Test Nier

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
test Nier

Il n'existe pas de plus belle quête que celle d'un père œuvrant pour sauver sa fille. L'idée n'est certes pas originale car déjà croisée à travers d'autres jeux vidéo mais elle vous engage toujours dans une aventure épique aux côtés d'un personnage charismatique. Nier, le héros de ce titre, se montre assez froid et rigide, mais il devra affronter bien des situations et d'étranges créatures pour trouver le remède qui sauvera sa fille.

Un jeu mixte

Nier a fait l'objet d'une double sortie au Japon, dans le sens où les versions Xbox  et PS3 proposent aux joueurs un scénario différent. Pour nous en revanche Européens que nous sommes, il faudra nous contenter d'un seul et même titre. Aucune distinction n'a été faite concernant les deux plateformes et quelque part, on ne s'y perd donc pas. Sony ou Microsoft, même combat, celui d'un père pour sauver sa fille atteint d'un bien mystérieux mal.
Square Enix nous livre donc un nouveau RPG japonais, mais le ranger dans cette seule caste serait le limiter. Nier aime se distinguer des autres jeux du genre, en offrant par exemple un gameplay très diversifié. Aussi, attendez-vous également à un hack'n slash, mêlé de jeu de rôle et d'un soupçon d'aventure... La diversité des genres peut effrayer et les joueurs peuvent penser que les développeurs se sont éparpillés aux quatre vents en offrant un contenu décousu. La bonne nouvelle cependant tient dans le fait que ce n'est pas le cas ici et que tous les genres cités ci-dessus s'harmonisent et s'expriment très bien entre eux.

Nier (2) Nier

Le scénario tend lui aussi à se montrer original. Une fois dépassé le simple fait commun d'un père qui met en péril sa vie pour sauver celle de sa fille, vous découvrirez au fil de votre aventure que le titre va bien plus loin. Mais d'abord, posons le contexte. Square Enix nous fait faire un bon en avant de 1300 ans. Au lieu de nous retrouver dans un univers où la technologie et les robots sont rois, la vie semble au contraire avoir opéré un véritable retour aux sources. La terre est à nouveau nourricière et les habitants vivent dans des conditions moyenâgeuses. Une situation bien étrange et difficilement imaginable mais on se laisse prendre au jeu. Tout n'est pas rose dans ce nouveau millénaire : des créatures apparentées à des ombres malmènent les habitants et les animaux, se montrent particulièrement hostiles à la civilisation humaine. Un étrange fléau sème aussi le mal autour de lui, un mal d'ailleurs attrapé par Yonah, fille de Nier.



Quêtes principales, quêtes secondaires

La principale mission de Nier tournera autour de sa fille. Il lui faut absolument trouver un remède pour la guérir. L'homme torturé mais déterminé ne sera pas seul dans sa quête, puisqu'il fait, en début de partie, la rencontre avec un grimoire nommé Weiss. Un vieux livre doté de paroles souvent caustiques, qui donneront du corps au dialogue du jeu. Personnalité à part entière, le Grimoire Weiss pense pouvoir apporter son aide, mais encore faut-il qu'il retrouve la mémoire de ses années fastueuses passées. Weiss, compagnon idéal, devra retrouver peu à peu ses souvenirs pour se montrer réellement efficace. Mais les premiers à lui revenir vous montreront combien son pouvoir peut-être grand. Il apporte à Nier l'utilisation de la magie et donc de coups spéciaux, des pouvoirs que vous pourrez rapidement utiliser contre vos adversaires. Petit à petit, ces nouvelles aptitudes prendront de l'ampleur et transformeront Nier en un redoutable guerrier.

Nier (4) Nier (3)

D'autres personnages viendront meubler l'aventure, des personnages soigneusement travaillés par les développeurs et apportant tous au titre une profondeur supplémentaire. On ne s'ennuie pas en leur compagnie, tous ont droit à la parole et ne s'en privent pas. Encore une fois, les dialogues prennent en force et en caractère. Le doublage en anglais se montrent qui plus est de très bonne facture, vous ne perdrez donc aucune miette de ces terribles échanges. Entre humour, moqueries et autres pensées, le titre, sur ce point aussi, vous apporte une palette de sensations.

Nier (10) Nier (9)

Nier n'offre en aucun cas une aventure linéaire. Vous pouvez bien sûr vous contenter de suivre la trame principale du jeu, mais ce serait vous gâcher la moitié du titre. Nier vous permet d'être libre de vos mouvements, de partir explorer les moindres recoins traversés et de discuter avec n'importe quel PNJ. Les villageois d'ailleurs auront également des missions à vous confier, certaines anecdotiques, d'autres plus importantes, mais toutes nécessaires à la formation d'un petit pécule. Vous n'aurez sans doute pas l'envie de tous les satisfaire, c'est votre droit. Mais les récompenses de ces quêtes vous permettront de procéder à quelques achats, notamment en terme d'armes. Il va sans dire qu'un homme bien équipé est un guerrier efficace et que les créatures de ce jeu n'ont pas l'intention de se faire tuer sans vous donner du mal.



Des combats très dynamiques

Si Nier mise beaucoup sur son ambiance et sa diversité, il est un autre point que le jeu aime mettre en avant : ses phases de combat. Il est possible que vous ressentiez parfois l'impression d'être dans un simple beat'em all, tant vous serez assailli par des vagues d'ennemis. Heureusement, le titre nous l'avons vu se diversifie et ne vous placera pas uniquement dans ce genre de situations. Toujours est-il que ces dernières comptent une part importante du titre et qu'il fallait donc que ces phases se montrent plaisantes à jouer. Et heureusement, c'est bel et bien le cas.

Nier (8) Nier (7)

Tous les combats vous donneront un peu de mal, et il vous faudra toujours surveiller votre barre de vie, que vous trouverez sans doute bien trop courte dans bien des situations. A vous de maîtriser l'art de l'esquive, de la contre-attaque et de ne laisser aucun répit à vos adversaires en leur assénant de nombreux combos. Pour ce faire, rien de plus simple, la prise en main du jeu ayant vraiment bien été pensée. Toujours sur le qui-vive il vous faudra être, car même un simple mouton ou une chèvre peut vous envoyer dans les orties. Les combats se révèlent toujours très vivants et il sera extrêmement rares de rencontrer un ennemi véritablement passif.

Nier (6) Nier (5)

La palme revient surtout aux affrontements face aux boss. Chacun bénéficient de mises en scène particulières, le spectacle est au rendez-vous dès lors que vous rencontrez ces créatures visiblement plus robustes et plus puissantes aussi. Là encore, il vous faudra esquiver, contre attaquer, user de magie pour garder le dessus. Le coup final vous semblera long à venir. Et alors que vous pensiez ce dernier arriver, vous devrez tout recommencer car vous n'aurez pas eu le temps de trouver la faille de votre adversaire. Les combats de Nier sont des combats de longue haleine.



Conclusion

NierNier ne sera pas le jeu de l'année, ne laissant pas derrière lui un souvenir impérissable. Mais il sait surprendre son public en assumant une diversité des genres bien établie, parfaitement reliés entre eux. Le titre de Square Enix nous happe littéralement dans son aventure, titille notre curiosité en nous laissant libre d'aller et venir comme bon nous semble. Mais surtout, la trame principale nous fait aller de l'avant, au moins pour découvrir ce que cache ce bien curieux grimoire et compagnon.

Nier compte également quelques défauts, notamment du côté de la réalisation technique. Mais le titre de Square Enix ne cherche pas non plus à masquer ses quelques déficiences, il les assume aussi complètement. Ces dernières ont donc la possibilité de passer en second plan, laissant aux qualités la primeur de la première scène. Belle surprise donc que ce titre qui nous occupera une vingtaine d'heure, le temps de découvrir tous ses secrets.

 

 

 



+ Les plus
  • Ambiance
  • Combats dynamiques
  • Liberté de mouvement
  • Personnages charismatiques
  • Prise en main confortable
- Les moins
  • Graphismes en deçà des standards actuels
  • Temps de chargement un peu longs

Notes

  • Graphisme Il n'y a rien à redire sur tout ce qui porte sur l'animation, que ce soit celle des monstres, des PNJ, des animaux et surtout du personnage principal. En revanche, côté décors et environnements, le titre déplore un réel manque de caractère dans le sens où il se montre peu ou pas à la hauteur des standards actuels.
    6/10
  • Bande son Les doublages en anglais sont de très bonne facture, comme les musiques composées pour l'occasion. Différentes selon les situations et les lieux traversés, elles ont le don pour vous accompagner dans cette quête épique avec bon ton.
    7/10
  • Jouabilité Très facile à prendre en main, Nier ne vous posera pas de véritable problème dans l'affectation de ses commandes. On apprécie également la grande diversité des genres auquel le gameplay se rattache, et tous les joueurs sauront y trouver leur compte. Beat'em all, RPG, jeu d'aventure, le titre de Square Enix offre une palette équilibrée de style.
    7/10
  • Durée de vie Nier est un jeu sur lequel il faut savoir prendre son temps : si le joueur se contente de ne réaliser que sa quête principale en oubliant le reste du contenu, c'est un tort et le titre ne s'en finira que plus vite. Prenez donc le temps de réaliser les nombreuses quêtes annexes et de mesurer les possibilités du jeu, même si l'avenir de cette petite fille vous préoccupe.
    7/10
  • Scénario Nier va bien plus loin que la simple quête d'un père pour sauver sa fille. Le scénario se laisse découvrir au fil des heures de jeu et vous surprendra finalement par sa profondeur.
    7/10
  • Note générale Jolie surprise que ce Nier qui finalement propose bien plus que ce qu'on en avait pu dire jusqu'à présent. Accessible et prenant, le titre de Square Enix apporte une diversité des genres mesurée et équilibrée entre eux. Sans être parfait, le jeu sait s'attirer les faveurs de son public grâce à son ambiance, ses combats toujours dynamiques et une foule intéressante de détails.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
anotherstyle31 offline Hors ligne Vénéré icone 2737 points
Le #691251
Nier est un jeu qui m'a beaucoup plu, que ce soit le gameplay bien optimisé, une bande sonore vraiment magnifique, les combats épiques et dynamiques, le character design original.
Seul petit bémol, les quêtes annexes ne sont pas vraiment intéressantes pour la plupart.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire