Test HP MediaSmart Server EX475 : un serveur multimédia

Le par Jean-Christophe B.  |  7 commentaire(s)
HPMediaSmartServerlogo

On croyait à tort que les serveurs de fichiers, trop complexes à mettre en place, ne concernaient que les PME et que l'installation et la maintenance revenaient aux administrateurs réseaux... Le MediaSmart Server d'Hewlett-Packard couplé à Windows Home Server ouvre enfin la voie de la convivialité aux particuliers. Tous les membres de la famille peuvent désormais profiter de la bibliothèque multimédia et des logiciels en dossiers partagés. Mais, votre vie numérique ne se limite pas à cela, puisque ce séduisant serveur que HP nous a chargé de tester se charge aussi des sauvegardes de tous les postes de travail. Enfin, il vous permet même la connexion à distance sécurisée et l'accès à toutes vos données à partir de n'importe quel point du globe et ce 24 heures sur 24 !

Présentation du HP MediaSmart Server EX475

MediaSmartServerLe MediaSmart Server ex475 est pour reprendre l'appellation de Hewlett Packard un "serveur domestique extensible". N'ayez pas peur des mots, nous allons tout vous expliquer ! Il s'agit d'un boîtier compact ayant l'allure d'une mini-tour PC mais sans écran. Ses petites dimensions vous permettront de le positionner dans un petit coin bien aéré de la maison. En effet, il occupe 23 cm de profondeur, 14 cm de largeur et pas plus de 25 cm en hauteur ! L'EX475 ne pèse pas plus de 5,76 kg.

Ce serveur de fichiers s'adresse non pas aux entreprises mais vise bel et bien les particuliers qui devraient rapidement comprendre l'utilité d'un tel périphérique. Voici un cas de figure concret. Vous disposez de plusieurs ordinateurs en réseau Wifi ou filaire ? Alors vous êtes concernés. Le serveur vous rendra service pour au moins cinq fonctions. Centraliser toutes les données multimédias de la famille (audio, vidéo, photos), les mettre à la disposition de chacun en fonction de ses privilèges, garantir leurs pérennités, permettre les sauvegardes complètes et régulières de tous les postes du réseau et autoriser les connexions à distance. Si vous êtes de ceux qui pensent encore qu'un serveur de fichiers est un matériel difficile à mettre en place, vous risquez d'oublier vos préjugés.

reseautypeLe MediaSmart Server ex475 est bien moins compliqué à installer que tous les serveurs Linux de la Terre… Bien entendu les "linuxiens" qui n'ont pas toujours conscience des possibilités et du peu de temps d'auto-formation dont dispose le néophyte vous diront à tort ou à raison tout le contraire ! En fait, le choix du système d'exploitation Windows Home Server qui pilote le tout participe pour beaucoup à cette simplicité effective. Vous êtes habitués à l'interface de Windows XP ou Vista ? Alors vous ne serez pas dérouté par WHS volontairement très dans la lignée esthétique de Windows. La fonction partage de fichiers est opérationnelle sous Windows XP, Vista, 2000 SP4 et l'Edition Media Center ainsi que pour les OS Linux et Mac OS X. Pour la sauvegarde automatique (les backs-up donc) ou l'accès à distance du contenu des ordinateurs, on ne s'adresse qu'aux utilisateurs de Windows XP, Vista et de l'Edition Media Center XP.

Le serveur intègre une carte mère sur laquelle sont enfichés un processeur AMD Sempron 64 bits 3400+ (1,8 GHz), et une barrette de DDR2 de 512 Mo de mémoire vive. Quatre tiroirs permettent de loger quatre disques durs. Dans le MediaSmart Server ex475 les deux premiers sont occupés. L'emplacement numéro 1 qui contient WHS est verrouillé, les autres sont des racks hotplug (connexion déconnexion à chaud).  On dispose sur ce modèle d'1 To d'espace de stockage soit 2 x 500 Go. On pourra donc étendre le système en ajoutant deux autres disques S-ATA. A titre purement informatif, les disques durs dans notre produit de test étaient des Seagate Barracuda ST3500630AS. Deux  périphériques en 3,5 pouces, Serial ATA II, 7 200 RPM et  pourvu de 16 Mo de mémoire cache, de très bons disques durs au demeurant.

duplicationCe serveur ne dispose pas du RAID 1 sécuritaire. Windows Home Server intègre en revanche la duplication des dossiers (" folder duplication "). Si l'option est cochée, tous les dossiers existants et ceux ajoutés seront dupliqués à l'identique sur les autres disques. Ceci s'apparente fort au " mirroring ", et, si un disque s'avérait défaillant vos données seraient toujours présentes sur l'autre (ou sur les autres).


Le packaging comprend, en plus du boîtier, un cordon d'alimentation secteur, un câble Ethernet RJ-45, un manuel d'installation et de dépannage, un poster de mise en route rapide et un fascicule d'assistance technique. Trois CD sont également fournis. Le disque  bleu pour l'installation du logiciel, le vert pour la restauration du système et le blanc pour la réinstallation du serveur.

disque_install



La connectique et les possibilités d'extension

Sur le MediaSmart Server EX475, deux autres baies sont libres. Ce qui autorise l'ajout en interne de deux autres disques durs. L'opération est extrêmement aisée et ne nécessite pas de tournevis, il faut "délocker" le rack, abaisser la trappe arrière et clipper sans vis le nouveau disque. Tous les disques S-ATA I et II sont acceptés. En plus des deux disques durs de 500 Go déjà présents, il est donc possible d'atteindre jusqu'à 3 téraoctets de stockage en interne avec l'utilisation de 2 autres disques durs de 1 To.

rack

Sur le panneau arrière, il y a au total 3 ports USB 2.0 et un port eSATA. Sur la façade avant on retrouve également un port USB égal aux autres mais qui permet plus facilement de relier une clé ou un disque dur externe ponctuellement. En cumulant les ports internes et externes on arrive à atteindre la modeste capacité de stockage de 7,5 téraoctets !

Connectique1

Le dernier port que l'on retrouve n'est autre que le port RJ45. Les vitesses supportées dépendent de votre routeur ou de votre box Internet. L'Ethernet 10/100/1000 sont de la partie, ce n'est pas une surprise et deux témoins lumineux indiquent l'état du port.

Connectique2

Nous avons relié un disque dur externe de 200 Go pour test.  Celui-ci est automatiquement identifié, comme prévu. Dans la Console d'administration, la prise en charge est automatique. Windows Home Server se charge de le formater et de l'intégrer en toute transparence au Stockage serveur. L'espace cumulé total augmente logiquement en fonction. Rien à redire !

hdsupplementaire



Pré-installation de base

L'installation du HP EX475 est heureusement très simple. Il faut en premier lieu relier le serveur à votre box Internet ou à votre routeur, et presser le bouton de marche situé à l'arrière du boîtier. Voici les grandes étapes de la pré-installation qui vous décrivent à quel point tout est élémentaire :

configserveur1

A l'insertion du Disque d'installation du logiciel (bleu) il faut identifier votre serveur familial, par défaut HPSERVER mais n'importe quelle appellation fait l'affaire tant que l'on n'excède pas 15 caractères.

configserveur2

L'étape 2 est un peu plus exigeante et réclame toute votre attention pour le choix du mot de passe. Il faut au moins 7 caractères comportant impérativement majuscule, minuscule et chiffre (ou symbole).

configserveur3

Windows Home Server récupère automatiquement ses mises à jour sécuritaires à partir de Windows Update si vous décidez d'activer cette option. Un bel exemple d'intégration à l'environnement Windows.

configserveur4

Le rapport d'erreurs ou journal des événements consignera tous les problèmes de votre serveur et les enverra à Microsoft, c'est une option pas une nécessité.

configserveur5

Votre serveur est quasiment pré-installé. Il faut maintenant patienter quelques minutes. C'est le temps nécessaire au téléchargement des mises à jour importantes.

configserveur6

L'avant-dernière étape est purement informative mais elle vous rassure en ce sens que tout s'est bien déroulé. Comme pour tous les OS Windows récents, il va falloir cliquer sur le bouton Démarrer…

configserveur7

Seul l'administrateur connaît le sésame qui permet d'accéder à la Console d'administration et au cœur de WHS.

MediaSmartserver

Vous voici enfin dans la Console d'administration, les choses sérieuses vont commencer...



Faire communiquer le MediaSmart Server avec votre box Internet ou votre routeur

Dans notre cas nous avons relié le MediaSmart Server à un port de la Freebox. Celle-ci, comme toutes les boxs Internet ou routeur, attribuera une adresse IP automatique au périphérique si la fonction routeur est activée. Afin de pouvoir poursuivre la configuration de votre serveur, il est nécessaire de connaître l'adresse IP automatiquement allouée par le DHCP de la box. Pour cela, il faut cliquer sur l'onglet Paramètres, Accès à distance et à la sous-rubrique Routeur presser le bouton des Détails.

La courte topographie du réseau est clairement explicitée. On y voit l'adresse du routeur (la Freebox en mode routeur), l'adresse IP du serveur domestique HP et son adresse MAC. Pour les routeurs et boxs Internet qui gèrent l'ouverture et la fermeture automatique des ports, il n'est pas nécessaire de configurer son matériel. La Freebox ne gérant pas l'UPnP nous avons dû créer trois règles de réacheminement de ports nécessaires et réclamées par le serveur HP.

 
Freeboxconfig

Les trois ports TCP préconisés pour le serveur HP ont été manuellement ouverts,

 le 80, le 443 et le 4125.

Pour afficher la page Web par défaut de Windows Home Server et communiquer avec les serveur, il faut créer trois règles de routage de son adresse IP soit 192.168.0.6 pour nous. L'opération se déroule à la page d'administration de notre Freebox (http://subscribe.free.fr/login/) ou à celle de votre routeur http://192.168.01, par exemple. Une règle pour le protocole HTTP (TCP 80), une seconde pour les pages Web sécurisées HTTPS (TCP 443) et enfin une dernière pour le Proxy du bureau à distance (TCP 4125). A l'issue de l'opération, il faut redémarrer votre box ou routeur. Et, dans le même panneau des "Détails de la configuration du routeur", il est nécessaire de cliquer sur le bouton Actualiser. Si tout est bien en place vous devriez le voir dans la Synthèse d'état, avec les virgules de validation, en vert.

routeurok

La synthèse d'état nous annonce que la communication avec le serveur est désormais possible. Si votre box Internet ou votre routeur gère l'UPnP, la prise en charge sera signalée, mais ici ce n'est pas notre cas.


Création des comptes utilisateurs

Afin que tous les membres de la famille ou du réseau profitent en libre accès aux dossiers partagés, il est nécessaire de leur créer des comptes utilisateurs. Rendez-vous à la rubrique Comptes d'utilisateurs pour définir la stratégie réseau la mieux adaptée à chacun. Le premier compte créé par défaut est celui de l'administrateur, le second déjà disponible c'est le compte Invité. Si vous êtes familiers avec la gestion des comptes d'utilisateurs sous XP ou Vista, l'ajout de comptes supplémentaires ne devrait pas être un problème sous WHS, au contraire !

lescomptes1

En cliquant avec le bouton contextuel sur les Propriétés du compte administrateur et l'onglet Général les paramétrages possibles sont là.  On peut personnaliser le compte (nom, prénom, modifier le mot de passe, désactiver le compte) ou en se rendant dans l'Accès aux dossiers partagés déterminer les droits. Pour l'administrateur, l'accès aux dossiers Logiciel, Musique, Photos, Public et Vidéos est complet. Cela signifie que celui-ci peut visualiser tous les contenus de ces dossiers, ajouter des fichiers ou en supprimer à son gré. Tout est normal, l'administrateur c'est le grand manitou.

lescomptes2!


La création d'un compte

Pour la création des comptes utilisateurs, il suffit de cliquer avec le bouton droit de la souris n'importe où dans la fenêtre des Comptes et sur Ajouter. Pour plus de commodités HP conseille de faire correspondre les comptes WHS avec ceux des comptes XP et Vista des utilisateurs. On renseigne le compte et on coche ou pas la connexion à distance, c'est-à-dire la possibilité de profiter du contenu à partir de n'importe quel point d'accès (bureau, cybercafé…). Ensuite, il faut attribuer un mot de passe avec une stratégie forte (plus de 5 caractères, mélange de majuscules, minuscules, chiffres et symboles). La dernière étape consiste à autoriser ou non l'accès aux dossiers du MediaSmart Server.

 
lescomptes3
 
lescomptes4
Pour le compte utilisateur Prénom et Nom d'ouverture de session suffisent.Un mot de passe composé de chiffres, de lettres, de symboles, de majuscules et de minuscules est plus difficile à "percer".
 

lescomptes5
 
lescomptes6
Le dépositaire du compte pourra écouter les fichiers audio, visualiser les films et les photos. Nous avons décidé d'un accès complet aux documents publics.On note sur les Propriétés du compte fraîchement créé que le client dispose d'un accès complet sur les dossiers Public et sur son espace perso (MCBlabla).




Partager sa bibliothèque multimédia et accéder localement aux contenus

De retour dans le panneau principal MediaSmart Server nous pouvons paramétrer, au choix, le serveur iTunes, le service WebShare pour le partage de photos ainsi que le dossier Vidéos. Pour bénéficier du service qui permet à tout un chacun d'écouter la bibliothèque musicale, les podcasts et les webradios, il faut, cela tombe sous le sens, télécharger et installer iTunes. En allant dans Paramètres et dans les Paramètres d'iTunes, il faut ensuite activer le service et indiquer un nom de partage à afficher dans iTunes.

partage1

Maintenant, il suffit de copier coller tous les fichiers musicaux dans le dossier correspondant. Pour cela, ouvrez le Centre de Contrôle qui se trouve dans le menu "C:\Program Files\Hewlett-Packard\HP MediaSmart Server\" ou à l'aide de l'icône de raccourci sur le Bureau Windows. A ce stade le dossier musique ainsi que les autres sont accessibles via les boutons d'accès direct. Nous avons simplement copié l'ensemble de nos fichiers audio numériques dans le dossier "\\HPSERVER\Musique".

partage2

Allez dans l'onglet Dossier Partagé du Panneau principal. Vous remarquerez qu'en plus du dossier Musique, les dossiers Logiciel, Photos, Public et Vidéos sont activés. Rien ne vous empêche donc de vous rendre sur le"\\HPSERVER\Photos" et d'y mettre vos clichés ou sur "\\HPSERVER\Vidéos" et d'y déposer vos films. Un clic droit sur le dossier et Ouvrir vous y amènent.

partage3

Sur le MediaSmart Server vos données sont en sécurité. Nous allons vous prouver pourquoi. Cliquez avec le bouton droit sur les Propriétés du dossier de votre choix, "Musique" par exemple. La case "Activer la duplication des dossiers" est normalement cochée. Comme nous l'avons indiqué dans la présentation de ce dossier, cette fonction copie en double toutes les données des dossiers partagés sur l'autre disque dur ! Si défaillance il y a, vous êtes certain de ne pas perdre vos données.

partage4

Afin d'accéder au contenu depuis les autres postes, rien de plus simple. Vous pouvez installer le disque 1 et le Connecteur WHS sur chaque poste client. De là, chacun aura sur son bureau un raccourci qui le mènera directement au MediaSmart Server. L'autre solution plus "rustre" mais tout aussi efficace consiste à ouvrir n'importe quelle fenêtre Windows ou même Internet Explorer et de taper dans la barre d'adresse " \\Hpserver". Vous y êtes, toutes les données sont à votre disposition !

partage5


Les OS alternatifs peuvent eux aussi bénéficier du serveur et des données multimédias partagées. En revanche, il est impossible de disposer de la console d'administration et de la fonction de Sauvegarde automatique... Ci-dessous une capture sous Ubuntu 7.10 Gutsy Gibbon et une autre sous MAC OS X Leopard 10.5.1 vous montrent que ce serveur est réellement pour toute la famille, et ce, peut importe le système d'exploitation adopté !

Partage6
 partage7


L'accès à distance, profiter de ses ressources à l'étranger, depuis le bureau, dans un cybercafé...

Avec l'accès à distance, vous l'avez compris vous pourrez profiter de vos données multimédias comme si vous étiez à la maison dans votre réseau de groupe. Est-il utile de vanter les mérites d'une telle fonction ? Imaginez-vous au bureau à l'heure du repas… Vous ne pouvez pas télécharger de musique sur votre poste de travail… Qu'à cela ne tienne ! Rien ne vous empêche de vous "logger" à votre Smartmedia et de montrer aux collègues de bureau les photos de votre famille ou de vos dernières vacances, de leur faire partager vos goûts musicaux…

Pour autoriser votre connexion à distance ou celle des comptes amis, la condition sine qua non est d'abord de se rendre dans les Comptes Utilisateurs de WHS. Dans les Propriétés inhérentes à chacun des comptes, il ne faut  pas manquer de valider : "Activer l'accès à distance pour cet utilisateur". D'ores et déjà toutes les personnes concernées peuvent accéder au contenu à distance à l'aide d'un navigateur Web en tapant l'adresse IP du routeur (et non pas celle du serveur), dans la barre d'adresse si les ports de communication sont bien ouverts (voir troisième partie du dossier). Cela nous donne "http://monIP".

Accesdistance1

On comprendra que pour plus de convivialité et pour faciliter la mémorisation de l'adresse du serveur un nom de domaine est préférable. Une fois encore, il faut aller dans les Paramètres de la Console WHS et dans Accès à distance. Dans la section Nom du domaine le bouton Configurer n'attend que vous !

Accesdistance2

Trois fournisseurs de noms de domaines vous proposent leurs services : Windows Live Custom Domains, un nom de domaine personnalisé TZO.COM (payant) et un troisième nom de domaine personnel HP toujours chez TZO.COM (gratuit pendant 1 an). Sans hésiter nous optons pour le service gratuit de Microsoft, car celui-ci ne nécessite qu'un identifiant Windows Live ID.

Accesdistance3

Si comme beaucoup d'internautes vous utilisez le client de messagerie instantané Windows Live Messenger, l'affaire est résolue. Il suffit de saisir votre adresse de messagerie et votre mot de passe. Ensuite, le choix du nom de domaine repose entièrement sur vos épaules. En fin d'opération l'adresse de connexion distante à votre serveur à retenir et à communiquer à tous les membres du foyer est de type https://nomdedomaine.homeserver.com/.

 Accesdistance4 Accesdistance5 Accesdistance6

Pour vous assurer que tout est en état de fonctionnement, revenez dans les Paramètres d'Accès à distance. Le Statut nous indique que le traitement est en cours. Un simple clic sur le bouton Détails puis sur Actualiser nous indique que dans quelques secondes on pourra accéder de n'importe quel point du globe à toutes nos données ! Pour informations les Paramètres du Site Web en bas de fenêtre dans Accès à distance permettent de varier l'apparence de la page d'accueil.

 Accesdistance8 Accesdistance9
Accesdistance10Accesdistance11




Sauvegarde du système pour tous les postes de travail !

save01Chaque poste relié au réseau domestique en Wifi ou filaire bénéficie, de fait, de la gestion automatique des sauvegardes. Pour en tirer partie, il faut nécessairement avoir créé les comptes utilisateurs dans la console d'administration en reprenant, à l'identique, le nom d'ouverture de session des postes clients et les mots de passe liés. L'autre pré-requis consiste à installer le Centre de Contrôle sur tous les postes clients. Ce dernier point permettra à tout un chacun de démarrer des sauvegardes manuelles, au besoin. Pour ne pas ralentir les postes de travail clients, mieux vaut opter pour une sauvegarde de nuit. Autre point, pour accélérer la procédure relativement longue, il est vivement conseillé de relier les machines en Ethernet filaire ou Courants Porteurs en Ligne (CPL). Les débits sont bien plus corrects qu'en WiFi.


Lancez la Console d'administration et rendez-vous dans les Paramètres et dans Sauvegarder. Le panneau qui s'ouvre permet de choisir une heure de sauvegarde, la durée de conservation des données sauvegardées (3 mois pour le back up mensuel, 3 semaines pour le back up hebdomadaire,…). En dernier point, on peut également nettoyer manuellement les sauvegardes quand elles sont obsolètes.

save1

En se rendant dans Ordinateurs et Sauvegarde, on aperçoit distinctement la liste de machines concernées par les sauvegardes. Dans notre exemple, il s'agit d'un PC de bureau et d'un PC portable. Il faut simplement mettre un poste en surbrillance et cliquer sur le bandeau supérieur dans Configurer la Sauvegarde.

save2

Notre PC de bureau dispose d'une partition système et d'une partition de données. Celles-ci sont détectées après un court laps de temps. Il ne reste plus qu'à cocher les volumes dont on ne souhaite rien perdre. Une ultime fenêtre vous résume un état de la situation "la sauvegarde automatique a été correctement configurée". Elle s'exécutera à l'instant X.

save3
 save4


HP Webshare photo

HP Webshare photo
Ils sont plutôt intéressants ces services supplémentaires...  Pour la gestion des  photos, vous disposez en plus du dossier partagés Photos accessible en local ou en distant (\\Hpserver\Photos), de Webshare photo. Avec lui, chaque utilisateur peut se connecter sur l'espace Web partagé et y déposer ses clichés qui seront ensuite visibles par tous. Il n'y a pas de limite de stockage pour les visiteurs mais en tant qu'administrateur, vous pouvez en définir de 0 à 50 Go.

Dans les Paramètres puis dans la section Webshare photo vous devez prendre le temps de créer votre compte. Ensuite, la démarche consiste à cocher les utilisateurs ayant le droit de consultation et d'ajout de photos. Pour que tout fonctionne correctement vous devez activer pour les Comptes concernés l'accès à distance (mise en surbrillance du compte, Propriétés, Activer l'accès à distance pour cet utilisateur).

Webshare1

Ajouter des photos sur l'espace Webshare photo, n'a rien en soi d'extraordinaire si vous êtes un habitué des blogs, albums photos en ligne et autres Picasa… Une connexion sur votre domaine sécurisé "https://nomdedomaine.homeserver.com/Webshare/", suivie de votre nom d'utilisateur et de son mot de passe feront l'affaire !

Webshare2

Sitôt qu'un membre du réseau ajoute de nouvelles photos, vous pouvez être alerté. Ceci, grâce à la Notification de Webshare qui vous enverra un courrier électronique informatif avec une URL directe. Il suffit d'indiquer dans les paramètres Webshare photo de la console WHS votre nom et votre adresse email.

Webshare3



Monitoring et état du serveur

Monitoring1Toujours dans un esprit de simplicité, très agréable d'ailleurs, plusieurs indicateurs vous permettent d'en savoir plus sur l'état global du serveur, voire même d'interagir dessus pour des petites tâches basiques. Ainsi, dans le panneau de contrôle principal MediaSmartServer vous pouvez régler l'intensité de la luminosité des LED bleutés. Cela s'étend au rétro-éclairage minimum de la LED marche/arrêt, jusqu'aux pleins feux, avec l'éclairage individuel de chaque rack !


Dans le même état d'esprit, l'onglet Réseau de la Console WHS ou alternativement l'icône vert du serveur dans la Barre des tâches Windows vous annonce en un coup d'œil si tout est en état de fonctionnement. Microsoft WHS conserve une ligne homogène avec les autres OS de l'éditeur. Un clic sur le bouton Arrêter de la console, vous emmène vers l'invite familière du bouton Arrêter ou Redémarrer.

Monitoring2
Monitoring3

Le monitoring va encore plus loin, puisque l'on peut activer ou désactiver en un tournemain tous les partages multimédias (Paramètres, Partage de fichiers multimédias) dans la globalité ou au cas par cas. On apprécie de surcroît la possibilité de Mises à jour des logiciels HP. Et surtout l'Etat du matériel qui suffisamment prolixe nous confie la vitesse de rotation des deux ventilateurs du serveur, les températures systèmes et processeurs et les tensions. N'oubliez pas ici de cocher l'option qui permet l'allumage en rouge du témoin d'état quand rien ne va plus !

 Monitoring4 Monitoring5

Enfin, l'onglet Stockage serveur nous renseigne via un camembert sur les unités du serveur et l'occupation des différents dossiers (Dossiers partagés, Duplication, Sauvegarde des PC, espace Système, Espace libre)

Monitoring6



Les add-ins qui vous changent la vie ! (Partie 1)

addins1Il existe déjà une bonne cinquantaine d'add-ins que l'on peut intégrer à son serveur HP. Ils sont pour la plupart gratuits et développés par la communauté d'utilisateurs. Tous les plugins que vous ajouterez figureront dans la Console d'administration, rubriques Paramètres et Compléments. Plusieurs sites permettent de récupérer ces modules. Vous en trouverez dans la rubrique WHS Add-ins de We Got Served, un site totalement dédié à WHS ou sur Home Server Blog. La procédure d'installation des fichiers à l'extension *.MSI est souvent la même, sauf exception. Il faut ouvrir sur le serveur HP le dossier " \\Hpserver\Logiciel\Add-Ins" et y copier le fichier d'installation. Ensuite, dans le dossier Compléments, cliquer sur le module à installer, et redémarrer le serveur pour l'initialisation du module.

Advanced Admin Control

addins1
Un plugin qui permet d'entrer au cœur du MediaSmart Server et de tout gérer  en profondeur (Outils d'administration, ajout d'imprimantes, gestion du menu Démarrer, Panneau de configuration, lisibilité des disques système et DATA).


Asoft AutoExit

addins3
Tous les Comptes utilisateurs liés au  MediaSmart Server peuvent être arrêtés, rebootés. On retrouve en outre le Wake On Lan qui "réveille" les PC éteints et même la prise de contrôle à distance.


Client Info

addins4
Un module qui vous dit tout sur la configuration de votre serveur, le matériel, la version du processeur, l'adresse IP, l'adresse MAC, la température du disque système.


Download Manager

addins5
Il s'agit tout bonnement d'un gestionnaire de téléchargements ! Indiquez les liens http ou FTP et programmez si vous le souhaitez l'heure de démarrage.


Duplication Info

addins6
Avec l'add-in Duplication Info, on voit rapidement pour quels dossiers la fonction est active. Ici, pour notre dossier de MP3, les virgules de validation nous précisent que les fichiers sont copiés sur les deux disques. Mais ce n'est pas systématiquement le cas, si vous avez décoché l'option pour certains répertoires.


Firefly Media Server

addins7
Il s'agit d'un utilitaire qui stream toute la bibliothèque musicale. Un module très pratique pour les PDA communicants, les récepteurs radios WiFi, les platines de salons et DivXBox en 802.11g, les Xbox de la maison…


Les add-ins qui vous changent la vie ! (Partie 2)

On The Fly Unzipper

addins8
Toutes les archives ZIP que vous uploadez sur votre serveur sont automatiquement dézippées vers le dossier de votre choix. Ceci vous évite une manutention pour le moins pénible !


Program Launcher

addins9
Vous n'en démordez pas ? Le menu Démarrer est pour vous ce qui se fait de mieux pour lancer vos applications ? Alors vous voici de retour dans l'interface "Windows like" de WHS.


TabScroller

addins10
Une fois que vous aurez installé un bon nombre d'add-ins vous vous rendrez vite compte que le Tabscroller est une merveille. Il fait défiler à l'aide de la molette de la souris les différents menus.


Whiist (Manager Websites)

addins11
C'est un module qui permet de créer et de gérer des sites Web privés et publics. Vous pouvez par exemple changer la page d'accueil de connexion de votre MediaSmart Server.


WHS Customizer

addins12
Est-il bien nécessaire de détailler les fonctions de WHS Customizer ? C'est un utilitaire qui facilite le changement d''image de démarrage du serveur privé https://nomdedomaine.homeserver.com/.


Nous citerons pour en finir l'excellent tutoriel qui permet de télécharger des fichiers Bittorrent avec µtorrent et son module de gestion à distance WebUI. Tout est détaillé sur la façon d'installer µtorrent comme un service sur le How to Install utorrent service WHS. Il existe encore quantité de Compléments intéressants à installer sur le MediaSmart Server que nous vous laissons le plaisir de découvrir !

Caractéristiques du EX475 et versions de Windows compatibles


Caractéristiques du HP MediaSmart Server

Constructeur

Hewlett Packard

Modèle

EX475

Dimensions (P x l x H)

23 x 14 x 25 cm

Poids

5,76 kg

Baies totales

4

Baies libres

2

Normes Disques durs internes

SATA I et SATA II

Capacité disques durs intégrés

1 Téraoctet (2 x 500 Go)

Port eSATA

1 (I-Type)

Port USB 2.0

4 dont un en façade

Port Ethernet

1 (10/100/1000)

Longueur maximal connexion USB

5 mètres

Longueur maximal connexion eSATA

2 mètres

Longueur maximal connexion Ethernet

100 mètres

Consommation électrique (avec 2 lecteurs)

~60 W inactif, ~73 W chargement complet

Consommation électrique (avec 4 lecteurs)

~76 W inactif, ~99 W chargement complet

Température en cours de fonctionnement

5° à 35° C

Navigateur Web compatibles

Internet Explorer 6.0 ou version supérieure, Netscape 8.0 ou version supérieure, Firefox 2.0 ou version supérieure



 

 

Compatibilités avec les systèmes MS Windows

Windows Vista

Windows XP

Windows Vista Edition Familiale Basique

Windows XP Edition Familiale avec Service Pack 2 (SP2)

Windows Vista Edition Familiale Premium Microsoft

Windows XP Media Center Edition 2005 avec Update Rollup 2

Windows Vista Business N (seulement disponible dans l'Union européenne)

Windows XP Media Center Edition 2004 avec SP2

Windows Vista Enterprise

Windows XP Tablet Edition avec SP2

Windows Vista Ultimate

None




Conclusion

mediasmart_serverUn serveur domestique simple et fonctionnel : Mission accomplie !
Le serveur HP est un très bon serveur de fichiers domestique, facile à installer et utile pour toute la famille. Toutes les données multimédias (audio, vidéo, photos et autres) sont centralisées et accessibles à tous les postes clients (PC, MAC ou Linux). Ceux-ci peuvent venir piocher ou déposer tous les fichiers qu'ils souhaitent dans les zones ou ils sont autorisés (privilèges et droits de lecture et d'écriture).


Accéder à distance à ses données
Il n'est pas nécessaire de laisser son PC allumé, d'utiliser un logiciel de prise de contrôle à distance (Real VNC, Ultra VNC et autres) pour se connecter à son poste. En reliant le HP MediaSmart Server à un routeur et via un navigateur Web on accède de manière sécurisé à toutes ses ressources depuis n'importe quel point du globe ! Si celui-ci est éteint, le Complément Wake On Lan va le tirer de son sommeil. Le slogan que l'on peut lire sur la boîte d'emballage précise : "Votre vie en numérique disponible partout". C'est effectivement le cas.


Les données sont en sécurité ?
Du point de vue de la sécurité, la duplication de dossiers n'est pas du RAID 1 mais s'en rapproche fortement dans le concept... Toutes les données sont copiées en double, en cas de crash d'un disque on ne perd alors rien, puisque les données sont égalitairement réparties sur l'autre disque en doublon.


La sauvegarde des postes du réseau
La fonction de sauvegarde est un bon point. Toutes les unités appartenant au réseau peuvent ainsi réaliser un backup manuel de l'entièreté de leur système ou laisser faire la gestion automatique de sauvegarde aux heures de maintenance. Attention cependant, car à cause d'un bug de corruption de données qui intervient avec certains programmes de Microsoft (OneNote 2003/2007, Outlook 2007, Money 2007 ou encore  Windows Vista Photo Gallery et  Windows Live Photo Gallery) et jusqu'à ce qu'un correctif soit publié, cette fonction est à utiliser avec précaution.


Serveur de fichiers oui, mais serveur d'impression aussi ?
Il est précisé dans la documentation technique que le serveur d'HP peut aussi faire office de serveur d'impression, un astérisque précise plus bas qu'il faut pour cela un routeur... Rappelons que la fonctionnalité permet à tous les membres du réseau d'imprimer, sans que l'imprimante soit nécessairement attachée à un poste qui doit être constamment allumé. Nous avons réussi à exploiter cette fonction en installant une imprimante au port USB de notre box Internet (en mode routeur). Du côté de la concurrence le partage d'impression est directement possible.


Les add-ins, une vraie valeur ajoutée
Il existe toute une communauté qui s'agite positivement autour de Windows Home Server. Du coup, le MediaSmartServer HP EX475 bénéficie de fonctions supplémentaires qui ne sont pas négligeables (µtorrent contrôlable à distance, WOL, gestionnaire de téléchargements, administration poussée du serveur, personnalisation de l'interface…)


Un tarif élevé mais un serveur clé en main
Le coût du serveur est excessif diront certains mais, à partir de 600 €, c'est le prix à payer pour bénéficier de la convivialité de l'environnement WHS. Le MediaSmartServer est beaucoup plus facile à installer qu'un serveur de fichiers à partir d'une distribution Linux ou même de Freenas pour un néophyte.


Pas de WiFi mais bon…
Ce serveur ne dispose pas d'une puce WiFi. Mais est-ce réellement important ? Non. Tous les routeurs que nous louent nos FAI disposent déjà du WiFi ! Et, si vous disposez encore d'un modem ADSL simple, l'acquisition d'un routeur sans fil débute autour de 30 €, ce qui n'est pas excessif.


Consommation électrique du serveur
La consommation du EX475 est beaucoup moins élevée qu'un PC de bureau moderne et le serveur est plutôt silencieux aussi. Deux très bons points. En pleine charge, on atteint un peu plus de 70 Watts, ce qui reste tout de même plus élevé que certains NAS concurrents consommant autours de 55 Watts. C'est une donnée importante à prendre en compte surtout lorsque l'on sait qu'un serveur est voué à fonctionner 24h/24.


Au final, nous ne pouvons que vous recommander le MediaSmartServer HP EX475 qui devrait satisfaire toute la famille, du néophyte à l'utilisateur le plus aguerri.


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
SylvainM offline Hors ligne Héroïque avatar 702 points
Le #197641
Je tiens à faire quelques remarques sur ce produit qui n'est pas exempt de défauts (que vous ne mentionnez pas) :

- La duplication des dossiers : Cette solution est beaucoup moins sécurisée que du RAID 1 (que se passe t'il en cas de crash du disque avant que ses données aient pu être répliquées ? On perd tout). Avec quatre disques en RAID5 on sécuriserait (vraiment) en ne perdant la capacité que d'un seul disque tandis que là avec quatre disque si on "sécurise" tout, on perd la moitié de la capacité.

- L'ajout d'un disque dur externe : Quand on ajoute un disque dur externe la seule possibilité est de l'intégrer au stockage du serveur (après bien sur une étape de formatage et donc suppression de toutes les données qu'il contenait éventuellement). Mais on ne peut pas simplement partager le disque externe.

- On est obligé d'installer un logiciel pour administrer le NAS, on oublie donc l'administration depuis linux ou macos

- Pas de serveur ftp

- Pas de partage d'imprimantes (le partage via un routeur n'a pas vraiment de rapport avec le NAS et encore faut il avoir un routeur qui le permette).

- Pas de gestion des droits par groupes d'utilisateurs ni de gestion de quotas

- Sous Vista, l’accès aux dossiers partagés ne se fait qu’avec le login et mot de passe d’ouverture de session, dans le cas contraire on ne peut pas avoir accès aux partages (mais sur ce point le problème vient aussi de Vista). Si on veut accéder aux dossiers d'un compte depuis n’importe quel PC, il faudra créer un compte identique sur chaque PC du réseau !

- Le système de sauvegarde automatique sauvegarde TOUT le contenu du PC par défaut (y compris les dossiers windows, program files, etc). On peut restreindre en excluant manuellement les dossiers à ne pas sauvegarder, mais la configuration bugge parfois et il est alors impossible d’exclure des dossiers, on est limité à l'exclusion de partitions complètes

- Effectuer les sauvegarde la nuit (telle est la configuration par défaut) n'est pas forcément judicieux, je ne connais pas grand monde qui serait prêt à laisser tourner tous ses pc la nuit pour effectuer des sauvegardes.

- Si on installe le logiciel fourni (nécessaire pour la fonction de sauvegarde), et si on n'a pas d'antivirus sur un pc ou si les mises à jours automatiques sont désactivées on se retrouve en permanence avec des alertes indiquant qu'un pc n'est pas sécurisé (mais on peut tout de même désactiver les alertes)

Et j'en oublie certainement bien d'autres.

Bref, ce produit a beaucoup de gros défauts qui peuvent s'avérer rédibhitoires, surtout compte tenu de son prix (trop) élevé.
Morrigan45fr offline Hors ligne Héroïque avatar 850 points
Le #197779
Il est vrai que le concept est intéressant et va surement tendre à se généraliser.
Par contre c'est vrai que pour moins de 600euros, je préfère ma solution: Synology 207 + 2 disque 320Go en RAID1.

Le produit consomme moins d'énergie et au niveau des fonctionnalités .... le pied.
De plus, il est à base d'un noyau linux, donc on peut installer pas mal de petit truc en trouvant les bonne sources.
webjojo offline Hors ligne Héroïque avatar 702 points
Le #198216
Bonjour,

Je sais pas si certains connaissent ce site Internet, mais vous pouvez rejoindre la communauté Francophone Windows Home Server où vous trouverez add-ins, news, compléments, et aides.
Suivez l'adresse : http://www.lacommunautehomeserver.org

@+++
phoenixadb offline Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #198297
Whoua ben dis donc moi qui chercher un NAS, 600€ pour un sous Windows et même pas de support RAID matériel génial. Pour info le ReadyNAS de NetGear se configure via interface web en 5min avec le XRAID on peut ajouter des disques à chaud et donc faire du RAID1 RAID 5 sans presque quasiment rien faire et en plus le processeur est basse conso. Bref je dirais encore un vieux buzz pour HP.

A Bruno si t'avais le choix entre un NAS facilement administrable via web et offrant des fonctions très avancé pour ceux qui le veulent et un plus cher et moins complet tu ferais quoi?

A bon entendeur salut.
jlmaillard offline Hors ligne Héroïque avatar 772 points
Le #242761
Bonjour,
le HP Mediasmart permet-il d'utiliser le service DynDNS?

Merci pour votre réponse.
fareinheit offline Hors ligne Héroïque icone 967 points
Le #248341
"Le MediaSmart Server ex475 est bien moins compliqué à installer que tous les serveurs Linux de la Terre… Bien entendu les "linuxiens" qui n'ont pas toujours conscience des possibilités et du peu de temps d'auto-formation dont dispose le néophyte vous diront à tort ou à raison tout le contraire ! En fait, le choix du système d'exploitation Windows Home Server qui pilote le tout participe pour beaucoup à cette simplicité effective"
Là, ça sent la pub MS et HP a plein nez ou un gros manque d'objectivité de l'auteur. IL compare quoi à quoi? Des NAS basé sur le noyaux Linux existent et sont très facilement administrable par une simple interface web.
Si l'auteur nous parle de la création d'un NAS en solution Linux a partir d'un rien la effectivement c'est plus complexe, mais comparé une solution toute faite à une solution a faire, que ce soit sous n'importe quel OS, cela n'est pas offert aux néophytes donc le comparatifs à une alternative linux est quand même léger. Il faudrait plus comparé à des NAS existant basé sur un noyau Linux.
Il s'agit juste d'une réflexion pour l'auteur, un peu plus d'objectivité serait le bienvenue. :jap:
ipo_ipo offline Hors ligne Héroïque avatar 639 points
Le #294681
J'ai les deux chez moi ( Synology DS-207 et CS-406) ainsi que WHS sur un vieux coucou (PIII 1Go, 512Mo ).

Je trouve qu'ils sont assez complementaires. Les fonctions que j'utilise le plus souvent sur les deux.

Les + de WHS : Permet de centraliser
- la programmation des scans Antivirus avec Avast WHS sur tout les 3 PC de la maison.
- la programmation des backups sans prise de tete.
- Recherche dans les fichiers.

Les + de Synology:
- Interface Admin WEB HTTP.
- FTP.
- Serveur LAMP integré.
- Sauvegarde Over Internet.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire