que soit le protagoniste principal choisi, il est important de préciser que le scénario – aussi réduit soit-il – ne différera pas réellement. La seule contrainte sera de conserver ce personnage tout au long de l'aventure. Il conviendra donc de bien le choisir, selon ses capacités propres. Vous débuterez aux abords de la ville d'Initium, laquelle servira de « hub » dans lequel nous reviendrons de façon régulière pour s'approvisionner et sauvegarder notre partie. Cette petite bourgade ne comprend que très peu de PNJ ( personnage non joueur ) et, indubitablement, bien peu d'interactions découlant sur un étoffement de l'histoire. Aussi, les amateurs de dialogues risquent d'être particulièrement déçus.

The Legend of Legacy - 11 The Legend of Legacy - 1

En complément du protagoniste principal, deux compères nous accompagneront dans cette aventure : leur sélection dépend du premier personnage préalablement sélectionné, mais il sera rapidement possible d'en changer en recrutant d'autres aventuriers qui apparaîtront aléatoirement à Initium. Dès les premiers instants de jeu, le roi de la ville nous demandera d'explorer les différents lieux d'Avalon, de sorte à cartographier les différentes zones. Le sentiment d'exploration en terrain vierge est ainsi présent dès le début de l'aventure et restera au coeur du gameplay jusqu'à la toute fin du jeu. L'intérêt de cartographier les différents lieux permettra de récupérer de l'argent. Pour cela, il conviendra de vendre nos cartes préalablement complétées auprès de l'unique marchand de la ville. S'il est possible de vendre des cartes partiellement explorées, il est vivement conseillé de demeurer patient, de sorte à finir l'ensemble des zones d'un niveau et ce, dans l'optique de décrocher un meilleur paiement. Étant donné que c'est la principale source de revenu du jeu, le choix de patienter sera plus sage.

La monnaie sonnante et trébuchante acquise permettra d'acquérir de nouvelles cartes de lieux à explorer, mais aussi des équipements plus puissants. Comme il est très rare de trouver des armes et armures dans les zones de jeu ou lors de combats, il sera nécessaire de passer une nouvelle fois par le marchand pour se mettre à jour. Toutefois, il existe un autre moyen qui permet de glaner de puissants équipements : la location de bateaux. Ces derniers effectueront des recherches de butins aux abords d'Avalon et la récolte finale se révèle totalement aléatoire, tant et si bien qu'il est possible de récupérer de puissants équipements en seulement quelques minutes de jeu. En conséquence, cette dimension « random » occasionne une difficulté elle aussi aléatoire : il suffit de ne pas posséder de puissantes armes et pièces d'armure pour suer sang et eau face à certains adversaires, tandis qu'avec un peu de chance lors des excursions de navires permettrront de nous balader sans difficulté dans l'ensemble des zones de jeu. Cette notion d'aléatoire se retrouve malheureusement dans un autre axe de gameplay, à savoir les combats.

The Legend of Legacy - 3 The Legend of Legacy - 7



Élémentaire, mon cher Watson

Le système de combat de The Legend of Legacy a le mérite d'être particulièrement bien pensé, quand bien même certaines données cassent quelque peu la dimension stratégique globale. Dans l'absolu, il s'agit d'un système au tour par tour, à l'instar d'un ancien Final Fantasy ou d'un Dragon Quest ( pour ne citer que les plus connus ). Aussi, les amateurs des RPG de la grande époque y verront un intérêt à noter d'une pierre blanche. Il est donc demandé de programmer nos attaques à l'avance, leqquelles sont initialement basées sur des charges directes qui consommeront ou non quelques points SP. Au fil des combats menés, nos protagonistes amélioreront l'efficacité de leurs capacités et en débloqueront de nouvelles. Comme aucune indication quant à l'expérience acquise n'est de mise, il est difficile de prédire quel est le calcul de gain de puissance, ce qui se révèle particulièrement dommage. Cela se ressent également dans le gain de HP, d'attaque ou encore de défense qui surviennent parfois en fin de combat.

Au fil des heures de jeu et d'exploration dans les différentes zones d'Avalon, il sera possible de découvrir des pierres mystérieuses qui nous permettront de remporter des « Singing Shard » et des « Whispering Shard ». Les premiers permettent de faire appel à des éléments, à savoir l'eau, le vent et le feu ( le quatrième élément du jeu, l'ombre, n'est utilisé que par les monstres que nous rencontrerons ). Les seconds permettent de faire appel à des capacités spéciales relatives à chaque élément. Dans l'inventaire, il s'agit d'items à greffer dans les emplacements d'accessoires de chaque personnage ( limités à deux par aventurier ). En cours de combat, les éléments jouent un rôle plutôt important dans les dégâts qui seront assénés ou subits. Dans le même principe qu'un Chrono Cross, une zone dédiée à la répartition des éléments est affichée sur l'écran tactile de la 3DS et il conviendra d'user de « Singing Shard » pour orienter les faveurs élémentaires à notre cause. La subtilité se focalise dans le fait que les ennemis peuvent eux aussi utiliser ces éléments et les tourner à leur faveur. Il sera donc nécessaire de bien réfléchir aux coups à programmer, de sorte à éviter une issue fâcheuse.

The Legend of Legacy - 8 The Legend of Legacy - 6

Dans les faits, The Legend of Legacy n'est pas spécialement une promenade de santé. Il suffit de ne pas avoir récupéré d'équipements de qualité pour rencontrer une certaine difficulté dans les affrontements, plusieurs ennemis se révélant être très résistants et / ou puissants. Plusieurs choix de formation sont de mise pour faire face, certains pouvant être débloqués au fil de la progression, d'autres pouvant être créés de toute pièce par nos soins. Cela permet notamment d'assigner un personnage à la défense tandis que les deux autres seront axés sur l'attaque, voire assurer un personnage de soutien qui aura l'initiative d'effectuer une action avant les ennemis.

Afin de contrebalancer l'aspect retors du jeu, il est possible de fuir à chaque début de tour, avec la certitude de pouvoir prendre la poudre d'escampette. En conséquence, nous reviendrons au tout début du niveau, nécessitant de parcourir à nouveau toutes les zones explorées, en tentant de slalomer entre les ennemis affichés dans les différents environnements. De plus, il est important de souligner qu'après chaque combat, nos trois alliés disposeront à nouveau de toute leur santé, seule la jauge de SP ne se remplira qu'après chaque tour au cours d'un affrontement. De plus, un ennemi tombé au combat sera automatiquement remis sur pied en cas de victoire, mais avec un petit malus en termes d'HP. Pour recouvrer l'ensemble des points de vie, il conviendra de passer la nuit à l'auberge de la ville d'Initium. Concrètement, la progression peut se révéler parfois longue et répétitive si la préparation en matière d'équipement ne s'est pas révélée fleurissante, ce qui peut être particulièrement frustrant.

The Legend of Legacy - 10 The Legend of Legacy - 12



La loi du random

Sur le plan visuel, le jeu se révèle plutôt convaincant : en dépit d'un choix tirant résolument vers le minimalisme ( le village d'Initium, pas vraiment très détaillé ) le titre propose des rendus généralement agréables à l'oeil, qu'il s'agisse de l'apparition des éléments du décor au fil de la progression dans les zones de jeu, ou encore les quelques animations en combat. La patte artistique est de bonne facture, fournie par une bande originale très agréable à l'oreille. Reste quelques petits ralentissements qui peuvent survenir lors de combats chargés en ennemis.

The Legend of Legacy - 2 The Legend of Legacy - 9

Vous l'aurez compris, The Legend of Legacy est avant tout un jeu basé sur les affrontements et s'oriente un peu trop sur une dimension aléatoire qui peut littéralement briser la difficulté du jeu, voire l'accentuer. Le titre ne prend jamais le temps de proposer de longs dialogues, quand bien même l'univers aurait amplement pu se prêter à une histoire bien ficelée. Quoi qu'il en soit, la durée de vie se montre malgré tout assez honnête, quand bien même elle peut varier selon la difficulté qui sera de mise selon les résultats aléatoires sus-précisés. On regrettera également que nous ne puissions profiter d'une traduction du jeu en français et ce, même si le soft n'est pas bien riche en dialogues.

Legend of Legacy

46,53€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 46,53€.

Reste qu'il s'agit d'un RPG plutôt agréable à effectuer sur de petites périodes car, au vu de la répétitivité de son gameplay, les moins assidus pourront rapidement se sentir « gavés » des combats à répétition, une exploration fastidieuse dans les moindres recoins – à la Star Ocean 3 – et des allers-retours plus ou moins incessants jusqu'à la principale ville du jeu. Malgré la proposition d'un New Game +, The Legend of Legacy est un titre qui s'apprécie de façon fugace et sur une courte durée. Le titre pourra toutefois nous faire patienter jusqu'à la sortie de Bravely Second : End Layer, RPG déjà bien plus touffu sur Nintendo 3DS.

The Legend of Legacy - 5 The Legend of Legacy - 4



+ Les plus
  • Système de combat intéressant
  • Univers soigné
  • Belles musiques
- Les moins
  • Pas vraiment de scénario
  • Trop d'aléatoire dans le gameplay
  • Globalement répétitif
  • Pas de traduction française

Notes

  • medaille
    Note générale Premier titre du studio Furyu à arriver en Europe, The Legend of Legacy se présente comme un RPG japonais plutôt agréable, mais pas forcément aussi captivant qu'un Final Fantasy ou qu'un Dragon Quest. En effet, le soft met de côté la dimension histoire pour s'orienter quasi-exclusivement sur son gameplay et ses combats. Ces derniers proposent un système intéressant basé sur les éléments qui ravivera quelques souvenirs aux fans de Chrono Cross, mais le titre bénéficie d'un défaut majeur dans son déroulement : la gestion de l'aléatoire. Cela nous fait perdre toute dimension stratégique, laissant la chance pour seule compagne dans certains axes des combats et dans l'obtention d'équipements. Il s'agit néanmoins d'un titre à découvrir pour les amateurs du genre.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire