Test LittleBigPlanet PSP

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)

Techniquement parlant, LittleBigPlanet PSP s'en tire vraiment bien. La modélisation s'avère de bonne facture, offrant des environnements hauts en couleurs. Qui plus est, l'ensemble se veut très fluide et fortement agréable à parcourir. Néanmoins, quelques petits bémols viennent entacher la plaisir des yeux. En premier lieu, la taille de l'écran de la PSP ne permet plus de bien discerner les éléments de customisation appliqués sur le sackboy. Et pourtant, un grand choix de vêtements et autres petits détails sont présents dans le jeu. De toute manière, cette fonction n'est plus vraiment intéressante, étant donné qu'il n'est plus possible de se montrer aux autres joueurs : cela ne sert plus qu'à flatter son propre égo. Dommage. En second lieu, nous noterons l'abandon pur et simple de la troisième profondeur de champ. Concrètement, dans LBP PS3, il était possible de passer de l'avant-plan à deux niveaux de profondeur en orientant son stick vers le haut ou le bas. Dans la version PSP, seuls deux champs sont disposés. Cette solution, réduisant quelque peu la richesse de gameplay, s'excuse car elle optimise la lisibilité.

Au niveau sonore, cette nouvelle édition propose des thèmes toujours en parfait accord avec les environnements visités. Ainsi, chaque monde parcouru s'avère plus immersif, accentué par certains passages chantés faisant irrémédiablement penser à quelques tubes médiatiquement connus. Bref, le rendu est très appréciable, d'autant plus que les onomatopées des protagonistes sont toujours aussi amusants tant la parodie est au rendez-vous.

LittleBigPlanet PSP - 9 LittleBigPlanet PSP - 10

LittleBigPlanet PSP se matérialise comme un jeu de qualité en comparaison avec l'édition PS3. Cependant, le titre s'orientant uniquement sur la partie solo, le charme du multijoueur coopératif initialement introduit dans la licence manque cruellement. Malgré tout, les niveaux préalablement installés sont plus riches et plus intéressants que sur PS3, même s'ils sont moins nombreux. L'éditeur de niveau est également assez complet et globalement simple à prendre en main, si vous prenez toutefois le temps de suivre les différents didacticiels. La prise en main a également été légèrement améliorée pour une précision des sauts moins approximative que sur PS3. En dépit de quelques défauts, nous nous retrouvons donc devant une production de qualité sur PSP. Gageons que la communauté de joueurs propose continuellement de nouveaux niveaux afin de rehausser l'intérêt du jeu sur le long terme.

+ Les plus
  • Techniquement réussi
  • Des niveaux initiaux d'une grande richesse et fun
  • Bande sonore immersive
  • L'éditeur de niveaux accessible
  • Un effort effectué sur la prise en main...
- Les moins
  • ... mais cela manque encore de précision
  • Absence de mode multijoueur coopératif
  • Temps de chargement intrusifs dans l'éditeur

Notes

  • Graphisme Le travail technique mis en application demeure très convainquant pour la console portable de Sony. On retrouve ainsi une pâte artistique similaire à la version PS3, offrant des environnements très hauts en couleurs et particulièrement immersifs. L'ensemble est également très fluide. Nous dégagerons cependant un léger manque de visibilité du sackboy, en particulier sur les éléments de personnalisation qu'il est possible d'appliquer.
    8/10
  • Bande son De très bonne qualité, la bande sonore de LittleBigPlanet PSP se coordonne parfaitement avec les différents environnements côtoyés. Ainsi, on ressent clairement les inspirations issues de divers pays et cultures, offrant un dépaysement assuré. Les bruitages de cet épisode demeurent identiques à la version console de salon, incluant des onomatopées inédits compte tenu des nouveaux personnages en carton que vous rencontrerez.
    8/10
  • Jouabilité Moins molle que sur PS3, la prise en main du sackboy demeure toujours perfectible. Ainsi, le joueur pourra être surpris des réactions de son personnage lors d'un saut, tant l'inexactitude est toujours particulièrement agaçante. Qui plus est, il n'est pas rare de bloquer son personnage sur des éléments mobiles, sans pouvoir s'y dépêtrer. Néanmoins, le titre se veut plus accessible, puisque les checkpoints sont désormais illimités dans les niveaux.
    7/10
  • Durée de vie Si les sept mondes du mode solo s'avèrent mieux réussis que ceux de l'édition PS3, force est de constater que l'aventure se clôture assez rapidement. Bien évidemment, il ne faut pas prendre le jeu tel quel, l'équipe de développement ayant centralisé son essence sur la création de niveaux. Si vous vous sentez pas l'âme d'un concepteur, vous pourrez toujours télécharger ceux créés par les autres joueurs. Nous regretterons tout de même l'absence totale de mode multijoueur.
    7/10
  • Note générale Désormais transportable, LittleBigPlanet permet aux amateurs de création de s'adonner à la conception de niveaux où qu'ils soient. L'erreur serait justement de prendre LittleBigPlanet comme un jeu de plate-forme. Certes, plusieurs niveaux sont déjà présents, mais se clôturent assez rapidement. Il faudra donc se tourner vers les niveaux montés par les autres joueurs, voire se lancer soi-même dans la création. Si le titre s'avère techniquement sexy, force est de constater que l'aspect communautaire n'en est plus vraiment un puisqu'aucun mode multijoueur n'est présent, annihilant ainsi une partie de l'intérêt sur le long terme.
    7/10
Dans le même style
  • Test LittleBigPlanet 2
    Après un premier épisode déjà très innovant, Media Molecule remet le couvert avec LittleBigPlanet 2. Pour le coup, les ambitions sont plus étendues, en raison de l'ouverture des possibilités au-delà du simple jeu de plates-formes. ...
Vos commentaires
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme