Test : PC Portable Medion SIM 2010 - AKOYA LS

Le par Laurent K.  |  2 commentaire(s)
Article n° 159 - Test : PC Portable Medion SIM 2010  - AKOYA LS (120*120)

Dans ce dossier nous avons testé le Medion Akoya LS, un ultra portable 12,1" proposé à un tarif très compétitif. Quels sont les compromis pour arriver à un prix aussi bas ? à qui s'adresse-t-il ? et pour quels usages est-il destiné ? Nous allons tenter de vous donner ces éléments de réponse.

Introduction

Sur le marché de la mobilité on trouve plusieurs catégories de produits, différentes segmentations, définies par les critères suivants : taille de l’écran, puissance et type de processeur, connectivités,  accessoires. On constate ces dernières années une forte évolution du marché.  Précédemment le PC portable était par définition réservé aux cadres dirigeants et à quelques privilégiés  fortunés, ce qui actuellement n’est plus exact. Vous allez dire qu’on enfonce une porte ouverte, mais force est de constater que cette tendance est réellement prise en compte par les fabricants depuis quelques mois seulement. On trouve désormais une offre variée de matériels performants à des prix raisonnables.

medion ouvert

Proposer des produits abordables mais néanmoins performants a toujours été le cheval de bataille de  Medion, en faisant même de ce credo son fond de commerce. Cette spécificité, la société Médion l’a acquise sur son territoire d’origine, l’Allemagne, en proposant une gamme basée sur trois axes :

  • PC / multimédia
  • produits électronique grand public
  • produits de communication

Il y a quelques années maintenant que certains d’entre nous ont découvert cette marque via leur grande surface, le circuit de distribution qu’avait choisi Medion pour s’implanter dans l’hexagone. Aujourd’hui, le constructeur nous propose de mettre à l’épreuve l’un de ses derniers nés le SIM 2010 Akoya LS, qui offre selon le constructeur un rapport qualité / prix / prestations des plus attractif. Pour commencer, ce dernier est basé sur la plateforme Centrino d’Intel qui était, jusqu'à l’arrivée des Core 2 Duo, la référence sur le marché des solutions mobiles.

Le modèle sur lequel nous allons nous pencher est proposé avec un format d’écran de 12,1" qui lui confère des dimensions réduites et d'un Pentium M730 de 1,6 Ghz gage de portabilité effective. Qu’en est–il réellement' Est-ce que cette technologie est toujours d’actualité' Quelles sont les performances délivrées' C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

../..


Design

De prime abord, le Medion présente bien, il arbore une robe blanche mate sobre et classique. Son design est simple et n’est pas sans rappeler celui des iBook d’Apple, à coup sûr la gente féminine sera séduite. Mais en y regardant d’un peu plus près, ses lignes ne sont ni extravagantes ni très dynamiques et risquent de décevoir l’amateur éclairé. Les quatre tranches sont nettes à l’exception de la partie intégrant la proéminente charnière reliant le châssis à l’écran. D'ailleurs sur ce côté nous constatons que la batterie forme une bosse disgracieuse mais nécessaire. La manipulation de l’écran est ferme mais se comporte agréablement, le verrouillage en position fermé est confié à un traditionnel cran dont on se serait bien passé tant cette solution est déplaisante.   

medion akoya ls3 4-1Image
(cliquer pour agrandir)


En position ouverte, on peut enfin apprécier l’environnement proposé. Première constatation, les bordures de l’écran sont très présentes, à l’image d’un cadre autour d’une peinture ce qui donne une sensation de solidité appréciable à  l’ensemble. Le clavier est également enserré par le châssis mais de façon moins massive.


medion claiver final medion touchpad final

Le clavier          (cliquer pour agrandir)       le touchpad


Dans la partie haute du châssis on retrouve le bouton de mise en route entouré de quatre touches de fonctions. Le clavier pour sa part ne présente pas de spécificités si ce n’est une certaine fermeté. Les touches conservent cependant un confort de frappe appréciable et sont bien positionnées. On retrouve les fonctions secondaires habituelles avec les commandes de luminosité, de volume (mute compris). Le Touchpad est des plus conventionnel mais malheureusement pas au format wide contrairement à  l’écran. Il surmonte les deux touches classiques et n’appelle à aucun commentaire. On retrouve les témoins indicateurs lumineux juste en dessous intégrés à la coque sous un cache translucide de couleur blanche, donc peu visibles.

../..


Ecran et connectique

  • Ecran

Sur l’ Akoya-LS SIM 2010 on retrouve une dalle 12,1" affichant une résolution WXGA de 1280x800, qui offre un confort visuel très satisfaisant. Lisible et net, l’affichage permet tant de travailler que de surfer sur le net ou que de regarder un DVD sans être gêné par la faible diagonale imposée. Son excellente luminosité est renforcée par un très bon taux de contraste, ceci est d'autant plus accentué grâce au traitement « bright » de la dalle, qui cependant apporte quelques reflets parfois gênants en contrepartie.

medion plein écran
(cliquer pour agrandir)




  • Connecteurs et périphériques

       
Image
medion coté gauche         medion coté droit
(cliquer pour agrandir)



Pour un produit de cette gamme, autant dire que nous sommes agréablement surpris par la présence d’une connectique quasi complète. On retrouve l'indispensable :
  • un lecteur de cartes mémoire 3 en 1
  • un slot d’extension PCMCIA
  • trois ports USB 2
  • une sortie VGA
  • un port Firewire (situé sur le devant de l’appareil)
  • des prises micro et casque (situées à côté de port Firewire)

Ici point de fioriture ni de gadgets, Medion est allé directement à l’essentiel.

../..


Périphériques et fiche technique

  • Périphériques

La configuration proposée par Medion est homogène et toutes les ressources sont distribuées avec une rationalité toute germanique. Le processeur Pentium M 730 est réputé pour ses performances et sa consommation raisonnable, il est secondé par 512 Mo de mémoire DDR ce qui est correct pour ce type de machine. En revanche, le constructeur aurait pu livrer l’ Akoya LS avec un disque dur d’une capacité supérieure sans pour autant dépasser le budget initial. La partie réseau est complète, ce qui est un bon point, de nos jours, quel portable saurait se passer du Wifi ou d’une carte Ethernet ' Il dispose également d’un graveur DVD multi-formats lui aussi devenu indispensable. Le Medion embarque donc tous les équipements incontournables d’un portable moderne.

Seul bémol à signaler, l’accessibilité aux composants a été oubliée, aucune trappe d’accès au disque dur et aux slots mémoire n’est présente, ce qui d'emblée limite son évolutivité.


medion dessous f

Ici pas de trappe d'accès, dommage (cliquer pour agrandir)




  • Fiche technique

Image




../..


Usage et tests

Nous avons testé ce portable avec des logiciels de benchmark appropriés qui font ressortir de manière claire l’ensemble des performances du Medion. Nous avons pu évaluer le processeur et la mémoire. Pour ce faire, nous avons utilisé la dernière mouture du logiciel Sandra '07 ainsi que CPU Bench 4.0. La mémoire et les disques durs ont également été testés avec Sandra '07. Le circuit graphique lui a subi les deux tests de référence en la matière que sont 3DMark 06 et Aquamark3.


  • Tableaux des performances

Image


  • Tests graphiques
Les résultats de nos tests du chipset graphique ne laissent pas de doute, ce portable n’est définitivement pas conçu pour jouer. 3Dmark06, qui est certe exigeant, nous propose un seul et unique résultat éloquent, 19 fps (images par seconde), c’est tout ce dont la partie graphique 3D est capable de délivrer - sachant que pour obtenir un résultat valable il faut atteindre un minimum de 60fps. Aquamark 3 confirme lui aussi cet état de fait, avec un score particulièrement bas de 549. Bien évidemment ces résultats sont équivoques, le jeu 3D n’est pas pour lui.
medion Graf des perfs
(cliquer pour agrandir)




  • intel puces centrinoProcesseur, mémoire et disque dur
Le Pentium M 730 tient ses promesses, il est particulièrement efficace et se montre de plus peu gourmand en consommation électrique. Il se sort relativement bien des tests imposés par CPU Bench et Sandra '07. La puissance est là, pas de souci à se faire pour une utilisation conventionnelle. La mémoire n’offre hélas pas la même qualité, les taux de transferts sont corrects mais sans plus. On aurait apprécié des barrettes avec de meilleures performances. De même, le disque dur se montre très moyen, voire lent, trop lent. Ces performances plus que moyennes déséquilibrent le reste de la machine qui jusque-là se montrait homogène.



  • Le multimédia
En revanche les tests multimédias donnent de bien meilleurs résultats, l’ Akoya LS se montre particulièrement agréable et permet de regarder un DVD dans de très bonnes conditions et surtout dans un silence appréciable. Le rendu sonore est correcte pour un portable de cette catégorie, le son issu des petits haut-parleurs intégrés reste lui aussi acceptable.



  • Les jeux
medion hl2-logo sPour aller au bout des choses, nous avons tout de même installé et essayé de jouer avec ce portable. HL2 et son mod Counterstrike Source ne fonctionnent tout simplement pas, il n'était donc pas utile de pousser plus en avant ces tests. Joueurs, passez votre chemin.




  • A l’usage
L’autonomie est au rendez-vous, c'est plutôt une bonne surprise. En effet l’Akoya LS dispose en utilisation bureautique normale d’une autonomie confortable d’un peu plus de trois heures. Bien sûr avec la carte Wifi activée cette valeur baisse mais reste raisonnable (2 h 45 min). La lecture d'un DVD fait tomber cette dernière à 2h15min ce qui est amplement suffisant pour le visionnage d'un film. Nous avons également mesuré le temps de mise en route du système. Avec 40s pour lancer un windows XP SP2 standard sans applications pénalisantes, la performance du Medion se situe dans une moyenne acceptable.


../..


Bilan

Image




Image




Image


../..



Conclusion

Au final, l’Akoya LS se révèle être un bon compromis si l’on base son choix sur le rapport prix / fonctionnalités. Néanmoins ses performances globales l’orientent vers une utilisation bureautique et multimédia.

La bureautique est un des points fort de ce portable, le traitement de texte, les calculs rien ne lui résiste. Se connecter en Wifi se fait de manière transparente, bien aidé il faut le reconnaître par un chipset Intel particulièrement stable et efficace.

Pour un usage multimédia là aussi l’Akoya LS SIM 2010 se positionne bien, regarder un film en DVD est très agréable, le rendu sonore et visuel est plus que satisfaisant malgré la taille réduite tant de l’écran que des haut-parleurs. Pour les aficionados d’images le lecteur de cartes mémoire permet de décharger la carte de votre appareil photo, le lecteur étant compatible avec les trois formats les plus courants. Les vidéastes amateurs pourront également assouvir leurs envies mais dans une moindre mesure compte tenu que le montage vidéo est gourmand en ressource mémoire. Néanmoins la présence de la connectique Firewire leur permettra d’assurer le minimum syndical.

Les laissés pour compte seront ici les joueurs, le circuit graphique proposant malheureusement des performances médiocres. Bien entendu quelques anciens titres fonctionneront mais sans grande conviction.

Quelques aspects pratiques pèchent aussi, le poids (1,9kg) est un peu élevé pour une machine d'une trentaine de centimètres. L'autre point, à notre avis pénalisant, est la non-accessibilité aux slots mémoires et au disque dur, rendant difficile le remplacement de l'une ou l'autre de ces pièces.


medion akoya LS 3 4 2
(cliquer pour agrandir)



En conclusion, l’Akoya LS est donc un produit d'accès à la mobilité  pouvant donner entière satisfaction aux personnes désireuses de pouvoir surfer sur le web, faire du traitement de texte ou se divertir avec un DVD ou encore traiter ses dernières photos ou vidéo de vacances.



Image





  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
ericle offline Hors ligne Vénéré avatar 2843 points
Le #169817
J'utilise sous les Tropiques (30°C) depuis près d'un ans un MIN 2080 de décembre 2004, que j'ai récupéré pour 220 ? au marché de la porte de Montreuil dans un état pitoyable.
Et il fonctionne intensivement et remarquablement bien. J'en suis le premier surpris.

Toute les fonctions Wifi, CD-DVD, Réseau... sont irréprochables. La baterie faiblit ...mais à 99 ? je n'hésiterait pas à en racheter une !

Seule critique : l'espace du recovery de 8 Go sur un HDD de 40 est un peu gourmande mais partition magique va arranger tout cela. Et une ligne sur l'écran solutionnée avec un circlips !

Bravo Médion !
9Col offline Hors ligne Héroïque avatar 925 points
Le #169820
J'ai eu une expérience Medion il y a 4-5 ans avec un PIV 1.6 GHz. La cata !!
Bruit infernal, composants de mauvaise qualité (clavier / écran / batterie), pannes à répétion, SAV à chier. Après 1 changement d'écran, 1 de CM, à la troisième panne il a fini à la benne ...
On ne m'y reprendra plus.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire