Test Opera 11.52 : un navigateur web alternatif de poids !

Le par Jean-Christophe B.  |  39 commentaire(s)
operalogo

Éloignons-nous un instant des sentiers battus pour faire le point sur un navigateur web qui propose des fonctionnalités toutes aussi pertinentes que ses concurrents, un navigateur qui s'adresse au grand public et pas seulement aux "connaisseurs". Le navigateur Internet Opera 11.52, c'est bien de lui qu'il s'agit ! Une suite Internet qui ne nécessite quasiment pas l'ajout de widgets supplémentaires, tant il est nativement complet. Que vaut le moteur JavaScript Carakan face aux principaux autres ? Quelles sont les nouveautés incontournables de cette version 11.5x ? La réponse se trouve dans ce test complet !

Introduction

Opera 11.52 un navigateur grand public comme les autres !

Parmi le choix de navigateurs Internet il y a les plus-en vues et Opera avec ses 1,72 % de part de marché dans le monde (voir Statcounter). En comparaison à Internet Explorer, FireFox, Chrome, Safari, Opera figure parmi les moins utilisés et reste donc, de fait, marginal. Pourtant, le navigateur d'Opera software gratuit et sans publicité ne souffre pas la comparaison avec ses concurrents et mérite à juste titre aujourd'hui plus qu'hier sa place dans le cœur du grand public et plus uniquement pour les initiés. En effet, s'il faut encore le rappeler, alors précisons qu'Opera dans sa version 11.52 offre des fonctionnalités similaires aux autres et bien entendu quelques particularités qui font sa force.

opera115201   opera115202

Les principales nouveautés de la version 11.5x

On n'hésite pas à qualifier à juste titre Opera de suite Internet. C'est encore le cas, avec la version 11, il demeure un navigateur  web complet, avec un client de courrier électronique, un client pour le chat (IRC), un lecteur de nouvelles (RSS et newsgroup), un carnet d'adresses, un gestionnaire de téléchargement BitTorrent… C'est aussi un navigateur qui intègre entres autres des nouveautés. Un Speed Dial revu qui actualise en temps réel vos sites Web favoris, la synchronisation sécurisée de vos données de navigation avec Opera Link (comptes, mots de passe, signets), la prise en charge d'un moteur de navigation plus rapide et prenant en charge les propriétés HTML5 ou encore la détection et l'installation transparente des plug-ins manquants (Flash, Java…).

opera115203   opera115204

Le moteur JavaScript Carakan est-il le plus rapide de tous ?

Nous passerons en revue les fonctionnalités remarquables d'Opera en rapport avec la navigation, productivité, personnalisation, sécurité et confidentialité. Bien entendu, nous verrons aussi ce que vaut Opera face aux principaux autres concurrents… C'est pourquoi nous procèderons aux divers tests de standards web et de performances du moteur JavaScript "Carakan", encore en amélioration, et qui aux dires de l'éditeur "fait d'Opera le navigateur le plus rapide au monde" ! Opera 11.52 est disponible pour les systèmes d'exploitation Windows, MAC et Unix.

Operalogo2



Nouveautés et fonctionnalités clés 1/2

Navigation : Speed Dial encore du neuf !

Vous connaissez sans doute déjà la fonctionnalité Speed Dial. A chaque ouverture  d'un nouvel onglet, vous obtenez une grille de 3 x 3 vignettes, chacune représentant une adresse Web visitée. Désormais ces vignettes s'actualisent maintenant en temps réel. Un service bien pratique pour les pages très changeantes comme Facebook, Twitter, les blogs, la météo… Vous pouvez aussi décider d'afficher manuellement plus de vignettes de 2 à 7 colonnes ou idéalement l'ajustement automatique. Via un clic droit (Configurer accès rapide), il est même possible de choisir une image d'arrière-plan de votre sélection ou un habillage parmi ceux proposés par la communauté  (Maj + F12).

operanews01   operanews02

Navigation : tous les modes de recherches possibles et imaginables

Divers modes de recherches sont possibles. La recherche directement dans le champ d'adresse à laquelle nous sommes déjà accoutumés. Elle va de pair avec les suggestions de recherche qui prédisent vos requêtes en cours de saisie afin de vous simplifier la tâche et d'accélérer l'opération. On apprécie les options intelligentes pour adresses incorrectes. Vous vous trompez en entrant une adresse web ? Opera vous propose des suggestions à partir de la page d'erreur ! Il est toujours possible de choisir et gérer (enlever, ajouter, définir par défaut) vos moteurs de recherches instantanés (fenêtre dédiée). Une recherche express sur Google ? Tapez "g" suivi votre mot-clé, pour Wikipédia "w" + votre mot-clé, "y" Yahoo, "b" Bing"… Enfin, la recherche au sein d'une page est toujours active (CTRL + F). Le premier terme correspondant s'affiche en vert fluo et les autres en jaune.

operanews03   operanews04

Navigation : onglets les améliorations

Faisons le point du côté des onglets avec tout d'abord l'empilement possible et l'affichage de leur contenu lors des déplacements avec des vignettes miniatures. Un onglet fermé par accident ? Il suffit de cliquer à l'extrême droite sur l'icône "onglets fermés" (mini corbeille) pour voir s'afficher la liste des onglets récemment clos. Afin de protéger un ou plusieurs onglets, contre toute fermeture intempestive, pensez à cliquer avec le bouton droit sur ce dernier puis sur "Figer l'onglet". L'affichage des onglets en miniatures c'est bien plus parlant que le titre de la page. Pour cela aller sur l'onglet, attendez la double flèche et étirez la vignette à votre goût. L'enregistrement par session des onglets est très pratique. Une fois vos groupes d'onglets crées par thèmes (actualités, politique, technologie…) aller dans le menu Opera, Onglets et fenêtres puis dans Sessions optez pour Enregistrer cette session. Au prochain démarrage d'Opera vous ouvrirez votre groupe d'onglet en fonction de votre humeur et du thème que vous voulez !

operanews05   operanews06



Nouveautés et fonctionnalités clés 2/2

Ergonomie et productivité, quelques exemples

Opera Link l'outil de synchronisation de vos signets et informations personnelles (comptes, mots de passe, notes …) dans les nuages (in the cloud) est désormais sécurisé (HTTPS).  Le gestionnaire de téléchargements supporte en plus des "downloads" classiques le protocole BitTorrent (un client tiers n'est donc pas nécessaire). Grâce à la détection et installation des plug-ins manquants vous n'aurez plus à vous soucier d'avoir à installer un plugin Adobe Flash ou Oracle Java, tout cela est désormais automatique et transparent. La fonctionnalité de géolocalisation pourra vous servir pour certains sites web supportant  cette technologie, c'est le cas de comme Google Maps (Réglages, Préférences, Avancé, Réseau).

operanews07   operanews08

Tout est là pour la personnalisation

Les widgets Opera sont toujours disponibles au sein du navigateur gestion souple, ajouts et suppressions sans redémarrage. Ils se lancent directement sur le bureau et sont dissociés du navigateur. Vous pouvez librement ajouter, supprimer ou repositionner des boutons et des barres d'outils, ou modifier intégralement la disposition de l'interface du navigateur. Opera peut être totalement épuré (F11) ou avec tous les panneaux possibles ouverts en permanence (signets, widgets, Unite, notes, téléchargements, historique. Survolez vos onglets et vous verrez pour chacun des sites les informations des sites fréquemment consultés (crée le, visité le, description, url…) ainsi que les signets en rapport. Le navigateur peut revêtir l'apparence qu'il vous plaît par l'intermédiaire des habillages Maj + F12 ou en vous rendant) la page des "skins". Vous n'arrivez pas à mémoriser les raccourcis clavier par défaut ? Alors, dans ce cas personnalisez-les à votre convenance, idem pour les boutons de la souris.

operanews09   operanews10

Sécurité et confidentialité

C'est incontournable et pêle-même, on retrouve dans Opera un anti-hameçonnage. Ainsi, quand vous visitez des sites le navigateur vérifie ces données en temps réel et vous avertit si un site est identifié comme étant dangereux avant que vous n'y entriez. Près du champ d'adresse amélioré la qualité de chiffrement du site est précisée. En cliquant sur la carte d'identification de couleur (grise, ocre, verte ou bleue) vous en saurez plus. La navigation privée est possible (CTRL + Maj + N) elle ne conserve pas de traces de navigation. Pour effacer des données privées en une seule opération allez dans Réglages, Supprimer les informations privées. En déployant la flèche inversée vous pouvez accéder tout aussi simplement aux options détaillées et choisir au cas par cas quoi effacer ou quoi conserver (cookies de la session, tous les cookies, historique des pages visitées, heure de visite des signets, mots de passe…). Enfin, sachez que les mises à jour de sécurité sont automatiques et silencieuses ou signalées selon votre configuration (Réglages, Avancé, Sécurité, Mise à jour automatique).

operanews09bis   operanews12



Tests de compatibilité Acid2 et Acid3

Nous avons soumis la version finale du navigateur web Opera 11.52 aux tests Acid2 et Acid3, afin d'obtenir un état des lieux du moteur de rendu face aux différents standards du Web. Voici les résultats enregistrés sous Windows 7 (x64), avec les différentes versions finales des principaux navigateurs du moment :

Opera 11.52 :

operaacid2   operaacid3

Internet Explorer 9.0 :

ie9acid2   ie9acid3

Firefox 7.01 :

ff701acid2   ff701acid3

Chrome 14.0.835.202 m :

chorme14acid2   chorme14acid3

Safari 5.1.1 (7534.51.22) :

safari5acid2   safari5acid3

Pour mémoire, ce test de compatibilité évalue les divers moteurs de rendu face à un panel de tests qui vérifie leur capacité à supporter un choix de fonctionnalités relevant de différents standards du Web. Par la passé les seuls navigateurs Internet qui ne réussissaient pas les tests de compatibilité Acid 2 ou 3 mis en place par le groupe Web Standards Project étaient Microsoft Internet Explorer et Mozilla Firefox. Désormais, tous les navigateurs web sont à armes égales aux Acid test 2 et 3, Opera 11.52 ne fait pas exception à la règle !



Performances JavaScript (SunSpider)

SunSpider 0.9.1 mesure les performances  de rapidité JavaScript d'un navigateur en lançant une série de tests portant sur les fonctions mathématiques, la 3D (cube, morph, raytracing), la cryptographie (AES, MD5, SHA1). Précisons que la plupart des services utilisés au quotidien, tels que Gmail, Flickr, YouTube, Yahoo! Mail ou encore Facebook reposent aujourd’hui sur le langage de programmation JavaScript. Ce langage de programmation est donc à la base de nombreuses tâches interactives que nous avons pris l’habitude d’effectuer sur le Web (et encore plus sur le Web 2.0) et est au cœur de tous les navigateurs permettant d’exploiter ces programmes.

Vous trouverez ci-dessous une comparaison des vitesses d'exécution de JavaScript entre Opera 11.52 et les principaux navigateurs concurrents sous Windows 7 :

Opera11.52 : 1.123x plus lent qu'IE9 :

opera1152vsie9

Opera11.52 : 1.181x plus rapide que Firefox 70.1 :

opera1152vsff701

Opera11.52 : 1.189x plus rapide que Chrome 14.0.835.202 m :

opera1152vsChrome14

Opera11.52 : 1.084x plus rapide que Safari 5.1.1 (7534.51.22) :

opera1152vsSafari511

N'en déplaise à Opera Software… mais Internet Explorer 9 (1,123x plus rapide) demeure d'un cheveu le navigateur web le plus rapide aux tests JavaScript Sunspider ! Toutefois Opera 11.52 s'avère 1.181x plus rapide que Firefox 7.01, 1.189x  plus rapide que Chrome 14.0.835.202 m et 1.084x plus rapide que Safari 5.1.1. Comme on peut le constater la comparaison entre les cinq principaux navigateurs aux JavaScript Sunspider tient dans réellement un mouchoir de poche…



Performances JavaScript (PeaceKeeper)

Peacekeeper développé par Futuremark, repose sur une série de tests JavaScript entre autres et simule en conditions réalistes le surf Internet (navigation, animation, formulaires…) en collectant des données sur divers sites comme YouTube, Facebook, Gmail, Meebo…Plus le score est élevé, plus le navigateur est performant !

Opera 11.52 : 2 765 points (capacités HTML5 : 4/6)

opera1152peacekeeper

Chrome 14.0.835.202 m : 2 729 points (capacités HTML5 : 6/6)

chromeipeacekeeper

Safari 5.1.1 (7534.51.22) : 1 649 points (capacités HTML5 : 2/6)

safaripeacekeeper

Firefox 7.01 : 1 646 points (capacités HTML5 : 5/6)

ff701peacekeeper

Internet Explorer 9.0 : 1 467 points (capacités HTML5 : 2/6)

ie9peacekeeper

D'après les tests de Peacekeeper variables en rapport avec la configuration de votre système, les tests JavaScript, DOM (Dynamic Object Model) nous révèlent qu'Opera 11.52 est le navigateur Internet plus rapide de tous avec 2 765 points et des capacités HTML5 de 4 sur 6. Google Chrome 14.0.835.202 m le talonne avec 2 729 points et des capacités HTML5 bien meilleures, avec un sans faute, 6 sur 6 !



Tests HTML5 (WebVizBench)

Webvizbench, encore en version beta, est un test dédié au HTML5, le futur langage de programmation du web et donc de tous les sites. Il simule une navigation dans une CD-thèque. Plus le score est élevé, meilleur est le support de HTML5. Les deux démonstrations sont exécutées en résolution 1 024 x 768 pixels (NVIDIA 8800 GTS, 320 Mo) :

Opera 11.52 : score de 3 440 et 10,7 images par secondes

opera1052webvizbench

Internet Explorer 9.0 : score de 10 580 et 40,18 images par secondes

ie9webvizbench

Firefox 7.01 : score de 6 630 et 29,31 images par secondes

ff701webvizbench

Chrome 14.0.835.202 m : score de 3 800 et 14,39 images par secondes

chrome14webvizbench

Safari 5.1.1 (7534.51.22) : score de 3 320 et 8,48 images par secondes

safari5webvizbench

Aux test HTML5 de Webvizbench, c'est Internet Explorer 9 qui fait figure de champion avec 10 580 points pour 40,8 fps ! Opera 11.52 arrive en troisième position avec 3 440 points pour 10,7 fp, donc derrière Firefox 7.01 (6 630 points pour 29,31 fps).



Tests HTML5 (HTML5Test.com)

HTML5test.com teste environ 160 fonctionnalités HTML5 (Doctype, Canvas, Video, Audio, Géolocalisation, formulaire...). Le test donne ensuite une note globale, plus la note est élevée et plus le navigateur est compatible HTML5 :

Opera 11.52

opera1152html5

Internet Explorer 9.0

ie9html5

Firefox 7.01

ff701html5

Chrome 14.0.835.202 m

chrome14html5

Safari 5.1.1 (7534.51.22)

safari5html5

D'après Les test du site HTML5test.com c'est Google Chrome 14.0.835.202 m avec ses 341 points qui est le plus compatible pour le HTML5. Opera 11.52 (286 points) arrive en quatrième position sur cinq. Il se situe derrière Safari (293 points), derrière Firefox 7.01 (313 points) mais devant Internet Explorer 9.0 (141 points).



Tests d'accélération matérielle (FishIE Tank, Psychedelic)

Nous avons utilisé également en référence de tests pour l'accélération matérielle "FishIE Tank" (avec 1 000 poissons en mouvement) et "PsychedelicBrowsing" (nombre de rotations par minute). Les deux démonstrations sont exécutées en résolution 1 024 x 768 pixels (NVIDIA 8800 GTS, 320 Mo). Plus les chiffres sont élevés, plus l'accélération web est bien gérée par le navigateur, et donc plus le navigateur web est performant. Ce test est d'autant plus intéressant car Opera 11.52 ne supporte pas encore l'accélération matérielle.

Opera 11.52 (2 fps, 258 rpm)

opera1152fish   opera1152psy

Internet Explorer 9.0 (55 fps, 8 944 rpm)

IE9fish   IE9psy

Firefox 7.01 (60 fps, 3 635 rpm)

ff701fish   ff701psy

Chrome 14.0.835.202 m (4 fps, 804 rpm)

chrome14ffish   chrome14psy

Safari 5.1.1 (4 fps, 32 rpm)

safari5fish   safari5psy

Au "FishIE Tank" (avec 1 000 poissons en mouvement) Internet Explorer 9 n'est plus maître en son royaume. Avec 60 fps, c'est à Firefox 7.01 que revient la première place. Opera 11.52 se positionne en bon dernier avec Chrome 14.0.835.202 m et Safari 5.1.1 (7534.51.22). A "PsychedelicBrowsing" le plus grand nombre de rotations par minute va incontestablement à Internet Explorer 9 (8 944 rpm). Opera 11.52 enregistre un score de 258 rpm, il est avant-dernier devant Safari.



Conclusion

Un bon navigateur Internet performant où tout est inclus !

Il ne s'agit certainement pas d'une conclusion très surprenante mais elle reflète notre point de vue. Pour nous Opera dans sa version 11.52 est un navigateur Internet, très complet et réussi. Une fois installé, il est peu probable que vous ayez besoin de widgets supplémentaires tant la suite de navigation est exhaustive. De plus, cette version se charge d'installer automatiquement et sans vous perturber les éventuels plugins dont vous auriez besoin (Adobe Flash,  Adobe Reader, Oracle Java, Gecko Mediaplayer…).

opera1152conclu01   opera1152conclu02

Des performances JavaScript au sommet ? Entendu ! Mais pour le reste ?

Opera respecte scrupuleusement les standards du web comme tous les autres navigateurs concurrents et son moteur JavaScript arrive en tête voire en seconde position derrière Internet Explorer 9, au pire, d'après nos tests. Les tests HTML5 sont en revanche moins concluants à l'heure actuelle. Concernant l'accélération matérielle, elle n’est pas disponible dans la version 11.52, ce qui explique les résultats actuels très faibles lors de nos tests. Cependant, elle sera présente dans la version 12, (voir notre news intitulée Opera 12 avec accélération matérielle).

opera1152conclu03   opera1152conclu04

La personnalisation sous toutes ses coutures, c'est le véritable point fort d'Opera

Opera ne dispose pas de "réelles extensions" à la manière de Mozilla Firefox ou même Google Chrome mais comme précisé plus haut, cela ne le pénalise pas à l'usage. Une grande place est toutefois faite à la personnalisation et, c'est le moins que l'on puisse dire. Vous pouvez remanier l'interface en la voulant extrêmement détaillée ou a contrario épurée, mode oblige. Toutes les barres d'outils, boutons peuvent être supprimées, déplacées, modifiées. Les touches clavier peuvent entièrement être ré-attribuées à votre convenance. Des habillages vous permettent de changer de thème, et cela même pour la page du Speed Dial (thèmes de la communauté ou image issue de votre bibliothèque).



+ Les plus
  • Suite Internet très complète qui se suffit à elle-même
  • Excellentes performances JavaScript du moteur Carakan !
  • Installation transparente des plugins nécessaires (Java, Flash...)
  • Opera Link pour la synchronisation et Speed Dial en temps réel
  • Souplesse de la personnalisation de l'interface
- Les moins
  • Prise en charge des propriétés HTML5 décevante
  • Accélération matérielle pas encore disponible
  • Pas de véritables extensions comme Firefox ou Chrome

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires Page 1 / 4
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #854251
Qq remarques:
- comme vous le signalez en conclusion, pas d'accélération matérielle dans la version 11.52. Par contre sur les nightlies de la version 12 (cf http://my.opera.com/desktopteam/blog/ ), j'ai 58 FPS à FishTankIE
- de même, score html5test.com bien amélioré dans Opera 12: actuellement 336 points "+ 9 points bonus". Au passage, j'ai récemment planché sur des formulaires HTML 5, et là le support d'Opera est vraiment plus complet que les autres (par exemple, seul navigateur avec un vrai support pour les champs de type "date" )
- je ne comprends pas bien pouquoi vous dites qu'il n'y a pas d'extensions... voici par exemple Adblock: https://addons.opera.com/en/addons/extensions/details/opera-adblock/0.52/ ou encore Ghostery: https://addons.opera.com/en/addons/extensions/details/ghostery/0.9.2/
- la "Souplesse de la personnalisation de l'interface" est effectivement un point fort, on remarque en particulier que toutes ces fonctions ne sont pas implémentées au détriment de la performance, et que pour avoir l'équivalent en terme de fonctionalités sur Fx ou Chrome il faudrait installer un bon paquet d'extensions, résultant en une certaine lourdeur
CodeKiller offline Hors ligne VIP avatar 8235 points
Le #854391
Pas de véritable extension ? C'est de l'humour j'espère ?!
https://addons.opera.com/en/addons/extensions/

Forcément si on prend toutes les extensions FX qui ne servent à rien il y en a plus c'est clair ! -_-'
CodeKiller offline Hors ligne VIP avatar 8235 points
Le #854401
Au fait les tests Acid2 et Acid3 ne servent plus à rien à notre époque, les 4 grands navigateurs (IE, FX, Opera, Chrome) les passent à 100%...
Anonyme
Le #854471
@CodeKiller: et puis de toute façon, quand ils ne les passent pas plutôt que d'implémenter les fonctions manquantes ils font changer les tests...
Anonyme
Le #854751
@codekiller

Je n'ai rien contre opera, je trouve que c'est un bon navigateur! Mais sur quoi tu t'appuie pour dire que les 4 grands navigateurs sont IE Firefox Opera et Chrome?

Parce que si on parle de pdm alors en enlevant firefox, chrome et IE et safari et en comptabilisant la totalité des pdm du rest des navigateurs, on n'atteint pas safari...


Si on parle de qualité, c'est super subjectif et ça a encore moins de sens car certains vont critiquer le fait que opera soit une suite trop blindés de fonctions "inutiles"; d'autres diront que chrome est tres veloce avec 2 onglets ouverts mais bcp plus lent que firefox avec un usage plus poussé etc etc... IE, les exemples ne manquent pas!
Anonyme
Le #854761
Perso ce que j'attend pour réellement utiliser opera c'est de "vrais" extensions comme sous firefox... chrome en a pas mal mais il manque certains extensions trop pratique sous firefox. un vrai équivalent à noscript et adblockplus sans avoir a bidouiller quoi que ce soit... ca n'existe a ma connaissance nulle part ailleurs que chez Mozilla.

Et je reve surtout d'une chose... un opera a la carte. Qu'on puisse choisir une installation avec le navigateur, client torrent et irc uniquement par exemple!

Mais ca reste un tres bon navigateur tres complet et quand même tres différent des autres à mon gout et il meriterait selon moi la même place que google a avec chrome
Anonyme
Le #854781
Derniere chose concernant l'utilisation de la mémoire vive, opera etait souvent mieux placé que les autres... et ça m'a fait pensé a faire le test aujourd'hui avec les deux navigateurs que je préfère (opera et firefox) et je suis assez surpris qu'actuellement opera soit plus gourmand même si personnnelement j'estime qu'avec toutes les fonctions, il est logique qu'opera pompe un peu plus. C'est juste que j'etais habitué a l'inverse. Quel résultat chez vous?
(j'ai comparé 11.52 à 7.0.1)
ra-mon offline Hors ligne Vénéré avatar 2816 points
Le #855131
Salut,
@Hal :

« Parce que si on parle de pdm »


Pourquoi voudrais-tu parler de PDM ? Ça n’intéresse que certains de ceux qui font le web, ces chiffres là, non ?
La « grandeur » d’un logiciel se mesure-t-elle à ses parts de marché ?


« Si on parle de qualité, c'est super subjectif »


Tu as déjà vu des commentaires de news complètement objectifs ?


« certains vont critiquer le fait que opera soit une suite trop blindés de fonctions "inutiles" »


Si Opera n’était qu’un navigateur, disons un banal-IE-Killer, le client mail ou bittorrent serait vraiment inutile (puisqu’IE n’en a pas), mais dans une suite Internet, conçue pour des utilisateurs potentiels d’Internet et pas du seul Web, c’est potentiellement pas si inutile que ça !
Même si on peut tout à fait utiliser autre chose pour gérer son courrier et partager du fichier.


« un opera a la carte. »


Et tu crois vraiment que ça changerait quelque chose à l’utilisation ou à la grandeur d’Opera ?
Tu voudrais qu’on puisse aussi n’installer que le client mail de Thunderbird sans forcément se « coltiner » les clients NNTP et RSS « inutiles » ?
Même avec le code source dispo, personne, à ma connaissance, n’a encore conçue une telle « chose »


« il meriterait selon moi la même place que google a avec chrome »


Ah ? Moi, je suis infoutu de dire quelle part de marché mérite tel ou tel logiciel...


« j'ai comparé 11.52 à 7.0.1 »


Dans quelles conditions exactement ? Parce que c’est jamais très simple à comparer « objectivement » la « conso RAM »

@+
--
Pierre
Anonyme
Le #855171
PDM? ce n'est pas moi qui en parle! lis les posts précédents...

objectivité? et alors donc la qualité du navigateur n'est pas subjectif?

opera a la carte? Ou est le probleme... ca te perturbe tant que ca?

ie-killer? tu adores cette fausse qualification. opera en est un au même titre que les autres s'il prend des pdm a IE... konqueror est un IE-killer ou pas? maxthon? safari? bidon de dire ça...

merite? je ne parle pas de pdm particulierement mais de place et d'importance dans l'univers des navigateurs. et pourquoi pas oui avoir autant de pdm que chrome... c'est quoi le probleme... si c'est un bon navigateur, il est logique qu'il soit plus utilisé et donc qu'il ait de meilleur pdm. ce n'est pas le cas et je n'arrive pas a l'expliquer... toi non plus d'ailleurs!

comparatif perf? tu veux savoir si j'étais en calecon?
conditions tres ordinaires, quelques onglets (6) ouverts démarrés en même temps sur les mêmes sites avec 0 extension chez opera et une dizaine sur firefox. que veux tu savoir d'autres???

ra-mon offline Hors ligne Vénéré avatar 2816 points
Le #855571

« ce n'est pas moi qui en parle! lis les posts précédents... »


Aucun des killers qui ont commenté avant toi, dont codekiller à qui tu semblais répondre, n’a évoqué ce point.
Et Jean-Christophe B., qui évoque les petites parts d’Opera dans sa news n’a pas l’air de prétendre non plus que la « grandeur » d’un navigateur peut se mesurer aussi facilement.


« la qualité du navigateur n'est pas subjectif? »


Si, forcément, et ça l’est d’autant plus dans des commentaires de news... Rajouter une pincée de PDM n’ajoute aucune objectivité à ce niveau.


« ca te perturbe tant que ca? »


Tu m’as pas répondu si tu voulais généraliser ce concept « à la carte » à Thunderbird ou Open Office, par exemple, ou à n’importe quel visualiseur d’image qui pourrait contenir un outil de copie d’écran intégré ou même à Firefox qui inclut des outils de développement non séparables et probablement inutiles à un grand nombre d’internautes non développeurs.
Ou si c’est juste une fixette cartophile sur Opera ?


« opera en est un [IE-Killer] au même titre que les autres »


Si c’était le cas, Opera Software aurait scindé la suite en au moins deux partie (web/messagerie) et l’aurait expurgé de la plupart de ses fonctionnalités innovantes pour les sous-traiter à des créateurs d’extensions. Après, un bon marketing viral ou une grosse campagne de pub mondiale, aurait surement permis de convaincre quelques IE-users... comme Mozilla ou Google ont réussi à le faire avec leur simple navigateur extensible.


« s'il prend des pdm a IE... »


Sur le pov’ pourcent qu’il traine depuis des années, difficile de dire à qui il en prend. Parmi les utilisateurs que j’ai pu croiser, rares sont ceux qui migraient directement depuis IE.


« konqueror est un IE-killer ou pas? »


Disons que je lui ai toujours trouvé des grandes ressemblances dans le principe, à IE (intégration à l’OS, utilisation en tant que gestionnaire de fichier...) mais pour être un vrai IE-Killer, faut au moins tourner (facilement) sous Windows...


« maxthon? »


Pas évident, en partageant le même moteur de rendu qu’IE <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />


« safari? »


Il est pas arrivé sous Windows par miracle juste pour prendre des parts à Lynx ou Opera, hein...


« si c'est un bon navigateur, il est logique qu'il soit plus utilisé et donc qu'il ait de meilleur pdm. ce n'est pas le cas et je n'arrive pas a l'expliquer... toi non plus d'ailleurs! »


Tout à fait sauf que je trouve pas logique qu’un bon logiciel soit systématiquement très utilisé


« que veux tu savoir d'autres??? »


Non, rien . Mais vu que ce « protocole » de comparaison est éminemment personnel (sans parler du caleçon), j’imagine qu’on pourrait avoir tous des résultats différents. Ça doit aussi dépendre de l’OS, de la configuration matérielle et probablement de la configuration de chaque logiciel, non ?

@+
--
Pierre
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire