Test LittleBigPlanet 2

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
LittleBigPlanet 2 - vignette

Après un premier épisode déjà très innovant, Media Molecule remet le couvert avec LittleBigPlanet 2. Pour le coup, les ambitions sont plus étendues, en raison de l'ouverture des possibilités au-delà du simple jeu de plates-formes. Toujours majoritairement axé sur l'activité de la communauté de joueurs, LBP 2 saura-t-il captiver son public afin de le motiver à créer de nouveaux jeux à partager en ligne  ? Au vu des améliorations apportées pour laisser parler notre créativité, le pari s'annonce bien tenu.

Sackboy à la rescousse

Très bien accueilli lors de sa sortie en 2008, LittleBigPlanet proposait une ambiance originale, audacieuse, et clairement dans l'air du temps. Le titre de Media Molecule se matérialise comme un gigantesque éditeur de contenu, laissant la possibilité à n'importe quel joueur de faire parler sa créativité. Bien que globalement centralisé sur l'expérience multijoueur, LBP pouvait également se parcourir en solo via un série de niveaux de bonne facture, orientée vers la plate-forme. Si les fans du jeu ont de nombreuses libertés pour concevoir des environnements authentiques, force est de constater que le gameplay restait plus ou moins le même.

En conséquence, le studio de développement a ratissé plus large avec LittleBigPlanet 2. Le gameplay s'ouvre en éventail afin de proposer plusieurs types de jeu  : de la course au shoot'em up, en passant par la plate-forme, ou encore des mini-jeux de réflexion. La prise en main gagne ainsi en variété, en totale adéquation avec l'idée originelle développée par Media Molecule. Tout comme le premier volet, LBP 2 propose une trame principale composée de plusieurs niveaux dispatchés en plusieurs mondes. Des efforts ont été fournis au niveau de la richesse de la progression, ainsi que l'immersion générale en raison de la présence de cinématiques doublées. Nous suivons ainsi les quelques personnages clés de l'aventure dans leur combat contre le Mégativitron, une machine diabolique qui compte aspirer le monde, annihilant les environnements pour ses ambitions néfastes. Votre Sackboy sera la meilleure arme pour détruire cette machine infernale.

LittleBigPlanet 2 - 5 LittleBigPlanet 2 - 1

Dans cette optique, vous parcourrez des mondes très variés, servant avant tout d'exemple et de source d'inspiration pour vos futures créations. Malgré tout, on appréciera la richesse des décors, les développeurs ayant intelligemment conçu chaque monde pour proposer un large dépaysement. De plus, la redondance ne sera pas au rendez-vous, puisque plusieurs outils vous seront proposés au fil de votre avancée. Parmi eux, vous serez amenés à utiliser des gants spéciaux pour soulever de gros blocs, ou encore projeter de l'eau à l'aide d'un casque spécial, utiliser un grappin élastique, voire bondir à dos de lapin. De ce fait, de nouvelles possibilités s'offrent à nous, enrichissant le gameplay majoritairement orienté plate-forme d'une grosse partie de l'aventure principale. Ce n'est que vers la fin du jeu que les choses se précipitent, proposant des phases de shoot'em up en scrolling horizontal et vertical, avec une petite touche rétro pixellisée très appréciable.

En parallèle, il est nécessaire de préciser que les quelques reproches que nous avons pu faire su le premier épisode n'ont pas systématiquement été pris en compte. En conséquence, nous retrouvons l'éternelle prise en main «  lunaire  » de Sackboy, découlant sur des sauts lents et sporadiquement imprécis. L'inertie est vraiment très étrange, surtout aux abords des décors. Fort heureusement, les niveaux de base fournis sur la galette prennent en compte cette prise en main, minimisant les crises de nerfs. Le grappin étant largement utilisé dans les phases de pure plate-forme (remplaçant volontiers la choppe du premier volet), la rigueur sera moins intrusive que par le passé. Nous retrouvons également la progression sur trois plans de profondeur, un élément qui s'avère toujours assez difficile à percevoir dans des environnements déjà riches en détails. Même après quelques heures d'essai, la perspective nous trompe régulièrement.

LittleBigPlanet 2 - 2 LittleBigPlanet 2 - 3



Liberté de créer

Tout comme le premier volet, LittleBigPlanet 2 s'oriente très nettement vers la partie online, s'appuyant ainsi que l'aspect communautaire véhiculé par la série. La partie principale contenant une poignée de niveaux ne correspond finalement qu'à une durée de vie relativement courte. Malgré tout, la rejouabilité est bien présente, dans l'optique de récupérer la totalité des objets de customisation. Ces derniers étant primordiaux pour le mode Création, tous les joueurs devront dans un premier temps découvrir les niveaux de Media Molecule avant de se tourner vers la communauté. Bien qu'il soit possible de parcourir les environnements en solo, il sera souvent nécessaire de s'entraider à plusieurs pour accéder à des objets supplémentaires. La coopération étant toujours possible jusqu'à quatre joueurs en local ou en ligne, l'intérêt est toujours très présent, surtout dans les mini-jeux à débloquer en récoltant des clés dans les niveaux principaux.



On notera toutefois quelques lags lors de certaines parties en multijoueur, anéantissant ainsi la prise en main en raison d'écrans de chargement intempestifs. Toutefois, sur plusieurs parties effectuées, ce cas de figure s'est révélé assez occasionnel. En revanche, les autres joueurs pouvant vous rejoindre à tout moment dans votre partie, l'affichage des demandes d'acceptation ont tendance à saccader vos actions l'espace de quelques secondes. Bien évidemment, les parties à plusieurs sont toujours très amusantes, mais la lisibilité est une fois de plus assez brouillonne, en raison de l'amas de Sackboys à l'écran. Il faudra veiller à bien se concentrer pour ne pas confondre son personnage avec celui d'un autre joueur.

LittleBigPlanet 2 - 4 LittleBigPlanet 2 - 10

Depuis le premier volet, l'outil de création de niveaux a gagné en possibilité et en fonctionnalités. En première ligne, le titre permet enfin de créer des PNJ et de gérer leurs attitudes, leurs dialogues, etc. Nommés Sackbots dans la trame principale, cette intelligence artificielle permet de diriger plus aisément vos jeux, en conditionnant les réactions des joueurs. Le Contrôlinateur permet quant à lui d’interagir avec les éléments du décor, afin de les utiliser pour une fonction secondaires (véhicule par exemple). Les outils permettant énormément de possibilités tant en terme d'architecture que de fonctions, vous pourrez même créer des cut-scenes, des thèmes musicaux, des écrans-titre pour vos mini-jeux, mais aussi et surtout d'influencer le gameplay. Pour s'en convaincre, il suffit de faire un tour dans les niveaux créés et disponibles en ligne. Nous y trouvons un émule de Micro Machines, une reprise de donjon de Legend of Zelda , une ébauche de Battlefield : Vietnam, ou encore une adaptation de Trials HD. Bref, les possibilités sont nombreuses et il suffit d'un peu d'inventivité et une bonne gestion des trompes l'oeil pour parvenir à proposer des jeux originaux : flipper, tower defense, mini-golf, etc.



Malgré tout, il faudra un minimum d'investissement et une bonne dose de patience pour se lancer dans la création de niveaux. En effet, de nombreux paramètres sont à prendre en compte, ainsi que diverses bases avant de se lancer à corps perdu dans la conception. Pour cela, Media Molecule a prévu le coup en introduisant une batterie de tutoriels vidéo qui expliquent pas à pas les différentes possibilités offertes. Et cela ne sera pas de trop pour bien appréhender l'outil et de limiter l'apprentissage calamiteux lors des premières heures. Sachez toutefois qu'une conception complète nécessite un certain temps de travail, ce qui dissuadera les moins téméraires d'entre-nous. Pour les autres, il s'agit d'une fonctionnalité addictive et très infiniment plus riche en liberté d'action que son aîné. Avec un minimum d'imagination, vous pourrez mettre sur pied à peu près tout ce que vous souhaitez, afin de le partager avec la communauté en ligne, voire même apparaître dans la sélection de Media Molecule.

LittleBigPlanet 2 - 9 LittleBigPlanet 2 - 12



Galerie d'images

LittleBigPlanet 2 - 34 LittleBigPlanet 2 - 33

LittleBigPlanet 2 - 32 LittleBigPlanet 2 - 31

LittleBigPlanet 2 - 30 LittleBigPlanet 2 - 29

LittleBigPlanet 2 - 28 LittleBigPlanet 2 - 27

LittleBigPlanet 2 - 26 LittleBigPlanet 2 - 25

LittleBigPlanet 2 - 24 LittleBigPlanet 2 - 23

LittleBigPlanet 2 - 22 LittleBigPlanet 2 - 21

LittleBigPlanet 2 - 20 LittleBigPlanet 2 - 19

LittleBigPlanet 2 - 18 LittleBigPlanet 2 - 17

LittleBigPlanet 2 - 16 LittleBigPlanet 2 - 15

LittleBigPlanet 2 - 14 LittleBigPlanet 2 - 13



Patchwork et pâte à modeler

Au-delà de la création de niveaux, LittleBigPlanet 2 laisse toujours une grande place à la customisation. Aussi, vous pourrez totalement changer l'apparence de votre Sackboy, via les tenues que vous glanerez au fil de l'aventure principale, mais aussi l'ensemble des objets du premier épisode si vous disposez d'une sauvegarde sur votre PS3. La base des opérations, votre Pod, peut également être agencé et décoré à l'aide des objets et autocollants dont vous disposez. Bien évidemment, nous retrouvons la commande du Popit pour paramétrer ces éléments, mais aussi pour discuter textuellement avec les autres joueurs qui vous accompagnent.



Si les quelques millions de niveaux disponibles en ligne ne vous suffisent pas, Media Molecule a pris soin d'apporter une compatibilité avec le PlayStation Move dans le cadre de dix niveaux bonus baptisés Prehistoric Moves. Jouable de deux à quatre joueurs en local, cette extension gratuite fournie dans le Blu-ray permet à un joueur d'utiliser le contrôleur de mouvements de Sony directement sur les éléments du décor pour permettre aux Sackboys de progresser. L'ensemble se révèle finalement assez anecdotique, puisqu'il suffira de déplacer certains objets affichés en rose à l'écran et ce, en coordination avec les autres joueurs. De plus, l'habillage et l'interface en général proviennent directement du premier épisode.

LittleBigPlanet 2 - 11 LittleBigPlanet 2 - 8

Très identifiable, la pâte graphique du jeu propose une sorte d'énorme patchwork à l'aspect cartonné, côtoyant les couleurs acidulées et accompagné de thèmes sonores aussi variés qu'entraînants. Aussi, le jeu respire la fraîcheur, la bonne humeur, deux conditions nécessaires à la rêverie et à la créativité. Il est clair qu'il faut accrocher au design assez particulier de la série, mais force est de constater que le résultat est techniquement au point.

Bien moins surprenant que son aîné, LittleBigPlanet 2 demeure toutefois un condensé de bonnes idées, offrant désormais davantage de fonctionnalités découlant sur de véritables mini-jeux aux contrôles bien distincts. Relativement convaincant dans ses niveaux principaux en raison d'une trame scénaristique plus identifiable, le titre se tourne toujours in-extenso vers le multijoueur. Le jeu étant dans le fond un outil pour concevoir les niveaux que vous souhaitez, il vaut mieux être pleinement en accord avec l'idée de passer du temps dans les options de l'éditeur qui, malgré son approche assez complexe, demeure un atout bien plus pertinent que celui de son aîné. Ceux qui ne désirent pas s'adonner à ce plaisir peuvent toujours se contenter des très nombreux jeux proposés par les autres joueurs, certains étant de véritables merveilles d'ingéniosité.

LittleBigPlanet 2 - 7 LittleBigPlanet 2 - 6



+ Les plus
  • Nouveaux ajouts de gameplay
  • Richesse de l'éditeur de niveaux
  • Réalisation graphique et sonore de qualité
  • Énormément de niveaux variés en ligne
- Les moins
  • L'inertie de Sackboy identique au premier volet
  • Quelques lags en multijoueur en ligne
  • L'utilisation anecdotique du PlayStation Move

Notes

  • Graphisme Le moteur graphique de LittleBigPlanet 2 est semblable à celui de son prédécesseur. Aussi, nous retrouvons la touche artistique qui fait ressortir de nombreux types de textures de fort belle manière (carton, papier, tissu, etc). Le rendu a été légèrement enrichi d'effets lumineux plus prononcés ainsi que quelques textures plus riches en détails.
    8/10
  • Bande son Tout comme dans le premier épisode, les thèmes musicaux sont ici très variés et toujours finement sélectionnés pour accompagner les niveaux initialement créés, ou pour simplement accompagner vos élaborations dans le mode Création. Les bruitages sont également de bonne facture, ainsi qu'un doublage français suffisamment convainquant pour rythmer le scénario initial du jeu.
    8/10
  • Jouabilité Fort malheureusement, LBP 2 n'a pas profité de réajustements au niveau de sa prise en main relativement molle. Aussi, les phases de plate-forme sont toujours dynamitées par des sauts particulièrement lents et aux distances imprécises. En marge de cela, le titre profite d'une incroyable richesse en raison de l'introduction de nouveaux outils permettant de concevoir un shoot'em up, un jeu de course, de la stratégie, mais aussi d'autres activités telles que le mini-golf, le casse-briques, etc. Les possibilités sont extrêmement vastes.
    7/10
  • Durée de vie Bien évidemment, les niveaux de base se clôturent relativement rapidement, d'autant plus que la difficulté est quasi-inexistante. Le challenge subsistera toutefois dans l'optique de récupérer l'ensemble des objets de customisation. Le titre étant largement orienté sur l'aspect communautaire, des tonnes de niveaux et mini-jeux supplémentaires sont disponibles en ligne, assurant ainsi une durée de vie sans cesse renouvelée. En complément, l'outil de création est très dense, nécessitant plusieurs heures pour l'appréhender.
    9/10
  • Scénario Mieux mise en valeur que dans le premier volet, l'histoire de LittleBigPlanet 2 profite désormais de cut-scenes doublées et de personnages principaux identifiables. Aussi, la progression vers l'éradication du principal ennemi - le Mégativitron - devient plus immersive, mais ne se révèle pas pour autant quelque chose de très touffu.
    6/10
  • Note générale Bien que très proche du premier épisode au niveau visuel et auditif, LittleBigPlanet 2 opère de larges changements. Ceux-ci se focalisent essentiellement sur le gameplay, cette fois-ci plus varié. De nouveaux outils sont mis à notre disposition pour le mode Création, permettant de concevoir des jeux à la prise en main bien distincte. Plus ouvert que son ancêtre, LBP 2 propose enfin de faire parler notre créativité en brisant quelques barrières techniques auparavant effectives. Il suffira de tester quelques niveaux de la communauté pour constater les larges possibilités qui nous sont offertes. Bref, ce sont avant tout les concepteurs en herbe qui apprécieront ce titre à sa juste valeur. Les autres y verront surtout de très nombreux niveaux, assurant une durée de vie potentiellement immense.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test LittleBigPlanet PSP
    Après un épisode PS3 plutôt convainquant par sa convivialité coopérative et son intérêt purement créatif, LittleBigPlanet s'adapte aux exigences de la console portable de Sony. En dépit du changement de développeur, cette ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire