Test Monster Hunter Freedom 2

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test monster hunter freedom 2 psp image presentation

Une bonne année après Monster Hunter Freedom, Capcom sort le volet 2 d'un titre qui avait, au choix, beaucoup plu ou irrité. Certes c'est surtout au Japon que les ventes du premier opus en avait fait un méga hit mais les joueurs et joueuses européens n'étaient toutefois pas en reste. Et pourtant les nombreux défauts avaient fait grincer quelques dents. On l'attendait donc un peu au tournant notre jeu mi-RPG mi-action... et coté virage c'est plus légère chicane que grosse épingle à cheveux !

Introduction

La PSP est une console fantastique. C'est une console portable certes mais elle dispose de capacités assez étonnantes. Sony nous l'avait vendue comme un petit bijou de technologie et qui serait sûrement, une fois dans nos mains, un outil multimédia fondamental. Depuis, on a un peu perdu le coté "fondamental" de l'objet qui s'est petit à petit fondu dans le moule pour ne constituer qu'un support vidéoludique de plus. Mais les capacités de la petite sont restées intactes. Et de temps en temps on voit des jeux sortir qui utilisent ces points forts pour nous laisser sur les fesses.


test monster hunter freedom 2 psp image (1)     test monster hunter freedom 2 psp image (2)

Monster Hunter Freedom premier du nom était alors apparu avec la ferme intention de nous scotcher. Et sur bien des points il avait réussi son pari. La première tendance était une présentation graphique de haute volée. Des décors magnifiques, des plans somptueux, des monstres variés et colorés, une finesse et un détail qui feraient presque pâlir quelques consoles de salon, sont le fondement de sa réussite. Sa durée de vie qui dépassait de beaucoup nombre de ses congénères figurait également au tableau. Mais la jouabilité, la lenteur, la répétitivité et un certain manque d'intérêt subsistaient.


test monster hunter freedom 2 psp image (3)     test monster hunter freedom 2 psp image (4)

Avec Monster Hunter Freedom 2 Capcom nous envoie donc une suite pleine de promesses avec ce message : cher client, nous t'avons entendu et nous espérons que tes attentes seront cette fois comblées. Sincères salutations, etc, etc...Il est clair que le dire c'est bien, le faire c'est mieux, et le faire savoir indispensable. Le savoir faire de Capcom n'étant plus à démontrer, nous sommes donc partis guillerets sur les chemins de la chasse aux monstres. Et les pires qu'on ait rencontrés ne se présentaient pas tous sous des formes poilues ou à carapaces. On vous dit pourquoi dans la suite de ce test...



Good Cop...

Puisqu'on est d'humeur positive en ce moment, on va donc parler des bons points de ce nouveau volet pour commencer. En fait il est très facile de les relever puisque l’on retrouve les bons points du premier volet. Les graphismes sont toujours aussi sublimes. On re-découvre avec plaisir cet univers changeant et aux couleurs relevées et l'ensemble fait toujours aussi bon effet à nos pupilles encore émerveillées. De ce coté-ci, les développeurs n'ont pas fait jouer une différence notable et c'est pour notre plus grand plaisir. De même plusieurs nouvelles bestioles figurent dans ce jeu et rendent votre vie parfois bien difficile...


test monster hunter freedom 2 psp image (6)     test monster hunter freedom 2 psp image (7)

En outre, la durée de vie de ce jeu est tout aussi correcte que son prédécesseur. Tout dépend de vous et du nombre de quêtes que vous accepterez de faire mais il est quasi sûr qu'au minimum vous y passerez une petite centaine d'heures... En clair, si vous vous y mettez H24 sans manger, dormir mais en respectant quelques poses pour satisfaire vos contingences organiques, il est nécessaire de s'y consacrer une semaine pleine... Si vous entendez dormir ne serait-ce que 5 heures par nuit et manger un tant soit peu, comptez deux semaines.  Fin de la démonstration, CQFD !


test monster hunter freedom 2 psp image (9)     test monster hunter freedom 2 psp image (10)

Enfin, dans la série du maître qui donne des bons points à ses élèves de CP, on met une bonne note à l'équipement tout à fait complet de notre avatar. Les armes sont nombreuses et variées ce qui est aussi le cas des vêtements et des autres objets devant servir à accomplir nos taches ingrates. On passe un temps certain à se préparer pour nos combats à venir et cette dimension donne toute sa saveur à MHF 2. De ce coté-ci tout va donc parfaitement bien. Comme pour MHF 1 en fait. Mais tout ne va pas toutefois dans ce sens là. Comme pour MHF 1 là aussi !


test monster hunter freedom 2 psp image (11)     test monster hunter freedom 2 psp image (12)




Bad Cop !

On retrouve donc avec regret pratiquement tout ce qui nous avait déplu dans Monster Hunter Freedom 1. A commencer par le rythme du jeu qui nous parait définitivement trop lent. C'est du RPG avec bien entendu des palabres, des discussions, des dialogues et autres mondanités mais ce qui tue le plus ce sont les temps de chargements entre les différents endroits et la lenteur du gus que l'on dirige. Même si l'on presse la touche idoine et que l'on court, il y va vraiment piano piano et ceci participe à l'ensemble vraiment mollasson dans la partie "village". Même les temps de sauvegarde sont longs et l'on désespère de voir son bonhomme bailler après sa sieste "sauvegardiste".


test monster hunter freedom 2 psp image (13)     test monster hunter freedom 2 psp image (14)

Puis vient le temps du désespoir sur la jouabilité toujours pas améliorée. La difficulté de ce titre, de prime abord, n'est pas ce que nous lui reprochons. Non, cela est surmontable et ajoute au contraire, à la façon d'un Ninja Gaiden toutefois beaucoup plus corsé, une note agréable. Mais ce qui gène le plus est la difficulté à réaliser des combats propres et intéressant du fait de la non possibilité de "locker" son adversaire. Coup dans le vent, retournages dans le dos et manœuvres ridicules sont au menu, fort indigeste après tout !


test monster hunter freedom 2 psp image (15)     test monster hunter freedom 2 psp image (16)

Et finalement c'est probablement en terme de caméra que l'on est le plus déçu. Elle est toujours aussi peu réactive et semble parfois uniquement là pour nous compliquer la tache. De façon plus générale, c'est une des tares de la console. Il est probable que la taille et la forme de l'écran en 16/9 soit une excuse valable, la rotation n'étant pas calculée de la même façon. Mais le fait est là : c'est irritant et on a vraiment l'impression de se retrouver dans le premier volume de la série MHF.


test monster hunter freedom 2 psp image (17)     test monster hunter freedom 2 psp image (18)




Les plus qui n'en sont pas

Capcom, voulant aussi redynamiser son truc et nous faire déguster leur nouveau jeu, ont ajouté quelques ingrédients à leur recette. Et puisque l'on parle de recette, on évoquera ici les Felynes à qui vous filez des ingrédients que vous avez ramassés au cours de vos périples et qui vous préparent de bonnes petites recettes. Intérêt limité nous vous prévenons. De même, lors de la modification de vos armes chez le  forgeron, vous pourrez au choix lui acheter ou lui donner les matériaux nécessaires à la réalisation de son ouvrage. Peu d'intérêt là aussi même si notre jugement est un peu dur, la faute aux autres ratés de ce titre sans aucun doute.


test monster hunter freedom 2 psp image (19)     test monster hunter freedom 2 psp image (20)

Puis, on peut aussi évoquer les mini épreuves annexes qui n'ont d'intérêt que d'exister. On joue avec sa fermette ou l'on va pêcher sans avoir à faire quoi que ce soit. Bref, c'est du contenu pour du contenu... Et puis bien sûr, il y a les quêtes qui ont été ajoutées. C'est toujours le même type de quêtes, sans queue ni tête et que l'on réalise pour gagner des thunes pour faire d'autres quêtes qui nous permettront d'avoir plus de thunes... L'art pour l'art, le combat pour le combat, la boucherie pour la boucherie.


test monster hunter freedom 2 psp image (21)     test monster hunter freedom 2 psp image (22)

Même l'école constitue un calvaire. On y apprend pleins de choses super utiles pour le déroulement du jeu. Parfois, on y trouve même quelques infos cruciales. Mais voilà, c'est lent, truffé de parlote inutile et pas le plus réussi en terme d'ergonomie. La classe quoi, dans un jeu de mot tout à faire second degré !


test monster hunter freedom 2 psp image (23)     test monster hunter freedom 2 psp image (24)





Conclusion

Monster Hunter Freedom 2 se contente donc d'être un simple add-on de son grand frère. Plus de contenu, des nouvelles quêtes, des nouveaux équipements, des nouveaux lieux et de nouveaux adversaires. C'est déjà beaucoup me direz vous. Oui c'est vrai, mais une fois passé l'extase et la contemplation, nous revient le souvenir de tout ce qui nous avait déplu dans le premier volet ce qui est très désagréable. MHF 2 continue ainsi sur les mêmes errements. Ceci ne devrait donc pas trop chagriner Capcom qui avait reçu un accueil favorable pour ce titre nous vous le disions en préambule.


test monster hunter freedom 2 psp image (25)     test monster hunter freedom 2 psp image (26)

Mais cela ne peut nous satisfaire tant la juxtaposition des deux titres laisse perplexe. Le mode coopération entre potes, pour sa part, s'il est intéressant sur le papier nécessite tout de même une connexion ad-hoc c'est à dire avec des amis ayant le même matos et le même jeu... Et autant de temps que nous à passer sur celui-ci. C'est dire la complexité de la chose. Un bon mode online à la Wow aurait sûrement eu plus d'intérêt mais il est peu probable qu'on voit ceci arriver bientôt sur nos console portable siglées Sony. Tant pis !



+ Les plus
  • Graphismes
  • Durée de vie phénoménale
  • Variété des décors et des équipements
- Les moins
  • Lenteur du jeu
  • Prise en main moyenne
  • Caméra lunatique

Notes

  • Graphisme Peu de jeux sur PSP peuvent se targuer de posséder d'aussi beaux graphismes. C'est une des raisons principales aussi des temps de chargements colossaux. Vraiment, les gens de chez Capcom ont apporté le même soin à ceux ci que pour le premier volet, quelques améliorations visuelles en plus. Bref c'est du tout bon et seule la taille de l'écran et sa luminosité pas toujours idéale peuvent entraver ce point. Mais ce n'est certainement pas la faute du jeu qui lui est irréprochable sur ce point.
    9/10
  • Bande son Assez commune, elle est faite de petites musiques et de bruitages façon "jeux du pays du soleil levant". Pour une transposition à l'univers européen et saisir la métaphore, on parlera donc de bande son d'hypermarché, pas désagréable mais qui n'est la que pour combler un vide qui existerait si elle n'était pas là.
    6/10
  • Jouabilité Caméra moisie + commandes imprécises = mauvaise jouabilité. Et pourtant, il est clair que la modification de nombreux paramètres en fonction de votre équipement et de votre tenue vestimentaire permet une finesse de jouabilité intéressante. Au final on termine avec les mêmes regrets que dans le premier volet de la série, mais à la différence près que cette fois-ci les développeurs étaient prévenus que ceci était une faille du jeu.
    5/10
  • Durée de vie Un vrai bon point ce coup ci. Car pour qui aime ce jeu et arrive à faire fi de ses autres défauts, il est clair que cela peut très vite tourner à l'addiction. Avec en plus le bonheur de savoir que celle ci sera entretenue un bon moment par ce soft dont on se demande comme il tient sur un si petit support.
    9/10
  • Scénario Ce n'est pas un vrai scénario puisque vous allez chercher des quêtes vous même sans autre raison réellement valable que l'appât du gain et de la baston.
    5/10
  • Note générale La note pourra paraître sévère en regard de la moyenne des différentes notes mises par ailleurs, mais la frustration est telle qu'elle se mérite sans aucune espèce de doute. Les plus fervents supporters de ce jeu crieront probablement à l'hérésie. Mais le propre d'un test est d'assumer sa part de subjectivité pour dépasser le sacro saint cadre technico-technique. On peut bien sûr admirer tout ce qui fait le sel de Monster Hunter Freedom 2 sans passer pour un fou. Mais on est aussi en droit de dire tout ce qui frustre sans passer pour un rabat-joie. Dont acte.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire