Test Need For Speed Carbon

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)

Need For Speed Carbon est donc un nouvel ajout à la série, plutôt réussi. Les graphismes toujours fluides et colorés, les nombreux véhicules disponibles, les améliorations visuelles conséquentes et l'atmosphère générale achèvent de dépeindre ce tableau plutôt souriant.

 

Need For Speed Carbon Image 29     Need For Speed Carbon Image 30

A gauche, mon ex.... et à droite son futur ex!!!

Toutefois, la durée de vie vient ternir lamentablement tout cela. En tout et pour tout, il faut maximum dix heures (en laissant traverser les femmes et les enfants d'abord) pour finir le mode carrière. Les autres modes accessoires ne corrigent absolument pas cette bévue. En fait, on n’explore jamais la carte, se contentant de rejoindre les épreuves imposées. On amasse très vite suffisamment de fric pour se payer la caisse de ses rêves et l’on s’affranchit alors de toute considération matérielle.
Comme en plus il est très facile de piquer les voitures de boss, on se demande parfois à quoi peut bien servir tout ce flouze qui déborde de nos poches… On ne perd donc pas son temps...pas assez en fait.

Remarquez, il est logique que dans un jeu ou la quête de la vitesse est une constante, la fin arrive vite... trop vite !



+ Les plus
  • Ambiance street réussie
  • Combinaison de tunning importante
  • Cinématiques nombreuses
- Les moins
  • Durée de vie ridicule
  • Facilité déconcertante
  • Un seul mode de jeu intéressant

Notes

  • Graphisme Légèrement retouché depuis la sortie précédente, l'ensemble reste du même acabit. Seule l'omniprésence de la nuit donne un semblant de nouveauté à ce jeu. Les animations ne souffrent d'aucun ralentissement, les véhicules sont remarquablement dessinés, les cinématiques sont abondantes et l'impression de vitesse est très bien retransmise au joueur. Peu de défaut de ce coté-ci donc.
    8/10
  • Bande son La bande son est tout simplement géniale. La musique tient une grande place dans ce jeu. Tout est évidemment question de goût, mais sans être un adepte, on se laisse imprégner par celle-ci. Le seul point négatif coté bruitage est la quasi permanence des crissements de pneus qui irritent assez vite.
    9/10
  • Jouabilité Prise en main éclair et mini tutoriaux sur les différents types de courses permettent une jouabilité étonnante de simplicité. Toutefois, l'ultra-facilité avec laquelle on met une rouste à tout le monde nuit grandement. Même à plusieurs secondes du premier, il est trop facile de le remonter et de lui subtiliser le leadership. On note enfin l'introduction géniale du mode duel face aux boss.
    7/10
  • Durée de vie Indigne d'un jeu disposant de tant d'atouts pour faire durer le plaisir. Les développeurs auraient pu tout simplement diminuer les primes de victoire histoire d'obliger le joueur à matcher un nombre de fois plus important pour parvenir à acheter LA berline de papy ou LE coupé sport de Skoda. Bref, moins de 10 heures pour ce type de soft c'est incompréhensible et ça ne tient pas la route.
    4/10
  • Scénario Moyen et sans réel intérêt. On le suit, on le subit et à vrai dire on s'en tape un peu. Conduire, gagner, tunner: tels sont les moteurs de Need For Speed Carbon. Après, savoir qui a piqué la valoche et quand on va retrouver la confiance de son ex, franchement...
    5/10
  • Note générale On pouvait s'attendre à mieux. En reprenant pratiquement tout du précédent volet, les développeurs devaient au moins nous combler avec un temps de jeu plus conséquent. Comme en plus la rejouabilité est pratiquement nulle et les modes complémentaires inutiles, ça fait cher de l'heure. On retrouve néanmoins l'univers de NFS avec plaisir. C'est cela qui est rageant.
    6/10
Vos commentaires
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme