Test MX Vs ATV Alive

Le par Fabien H.  |  2 commentaire(s)
MX Vs ATV Alive - vignette

Officiant depuis la moitié des années 2000 sur consoles et PC, la série off-road MX Vs. ATV s'offre un nouvel épisode baptisé MX Vs. ATV Alive. Cet épisode cherche à proposer une balance entre l'arcade et la simulation, à l'instar de nombreux jeux de course actuels. Toutefois, la licence de THQ étant surtout appréciée d'un public de connaisseurs, cette mouture saura-t-elle tirer son épingle du jeu ? Réponse dans ce test.

Licence au régime sec

La série MX Vs. ATV est apparue en 2005 pour un résultat déjà relativement perfectible. En effet, le jeu d'off-road de THQ s'embourbe de quelques défauts gênants à chaque épisode, ce qui ne lui laisse pas le plaisir de devenir une référence en son genre. Proposant d'enfourcher des motocross et des quads, la franchise se veut pourtant originale dans son approche face à la concurrence, surtout que l'équipe de développement tend à retranscrire des sensations de jeu similaires à la conduite réelle. Le précédent opus, Reflex, symbolisait un nouveau palier franchi pour la série. MX Vs. ATV Alive devrait normalement confirmer ces enrichissements en apportant quelques nouveautés supplémentaires.

Or, le premier principal souci du titre se focalise dans son contenu particulièrement pauvre. L'éditeur a jugé bon d'appliquer un tarif de vente relativement bas pour un jeu console, mais cela se révèle finalement proportionnel au volume de données présent. Contrairement à Reflex qui proposait un mode carrière suffisamment véloce pour attirer les joueurs, Alive se paie le luxe de passer outre ce pilier, afin de se concentrer uniquement sur un mode arcade bien plus fade. Aussi, ne vous attendez pas à l'enchaînement de championnats, seules des courses simples sont présentes dans la galette. Pour nuancer légèrement le déroulement du jeu, un système d'expérience est intégré, dans l'idée d'inciter le joueur à poursuivre ses efforts pour débloquer du contenu inédit.

MX Vs ATV Alive - 3 MX Vs ATV Alive - 5

Lors de vos premiers essais sur le jeu, seules deux courses classiques, deux mini-parcours et deux terrains en freeride sont présents. S'il est évident que le fait de débloquer de nouvelles pistes au fil du jeu est une base de l'intérêt, force est de constater qu'il faudra refaire à de nombreuses reprises les mêmes tracés afin d'accéder au niveau 10, premier palier pour accéder aux courses suivantes. Chaque victoire améliore à la fois l'expérience de votre pilote et celle de votre véhicule. Dans ce second cas, de nouvelles pièces d'équipement (pneus, suspensions, guidon, etc) pourront être débloquées pour améliorer les caractéristiques de votre engin, ainsi que des kits graphiques pour personnaliser l'ensemble. En bref, les premières heures de jeu sont extrêmement poussives, et ce n'est qu'à partir du niveau 10 que vous pourrez tâter des tracés plus techniques et contrôler de meilleures cylindrées (250cc et 450cc).

Vous l'aurez compris, MX Vs. ATV Alive se veut nettement plus avare que son aîné. Cela se doit à un nouveau modèle consistant à proposer un jeu de base au contenu maigre mais à prix attractif. Le soft s'appuie ensuite sur des DLC, dont le premier est disponible par le biais d'un code dans la boite du jeu. Comprenant trois courses à débloquer sans avoir à accumuler des niveaux, ce pack aurait pu être intégré dans la galette. Nous constatons ainsi que THQ compte se mettre à dos le marché de l'occasion, incitant les intéressés à acquérir directement la version neuve. Cette démarche, de plus en plus fréquente, attise la grogne des joueurs.

MX Vs ATV Alive - 8 MX Vs ATV Alive - 2



Galerie d'images

MX Vs ATV Alive - 26 MX Vs ATV Alive - 25

MX Vs ATV Alive - 24 MX Vs ATV Alive - 20

MX Vs ATV Alive - 22 MX Vs ATV Alive - 23

MX Vs ATV Alive - 21 MX Vs ATV Alive - 19

MX Vs ATV Alive - 18 MX Vs ATV Alive - 15

MX Vs ATV Alive - 16 MX Vs ATV Alive - 17

MX Vs ATV Alive - 14 MX Vs ATV Alive - 13

MX Vs ATV Alive - 12 MX Vs ATV Alive - 9

MX Vs ATV Alive - 10 MX Vs ATV Alive - 11



Embrayages et coups de selle

S'il est vraiment décevant en terme de contenu, MX Vs. ATV Alive se veut plutôt convaincant dans sa prise en main. Les sensations se révèlent bien retranscrites, une fois l'aide au pilotage désactivée (freinages et virages). Cette aide est surtout utile pour les néophytes en matière d'off-road, dans l'optique d'approcher le titre en douceur. Toutefois, après quelques tours, il est primordial de retirer les accompagnements pour profiter comme il se doit de la prise en main plutôt technique du titre. Certes, le rendu simulation n'est pas encore complètement abouti, notamment au niveau des collisions entre pilotes et contre les décors qui s'avèrent complètement ratées. En revanche, le comportement des véhicules est cohérent, ce qui entraîne un certain intérêt pour les amateurs de cross.

Tout l'intérêt de la conduite se focalise sur deux fonctions : l'utilisation de l'embrayage et les rebonds de selle. Essentiel pour gérer convenablement les sorties de virages, l'embrayage se complète à l'utilisation des deux sticks analogiques pour tourner et pour effectuer un transfert de poids. C'est en maintenant enfoncé la gâchette d'embrayage en début de courbe et en la relâchant à sa sortie que vous pourrez prendre la tête des courses, via une accélération supplémentaire. Les rebonds de selles, quant à eux, s'actionnent en pressant le stick analogique et en le dirigeant vers le bas. Ce contrôle permet de compresser les suspensions avant un saut, permettant de décoller davantage, et donc de retomber plus loin sur la piste. Cela peut se se révéler primordial pour esquiver des bosses successives qui réduisent votre vitesse, ou pour jauger vos réceptions de manière générale. En bref, il faudra anticiper le terrain afin de savoir quand prendre de l'élan sans perdre un temps précieux.

MX Vs ATV Alive - 1 MX Vs ATV Alive - 4

Le problème vient du fait qu'aucun tutoriel n'est véritablement présent dans le jeu, afin d'expliquer concrètement le mode opératoire de ces fonctions pourtant primordiales pour espérer prendre la tête des courses dans les modes de difficulté plus accrus. Si les premières courses peuvent être domptées sans trop de contrôles techniques, les pistes débloquées à partir du niveau 10 vous mettront à rude épreuve, et les concurrents gérés par l'IA vous donneront du fil à retordre. Cette dernière n'est pas vraiment originale, puisqu'elle s'avère plutôt scriptée (mais elle commet parfois des erreurs). Cela se constate surtout sur les mini-parcours en huit. C'est d’ailleurs sur ces mêmes tracés que la médiocrité des collisions se fera sentir, par leur radicale rigidité. Cela se constate notamment contre les autres pilotes, découlant parfois sur le système anti-collision sous la forme de QTE, comme dans le précédent volet. Bref, cette partie du gameplay se révèle complètement ratée.

Pour les amateurs de challenge, les pistes freeride du titre (seulement deux !) permettent de décrocher quelques médailles suivant différents défis : record de temps en l'air, etc. Vous pouvez également effectuer des figures à l'aide d'une gâchette et du stick analogique droit. Aux côtés du mode solo, il faut également compter sur un mode multijoueur à deux en local, ainsi qu'un mode en ligne qui ne diffère pas véritablement des ambitions du solo. La réalisation globale est assez honnête, bien que les détails ne sont pas légion au niveau des environnements et des animations. Nous nous retrouvons à nouveau face à des pilotes extrêmement rigides sur leurs engins, ce qui se révèle particulièrement dommage. Les bruitages sont également assez pauvres, tant en terme de bruits de moteurs qu'au niveau des étranges sonorités des collisions (bruit de ressort ?) et des cris des pilotes. Bref, il y a encore du progrès à faire.

MX Vs ATV Alive - 7 MX Vs ATV Alive - 6

En bref, MX Vs. ATV Alive se veut clairement plus fade que son prédécesseur, en raison d'un contenu rachitique que l'on imagine agrémenté par le biais de DLC honteux. Aussi, beaucoup de joueurs – même amateurs de la série – devront se forcer lors des premières heures de jeu, tant le nombre de circuits est réduit. Heureusement, l'appât du gain est intéressant avec l'obtention de nouvelles cylindrées. En revanche, la prise en main propose de bonnes sensations une fois les aides au pilotage désactivées, permettant de s'adonner aux joies de l'embrayage et des rebonds de selle avec anticipation. Toutefois, l'ensemble se révèle dynamité par des collisions foireuses et une IA pas vraiment très réactive. Il restera toutefois le mode en ligne fluide mais pas spécialement réjouissant, ainsi qu'un mode écran partagé à deux. Bref, soyez vigilant, le faible prix du titre dissimule du contenu payant pour de nouvelles pistes.



+ Les plus
  • Gameplay intéressant et technique
  • Quelques licences de motos et quad
  • Bonnes sensations de jeu
- Les moins
  • Aucun mode carrière
  • Contenu riquiqui
  • Collisions très mal gérées
  • Réalisation sonore moyenne
  • Animations bancales

Notes

  • Graphisme La réalisation technique du titre s'avère plutôt correcte dans l'ensemble, notamment une modélisation convenable des engins et des pilotes, ainsi que des textures correctes pour les pistes. En revanche, il ne faudra pas trop compter sur les détails de l'environnement (qui disparaissent parfois lorsqu'on les touche), ainsi que les animations. Cela se constate tout particulièrement par la raideur des pilotes et leurs collisions complètement ratées.
    6/10
  • Bande son Au niveau des bruitages, force est de constater que la qualité n'est pas réellement au rendez-vous. Les rugissements de moteurs sont bien présents mais peu diversifiés, alors que les autres sonorités sont clairement médiocres. Pour s'en convaincre, les étranges bruits de collisions, ainsi que les cris des pilotes vraiment très mauvais. Les courses sont animées par des morceaux de rock et punk, dont la plupart sont très satisfaisants pour les amateurs (Rise Against, Pop Evil, Refused, CSS, etc).
    5/10
  • Jouabilité La prise en main de MX Vs. ATV Alive s'effectue en deux temps : pour les néophytes, le gameplay s'appuie sur des aides au virage et au freinage, afin de proposer une prise en main certes très arcade, mais assurant un bon confort. Pour les amateurs d'off-road, en revanche, le fait de désactiver les aides au pilotage apporte des sensations de jeu supplémentaires, notamment si vous utilisez convenablement l'embrayage et les rebonds de selle. Malgré tout, la gestion physique est très instable : autant le comportement de vos engins est cohérent sur la piste, autant les collisions sont minables.
    6/10
  • Durée de vie Énorme problème du titre, la carrière solo a été tout simplement amputée du jeu final. Aussi, le soft s'appuie essentiellement sur un mode arcade extrêmement poussif et dissuasif lors des premières heures de jeu, en raison d'un système d'expérience mal géré et avare en gains de contenu. Bref, nous ressentons clairement que THQ va proposer du DLC en pagaille, à commencer par des pistes supplémentaires pour les premiers acquéreurs, via un code de téléchargement. Le mode multijoueur local (jusqu'à deux sur un même écran) et en ligne pourra rallonger quelque peu la durée de vie.
    5/10
  • Note générale MX Vs. ATV Alive, pourtant l'un des seuls représentants du off-road en jeu vidéo, ne dispose pas suffisamment d'arguments pour mériter un achat les yeux fermés. En effet, THQ a jugé bon de commercialiser le titre à petit prix, avec pour idée d'agrémenter le contenu de base relativement avare sous la forme de contenus payants. En bref, le jeu se veut décevant sur sa base et ce, en dépit d'un gameplay assez bien étudié une fois les aides au pilotages désactivées et les techniques de conduite apprises. Malgré tout, le soft propose quelques soucis techniques d'ordre graphique, sonore, ainsi qu'une gestion des collision abominable.
    6/10

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test MX vs. ATV Extreme Limite
    Après son départ sur Playstation 2 avec MX vs. ATV Unleashed en 2005, voici que THQ, l'éditeur, tente le virage next gen, tout en n'oubliant pas les versions PSP, DS, PS2 et Wii. Est-il cependant arrivé à conserver les qualités ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
benco86 Hors ligne Héroïque avatar 875 points
Le #787121
Hors sujet: Merci de continuer à publier les tests et autres news! J'ai pleins de restrictions internet au boulot et GNT est le seul site JV accessible...
Encore merci donc Nathalie car depuis le départ de Gaêl, tu es la principale à approvisionner la catégorie JV.

Sur ce bon wee wee
Nathalie M. Hors ligne Héroïque avatar 550 points
Le #787151
Merci On garde le cap !
Bon we aussi
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar