Test Mystery Dungeon Shiren The Wanderer

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer - pochette

Totalement inconnue en dehors du Japon, la série des Fûrai no Shiren s'occidentalisera quinze ans après la sortie du premier volet sur Super Famicom. ChunSoft s'est chargé de dépoussiérer le titre en le rééditant sur Nintendo DS, comportant pour le coup quelques subtilités en terme de gameplay. Derrière Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer se cache un insoutenable calvaire pour les joueurs les moins aguerris et une véritable mine d'or pour ceux qui ne jurent que par les Dungeon-RPG bien costauds.

Le samouraï solitaire

Il est utile de rappeler que la série des Fushigi no Dungeon dont fait partie Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer regroupe plusieurs titres issus de la saga de Square Enix (Chocobo's Dungeon, Dragon Quest Yangus, Torneko no Daibôken), mais aussi de Nintendo avec les Pokémon Donjon Mystère sur GBA et DS. Ces titres sont avant tout concentrés sur les combats à répétition dans des environnements en constant changement, formant ainsi la base du Dungeon-RPG.

Jusqu'à présent exclusive au territoire nippon, la saga Fûrai no Shiren vient de débarquer sur DS sous nos latitudes, après plusieurs épisodes sortis sur Super Famicom, GameBoy, Nintendo 64, DreamCast et même PC. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce nouvel opus s'avère être au final un remake du premier volet, sorti en 1995 sur la 16 bits de Nintendo. Sans pour autant changer la directive du titre et ses caractéristiques, ChunSoft a tout de même adapté le titre aux fonctionnalités de la DS.

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   1 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   2

Le titre vous permet d'incarner Shiren, un rônin qui s'est mis en tête de gravir le Golden Condor, une immense montagne que seuls les plus persévérants arriveront à appréhender. Nous évoluons donc au plein cœur d'un Japon féodal aux environnements boisés et aux bâtisses antiques. Après une brève introduction, vous mènerez vos premiers combats avant d'atteindre le premier village du jeu, servant de quartier général en cas de blessure mortelle. En effet, si vous succombez aux attaques ennemies, vous vous retrouverez dans l'auberge de ce quartier, allégé de votre or, vos objets et votre niveau d'expérience. C'est donc en ce point que le titre se veut impitoyable, nous rappelant irrémédiablement la difficulté des rogue-like et autres titres parus au cœur des années 80-90.

Étant donné que le titre se focalise essentiellement sur votre ascension vers un but fixe, les joueurs s'attendant à un scénario élaboré pourront sans nul doute passer leur chemin, puisque les dialogues avec les quelques villageois et autres vagabonds croisés dans les différentes zones de jeu ne feront que vous indiquer des astuces pour vous défaire de tel ou tel ennemi, où vous préciser les vertus d'un objet rare. Vous l'aurez compris, le titre se concentre donc sur l'irrémédiable progression de Shiren. Bien évidemment, certains personnages viendront vous prêter main forte dans le cadre de quêtes optionnelles, mais ces derniers seront gérés par le CPU, ce qui n'est pas toujours synonyme d'avantage en cours de combat.

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   3 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   4


Syndrome Petit Poucet

Avant de vous lancer corps et âme dans dans des combats inespérés, je ne peux que vous conseiller de passer par la caverne de Fay, située dans le premier village. Pas moins de cinquante épreuves vous y attendent, afin de parfaire votre apprentissage en vue de palier à toute éventualité pendant votre aventure. De plus, il n'est pas nécessaire d'avoir dépassé le niveau 1 où de posséder des armes et autres objets de soin pour effectuer ces épreuves, ce qui est pratique pour les fougueux qui se sont essuyés une belle torgnole dans les premiers niveaux. On apprend ainsi à esquiver efficacement les pièges (vous infligeant essentiellement des statuts aléatoires tels que l'empoisonnement, la confusion ou la cécité), savoir appréhender l'ennemi au mieux ou encore utiliser convenablement les parchemins de sorts.

Dès que vous vous sentez prêt à l'assaut du Golden Condor, vous pourrez vous lancer dans les nombreux environnements, en vue d'accéder au village suivant sans se faire sauvagement dépecer. Les niveaux étant générés aléatoirement, difficile de pouvoir appréhender à l'avance les ennemis qui viendront se frotter à vous, ni les endroits qui regorgent d'objets en tout genre. De prime abord, on se croirait dans un Action-RPG puisqu'on déplace son personnage en temps réel, or il n'en est rien. Vous le remarquerez lors de l'apparition d'ennemis, ces derniers se déplaçant qu'en fonction de vos actions. Il s'agit donc d'une variante au tour par tour, nous laissant donc le temps de réfléchir sur la façon d'agir. On apprendra ainsi qu'attaquer l'ennemi en premier a un réel avantage sur l'issue du combat. De ce fait, on tentera de placer Shiren de façon à éviter d'être assailli latéralement ou postérieurement, jouer de l'attaque en diagonale où encore conserver la distance à l'aide de flèches trouvées ça et là dans les niveaux.

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   5 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   6

Cela dit, les ennemis deviennent de plus en plus fourbes au fil des étages et il n'est pas rare que ces derniers viennent soudainement vous subtiliser la moitié de votre argent, vos armes, où encore vos objets avant de disparaître instantanément. De plus, certains ennemis fusionnent entre-eux afin de gagner en puissance d'attaque, ce qui n'est bien évidemment jamais de bonne augure quant à votre survie. Pour combler cette série de crasses possibles, certains monstres ont la fâcheuse tendance à vous transformer temporairement en boule de riz, permettant ainsi de vous tuer quasi-instantanément.

Vous l'aurez compris, le jeu est conçu de manière à nous en faire baver et ce, même face à des ennemis que l'on juge faibles. Fort heureusement, vous trouverez bon nombre d'objets au fil de votre avancée, allant de l'herbe médicinale aux parchemins puissants, en passant par les épées et autres boucliers. Si la chance vous sourit, vous pourrez mettre la main sur une arme très puissante dès le début du jeu. Il adviendra également de votre talent et de votre dose de chance pour ne pas la perdre en mourant. Pour conserver vos objets efficacement, il faudra les déposer dans les entrepôts disposés dans certains villages. Si vous souhaitez sauvegarder des objets spéciaux alors que vous êtes en pleine forêt par exemple, il faudra chercher des coursiers qui se chargeront de les ramener en bon et due forme dans l'entrepôt. Ainsi, après votre décès, vous retrouverez vos objets en ces lieux, ce qui facilitera votre progression.

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   7 Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   12

Vous comprendrez bien assez vite que l'optique dégagée est de constituer un inventaire en béton afin de terminer le jeu d'une traite. Pour cela, il faudra toujours conserver sa meilleure arme au village, la faire forger dès que vous avez un peu d'argent de côté, tout en accumulant divers objets de soin et autres sorts puissants dans des jarres prévues à cet effet. Il faudra également veiller à toujours avoir suffisamment de boules de riz en votre possession car votre appétit grandit à chaque pas effectué, de façon plus rapide dans le cadre où vous transportez des équipements lourds. Si vous ne mangez pas, la grande faucheuse n'aura qu'un coup à vous porter.


Galerie d'images

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   13 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   14
Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   15 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   16
Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   17 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   2
Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   1 Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   9
Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   4 Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   11
Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   10 Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   3


Un p'tit coup de main ?

ChunSoft a rajouté quelques subtilités au titre par rapport à la production originale, en rapport avec les possibilités de la DS. Dans les autres volets de la série, la carte de la zone en cours venait en superposition à l'écran de jeu, ce qui ennuyait fortement le confort. Le double écran de la console portable aidant, il est possible d'afficher cette carte sur la partie supérieure, libérant pour le coup la lisibilité de vos déplacements et attaques.

En second lieu, les développeurs ont apposé un système de jeu en ligne plutôt original puisqu'il se caractérise dans l'aide inter-joueurs. Ainsi, lorsque vous perdez la vie, le jeu vous propose de déposer une demande auprès de la communauté de joueurs au travers de la liaison sans fil en local où via la Nintendo Wi-Fi Connexion. La bonne âme viendra donc vous porter main forte bénévolement où contre un objet spécifique. Le plus souvent, il faudra opter pour le troc pour obtenir les services d'un joueur. Bien évidemment, il est possible de secourir ses collègues dans l'impasse en acceptant les demandes formulées en ligne. C'est par ce biais que l'on peut mettre la main sur des objets puissants qui nous seront de grand secours pour parvenir au terme du jeu. On regrettera tout de même l'inactivité de ce concept actuellement, les joueurs semblant se focaliser uniquement sur le solo.

Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   8 Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   7

En terme de prise en main, le jeu étant étudié à la base pour la Super Famicom, les fonctionnalités du stylet bien que efficaces, sont plus difficiles d'utilisation que la conventionnelle croix directionnelle. On soulignera néanmoins l'effort fourni par l'équipe de développement qui a réussi à adapter une jouabilité tactile à un titre vieux de quinze ans.

En bref, Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer est un titre assez pointu dans son genre, s'adressant pour le coup à un certain panel de joueurs restés friands de l'ambiance et de la difficulté des jeux vidéo des années 80-90. En dépit d'un caractère assez prononcé sur l'aspect graphique et sur les thèmes sonores, le manque de scénario dû au genre est réellement dommage. La base établie aurait effectivement pu être exploitable pour enrichir cette version DS afin de s'adapter à davantage d'amateurs de RPG, amoureux de scénarios bien léchés.

Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer   6 Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer   12

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer est disponible à l'achat à partir de 39,95€.


+ Les plus
  • Enfin un Fûrai no Shiren en Europe
  • L'atmosphère bien retranscrite
  • Le mode d'aide inter-joueurs en ligne très intéressant
  • Certains thèmes sonores très agréables
- Les moins
  • La difficulté impitoyable
  • Les contrôles rigides
  • Absence de traduction des textes

Notes

  • Graphisme Directement transposés depuis la version Super Famicom, le titre propose toujours une 2D assez flatteuse aux textures colorées, agrémentée de splendides artworks dans les menus. On appréciera surtout la présence de l'écran supérieur de la DS, permettant d'y afficher la carte afin de l'enlever de l'écran de jeu. Le gain en lisibilité permet donc un meilleur confort.
    6/10
  • Bande son Les thèmes sonores collant parfaitement au Japon antique sont bien conçus. Et cela n'étonne guère puisque c'est le compositeur des Dragon Quest qui s'est occupé à la base de la bande originale du titre de ChunSoft. Grâce à lui, les environnements parcourus émettent une réelle aura.
    7/10
  • Jouabilité Bien qu'efficacement revu pour une jouabilité au stylet, l'opus se veut plus pertinent à la croix directionnelle. Cela dit, le fond du gameplay n'a pas été retouché par rapport au volet initial, offrant des déplacements gauche / droite / diagonale somme toute résolument dirigistes.
    6/10
  • Durée de vie Le titre en soi n'est pas réellement long. La difficulté et l'aspect aléatoire se permet de dissimuler cette courte ascension vers le sommet du Golden Condor, nous incitant à refaire maintes et maintes fois les mêmes trajets, dans l'espoir de ne pas se faire lâchement lapider par un pauvre vagabond. Si les joueurs en ligne sont d'humeur solidaire, ils pourront également vous porter main forte, permettant pour le coup d'effectuer du troc d'objets.
    6/10
  • Scénario Comme la plupart des Dungeon-RPG, le scénario est ici très succinct, voire quasi-inexistant puisque le genre ne se résume à la base qu'aux combats. Néanmoins, une accroche agréable se fait sentir en début de jeu, bien que l'issue soit directement mis en avant afin de s'adonner à une progression en solitaire.
    5/10
  • Note générale Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer se caractérise par son côté pointilleux qui ne plaira qu'à une certaine catégorie de joueurs habitués des jeux à challenges où aux nostalgiques qui n'ont jamais pu toucher à un épisode de Fûrai no Shiren. La difficulté affligeante, le manque certain de suivi dans le scénario et le dirigisme de l'aventure déplaira à bon nombre de joueurs actuels, habitués à des titres bien plus accessibles.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire