Test Google Chrome 7 : navigateur web ultra-performant !

Le par Jean-Christophe B.  |  5 commentaire(s)
Google_Chrome.svg

Cette version du navigateur web Google Chrome 7 stable 7.0.517.41 incarne l'expérience et la maîtrise de Google en matière de navigation web. Depuis le lancement de Chrome, les parts de marchés augmentent lentement mais sûrement avec 12.37 % pour Statcounter, 11.4 % selon W3Counter et 7,98% pour Net Applications dans le monde ! N'allez pas imaginer que cette septième mouture est mineure. Elle intègre tous les acquis des versions précédentes, quelques nouveautés et la correction d'environ 800 bugs ! On y retrouve aussi le moteur de rendu HTML WebKit (534) ainsi que le moteur JavaScript V8 (version 2.2) tous deux améliorés et très performants. Découvrez dans notre dossier Google Chrome 7, ses performances ainsi que les principales fonctionnalités du "browser" le plus rapide de tous.

Introduction

chrome7intro02Google Chrome 7 en progrès ?
Il y a six mois déjà, en juin dernier, nous testions la version 5 de Google Chrome. Aujourd'hui, c'est à un véritable bond en avant auquel nous assistons, avec la version de Google Chrome 7 (7.0.517.41) disponible au téléchargement depuis fin octobre (20 octobre 2010) et ses nombreuses corrections de bugs. Le moteur de rendu Open Source HTML WebKit (version 5.34), le même que Safari d'ailleurs, ainsi que le moteur JavaScript V8 (version 2.2) sont tous deux toujours d'actualité et concordent plus que jamais à une navigation plus rapide, stable tout en respectant l'affichage des pages web.

Pour informations, selon StatCounter Global Stats, les parts de marché de Google Chrome dans le monde augmentent et se situent à 12,39% en octobre 2010 (9,24% en juin 2010 dans le monde). Ce qui place le navigateur dans le top 5, en troisième position mondiale, respectivement derrière IE et ses 49,21 % et Firefox avec 31,24 % de parts de marché.

 

StatCounter-browser-ww-monthly-201010-201010-barPrincipales nouveautés de Google Chrome 7
Pour mémoire, la version 6 apportait avec elle en termes de nouveautés, entre autres, la synchronisation des extensions, le support des vidéos au format WebM, la lecture des PDF via une solution interne, une interface graphique plus épurée. Cette version 7.0.517.41 corrige plus de 800 bugs, adopte l'intégration technologie Google Instant (recherches plus rapides, résultats instantanés, prédictions plus intelligentes), le support de "File API" qui permet d'interagir avec des éléments au sein d'une application web (exemple : prise en charge du glisser-déposer depuis le bureau vers une CFT1102_0630002E62Fpage Web distante), la gestion AppleScript pour l'automatisation des tâches (utilisateurs MAC OS X), une nouvelle boîte de dialogue pour gérer les cookies bloqués, l'implémentation du SVG et de MathML, et ce qui n'est pas un élément moindre, une meilleure prise en charge du HTML5 ! L'accélération matérielle n'est pas encore intégrée. Elle est pour le moment disponible dans la version bêta 8.0.552.23, tout comme pour les navigateurs concurrents, Firefox 4 bêta et Internet Explorer 9 bêta.

 

Disponible sous Windows, MAC et Linux !chrome7intro01
Cette version de Google Chrome 7 est comme les précédentes multiplateforme, disponible sous Windows, et sous MAC OS X et Ubuntu ou le navigateur de Google se surpasse  en performances ! Dans ce dossier, nous allons procéder aux diverses mesures de performances (tests de compatibilité, performances JavaScript) et rappeler aux internautes, les fonctionnalités clés du navigateur.



Tests de compatibilité Acid2 et Acid3

Nous avons soumis la version finale du navigateur web Google Chrome 7 aux tests Acid2 et Acid3, afin d'obtenir un état des lieux du moteur de rendu face aux différents standards du Web. Voici les résultats enregistrés sous Windows 7 (x64), avec les différentes versions finales des navigateurs les plus utilisés du moment :

Google Chrome 7.0.517.41 :

acid2chrome7   acid3chrome7

 

Firefox 3.6.12 :

acid2ff312   acid3ff312

 

Internet Explorer 8.0.7600.16385 :

acid2ie8   acid3ie8

 

Safari 5.02 :

acid2safari5   acid3safari5

 

Opera 10.63 :

acid2opera1063   acid3opera1063

 

Depuis Google Chrome 4, les tests Acid2 et Acid3 sont une formalité. C'est a fortiori encore le cas avec cette version 7. Nous ne nous attarderons pas sur l'Acid Test 2 réussi par tous les navigateurs. Pour l'Acid3 et IE8, les scores n'évolueront plus mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir, ce n'est pas un secret, tous les efforts sont portés vers la version IE 9 et son 95/100 actuel (voir notre test IE9 bêta). Concernant Firefox, nous savons également que la version 4.0 encore en bêta est très prometteuse et obtient pour lors un score de 97/100.



Performances JavaScript SunSpider VS navigateurs stables

SunSpider 0.9.1 mesure les performances  de rapidité JavaScript d'un navigateur en lançant une série de tests portant sur les fonctions mathématiques, la 3D (cube, morph, raytracing), la cryptographie (AES, MD5, SHA1)… Ce test est accessible ici. Précisons que la plupart des services utilisés au quotidien, tels que Gmail, Flickr, YouTube, Yahoo! Mail ou encore Facebook reposent aujourd’hui sur le langage de programmation JavaScript. Ce langage de programmation est donc à la base de nombreuses tâches interactives que nous avons pris l’habitude d’effectuer sur le Web (et encore plus sur le Web 2.0) et est au cœur de tous les navigateurs permettant d’exploiter ces programmes. Vous trouverez ci-dessous une comparaison des vitesses d'exécution de JavaScript entre Google Chrome 7.0.517.41 et les principaux navigateurs concurrents sous Windows 7 :

Google Chrome 7.0.517.41 vs Internet Explorer 8 (13,3 x plus rapide) :

chrome7vsie8

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs Firefox 3.6.12 (2,85 fois plus rapide) :

chrome7vsff3

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs Safari 5.02 (1,11 x plus rapide) :

chrome7vssafari5

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs Opera 10.63 (1,085 x plus rapide) :

chrome7vsopera1063

Les différents scores obtenus par Google Chrome 7 (7.0.517.41) vis-à-vis des autres navigateurs en version stables du moment parlent d'eux-mêmes. Cette version fait de Chrome 7 le navigateur web le plus rapide du moment, mais ces chiffres sont à relativiser. Google Chrome 7 est 13,3 fois plus rapide qu'IE8 mais cette version est d'ores et déjà obsolète, Microsoft se consacrant à sa version 9. Il est au coude à coude avec Safari 5.02 (1,11 fois plus rapide) et Opera 10.63 et même de Firefox 3.6.12 (2,85 fois plus rapide) qui s'en tire à très bon compte.

 



Performances JavaScript SunSpider VS navigateurs en bêta

Dans le souci de contenter au mieux nos lecteurs, nous avons également procédé aux tests SunSpider 0.9.1 mais cette fois-ci en comparant les performances de rapidité JavaScript de Google Chrome 7 (7.0.517.41) face aux navigateurs en versions bêtas du moment. Nous avons donc comparé Chrome 7 à Google Chrome 8 bêta (8.0.552.23), IE9 bêta (9.0.7930.16406), Firefox 4.0 bêta 6 et Opera 11 alpha (build 1029). Ces tests nous procurent un éclairage plutôt intéressant sur ce qui nous attend dans les semaines et mois à venir dans cette course aux performances :

Google Chrome 7.0.517.41 vs Google Chrome 8 bêta (8.0.552.23) (1,29 x plus lent) :

chrome7vsffchrome8beta8.0.552.23

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs IE9 bêta (9.0.7930.16406) (1,10 x plus rapide) :

chrome7vsffie9beta

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs Firefox 4.0 bêta 6 (1,98 x plus rapide) :

chrome7vsff40beta6

 

Google Chrome 7.0.517.41 vs Opera 11 alpha build 1029 (1,12 x plus rapide) :

chrome7vsffOpera11alpha

Ces résultats sont très révélateurs. Nous y apprenons qu'à l'heure actuelle Google Chrome 7 est plus rapide que les navigateurs concurrents en version bêta. Ce qui témoigne, en pratique, de la puissance et de la vélocité du moteur JavaScript. Encore une fois, il faut mettre des guillemets à tout cela et relativiser. Oui, il est le plus rapide du moment mais d'une petite coudée réellement insignifiante… Il est 1,10 x plus rapide qu'IE9 bêta, 1,98 x plus rapide que Firefox 4.0 bêta 6, 1,12 x plus rapide qu'Opera 11 alpha (build 1029). Le seul navigateur plus rapide en performances JavaScript que Google Chrome7, c'est… Google Chrome 8 bêta ! En effet, Chrome 7 est 1,29 fois plus lent que son successeur et l'inverse eût été inquiétant !



Rappel des principales fonctionnalités (1/2)

Omnibox et raccourcis clavier, naviguez efficacement !
Le champ polyvalent alias Omnibox, c'est dans cet espace de saisie que l'on effectue 95 % des actions sous Google Chrome ! L'internaute peut entrer une adresse Web, ses recherches locales ou Internet. Le champ polyvalent permet aussi des recherches en s'appuyant sur votre historique de navigation et vos favoris et intègre la saisie semi-automatique, qui garde la trace des informations que vous avez tapées récemment. Google Chrome est un navigateur à l'interface épurée mais pas dépourvu de fonctionnalités. L'apprentissage des raccourcis clavier et souris vous aidera à la navigation Internet. Il y en a environ une cinquantaine, variables selon votre OS sur la page "Raccourcis clavier et souris".

chrome7recap01   chrome7recap02

 

Un onglet pour chaque fonctionnalité
Sous Chrome 7 peut-être plus qu'ailleurs les onglets sont incontournables. Ici, on ouvre classiquement un nouvel onglet (CTR + T) pour une nouvelle page web mais, ils apparaissent aussi pour chaque fonction distincte. Un onglet pour l'historique, un pour le téléchargement, un pour le gestionnaire de favoris, un autre pour l'installation des extensions. La page d'accueil dynamique du démarrage par défaut est un onglet comportant un visuel des 8 sites les plus visités (derniers favoris, derniers onglets fermés, dernières recherches). La gestion des onglets est sans faute un clic droit avec le bouton contextuel permet toute une série d'actions (nouvel onglet, rafraîchir, dupliquer, épingler l'onglet, fermer l'onglet, fermer les onglets sur la droite, ajouter l'onglet aux favoris, rouvrir l'onglet fermé…).

chrome7recap03   chrome7recap04

 

Les outils complémentaires ?
Vous pouvez y accéder via l'icône Outils. Vous connaissez la plupart, avec la barre de favoris (CTRL + Maj + B), l'accès aux extensions, le changement de codage de la page (détection automatique idéale), l'effacement manuel des données de navigation. D'autres outils sont plus poussées mais tout aussi utiles, c'est le cas du Gestionnaire de tâches (Maj + Échap) pour clore un onglet ou une fenêtre récalcitrante, contrôler l'occupation mémoire des processus… mais aussi des Outils de développement (CTRL + Maj + I) et de la Console JavaScript (CTRL + Maj + J). Le gestionnaire d'impression est très basique et ne dispose hélas toujours pas de la fonction "aperçu avant impression".

chrome7recap05   chrome7recap06



Rappel des principales fonctionnalités (2/2)

Sécurité et confidentialité tout est  présent ?
Comme tous les navigateurs dignes de ce nom, la sécurité et la confidentialité des données personnelles n'est pas laissée à l'écart dans Chrome 7. L'utilisateur peut ouvrir une nouvelle fenêtre de navigation privée (CTRL + Maj + N).  Les pages consultées dans cette fenêtre n'apparaîtront ni dans l'historique de votre navigateur, ni dans l'historique des recherches, et ne laisseront aucune trace (comme les cookies) sur votre ordinateur une fois que vous aurez refermé la fenêtre. Seuls les fichiers téléchargés et les favoris seront conservés.

chrome7recap07   chrome7recap08

 

Options de navigation sécurisée
La navigation sécurisée (Outils, Options) concerne quant à elle les Données personnelles (Synchronisation de vos données Google Chrome, mots de passe, formulaire automatique) et dans Options avancées  la Suppression de vos données de navigation, les Préférences de confidentialité pour les cookies, les images, JavaScript, Pop-up, localisation géographique, plug-ins, notifications, l'activation ou non de paramètres divers (suggestions lors d'erreurs de navigation, pour les requêtes URL dans la barre d'adresse, usage de la prélecture DNS, protection phishing et logiciels malveillants, gestion des certificats SSL.

chrome7recap09   chrome7recap10

 

La personnalisation reste possible
Avec les thèmes Google Chrome, une centaine pour le moment, vous pouvez en un clic relooker votre navigateur, si vous le jugez trop épuré et un peu trop sobre (Appliquer le thème). Nous consacrerons très prochainement un dossier sur les meilleures extensions de Google Chrome, en attendant un passage s'impose sur la page officielle Google Chrome Extensions ou des pages tierces comme ChromeExtensions ou encore Extension-Chrome.com. Celles-ci sont classées par audience (les plus populaires, les plus récentes, les mieux notées, en vedette) et par catégories.

chrome7recap11   chrome7recap12



Conclusion

Google Chrome 7, plus rapide que les navigateurs web concurrents, stables et bêta !
chrome7conclu01Tous les tests successifs des différentes versions de Google Chrome passent et se ressemblent ? Oui, mais cela n'a rien de péjoratif pour les performances, ici, encore revues à la hausse ! Dans cette version de Chrome 7, l'utilisateur ressent la vitesse de chargement des pages et nos tests nous démontrent qu'il ne s'agit pas d'une illusion... Google Chrome 7 est pour l'heure actuelle, sous Windows 7, le navigateur web le plus rapide de tous. De plus, nous n'avons rencontré aucuns plantages avec cette version réellement très stable. Le moteur JavaScript V8 réactualisé de Chrome 7 est plus rapide que celui de Firefox 3.6.12 (et 4.0 bêta 6), qu'Internet Explorer 8.0.7600.16385 (et 9.0.7930.16406 bêta), que Safari 5.02 et Opera 10.63 (et 11 alpha build 1029). Il a gagné en rapidité en stabilité et on comprend aisément pourquoi les parts de marchés dans le monde (et même en France) sont en hausse.

 

Ses fonctionnalités natives en font un incontournableChrome7macconclu02
Nous ne reviendrons pas sur les diverses fonctionnalités de Google Chrome, il suffit de lire ce dossier ou les précédents des autres versions pour faire une mise au point. Ce qui est plus important de noter, c'est que Chrome 7 intègre nativement tous les éléments dont on peut avoir besoin, la synchronisation de votre compte et de vos données, l'importation de vos favoris, mots de passes, historique de navigation, la navigation privée, la navigation sécurisée (gestion de certificats SSL, gestion des données personnelles, mots de passe, saisie semi-automatique, formulaires automatique, protection contre le phishing et les logiciels malveillants), la barre d'adresse polyvalente, une navigation par onglets aboutie, une Console JavaScript et de Développement, un gestionnaire de thèmes d'habillages et un autre pour vos extensions. Du coup, en téléchargeant sur Windows, MAC ou Linux le navigateur vedette, on n'a quasiment plus besoin d'étendre ses possibilités, tout y est.

 

En attendant l'accélération GPU…
ChromeUbuntuconcluNous vous avons présenté en introduction de ce dossier les principales nouveautés. Elles sont peu nombreuses certes, mais les 800 bugs corrigés et les améliorations du moteurs de rendu HTML et du moteur JavaScript sont plus que suffisantes. La principale nouveauté attendue par les utilisateurs de Chrome et déjà présente pour IE9 bêta, c'est l'accélération matérielle. En tirant parti des ressources de nos processeurs graphiques (GPU), il ne fait aucun doute que nous assisterons à des pages web hautement animées, graphiquement très esthétiques et fluides. Testez vous-même IE9 et son accélération GPU avec les autres navigateurs qui en sont dépourvus, avec les démos Flying Image et FishIE Tank pour vous en rendre compte.

 



+ Les plus
  • Navigateur extrêmement performant et stable
  • Interface de navigation épurée réussie
  • Champ de saisie polyvalent, navigation par onglets, synchronisation, sécurité et confidentialité, gestionnaire de téléchargement, de tâches…
  • Thèmes et extensions pour la personnalisation
  • Disponible pour PC, MAC et Linux
- Les moins
  • Gestionnaire d'impression sans aperçu
  • Pas encore d'accélération GPU
  • Version full 64 bits uniquement pour Linux

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
mezcalbert offline Hors ligne Vétéran avatar 1543 points
Le #709301
Dans la page de conclusion -->"en téléchargeant sur PC, MAC ou Linux" -->Petite coquille, là, sachant que soit on dit Windows ou Linux, soit PC inclut Linux...
viktor offline Hors ligne Vétéran avatar 1151 points
Le #709311
PC veut dire personal computer, et dans ce sens là le Macintosh en est un aussi.
PC=PC sous Windows, ça fait juste partie de ces imperfections tellement courantes qu'on ne les corrige plus. Mais ça montre qd mm le (faible) niveau de précision et de rigueur du rédacteur...

Dans la même veine il est dit que la comparaison de Chrome 7 13.3x plus rapide que IE8 n'a pas vraiment de sens parce que "IE8 est d'ores et déjà obsolète".
Tout faux, IE8 est l'actuelle version stable, maintenue pour pas mal d'années encore, donc en rien obsolète. IE9 n'est pas encore en piste, et surtout il ne marchera pas sous Windows XP qui rassemble la majorité des utilisateurs...

Si vous voulez faire plaisir à Microsoft, c'est gagné. Pour le contenu sérieux on repassera.

Les test JS Sunspider pour faire plaisir à Google c'est gagné aussi. Vous pourriez multiplier les tests JS de différentes crémeries ça serait déjà plus sérieux. Ou, en rêvant, faire un vrai travail de création de contenu avec la création d'un test maison un peu plus polyvalent sur la vitesse d'affichage de qq pages témoins.
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 5936 points
Le #709791
Perso, je lis pas le test, désolé.
Après les semaines publicitaires facebook, vous nous faites la semaine google, faut etre cons pour pas le voir.
Un publi-test-orienté-reportage sur un navigateur, j'avais encore jamais vu.
schmurtz offline Hors ligne Vétéran avatar 1012 points
Le #710271
Consommation CPU et consommation mémoire sont des éléments à prendre en compte dans les tests de naviguateurs. De plus en plus le gain de rapidité se fait au détriment de ces 2 paramètres si bien qu'on peut vourir moins d'onglet et que la batterie du portale s'épuise plus vite.
SegaDiablesse offline Hors ligne Héroïque icone 937 points
Le #710621
En fait tout est PC aujourd'hui, mais bon... Les différences se situent davantage au niveau des OS que de l'architecture matérielle... Passons.
Test en effet un peu écrit comme une publi-info, car on ne peut pas se contenter de mesurer la rapidité et la réactivité d'1 browser. Par exemple, Firefox, que je défends depuis le début de l'aventure avec d'autres appli Mozilla, devient bcp plus réactif quand on maîtrise quelques réglages avec about:config ; il possède en plus un catalogue d'extensions sans rival. Pour la sécurité, c aussi le meilleur... Pensez plus loin que du point de vue de l'utilisateur pressé qui surfe avec son netbook. Voilà c dit.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire