Test du routeur WiFi Netgear WNR834B pré n

Le par Laurent K.  |  0 commentaire(s)

Nous avons testé le dernier né des routeurs de la gamme NETGEAR, le WNR834B, qui utilise la pré version de la nouvelle norme de transmission sans fil 802.11n qui permet d'atteindre des débits théoriques jusqu'à 600 Mbit/s contre 54Mbit/s pour la norme 802.11g.

Article n° 170 - Test du routeur WiFi Netgear WNR834B pré - draft n (120*120)

Introduction

Le monde des réseaux est en constante évolution, principalement depuis le déploiement en masse des réseaux sans fils ou plus communément appelés réseaux WiFi ou on a constaté ces dernières années un engouement massif par le grand public et les entreprises qui ont vu en cette solution technique une facilité de déploiement et d’utilisation qui n’existait pas jusqu’alors.
Plusieurs normes ont été successivement commercialisées avec des performances différentes, ainsi le 802.11b proposait un débit théorique de 11Mbit/s puis le 802.11 g a amélioré les choses en offrant 54Mbit/s. C’est avec ce dernier, avec sa portée et son débit intéressant, que le Wi-Fi a rencontré un vif succès, preuve en est en France ou l’ensemble des FAI proposent aujourd’hui une « Box » disposant de cette fonctionnalité.

wifi aliance

La rapidité d’évolution, et les besoins de débits toujours plus importants, font qu’aujourd’hui une nouvelle norme sans fils est sur le point de naître, le 802.11 n.  Cette dernière proposera en effet un débit théorique de 600 Mb/s (contre 54Mbit/s pour la norme g) et une portée accrue d’une centaine de mètres. Cette future norme, qui aujourd’hui encore n’en n’est qu’au stade de " draft" c'est à dire qu'elle n'est pas encore complètement ratifiée, pose toutefois déjà les bases essentielles de la norme définitive. Le fait que cette dernière ne soit pas encore complètement officialisée n’empêche pas les fabricants tels NETGEAR de proposer des produits grand public se basant sur cette norme en devenir. A priori, selon les différents constructeurs, une simple mise à jour du firmware suffira à rendre les produits compatibles avec la version définitive de la norme 802.11n.



NETGEAR, qui est l’un des plus grands constructeurs mondiaux d’équipements de réseau basé à Santa Clara, au cœur de la Silicon Valley en Californie, ancienne filiale de Nortel Networks, nous propose aujourd’hui de tester en exclusivité deux des produits de la gamme RangeMAX Next utilisant la technologie sans fils basée sur le « draft n » , le routeur WNR 834B et la carte PCMCIA WN511B.

netgear WN511B_Front_HiRes netgear WNR834v1_right_hires

(cliquer pour agrandir)

.../...


Présentation du matériel



Netgear DG834Nnetgear WNR834v1_front_hires

(cliquer pour agrandir)


Le Netgear WNR834B se présente donc sous la forme d’un routeur enserré dans un boîtier au design novateur. En effet, les antennes sont désormais complètement intégrées et rien ne dépasse. De taille réduite et de couleur blanche ce dernier s’intégrera facilement dans votre environnement. Il dispose d’un pied permettant de le positionner verticalement ce qui facilite encore un peu plus sa disposition discrète dans une bibliothèque par exemple.

Techniquement, comme tout routeur conventionnel, il dispose de ports RJ45 au nombre de quatre en plus de la fonction WiFi. Cette dernière repose donc sur le brouillon de la norme « n » et offre un débit théorique de 270Mb/s pour le moment. Il utilise la technologie MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) utilisant plusieurs antennes pour la réception et l’émission des signaux ce qui permet d’améliorer grandement la qualité des signaux et donc de bénéficier d’une portée accrue et d’un débit plus élevé. Nous allons bien entendu mettre cette spécificité à l’épreuve dans notre test. Pour ce faire NETGEAR nous a également fourni une carte PCMCIA WN511B utilisant bien entendu les mêmes spécificités au niveau des fonctions Wi-Fi.


Netgear routeur DG834N_back  netgear WNR834v1_side_hires

(cliquer pour agrandir)

Fiche technique du routeur WNR834B
  • Connexion : 270 Mbit/s, compatible 108 Mbit/s (SUPER g), 54 Mbit/s (norme 802.11g) et 11 Mbit/s (norme 802.11b)
  • Antennes internes
  • Switch 4 ports 10/100/1000 intégré
  • Routeur compatible avec les offres ADSL 2+
  • Double Firewall : NAT (Network Adress Translation), SPI (Statefull Packet Inspection), Prévention des attaques Déni de services (DoS), IDS, Cryptage WEP, WPA, Disable SSID broadcast, ACL : authentification par adresse MAC des cartes autorisées à la connexion
  • Support multi VPN Pass-Through
  • Support DHCP / NAT / PAT / PPPoE
  • Support UPnP
  • Accès au Web contrôlé (heure de connexion, filtre d'URL par mots clés)
  • Configuration via agent web
  • Assistance téléphonique gratuite et illimitée 6j/7
  • Garantie 1 an

netgear WN511B_3-4Rt_HiRes
(cliquer pour agrandir)

Fiche technique de ma carte PCMCIA WN511B
  • Connexion : 270 Mbit/s, compatible 108 Mbit/s (SUPER g) sur la base du 54 Mbit/s (norme 802.11g) et 11 Mbit/s (norme 802.11b)
  • Génération de clés WEP 40(56), 64 et 128 bits, compatible ACL
  • Support WPA - PSK (Windows 2000 / XP)
  • Assistance téléphonique gratuite et illimitée 6j/7
  • Garantie 2 ans


.../...


Configuration et tests

Pour tester ces produits nous avons mis en place un mini-réseau composé du routeur Netgear WNR834B, et de deux PC portables dont un équipé de la carte PCMCIA WN511B et l’autre relié via un des ports LAN du routeur, ce dernier étant lui-même relié à Internet. Nous avons reproduit une utilisation domestique conventionnelle, afin d’évaluer les performances de ces appareils dans des conditions réelles d’utilisation.
Nous avons également testé la fiabilité et les performances du routeur en mettant en place une liaison WiFi que nous avons utilisé pour différentes applications.



Image

Nous avons commencé par mesurer le temps nécessaire pour transférer 700Mo de fichiers dans les configurations suivantes :
  • 700Mo de très petits fichiers regroupés dans un dossier (plusieurs milliers)
  • 700Mo de fichiers MP3 (150)
  • 700 Mo via un unique fichier Divx

afin de mettre en évidence un possible impact du nombre de fichiers transférés sur la vitesse globale de transfert.
Nous avons également mis en place un des PC en serveur de streaming et diffusé le flux vers l’autre PC relié en Wi-Fi en utilisant à l’émission comme à la réception le logiciel VLC 8.5.

Durant chacune de ces phases de test nous avons vérifié la tenue du signal et la régularité de la puissance d’émission avec NetStumbler qui est un logiciel complet très souvent utilisé pour découvrir les réseaux sans fils.

De même nous avons effectué des requêtes Ping sur le routeur

Et pour parfaire cette batterie de tests nous avons également utilisé un analyseur de réseaux, Ethereal pour vérifier les protocoles et la tenue des diverses requêtes et protocoles en fonctionnement.


.../...


Tests - vitesse de transfert

Nous avons donc commencé nos tests en mesurant la vitesse de transfert de ces fichiers, en utilisant soit un très grand nombre de petits fichiers (plusieurs milliers), soit un nombre moins important de fichiers (150 MP3), soit enfin un unique fichier, mais l'ensemble des données représentant toujours une taille de 700Mo, ceci afin de mettre en évidence des différences au niveau des vitesses de transfert.

Voici les résultats, le portable étant situé à 5 mètres de distance du routeur :

Fichiers Temps
Vitesse de transfert
700Mo de très petits fichiers
2min17  5,10 Mo/s
700Mo de MP3 2min22
 4,86 Mo/s
700Mo via un fichier Divx
2min30  4,60 Mo/s


Comme vous pouvez le constater, les vitesses de transferts sont très correctes, mais très loin des 270Mbits/s annoncés (34 Mo/s). Plus surprenant par contre, on observe que les vitesses de transfert les plus élevées correspondent au transfert des plus petits fichiers, alors qu'on s'attendaut au contraire. Ces résultats ont été obtenus trois fois de suite pour vérification.


netgear taux de transfert  netgear moniteur système
 les deux "outils" natifs d'analyse du réseau  (cliquer pour agrandir)

Ces deux captures illustre particulièrement bien la stabilité de la transmission et du taux de transfert, ce qui est une très bonne chose, notamment lors de la transmission d'une vidéo par exemple.


netgear netstumbler  netgear moniteur système
 Netstumbler capture le en temps réel la force du signal de l'AP exprimé ici en db (cliquer pour agrandir)

Comme on peut le voir sur ces captures effectuées pendant les transferts de fichiers, le signal ne faiblit pas pas plus que la vitesse de transfert, de même que la bande passante disponible reste importante malgré la taille des fichiers transitant sur le réseau.


netgear streaming netgear transfert de fichier.ping. ethereal
Ici un fichier Divx est diffusé en streaming via VLC qui est parfaitement adapté à cet usage. Et durant une phase de transfert de fichier nous avons analysé le flux et les protocoles réseau avec Ethereal
(cliquer pour agrandir)


De même nous avons utilisé le réseau pour tester la qualité d'un flux vidéo envoyé en streaming avec le logiciel VLC, et ici encore une bonne surprise, le réseau ne faiblit pas et laisse même en réalité une large place de manoeuvre. La vidéo est fluide, ce qui nous indique la norme 802.11n tient ses engagements our une utilisation de ce type.

../..


Tests - portée du signal

Après la détermination de la vitesse de transfert, il est important de se pencher sur son évolution en fonction de la distance par rapport au routeur, et à sa qualité vis à vis de divers obstacles (murs, cloisons,...).
Nous avons donc testé la portée du signal à différentes distances du routeur, soit 15 et 25 mètres dans un immeuble comportant des cloisons en béton et une structure en pierre.
netgear capture a 15m        netgear capture à 25m

Force du signal relevée en temps réel par Netstumbler à 15m et  à 25 mètres de distance du routeur (cliquer pour agrandir)


Les résultats sont rassemblés dans le tableau ci-dessous :


Distance Force du signal (en db)
 5 mètres
 - 48 db
 15 mètres - 45 db
 25 mètres
 - 45 db


Comme vous pouvez le constater le signal conserve une force tout à fait convenable puisque la perte engendrée par l'augmentation de la distance et par les différents obstacles (murs et cloisons) est négligeable (+3db) . Ceci montre très clairement l'importance de la technologie MIMO qui montre sa très grande efficacité. Ainsi, quelques soit la distance et les obstacles, le routeur Netgear WNR 834B associé a la carte PCMCIA WN511B  se révèle un ensemble très homogène et fonctionnant parfaitement sans dégradation notable du signal et donc des taux de transfert, du moins dans l'environnement que nous avons testé.

.../...


Bilan et conclusion

Bilan

Ce qu’il faut retenir du routeur Netgear Range max next
  • Des excellentes performances
  • Une installation aisée
  • Un design simple et efficace
  • Les nombreuses options de réglages



netgear WNR834v1_right_hires Netgear PCMCIA WN511T
(cliquer pour agrandir)

Conclusion

Le routeur Netgear WNR834B représente l’une des premières possibilités de se faire une idée de ce que la norme 802.11n offrira d’ici 2007. Proposé au tarif de 219 € ce dernier offre des débits théoriques de 270 Mbit/s en WiFi ce qui en fait l’un des routeurs sans fils les plus performant du moment. Cependant cette norme pré " n " utilisée est loin d’être finalisée et Netgear ne garantie pas  à 100% que ses produits Pré n seront compatibles ou upgradable avec la norme n définitive qui proposera un débit de 600Mbit/s et une portée accrue. Prudence donc.
Le WNR834B est un bon produit mais son tarif élitiste le réservera aux early adopters férus de technologies. Coté design, le boîtier est réussi mais les diodes de signalisation sont bien trop présentes pour assurer une intégration discrète dans votre environnement.
La carte PCMCIA est aussi fonctionnelle que performante, mais là aussi son tarif prohibitif de 149 € la place dans la fourchette haute, heureusement que ces deux produits sont rétro compatibles avec les normes b /g en vigueur.


  • Installation 7/10
  • Design 8/10
  • Performances WiFi 8,5/10
  • Bundle 8,5 /10
  • Finition 7/10
  • Rapport qualité prix 7/10



+ Les plus
  • Finition
  • Performances (5 Mo/s à 5 mètres)
  • Portée et stabilité du signal
- Les moins
  • Le prix un peu élevé
  • La puissance lumineuse des diodes
  • La possible incompatibilité avec la version définitive de la norme 802.11n.

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire