Test ModNation Racers

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
ModNation Racers - vignette

Inspiré de la célèbre licence Mario Kart, ModNation Racers cherche à proposer une réelle alternative aux possesseurs de PS3. Réutilisant les bases communautaires et majoritairement online de LittleBigPlanet, le titre d'United Front Games tente de proposer un contenu sans cesse renouvelé par les joueurs afin d'assurer un intérêt sur la durée. Dans les faits, le concept semble parfaitement rôdé pour les amateurs des deux séries. Seulement, le titre bénéficie-t-il de suffisamment d'atouts pour offrir une identité propre, ou se confronte-t-il à un simple mixte d'idées ?

Dérapages en folie

Nouvelle franchise exclusive à la PS3, ModNation Racers cherche à toucher un large public et en particulier les amateurs de la série Mario Kart. Pourtant bien loin de se cantonner à une réutilisation des atouts de la licence de Nintendo, le titre de Sony pioche dans les fonctionnalités de LittleBigPlanet, en particulier dans sa devise « Jouer, Créer, Partager et Découvrir ». En effet, la production met en avant son mode multijoueur dès les premières minutes de jeu, dans l'optique d’initier tout nouveau joueur à la communauté et aux possibilités qui lui sont offertes. Ainsi, ModNation Racers est bien au-delà d'un simple jeu puisqu'il se matérialise comme un véritable outil créatif, à la même enseigne que LittleBigPlanet.



Toutefois, le jeu débute directement sur le mode solo, passage obligé avant de se lancer totalement dans l'expérience multijoueur puisqu'il permet de remporter de nombreuses récompenses destinées à customiser ses futures créations. La carrière solo comporte une trentaine de courses uniquement, ce qui représente une durée de vie somme toute assez faible pour tout joueur qui ne dispose pas de liaison Internet. Toujours est-il que la partie est entièrement scénarisée, offrant de nombreuses cut-scenes particulièrement amusantes, notamment dans les propos tenus par les différents protagonistes. Vous incarnez un jeune garçon passionné par les karts et la cutomisation. Sa mère, vendeuse en peinture pour ces engins, s'est décidée à faire participer son fils aux épreuves mondiales. Pour cela, elle engage un coach qui, en dépit de son caractère grognon, se révèle particulièrement habile pour modifier des karts. Dès lors, vous serez prêt pour vous lancer dans les premières épreuves retransmises à la TV par le biais de deux présentateurs aux vannes franchement hilarantes.

ModNation Racers - 1 ModNation Racers - 2

La prise en main du kart se veut très confortable et surtout simple d'accès. L'équipe de développement est ainsi parvenue à créer une configuration suffisamment pertinente pour que tout le monde puisse y jouer sans nécessiter un temps d'adaptation. Une gâchette sert à accélérer, une autre à freiner, une touche sert à déraper. Contrairement à Mario Kart, le dérapage ne sera dans ce cas précis plus simple à mettre en œuvre puisqu'il n'est pas couplé à la fonction de turbo. Concrètement, chaque dérapage augmente une jauge jaune située à droite de l'écran. Cette dernière permet non seulement d'enclencher le turbo à sa guise, mais également de cogner violemment ses concurrents afin de les retarder dans leur progression – via le stick analogique de droite. Dans ce dernier cas, il sera toutefois nécessaire d'avoir la jauge au maximum, sous peine d'effectuer de brèves attaques latérales sans grand impact. La barre jaune permet également une fonction hautement enrichissante : le bouclier. Utilisable à tout moment, cette possibilité génère un champ qui protège momentanément des attaques. Comme cette opportunité offre un réel avantage pour faire face à ses opposants, elle fait descendre très rapidement le niveau de la jauge bonus. Il faudra ainsi se montrer très prudent afin d'anticiper suffisamment tard l'impact de l'attaque ennemie pour enclencher le bouclier au bon moment.



En ce qui concerne les power-ups, ils sont disséminés à des endroits stratégiques de la course, parfois dans des endroits difficiles d'accès. Diverses armes sont à votre disposition : missiles, charge électrique, impulsion électromagnétique ou encore turbo. Bien que peu nombreux et diversifiés, ces bonus offrent toutefois l'intérêt de les améliorer. En effet, chaque arme dispose de trois niveaux d'attaque. Chacun d'entre eux permet l'utilisation secondaire du pouvoir acquis. Pour cela, il suffit de récupérer jusqu'à trois bonus sur la piste, sans céder à la tentation d'en jeter farouchement sur ses adversaires. Ainsi, les bonus permettront d'effectuer des dégâts plus pertinents et surtout plus étendus afin de toucher plusieurs ennemis. Vous l'aurez compris, si la prise en main de ModNation Racers est simple d'accès, les fonctions offertes par le titre se veulent toutefois stratégiques et bien moins aléatoires que dans Mario Kart. Les frustrés du jeu de Nintendo apprécieront à coup sûr. Si l'intelligence artificielle des adversaires a tendance à tricher sur ses accélérations, il sera possible de rattraper son retard en utilisant l'aspiration des pilotes qui vous précèdent.

ModNation Racers - 3 ModNation Racers - 4



En route pour la communauté

En raison de sa structure et du faible nombre de courses initialement incluses dans le jeu, force est de constater qu'il est nécessaire d'avoir un accès au PlayStation Network pour profiter pleinement de l'expérience. Le soft gravite d'ailleurs entièrement autour de la communauté de joueurs, dans le même concept que LittleBigPlanet. Il ne faudra pas compter sur un menu principal classique, le soft proposant les différentes parties du jeu sous la forme d'un ModSpot, à savoir une zone de jeu dans laquelle vous pourrez vous déplacer librement d'un mode à l'autre. Lorsqu'on y pense, la mise en œuvre peut s'apparenter à celle utilisée dans le célèbre Crash Team Racing. Vous pourrez ainsi effectuer des courses de carrière, des affrontements en multijoueur en écran partagé (jusqu'à quatre) ou en ligne. Les sensations de jeu sont ainsi totalement grisantes, notamment avec l'utilisation d'un micro-casque / oreillette. Avant chaque course, il est possible de discuter avec les autres joueurs dans un salon par le biais d'un chat textuel ou de vive voix. C'est ainsi l'occasion de se faire des coéquipiers ou de lyncher ses adversaires sans retenue. Chaque participation aux courses permet de remporter des points d'expérience qui offrent la possibilité de monter en niveau.



Bien évidemment, l'intérêt du mode multijoueur de ModNation Racers se caractérise dans la possibilité de visionner et tester les différentes créations des joueurs, mais également de proposer ses propres conceptions à la communauté. Il est ainsi possible de créer plusieurs pilotes et karts par le biais d'options relativement complètes. La plupart des objets des menus seront à débloquer dans la carrière solo. C'est d'ailleurs sur ce point qu'il est important de commencer par terminer ce mode offline avant de se lancer dans l'aventure multijoueur. Chaque course de la carrière présente trois objectifs à remplir pour débloquer de nouveaux objets. Certains d'entre eux nécessiteront un certain doigté puisqu'ils nécessitent d'effectuer une action à un moment précis de la course (déclencher des interrupteurs, détruire un ennemi à un certain moment, etc). Qui plus est, chaque niveau comporte des jetons spéciaux destinés à être échangés contre des objets dans le distributeur du ModSpot. Dès que vous aurez débloqué suffisamment de contenu, vous pourrez concevoir le kart et le pilote de vos rêves, dans l'optique de les soumettre à la communauté afin d'être évalués. Si vos créations génèrent un maximum d'intérêt et de téléchargements, peut-être apparaîtront-ils sur le large podium du ModSpot.

ModNation Racers - 5 ModNation Racers - 6

L'une des parties les plus intéressantes du mode multijoueur est sans conteste le mode partage. Ce dernier permet de visionner et de télécharger l'intégralité des créations des joueurs : pilotes, karts, circuits. Un large nombre de niveaux sera ainsi praticable en solo ou en ligne, ajoutant un intérêt conséquent sur le long terme. Le titre embarque un éditeur de circuits qui se révèle à la fois très simple d'accès et très riche en possibilités. En effet, s'il est possible de créer automatiquement des pistes à l'aide de gabarits générés aléatoirement, l'intérêt est de concevoir des structures inédites afin de jouer la carte de l'originalité auprès de la communauté. Plusieurs outils permettent de sculpter le terrain, créer différents types de routes, jouer sur l'élargissement ou encore l'inclinaison. Vous pourrez également placer de nombreux décors autour de votre circuit, manuellement ou de façon entièrement automatisée. Comme dans de célèbres logiciels d'édition, il est possible d'annuler des opérations effectuées, ou encore supprimer des éléments par le biais d'un outil de sélection, grouper des éléments, les dupliquer, ou encore solliciter les superpositions. Qui plus est, il est possible de tester le circuit en temps réel avec d'autres pilotes gérés par l'IA. Bref, l'éditeur est bougrement bien construit et également simple d'accès par des outils efficaces et très permissifs. Pour les grands néophytes qui désirent se perfectionner, une série de vidéos commentées par les deux présentateurs du jeu sont disponibles depuis le menu d'édition. Ils vous enseigneront les rudiments de la création de façon amusante et instructive.



Si vous n'avez pas l'âme d'un créatif, il est toujours possible de se baser sur les circuits créés par d'autres joueurs. Une fois que vous aurez modifié le tracé à votre convenance, votre nom apparaîtra en tant que remixeur, aux côtés de l'indication du créateur initial. En sus de la personnalisation visuelle de votre kart, il est possible d'effectuer quelques réglages techniques mineurs par le biais du menu d'accès rapide (via la gâchette R1 dans le ModSpot). Vous pourrez ainsi modifier les caractéristiques de dérapage / maniabilité et accélération / vitesse selon votre style de conduite. Cette petite subtilité peut rapidement se présenter comme un réel atout si vous parvenez à un réglage suffisamment optimal.

ModNation Racers - 7 ModNation Racers - 8



Galerie d'images

ModNation Racers - 31 ModNation Racers - 32

ModNation Racers - 33 ModNation Racers - 28

ModNation Racers - 29 ModNation Racers - 30

ModNation Racers - 23 ModNation Racers - 24

ModNation Racers - 25 ModNation Racers - 26

ModNation Racers - 27 ModNation Racers - 19

ModNation Racers - 20 ModNation Racers - 21

ModNation Racers - 22 ModNation Racers - 15

ModNation Racers - 16 ModNation Racers - 17

ModNation Racers - 18 ModNation Racers - 11

ModNation Racers - 12 ModNation Racers - 13

ModNation Racers - 14 ModNation Racers - 8



L'ombre au tableau

Vous l'aurez compris, ModNation Racers se présente comme une alternative à Mario Kart en proposant un gameplay simple à appréhender, mais aussi et surtout une réelle implication dans le mode multijoueur. Pour s'assurer d'une cohérence technique, la production offre un rendu graphique de très bonne facture, avec une palette de couleurs particulièrement denses et vives. La conception « toon » des personnages est également convaincante en vue du ton très humoristique du jeu. Qui plus est, cette implication artistique offre une plus grande liberté de mouvements dans la création de pilotes. Le moteur, bien que relativement bien construit, accuse quelques nets ralentissements, en particulier lorsque plusieurs pilotes s'affichent sur l'écran. L'effet se ressent surtout dans le ModSpot avec des saccades régulières. L'autre gros point négatif majeur se matérialise dans les temps de chargement du jeu. Incroyablement longs et nombreux, ces derniers annihilent rapidement l'intérêt de jeu. Dès le lancement du jeu, il faudra déjà patienter de nombreuses secondes avant d'accéder au menu principal. Le titre s'installe malgré tout sur le disque dur de la console, mais il semble que la phase d'optimisation n'ait pas été menée à son terme. Toutefois, l'équipe de développement prévoit de remédier à ce problème via une mise à jour providentielle.



Le titre étant clairement orienté vers l'aspect communautaire, la carrière solo présente une durée de vie assez faiblarde. Malgré tout, les circuits proposés se veulent très fun dans leur réalisation. En effet, de nombreux raccourcis, pièges et autres dalles de turbo calées çà et là sur les pistes mettent à l'honneur le dynamisme et les possibilités offertes par le jeu. C'est un excellent premier pas pour se donner des idées en vue de futures créations. On appréciera également les doublages français des dialogues avec, en fer de lance, les deux présentateurs qui passent plus de temps à se chamailler qu'à commenter le début de chaque course. Le coach de notre avatar a également quelques dictons particulièrement amusants. Enfin, les publicités automobiles sont souvent parodiées, en exagérant les mentions légales qui défilent à outrance à l'écran. Hormis ces quelques éléments sonores très réussis, l'ensemble des musiques et des bruitages manquent cruellement de folie. Dommage.

ModNation Racers - 9 ModNation Racers - 10

Véritable alternative à Mario Kart, ModNation Racers parvient à combiner une prise en main accessible et une partie multijoueur au cœur de l'intérêt. Réutilisant les éléments de création et de partage de LittleBigPlanet, le titre cherche à motiver les joueurs à participer à la vie de la communauté en créant pilotes, karts et circuits par le biais d'outils somme toute simple d'accès, bien qu'une petite initiation sera nécessaire pour maîtriser l'éditeur de pistes. Assez limité dans sa carrière solo, ModNation Racers révèle tout son potentiel dans les nombreux niveaux à télécharger en ligne, ainsi que dans les parties en multijoueur – surtout si vous êtes équipé d'un micro. Bien qu'agréable sur le plan graphique, le soft démontre rapidement son réel manque d'optimisation. En sus d'occuper plus de 4 Go sur le disque dur de la console, la production enchaîne de nombreux chargements incroyablement longs et pénibles. En bref, si vous cherchez un jeu simple à prendre en main, équipé d'un bon mode multijoueur et disposant de bons outils de création, ModNation Racers saura vous apporter entière satisfaction.



+ Les plus
  • Simple à prendre en main
  • Dimension stratégique via la jauge de bonus
  • Multijoueur de qualité
  • Bons outils de création
  • Communauté active
  • Jouable jusqu'à quatre en écran splitté
- Les moins
  • Temps de chargement pénibles
  • Quelques saccades
  • Réel manque d'armes

Notes

  • Graphisme Le moteur graphique de ModNation Racers se révèle de très bonne facture, offrant une fluidité généralement optimale. Cependant de nets ralentissements se font parfois sentir, en particulier lorsque plusieurs pilotes s'affichent à l'écran et/ou utilisent leurs bonus en même temps. En écran splitté, le titre présente également quelques problèmes d'aliasing. À cela s'ajoutent des temps de chargement diablement longs et nombreux, accusant un réel manque d'optimisation. Toutefois, United Front Games prévoit d'apporter un rectificatif à cette lacune.
    7/10
  • Bande son En dépit de musiques et bruitages trop discrets, le titre arbore un doublage français finement réussi. Les propos entre les deux présentateurs sont très amusants et particulièrement convaincants. Lors des cutscenes de la carrière solo, l'avatar du joueur ne parle pas, mais son entraîneur assure à lui seul l'humour par des dictons parfois hilarants.
    6/10
  • Jouabilité La prise en main du soft est quasiment immédiate puisque peu de facteurs sont à prendre en compte concernant la configuration des touches. Le kart réagit au doigt et à l'œil, assurant une réelle implication dans les courses. Pour les habitués, le gameplay du titre devient vite plus stratégique avec l'habile utilisation de la jauge de bonus pour accélérer, attaquer ou se protéger. L'éditeur de circuits est également très accessible, bien qu'il faille quelques minutes pour bien comprendre l'intérêt des différents outils de création.
    8/10
  • Durée de vie La carrière solo regroupe une trentaine de courses comportant chacune trois défis à remporter. Le contenu offline est ainsi assez faible, le jeu étant clairement destiné au mode multijoueur en local (jusqu'à quatre en écran splitté) ou en ligne jusqu'à 12. Au vu de l'activité de la communauté, de nombreux niveaux sont régulièrement créés, au même titre que des karts et pilotes. Bref, pour peu que vous adhériez au concept et que vous ayez l'âme d'un créateur, la durée de vie du soft se révélera très importante.
    8/10
  • Note générale Reprenant les bases de création et de partage de LittleBigPlanet, ModNation Racers s'oriente quasi exclusivement vers le multijoueur. Troquant son interface principale contre une zone de rencontre entre les joueurs, le titre axe son intérêt sur la communauté. Qui plus est, le soft offre une prise en main confortable, ainsi que des fonctions de création accessibles et bien expliquées par le biais de vidéos commentées. En dépit d'une réalisation honorable, le soft met en évidence des temps de chargement étonnamment longs et pénibles, ainsi que quelques ralentissements çà et là. Véritable alternative à la référence Mario Kart, ModNation Racers sera avant tout apprécié par son orientation vers la communauté, ainsi que par ses courses nettement moins exagérées sur les armes et bonus.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire