Test NFS Pro Street

Le par  |  1 commentaire(s)
Au final, et malgré le fait que l'on a voulu terminer par les reproches, NFS pro street dans sa version PS3 est plutôt une réussite. Voulant se recentrer par rapport à la concurrence en reprenant un petit peu la main du coté de la simulation, NFS fait un petit pas loin d'être négligeable et qui place ce dernier volet à mi chemin entre l'arcade pure et la simulation totale. Il n'est donc pas impensable que ce jeu puisse satisfaire quelques partisans des deux mondes que l'on croyait inconciliable. Mais il est tout aussi possible que, dans un extrémisme souvent constaté, les uns le trouvent trop arcade pour un jeu qui prétend faire de la simulation et les autres trop simulation pour une série typée arcade.


test Need for speed pro street image (37)     test Need for speed pro street image (6)

Le pari était donc osé de la part d'Electronic Arts. Mais la réussite est parfois à ce prix. Pour notre part, le challenge a été relevé puisque ce jeu parvient à réunir les deux versants et même à les concilier par instants. En fait on s'en rend de plus en plus compte que le temps passe et que l'on prend possession de véhicules puissants. La maîtrise de ceux-ci est un peu moins facile, c'est une litote, que par le passé. On mesure enfin la différence entre une traction et une propulsion ce qui a rarement été le cas des NFS jusqu'alors.  Seulement voila, pour arriver à ce point du jeu, il faut passer des heures à tourner en rond parfois sur les mêmes circuits. En aurez vous l'envie ? A coup sûr, cela en vaut pourtant la peine.

NFS Pro Street sur PS3 est disponible à partir de 56,50 €
+ Les plus
  • Des bolides toujours aussi fidèles et rutilants
  • Un changement de cap louable
  • Tunning de la carrosserie quasi infini
- Les moins
  • Répétitivité
  • Ni vraie simulation, ni vraie arcade
  • Mode online agaçant

Notes

  • Graphisme Le voile de la nuit avait donné une profusion de couleurs et de lumières que l'on ne retrouve pas ici. Ce n'est pas pour cela qu'il faut se laisser berner et croire que c'est moins joli. C'est simplement différent. Mais la finesse de certains détails de carrosserie et des circuits aux courbes crédibles sont réellement présents. Seul le fait que les environnements sont très peu variés, et ce même si c'est dans la logique du jeu, vient altérer un ensemble toutefois très présentable.
    8/10
  • Bande son Moins de reproches à formuler que sur les graphismes puisque tout ici est presque parfait. Mais on ne fait pas non plus dans le sensationnel. Les musiques sont bonnes, les bruitages restent crédibles et la voix du DJ donne un supplément d'âme à nos passages par les menus. Mais on ne peut pas dire non plus que tout ceci soit exceptionnel, pour cette série en particulier bien achalandée coté musiques ou sons.
    8/10
  • Jouabilité Attention aux étourdis habitués des précédents NFS, ici on change bien les règles du jeu. Si vous frottez un mur ou un adversaire, les dégâts sont visibles mais surtout pénalisants. Cela modifie vraiment la façon d'appréhender ce jeu et lorsque l'on connait parfois le conservatisme de certains éditeurs on ne peut qu'apprécier. Après la refonte du gameplay de FIFA, EA nous sort une refonte de gameplay pour NFS. 2007 aura donc été une année quasi révolutionnaire !
    8/10
  • Durée de vie Pour le mode seul, comptez une quinzaine d'heures pour terminer devant tout le monde. Le mode online ne permet guère d'allonger ce total puisqu'il est assez vite lassant. On fait une course de 3 minutes (maxi parce que des fois c'est quelques secondes) et on poireaute 5 minutes... Trop d'attente tue l'attente. Amen.
    6/10
  • Scénario Un type qui veut gagner toutes les courses et qui participent à toutes... on ne peut pas appeler cela histoire non ?
    N/A
  • Note générale NFS a pris un vrai virage. Freinage intense, dérapage contrôlé et ré-accélération en douceur. Le passage d'un type à l'autre n'étant quasiment jamais couronné de succès, la voie médiane emprunté par ce dernier volet constitue donc une décision compréhensible. Et puisque le résultat est fort convaincant, notamment au niveau de la conduite, on ne peut que saluer cette initiative. NFS fera donc le bonheur de certains de ses habitués (pas tous) et de quelques amoureux de la simulation automobile (pas tous non plus). Il ne reste plus qu'à réunir tout le monde pour faire une super-mass-réunion où tout le monde s'aime façon Woodstock. La prochaine fois forcément...
    7/10
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #193160
Bon test!

Perso ce NFS m'a énormément plu, enfin je l'ai pas encore fini, mais justement le changement dans la conduite est plutôt sympa, c'est tout de même beaucoup moinhs evident mais ce n'est pas un mal, ca plus les dégats joliement modélisés, une très bonne cuvée, déjà bien meilleure que pouvait l'être Carton, euh Carbon pardon
Espéront que pour le suivant il reste sur cette voie

PS j'adore la note pour le scénario
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme