Test Mario & Sonic aux Jeux Olympiques d'hiver

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
test Mario & Sonic au JO d\'hiver

Mario et Sonic sont désormais des grands sportifs, le fait est avéré avec ce deuxième volet mettant en scène les héros de Sega et ceux de Nintendo. Après les Jeux Olympiques d'été à Pékin, toute la joyeuse bande vient poser ses valises à Vancouver, ville où se tiendra les JO d'Hiver l'année prochaine. Terminées les épreuves d'athlétisme, ici, place à la glace, à la neige, aux skis et aux moufles.

Après l'été, l'hiver

Souvenez-vous, il y a deux ans, Sega nous proposait de retrouver pour la toute première fois deux équipes de héros autrefois concurrentes. D'un côté Mario, Luigi et les autres, personnages clés de Nintendo, de l'autre Sonic, Tails et compagnie, issus des couleurs de Sega. Tous se sont retrouvés sur un terrain où la loi du plus fort ne règne que par les résultats. C'est dans le cadre des Jeux Olympiques que toute cette joyeuse bande s'est réunie, tous oeuvrant chacun pour soi en espérant ramener des médailles. Mario & Sonic aux Jeux Olympiques se tenaient alors à Pékin et nous plaçaient sur des mini-jeux particulièrement musclés. Les épreuves d'athlétisme ont laissé des traces sur nos avant-bras. Aujourd'hui, la troupe au complet s'investit pour les Jeux Olympiques d'hiver. Cette fois, il sera donc essentiellement question de glisse, donc de douceur dans la prise en main ?

Mario & Sonic aux JO d'hiver (36) Mario & Sonic aux JO d'hiver

Côté contenu, ce deuxième volet sportif ne se différencie pas de son prédécesseur. Il s'agit toujours de vous affronter sur des épreuves sportives différentes et variées, en partie rapide ou dans un mode carrière, appelé ici Festival. Le titre se distingue en trois grande parties : les matchs simples où vous enchaînez comme bon vous semble n'importe laquelle des épreuves présentes. Le Festival s'apparente donc à un championnat au long cours, où 16 journées d'épreuves en tout genre vous attendent. Il va sans dire qu'il vous faut remporter un maximum de points sur chacune d'entre elles pour espérer devenir le grand champion. Enfin, le titre dispose de trois mini-jeux, qui ont tous pour but, dans des mises en scène différentes, de vous faire revenir sur les épreuves sportives. Aucun intérêt si vous jouez seul, ces mini-jeux s'exprimant mieux en multi.



Contenu et confort

Mario & Sonic aux Jeux Olympiques d"hiver proposent 9 disciplines, divisées chacune en une ou plusieurs épreuves. Vous aurez donc droit en vrac, au saut à ski, au ski, au ski acrobatique, au snowboard, au patinage de vitesse et au patinage artistique, au bobsleigh, au hockey et même au curling. Ving-sept épreuves sont disponibles au lancement du jeu. De quoi vous garantir assez de contenu pour tester vos talents dans ces différents sports d'hiver, seul ou à plusieurs. A ceci viennent s'ajouter des épreuves de rêves, qui elle en revanche devront être débloquées au fur et  mesure. Ces épreuves de rêves sont à considérer comme les épreuves ultimes, celles sur lesquelles vous prendrez le plus de plaisir. Plus longues, pleines de défis, elles vous transposent dans un univers propre à certains des personnages présents. Aussi pourrez-vous faire une descente en multipliant des looping et en ramassant sur votre chemin des boîtes identiques à celle de Mario Kart. On s'amuse ici pour de vrai avec des adversaires qui ne comptent pas vous donner la victoire. La difficulté de l'IA est suffisamment dosée pour que vous ayez réellement l'impression de mériter votre place.

Mario & Sonic aux JO d'hiver (3) Mario & Sonic aux JO d'hiver (4)

On avait reproché au précédent volet son gameplay trop musclé, particulièrement usant. Ici, c'est un tout autre confort de jeu qui nous accueille et la surprise est agréable. Peut-être est-ce parce qu'il s'agit en grande majorité de sports de glisse et qu'ils nécessitent un peu plus de finesse. Aussi, même s'il sera question d'agiter la télécommande sur plusieurs épreuves, nous sommes loin de la frénésie du précédent volet. Le gameplay se montre même assez traditionnel puisque, sur certaines épreuves, il suffira d'incliner la télécommande pour vous orienter à gauche ou à droite. Les plus musclés des joueurs trouveront sans doute que le titre perd ici de sa saveur, mais une fois encore, Sega prône la convivialité. Aussi, quelque soit le joueur en face de l'écran, il aura les mêmes chances que tous les autres malgré ses petits bras.

Mario & Sonic aux JO d'hiver (7) Mario & Sonic aux JO d'hiver (6)

Mais qui dit jeu de glisse dit aussi Wii Balance Board. Ceux qui ont besoin de plus d'immersion ne devront pas hésiter à faire entrer dans le jeu l'accessoire. Vous vous verrez donc user de vos cuisses et de votre position, comme si vous chaussiez-vous mêmes les skis.

Mario & Sonic aux JO d'hiver (5) Mario & Sonic aux JO d'hiver (12)

Autre point positif, les épreuves semblent avoir trouvées leur équilibre. Dans le précédent volet, toutes les épreuves n'étaient pas accessibles et il n'était pas rare que, malgré vos efforts, vous soyez logé à une mauvaise place, voire très loin du podium. Ici, vous comptez rapidement parmi les meilleurs. Pour autant, il n'est pas question pour le jeu de vous garantir la première place à tous les coups. Vous devrez tout de même montrer votre talent et votre savoir-faire pour vous placer parmi les meilleurs. Tous les personnages contrôlés par l'ordinateur vous donneront tout de même du fil à retordre, sans pour autant vous dégoûter de leur supériorité.

 



Galerie d'images

Mario & Sonic aux JO d'hiver (11) Mario & Sonic aux JO d'hiver (10)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (9) Mario & Sonic aux JO d'hiver (8)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (16) Mario & Sonic aux JO d'hiver (15)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (14) Mario & Sonic aux JO d'hiver (13)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (21) Mario & Sonic aux JO d'hiver (20)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (19) Mario & Sonic aux JO d'hiver (18)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (17) Mario & Sonic aux JO d'hiver (26)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (25) Mario & Sonic aux JO d'hiver (24)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (23) Mario & Sonic aux JO d'hiver (22)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (31) Mario & Sonic aux JO d'hiver (30)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (29) Mario & Sonic aux JO d'hiver (28)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (27) Mario & Sonic aux JO d'hiver (35)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (34) Mario & Sonic aux JO d'hiver (33)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (32) Mario & Sonic aux JO d'hiver (40)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (39) Mario & Sonic aux JO d'hiver (38)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (37) Mario & Sonic aux JO d'hiver (45)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (44) Mario & Sonic aux JO d'hiver (43)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (42) Mario & Sonic aux JO d'hiver (41)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (2) Mario & Sonic aux JO d'hiver (1)

Mario & Sonic aux JO d'hiver (46)

 



Conclusion

Mario & Sonic au JO d'hiverMario et Sonic aux Jeux Olympiques d'hiver s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur. Il s'agit toujours de faire ses preuves, seul ou à plusieurs, sur des épreuves nombreuses et variées. Cette fois, les sports d'hiver sont à l'honneur, c'est donc du contenu inédit que le titre vous propose. Le titre de sega a aussi appris de ses erreurs du passé et s'améliore de façon efficace : le gameplay gagne en confort de jeu, il est désormais plus agréable de se batte à plusieurs sur une piste de ski que ce qui a pu l'être sur une piste d'athlétisme. Le niveau de difficulté gagne aussi en équilibre, les premières places sont plus accessibles mais néanmoins pas facile à obtenir.

Le titre de Sega se montre donc être un party-game de choix. De ce fait, il est évident que vous y prendrez le plus de plaisir à plusieurs, mais le jeu dispose d'un contenu suffisant pour vous garantir quelques heures de jeu en solo. Deux ingrédients efficaces pour lui garantir une certaine longévité.

 

 



+ Les plus
  • Prise en main confortable
  • Difficulté réajustée
  • Contenu toujours aussi diversifié
  • Présence des Epreuves de rêves
- Les moins
  • Des mini-jeux sans intérêt

Notes

  • Graphisme A changement de saison, changement d'horizon. Le nouveau titre de Sega vous place désormais au sommet des montagnes pour les descentes à ski, sur des terrains de curling, des patinoires, des parcours de bobsleigh, etc... Les environnements se révèlent gais et festifs et certains parcours vous rappelleront même certains univers connus de Nintendo et de Sega.
    7/10
  • Bande son L'ambiance sonore met une fois de plus l'accent sur l'évènement sportif. Bruit de foule, acclamations, voix off de l'arbitre, dès le top départ vous êtes lancés au cœur même de la compétition.
    7/10
  • Jouabilité Vous aurez l'impression de moins vous user les bras dans ce nouveau Mario & Sonic, la prise en main étant en effet plus confortable et moins usante que sur les pistes d'athlétisme. On apprécie cette nouvelle approche et la possibilité d'intégrer la Wii Balance Board. L'immersion est plus nette avec l'accessoire, mais pas non plus incontournable.
    9/10
  • Durée de vie Mario & Sonic appartient au genre des party-game. Vous l'apprécierez donc surtout entre amis, et ce jusqu'à 4 joueurs. Néanmoins, les joueurs adeptes de compétition ne manqueront pas de contenu en solo. Au total, ce sont 27 épreuves qui vous attendent, deux modes de jeu et quelques mini-jeux insignifiants.
    7/10
  • Note générale Ce nouveau volet a gagné de l'expérience de son prédécesseur. Il gagne en confort et en accessibilité. Plus besoin de s'échiner sur une épreuve à s'en donner des crampes musculaires pour espérer être sur le podium. Mario & Sonic évolue du bon côté et garantira quelques bonnes parties sportives entre amis ou en famille.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire