Test Lifesigns A coeur ouvert

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Lifesigns

Lifesigns est un nouveau titre médical, mêlant à la fois le style d'un Trauma Center en moins poussé, à celui d'un Ace Attorney dans la quête d'informations. Le mélange est appréciable et ne vous demandera pas de ce fait de soigner à la chaîne nombre de pathologie. Les phases de jeu sont assez diversifiés et l'intrigue est même prenante. Voilà un titre qui mérite votre attention.

Pas d'opération au programme

Blouses blanches, scalpels, stéthoscopes, aiguilles, vous pensez sans doute que vous êtes en présence d'un jeu à la Trauma Center. Vous imaginez que vos parties seront ponctuées de pathologies plus ou moins simples à soigner, d'opérations et de manipulations d'organes. Et bien vous n'y êtes pas. L'aventure de ce Lifesigns prend simplement sa place dans un hôpital. Votre rôle de médecin est ici mineur et on ne vous bipera pas à tout bout de champ pour sauver des vies humaines. Les opérations sont présentes mais en très petit nombre.
Ce Lifesign appartient plus au genre du jeu d'aventure, tant l'investigation ici est importante, voire essentielle. On vous demandera d'ailleurs plus de savoir lire que de savoir manier le stylet, tant les phases de dialogues sont nombreuses. A l'image d'un Ace Attorney, vous devrez principalement parler à vos collègues, à vos patients, obtenir et conserver des informations pour pouvoir les ressortir au bon moment.

Lifesigns DS (4) Lifesigns DS (5)

Vous incarnez ici le Docteur Tendo, un personnage qui aurait pu aussi bien trouver sa place dans les mangas, tant le style des graphismes s'apparente à celui des bandes dessinées japonaises. Ce Docteur Tengo est un interne en deuxième année et semble manquer de confiance en lui. Un autre point commun à la saga des Ace Attorney, où l'on a bien souvent rencontré des avocats en devenir. Tengo se verra confier au fil de l'aventure de nouvelles responsabilités. Mais pour cela, vous devrez provoquer nombres de discussions avec vos collègues et vos patients pour permettre à l'aventure d'évoluer. On ne vous le cache pas, cet effet de dialogue incessant peut, à certains moments, se montrer ennuyeux. Surtout quand par inadvertance, vous reproduisez pour la seconde fois consécutive la longue et fastidieuse tirade lancée par votre interlocuteur. Mais le titre a le mérite de vous sortir de votre torpeur en disposant de quelques mini-jeux, histoire de dynamiser la partie. Les amateurs de jeu d'aventure seront eux habitués d'enchaîner les discussions afin de découvrir chaque fois un peu plus un scénario bien construit.



Phases de gameplay

Les discussions et les allers et retours à travers les couloirs de l'hôpital feront la majorité de votre aventure. Le titre ne se monte de ce fait pas difficile à prendre en main, puisqu'il ne s'agira, la plupart du temps que de faire avancer les dialogues. Vous ferez donc connaissance dans un premier temps avec les différents membres de l'hôpital, les médecins et les infirmières, puis avec les différents patients que vous aurez à soigner. Tous vous dévoileront des informations, des détails importants quant au bon déroulement du jeu. Pas besoin de vous souvenir de tout ce qui est dit, ni de disposer près de vous d'un petit carnet de note. Le jeu mémorise de lui-même les détails clés dont vous aurez besoin à un moment ou à un autre.

Lifesigns DS (2) Lifesigns DS (3)

Ces détails viennent se loger en haut de l'écran tactile, s'affiche par le biais de vignettes. Une sorte de menu vertical en quelque sorte, qui s'allonge au fur et à mesure, à tel point que parfois, le déroulement pour accéder au détail voulu se montre assez fastidieux. Pour utiliser l'une de ses informations, il suffit de la faire glisser sur votre interlocuteur, puis de voir sa réaction. A vous donc de savoir user de ces détails clés, un peu comme des cartes que l'on abattrait au bon moment.
Vous effectuerez également de nombreux allers et retours dans l'hôpital. Les développeurs ont intégré à leur titre un plan interactif très précis. Chaque pièce de l'hôpital se distingue par un point sur lequel il suffit de poser votre stylet pour que Tendo s'y rende. Vous disposez d'une vue d'ensemble de ces pièces, et pouvez même constater si la personne à qui vous devez parler si trouve bel et bien. Voilà de quoi vous éviter quelques cheminements inutiles.

Lifesigns DS (6) Lifesigns DS (7)

Entre ces grands moments de discussion viendront s'intercaler quelques mini-jeux, histoire de vous détendre les méninges et de passer à une activité un peu plus dynamique. Le titre vous proposera donc quelques petites épreuves où vous devrez faire preuve de dextérité, le stylet à la main.
Quant aux opérations, celles-ci se déroulent toutes selon un même schéma. Vous oscultez votre patient, puis vous l'opérer. L'ensemble est très directif et vous n'avez aucune initiative à prendre. L'infirmière vous apprend la marche à suivre de l'opération, vous donne le bon instrument à chaque étape, et le titre vous indique, par le biais de l'effet de concentration (une simple pression du bouton L) où couper, inciser, quoi retirer, etc. Aucune erreur ne vous est permise sous peine de perdre votre patient, mais la difficulté n'est pas assez élevée pour que cela survienne. C'est donc un peu simpliste, les opérations nous laissent un peu sur notre faim, surtout après avoir croisé Trauma Center. Mais comme on vous l'a dit, Lifesigns est avant tout un jeu d'aventure. Le reste est à considérer comme du contenu supplémentaire, présent essentiellement pour diversifier le déroulement de l'action. Peut-être aurait-il fallu pour que ce soit réussi que les mini-jeux soient un peu plus nombreux. Mais le titre n'aurait-il pas risqué de vous faire perdre le fil de l'histoire ?

Lifesigns DS Lifesigns DS (1)



Conclusion

LifesignsLifesigns est à réserver avant tout aux amateurs de jeu d'aventure. Ici, les mini-jeux, les opérations notamment, ne représentent qu'une infime partie du gameplay. La part belle est laissée aux discussions, à la quête d'informations faisant avancer l'aventure, surtout quand elles sont utilisées au bon moment.


La lecture et la réflexion sont au centre de ce titre, tout s'articulant autour d'un scénario assez bien construit et il est vrai, assez captivant.
On retiendra également la durée de vie de ce soft, qui, une fois terminé, vous demandera de le recommencer à plusieurs reprises, les épisodes pouvant se terminer différemment selon vos choix. Spike offre aux joueurs un titre riche en contenu, qui devrait réellement séduire les amateurs de jeux comme la très bonne série des Ace Attorney.

Lifesigns A coeur ouvert est disponible à partir de 39 €.



+ Les plus
  • Scénario
  • Durée de vie
  • La présence de différentes fin pour chaque épisode
  • Présence de mini-jeux pour diversifier l'aventure
- Les moins
  • Pas assez de mini-jeux
  • Côté directif des opérations

Notes

  • Graphisme Le style graphique s'inspire largement des mangas. La mise en scène n'est pas sans rappeler celle de la série des Ace Attorney : vous regardez vos interlocuteurs de face, leurs mimiques changent selon leurs dispositions et la situation. Le genre est donc de l'ordre du déjà-vu mais il reste très appréciable.
    8/10
  • Bande son La bande son se distille en harmonie avec le déroulement de votre partie. Ce n'est certes pas de la grande musique de fond, mais elle contribue à l'ambiance de ce titre parfois déroutante...
    6/10
  • Jouabilité Pour un titre médical, on s'attendait tout de même à plus d'interventions. Celles-ci se montrent peu nombreuses et pas des plus agréables à jouer. Les faux pas ne vous sont que très peu permis, au risque de perdre très rapidement votre patient. L'essentiel du titre se situe sur l'aspect "enquête" du jeu, avec des phases de dialogues parfois interminables. Mais pour peu que l'on se prenne au scénario, vous apprécierez d'aller et venir à travers l'hôpital en vous sentant avancer dans l'histoire.
    8/10
  • Durée de vie Comptez une dizaine d'heure pour venir à bout de cette aventure. Le titre se déroule par le biais d'épisodes, cinq au total, chacun très dense. Et tous pourront se rejouer à loisir, car tous disposent de trois différentes fins. Si le cœur vous dit de recommencer encore et encore l'aventure, vous passerez réellement du temps sur ce titre.
    6/10
  • Scénario Vous vous laisserez vite prendre au jeu, même si au début de l'aventure le scénario ne semble pas vouloir décoller. Faire parler vos collègues, découvrir des points clés de l'histoire, avancer en reliant les pièces du puzzle, voilà ce qui motivera l'essentiel de votre aventure.
    7/10
  • Note générale Lifesigns est un titre captivant, pour peu que l'on aime l'investigation sur DS. Les blouses blanches peuvent vous induire en erreur, ne vous attendez pas à vivre une expérience similaire à Trauma Center. Lifesigns a trouvé sa propre voie et vous entraîne dans son aventure, habitée d'humour et de rebondissements.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire