Test The Elder Scrolls IV: Oblivion

Le par  |  0 commentaire(s)
Ubisoft a peut être remplacé 2K Games dans l'intervalle, il faut bien avouer que l'on retrouve notre Oblivion comme on l'avait laissé dans ses souvenirs et c'est déjà une prouesse. En sus, Bethesda a fourni quelques efforts supplémentaires pour tout ce qui est affichage des dialogues et bugs linguistiques. Il y a donc très peu à redire sur cette sortie. Et si on avait du attendre un peu après la date de mise en vente de la console pour pouvoir en bénéficier, le résultat justifiait ce délai.


Test Oblivion Elder scrolls IV Oblivion image (25)     Test Oblivion Elder scrolls IV Oblivion image (26)

Si vous cherchez le dernier jeu tout nouveau et que personne ne connaît, passez votre chemin. La reprise de Elder Scrolls IV: Oblivion est le réchauffage d'un plat duquel on s'est déjà resservit plusieurs fois. Mais à la façon d'un bon bœuf bourguignon ou d'un pot au feu, plus le temps passé à cuire est important meilleur est le goût. Et même si le comportement se rapproche alors de la boulimie tellement l'envie de jouer toujours plus est forte, on est à des années lumières du gavage... A déguster intensément !
+ Les plus
  • Réalisation sans faille
  • Ambiance géniale
  • Rejouabilité phénoménale
  • Testeur heureux
- Les moins
  • Vie sociale difficile à concilier en même temps

Notes

  • Graphisme Les graphismes dans leur réalisation ne souffrent de quasiment aucun défaut. Propreté des lignes, animations réalistes, décors fouillés, lumières intenses, variétés des décors... et l'on en oublie volontiers. Non, seuls quelques ralentissements à peine perceptibles et une finesse plus importante sur PC pourraient lui être reprochés. Mais on y arrive même pas tant ce jeu est toujours du plus bel effet et perdure au sommet de la hiérarchie du jeu vidéo.
    9/10
  • Bande son Le meilleur compliment que l'on puisse leur faire est qu’ils ne se distinguent pas du jeu. Ils sont cohérents avec le reste. Les mélodies sont donc soignées tout comme les voix ou les bruitages. C'est sûr, ce n'est pas très disco-rap-funk-techno comme nombre de jeux qui tentent de faire du bruit pour masquer d'autres faiblesses. Mais la techno et le médiéval ne vont pas tellement ensemble non ? Alors cela reste sage mais magnifique.
    8/10
  • Jouabilité Absolument irréprochable sur console, une réelle surprise. En fait, et ce n'est pas un mince compliment, on retrouve totalement la jouabilité qui nous avait ravi dans la version PC. Sur ce point peu à redire ce qui signifie peu à dire. Allez, on va trouver quand même... Tenez, le lancement de sort qui est un peu moins réactif que sur PC. Quand on vous disait que ce n’était pas méchant.
    9/10
  • Durée de vie Oblivion fait partie de cette caste de jeux que l'on ne finit jamais vraiment. Cela tient d'une part au fait qu'il est pratiquement impossible de trouver toutes les quêtes et actions possibles. Mais ceci vient aussi de la rejouabilité impressionnante de ce soft en changeant sa classe, sa race, ses aptitudes et tutti quanti. Disons qu'au strict minimum, en allant droit au but et en ne faisant que la quête principale, il faut au moins 30 à 40 heures. Pour tout faire et gonfler son perso au max, le tarif minimum flirtera avec les 70 heures sans problèmes. Et comme en plus on le recommence volontiers...
    10/10
  • Scénario Oblivion ne comporte pas un seul scénario puisqu'il est quasi impossible de refaire deux fois le jeu de la même façon. Pour cela il faut avoir le même type de personnage, la même race, effectuer les même quêtes, dans le même ordre et tout et tout... impensable. Seule la quête principale suit un court relativement identique de partie en partie. Une quête principale solide, variée et immersive.
    8/10
  • Note générale Peu de jeux peuvent se targuer d'être au même niveau qu'Oblivion, tous types de jeux confondus. C'était vrai sur PC, cela l'est encore plus sur la PS3 où le catalogue disponible est encore bien mince. Monsieur Sony nous a promis plus de 300 titres disponibles l'année prochaine, en attendant on se contentera agréablement de celui-ci. Et puis, quand on voit le rapport prix/temps de jeu, on se dit vraiment que c'est bien moins cher payé que pour beaucoup d'autres. Si vous l'aviez aimé, foncez l'acheter. Si vous ne le connaissiez pas... on se demande ce que vous faites à continuer de lire plutôt que d'être au magasin...
    9/10
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]