Test Madworld

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)

MadworldAprès cette expérience Madworld, vous ne regarderez sans doute plus la Wii de la même façon. La console s'était déjà démarquée avec des titres moins casuals que la majorité de son catalogue, mais jamais tant de violence ne l'avait habitée. Les gamers avertis ne pourront que s'en réjouir d'ailleurs. Et aux autres joueurs des consoles concurrentes, vous pourrez toujours les narguer en les invitant à réaliser les mini-jeux avec vous, afin de leur montrer que la Wii n'est pas qu'une console de famille.

Madwold s'affiche comme un très bon titre et sur bon nombre de points : on aime les graphismes atypiques, l'ambiance glauque, le scénario, la prise en main, le déroulement de l'action, la diversité des combats et l'amusement que l'on peut y trouver. On pourrait critiquer son extrême violence, mais sans elle, Madworld ne serait pas Madworld.
Mais n'oubliez pas, on vous conseille réellement de ne pas jouer d'une traite à ce jeu, vous risqueriez d'y perdre goût.

Madworld est disponible à partir de 46,99 €.

 

+ Les plus
  • Scénario
  • Graphismes atypiques
  • Ambiance
  • Diversité des combats
  • Prise en main
- Les moins
  • Durée de vie

Notes

  • Graphisme L'univers est atypique et séduit par son originalité. Le titre est entièrement exploité en noir et blanc et fourmille de détails, tant dans les décors que les différents ennemis rencontrés. Seule note de couleur, le sang, qui est de ce fait mis en avant et exacerbé. L'aspect Comics est lui aussi de la partie et contribue à faire de ce titre une petite œuvre d'art.
    8/10
  • Bande son Vous ferez rapidement connaissance avec les deux commentateurs qui vous suivront tout au long du jeu. Si au début leurs remarques contribueront de beaucoup à l'ambiance du jeu, vous remarquerez également qu'ils se répètent. Dès qu'ils vous agaceront, vous pourrez toujours les couper dans le menu des options et les remettre s'ils vous manquent. Quant aux musiques, elles se révèlent très dynamiques, en harmonie avec l'action.
    7/10
  • Jouabilité Le titre vous proposera un petit entraînement pour que vous puissiez prendre la mesure de l'étendue des coups. Tous sont simples à assimiler, vous pourrez donc varier vos massacres à loisirs. En plein combat, certains coups s'afficheront même à l'écran. Massacrer à tout va finissant tout de même par lasser, on vous conseillera donc de profiter de ce titre petit à petit.
    7/10
  • Durée de vie Le titre comporte 14 niveaux et tous se déroulent suivant un même schéma. Donc, encore une fois, pas question d'enchaîner tous les niveaux d'un seul tenant sous peine de vous dégouter du jeu, mais aussi de le finir bien trop rapidement. Comptez sept heures de jeu pour le finir complètement en solo. Vous pourrez bien sûr revenir sur vos pas et refaire vos scores, mais encore faut-il en avoir envie. Notez que vous pouvez jouer à deux sur les mini-jeux.
    6/10
  • Scénario Il faudra voir au delà des effusions de sang pour saisir la subtilité du scénario. Big Brother est de la partie et le titre dresse un tableau noir de tout ce qui est téléréalité. Vous serez donc agréablement surpris que ce beat'em all se montre un peu plus abouti sur le plan du scénario.
    7/10
  • Note générale Ce Madworld nous fait inévitablement penser au Running Man de Stefen King, c'est ce que vous découvrirez en dépassant le stade de la simple violence gratuite. Running Man et avant lui 1984, avaient montré du doigt l'importance de Big Brother. "Big Brother vous regarde". Madworld remet en question les enjeux de la téléréalité, dans un message moderne et adapté à notre époque. Hier les livres, aujourd'hui les jeux vidéo. Le tout orchestré par les mécanismes de beat'em all plutôt réussis, ce qui ne gâche rien.
    8/10

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar