Test Nights Journey of Dreams

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Nights Journey of dream

Il y a dix ans, Nights sortait sur la Saturn. Aujourd'hui, c'est sur la console Wii que le petit personnage emblématique, né des mains des développeurs de la Sonic Team, revient nous emporter dans le pays des rêves. Il est toujours question de voler dans les airs et de multiplier les loopings, accompagné de deux enfants. Rien n'a véritablement beaucoup changé dans l'univers de Nights, à tel point qu'il nous a laissé quelque peu dubitatif...

Le retour de Nights

Nights fait son grand retour dix après sa première sortie en 1996 sur Saturn. Depuis, Nights into dreams n'avait pas connu de suite et le héros violet au costume de bouffon s'était fait un peu oublié. Sega et la Sonic Team on donc décidé de dépoussiérer un titre au potentiel avéré au vu du succès que le titre avait à l'époque rencontré. Avec Nights Journey of dreams, on ne peut pas parler d'une véritable suite, juste une remise au goût du jour d'une aventure ancienne. Sur le fond, Nights reste inchangé. Il s'agit toujours d'arpenter le monde des rêves avec deux enfants, Will et Helen. Remake plus que nouveau titre, les plus nostalgiques retrouveront avec plaisir une aventure qui les a envoûté il y a quelques années.

Nights Journey of dreams (2) Nights Journey of dreams

Nightopia vous ouvre de nouveau ses portes, ce royaume où les plus jolies choses côtoient les créatures les plus terribles. Nights revient pour s'envoler, voltiger auprès de ces deux compagnons et protéger un univers précieux. Helen et Will devront, chacun dans leur aventure qui leur est destinée, vaincre leur peur pour récupérer les Ideyas. C'est à ce seul prix qu'ils pourront affronter Wiseman et ses Nightmariens, des ennemis qui œuvrent pour détruire les rêves des humains. L'aventure ne sera pas toujours facile, mais les duos Nights / Will ou Nights / Helen se révèlent bien souvent très efficaces.

Nights Journey of dreams (1) Nights Journey of dreams (4)


Dès le lancement du titre, le jeu vous donne le choix de commencer l'aventure avec Will ou Helen, tout deux disposant d'un univers qui leur est propre. Vous ne risquez donc pas d'arpenter les mêmes environnements deux fois de suite, puisqu'au final, les deux aventures se révèlent être complémentaires. Les deux enfants seront amenés à se croiser. Si les univers ne sont pas les mêmes, les épreuves que vous allez devoir relever ne le sont pas non plus, mais le concept reste souvent le même, comme le principe de base qu'est la course dans Nights. Deux aventures en une vous attendent, vous donnant ainsi l'impression d'avoir un gros contenu à disposition. En vérité, la durée de vie du jeu n'est pas énorme et les plus experts ne tarderont pas à récupérer les quatre Ideyas recherchés. Mais le titre a aussi le mérite de vous donner du mal sur quelques épreuves. Vous passerez donc du temps sur le jeu, non seulement pour boucler l'aventure principale, mais aussi sur les deux modes multijoueurs disponibles.



Un gameplay inchangé

Si Nights signe son grand retour sur la Wii, il n'en exploite pas du tout les capacités. Il aurait également pu sortir sur la PS2 que le gameplay se serait révélé le même. La preuve, il vous est possible de choisir entre trois prises en main différentes. La première n'utilise que la télécommande et le principe de Vision mentale. Il suffit de pointer la télécommande à l'écran pour diriger Nights. La seconde fait appel au Nunchuck et à notre goût, il s'agit sans doute de la plus confortable. Vous dirigez votre héros avec le joystick et réaliser des accélérations avec le bouton A. C'est simple et efficace. Enfin, pour ceux qui auraient des manettes basiques, celles-ci sont aussi compatibles.

La prise en main n'a donc rien de compliqué, à vous de voir avec laquelle vous vous sentez le plus à l'aise. Un micro didacticiel vous apprendra les bases en tout début de partie. Idéal pour ceux qui ne connaissent pas du tout Nights et ses aptitudes à voler. Car pour ceux qui ne savent pas, Nights ne marche pas, il vole (il nage aussi accessoirement). C'est ce qui le distingue d'ailleurs de son cousin Sonic. Tous deux adeptes de la vitesse et de la course, l'un le fait sur terre, l'autre dans les airs (ou dans l'eau).

Nights Journey of dreams (41) Nights Journey of dreams (42)

Mais si Nights est adepte de la course, il ne fait pas que ça non plus durant tous les niveaux que vous allez traverser. Heureusement d'ailleurs, car le jeu aurait vite lassé. Au contraire, les épreuves rencontrées sont toutes différentes des unes des autres. La variété des challenges est un réel plaisir car vous ne savez pas sur quoi vous allez tomber, un peu comme pour une boîte de chocolat n'est-ce pas... C'est donc à chaque fois la surprise, la découverte d'une situation nouvelle à laquelle il vous faut très vite vous adapter et comprendre ce qu'on attend de vous. Votre ami le hibou sera toujours fidèle à vous donner les indications, des indications bien utiles puisque dans la majorité des cas, le chronomètre tourne.

Nights Journey of dreams (43) Nights Journey of dreams (35)


Les niveaux se composent tous de la même façon : cinq épreuves vous attendent. La première consiste systématiquement à faire la course pour rattraper des oiseaux et récupérer une clé. C'est ici un des lieux du jeu dans lequel la vitesse et la légèreté de Nights risque de vous griser. Le héros est réellement simple à prendre en main, même s'il vous faudra un léger temps d'adaptation pour réussir à ramasser tous les Links sur votre chemin et passer entre tous les anneaux pour gagner en énergie. Une énergie dont vous aurez d'ailleurs besoin impérativement pour monter en accélération. Si les courses sont grisantes, elles peuvent aussi se révéler frustrantes. C'est d'ailleurs sur ces épreuves que nous avons laissé le plus de plumes. Ces trois courses consécutives se terminent par un affrontement avec une sorte de boss. Mais si vous échouez face à lui pour X raisons, vous devez recommencer depuis le début... des courses. Ceci a de quoi lasser très vite surtout quand vous perdez alors que vous étiez à deux doigts de la fin...

Nights Journey of dreams (36) Nights Journey of dreams (37)

Quatre autres challenges suivent donc, des épreuves qui peuvent aller du rassemblement de bulle, amasser un nombre suffisants de Links, des épreuves de vitesse mais aussi de plateformes. Celles-ci vous demandent d'incarner Will ou Helen et d'atteindre un but. Ces épreuves sont sans doute les moins réussies de toutes et ne passionnent guère. Mais il s'agit d'un grin de sable qui ne fera pas dérailler les rouages. La diversité des épreuves est réellement intéressante, donnant lieu à de nombreuses surprises, souvent très originales. A tel point que l'on a toujours l'envie de gagner pour découvrir ce qu'il nous attend plus loin. On ne peut pas tout vous dire non plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte de votre côté aussi, mais sachez que Nights pourra également prendre les formes d'un dauphin, d'un dragon et d'une fusée pour mieux évoluer dans les environnements. Soulignons au passage que la liberté dans le jeu est tout de même restreinte par des niveaux très linéaires. Le chemin est déjà tout tracé pour accéder à la victoire finale.




Une durée de vie prolongée

Nights ne manque pas de ressources dans l'aventure solo même si l'impression d'aller trop vite dans l'aventure persiste. Vos épreuves ne sont pas uniquement une partie de plaisir, vous recevez une note à la fin, une note sous forme de lettre allant de A à E. Si le cœur vous en dit, une fois le titre achevé, vous pourrez toujours améliorer vos scores et pourquoi pas viser le A, la note d'excellence. Cette rejouabilité est aussi une excuse pour reprendre en main Nights le voltigeur et faire quelques pics de vitesse. Mais le jeu dispose également de deux modes multijoueurs, le premier qui ne consiste qu'à vous faire jouer qu'avec un seul adversaire, l'autre avec la terre entière si vous le souhaitez.

Nights Journey of dreams (38) Nights Journey of dreams (39)

On ne peut pas dire que le multi soit particulièrement bien exploité, mais il a le mérite d'exister et de vous proposer une alternative à l'aventure principale. Grâce au Wi-Fi, vous pourrez donc chercher des adversaires et vous affronter à eux sur un Mode Bataille ou sur des épreuves de course. Pour ceux qui auraient connu l'épisode Saturn, Nights Journey of dreams propose aussi un monde My Dreams, qui n'est en gros qu'une sorte de musée dans lequel sont placés tous les Nightopians ou les Nightmorens que vous avez récupérés en cours de partie. Le mode online vous permettra de visiter tous les mondes des joueurs et d'y faire le touriste. Pour l'anecdote, ce monde est relié directement à la chaîne Météo de votre console et il fait donc le même temps à l'intérieur que celui que vous avez derrière votre fenêtre.

Nights Journey of dreams (40) Nights Journey of dreams (27)


Galerie d'images

Nights Journey of dreams (28) Nights Journey of dreams (29)

Nights Journey of dreams (30) Nights Journey of dreams (31)

Nights Journey of dreams (32) Nights Journey of dreams (33)

Nights Journey of dreams (34) Nights Journey of dreams (19)

Nights Journey of dreams (20) Nights Journey of dreams (21)

Nights Journey of dreams (22) Nights Journey of dreams (23)

Nights Journey of dreams (24) Nights Journey of dreams (25)

Nights Journey of dreams (26) Nights Journey of dreams (12)

Nights Journey of dreams (13) Nights Journey of dreams (14)

Nights Journey of dreams (15) Nights Journey of dreams (16)

Nights Journey of dreams (17) Nights Journey of dreams (18)

Nights Journey of dreams (5) Nights Journey of dreams (6)

Nights Journey of dreams (7) Nights Journey of dreams (8)

Nights Journey of dreams (9) Nights Journey of dreams (10)

Nights Journey of dreams (11) Nights Journey of dreams (3)



Conclusion

Nights Journey of dreamNights Journey of Dreams est un jeu qui au final se révèle attachant. Maintenant, il ne faut pas s'attendre à un grand jeu qui vous tiendra en haleine des mois durant. Le titre de Sega est à placer dans la catégorie des jeux sympathiques. Le jeu tire tout son intérêt dans le sens où il reste très fidèle au titre originel et les fans qui l'ont découvert il y a dix ans ne manqueront sans doute pas d'y replonger avec plaisir. La diversité des épreuves et des situations lui permet également de nous tenir en haleine. Mais s'il est réellement divertissant il manque cette petite chose en plus qui pourrait le monter dans la catégorie des bons jeux. Il ne passionne pas réellement, il nous fait juste passer un bon moment. C'est déjà un résultat plus qu'honnête. On vous conseillera simplement de vous y intéresser et de voir par vous même si vous accrochez ou pas.

Nights Journey of Dreams est disponible à partir de 56 €.




+ Les plus
  • Originalité des épreuves
  • Diversité des épreuves
  • Retour d'un personnage emblématique
  • Jeu divertissant
  • Bande son
- Les moins
  • Linéaire
  • Un peu court

Notes

  • Graphisme Le jeu débute merveilleusement bien, les cinématiques sont belles, les traits sont fins, fluides et on s'attend à ce que le jeu continue sur le même ton tellement on est séduit. Sauf que non, pas du tout. Une fois lancé dans la partie, les graphismes deviennent plus grossiers, plus banals et surtout en dessous de ce que pourrait offrir la Wii. C'est dommage pour un jeu censé nous entraîner au Pays des rêves...
    6/10
  • Bande son Les thèmes musicaux varient en fonction du niveau et il en est des excellents. Sur ceux-là, c'est un réel plaisir que de s'adonner aux joies de la voltige. Pour ce qui est des bruitages et des quelques sons proférés par les personnages, ils ressemblent souvent plus à des borborygmes qu'à de vraies sonorités reconnaissables par une oreille humaine.
    8/10
  • Jouabilité Nights n'exploite en rien les capacités de la Wiimote, donc la prise en main se résume simplement à utiliser le joystick du nunchuck et le bouton A pour accélérer. Un temps d'adaptation sera nécessaire pour gérer au mieux les trajectoires mais un micro didacticiel vous apprendra les bases.
    5/10
  • Durée de vie Nights a beau partager les rêves de deux enfants dans des histoires différentes, le contenu se révèle un peu léger. Vous trouverez néanmoins quelques niveaux secrets qui prolongeront le tout et le titre offre une possibilité de rejouabilité. Vous pourrez y revenir pour battre vos propres scores. Notez aussi la présence du mode online ou simplement deux joueurs pour passer plus de temps encore sur le titre.
    6/10
  • Scénario Deux enfants, deux aventures différentes mais qui ont toutes les deux le même but : récupérer des pouvoirs pour sauver Nightopia, le royaume des rêves.
    6/10
  • Note générale Le jeu dans son ensemble a du mal à dépasser le stade du jeu moyen, même s'il dispose de nombreuses qualités qui pourraient le transformer en vrai jeu passionnant. Les joueurs seront sans doute content de retrouver un héros d'antan ou de faire simplement sa connaissance. Dans tous les cas, on ne s'y ennuie pas, le jeu nous divertit et nous fait vivre de bons moments. Mais il lui manque du charisme et peut-être plus de profondeur.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire