Test de l'Oukitel K12 : le smartphone champion sur l'autonomie ?

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
Oukitel K12 06

Le smartphone Oukitel K12 est un épais gabarit dans l'univers toujours plus affiné des smartphones, justifié par le fait d'y loger une batterie de capacité 10 000 mAh, soit le double ou le triple de ce qui est proposé habituellement. De quoi lui assurer plusieurs jours d'autonomie sans restrictions et tout en profitant d'une charge rapide qui ne l'immobilisera pas longtemps. Mais qu'en est-il du reste ?

Grand gabarit pour grande batterie

La marque Oukitel poursuit sa tradition des smartphones à très grande batterie avec le modèle Oukitel K12, doté d’une énorme capacité de 10 000 mAh pour une autonomie de plusieurs jours sans restrictions.

Oukitel K12 dos

Si le smartphone est imposant, il profite aussi de finitions soignées dans l’esprit de la série K, c’est à dire avec un dos cuir, un écusson dorsal métallique entourant le double capteur photo et le lecteur d’empreintes et des tranches métalliques avec vis apparentes.

Oukitel K12 packaging

La bête dépasse allègrement les 280 grammes et mesure 14,5 mm d’épaisseur, ce qui se perçoit évidemment immédiatement en main mais tout en conservant une prise en main équilibrée grâce à des tranches métalliques biseautées.

Oukitel K12 charge 30 Watts

Dans la boîte, de bonne taille, on trouvera le chargeur rapide (30 Watts) et son câble, un étui en silicone, une protection d’écran et des adaptateurs USB-C vers USB-A et USB-C vers jack 3,5 mm car, non, le smartphone ne dispose pas d’une prise casque.

Caractéristiques du Oukitel K12 :

  • 14,5 mm d'épaisseur pour 286 g
  • Android 9 Pie
  • Ecran 6,3 pouces FHD+ avec encoche et dalle LCD
  • Capteur photo avant 8 megapixels
  • Double capteur photo arrière 16 + 2 megapixels
  • Lecteur d'empreintes à l'arrière
  • SoC Helio P35 octocore 2,3 GHz
  • 6 Go RAM / 64 Go stockage (extensible)
  • Module NFC
  • Batterie 10 000 mAh
  • Charge rapide 30 Watts (5V/6A) et charge inversée
  • WiFi 5 (802.11ac) / Bluetooth 4.0
  • Compatible 4G LTE bandes B1 / B3 / B7 / B20


L'Oukitel K12 est disponible sur la boutique officielle d'Oukitel sur AliExpress au prix de 229 € (expédition depuis la Chine) ou 238 € (depuis l'Europe), mais également à 243 € chez Gearbest ou encore en France à 299,99 € chez Amazon.



Un design cuir et métal

Le smartphone Oukitel K12 se présente comme un solide bloc de plastique, de métal et de cuir à l’impressionnante (à notre époque) épaisseur de 14,5 mm et au respectable poids de 286 grammes.

Oukitel K12 01

On a affaire ici à un poids lourd qui ne manque cependant pas d’une certaine grâce du fait du choix des matériaux. On trouvera au dos une finition cuir et un écusson métallique caractéristique du haut de gamme de la série K et des tranches métalliques avec vis bien visibles et voulant signifier la robustesse du smartphone.

Oukitel K12 05

Le smartphone propose un affichage 6,3 pouces FHD+ LCD avec encoche en goutte d’eau au sommet pour loger un capteur photo avant de 8 megapixels. Le ratio 19,5:9 n’empêche pas la présence d’un bandeau noir à la base du smartphone sur lequel apparaît le logo Oukitel.

 Oukitel K12 04

La dalle LCD tend à piquer un peu les yeux par ses teintes froides bleues qui transpirent sur les fonds blancs et qu’il ne sera pas possible de modifier dans les réglages. Dommage, cela rend affecte l’affichage à forte luminosité, même si on pourra toujours l’adoucir en passant en mode éclairage nocturne.

Oukitel K12 03

On retrouve sur les tranches les boutons d’alimentation et de volume, ainsi qu’une trappe pour la carte SIM et la carte mémoire (au choix, double SIM ou SIM + carte microSD).. A la base, la connectique USB-C est encadrée par deux grilles de haut-parleur tandis que la tranche supérieure ne présente remarquablement...rien. Dommage puisque l’Oukitel K12 ne présente pas de prise casque et qu’il faudra donc passer par l’adaptateur USB-C / jack 3,5 mm fourni ou s’équiper d’un casque USB-C ou sans fil.

Oukitel K12 06

A l’arrière, le dos en cuir et l’écusson métallique donnent belle allure au smartphone avec là encore à la base un logo Oukitel (oui, il est donc présent sur les deux faces). La partie métallique encadre le double capteur photo et le lecteur d’empreintes.

On l’a dit, le smartphone est lourd et l’épaisseur de 14,5 mm en font un compagnon de poids qui ne se laissera pas facilement oublier. Si ces dimensions permettent de le loger dans une poche, la force de gravitation terrestre vous rappellera régulièrement sa présence.

La prise en main n’est cependant pas désagréable et le dos en cuir aura moins tendance à glisser en douce que les dos en verre de la plupart de smartphones du marché. On peut toujours le protéger par un étui mais il est alors un peu dommage de camoufler sa finition.



Performances et batterie très longue durée

Le smartphone Oukitel K12 fait appel à un SoC Helio P35 de MediaTek, un SoC octocore reposant sur des coeurs ARM Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2,3 GHz et gravés en 12 nm avec une partie d'intelligence artificielle pour gérer entre autres les réglages des modules photo.

Le SoC est positionné en milieu de gamme et fournit des performances modérées, ce que confirment des benchmarks comme AnTuTu (88 400 points) ou Geekbench (890 points en test single core et 4395 points en test multicore), tout en offrant une consommation d’énergie maîtrisée.

Oukitel K12 AnTuTu Oukitel K12 Geekbench

Il sera donc difficile de faire tourner les derniers jeux ou les applications mobiles les plus gourmandes, à moins de faire des compromis sur la qualité d’affichage ou les fonctionnalités. En revanche, il n’aura pas de mal à faire tourner les jeux mobiles occasionnels ou les petits utilitaires

En usage courant, le smartphone Oukitel K12 se montre réactif et ne présente pas de ralentissements notables. On observera tout de même quelques temps de latence dans le lancement de grosses applications ou lorsqu’il s’agit d’accéder à de vastes zones de mémoire, comme les photos, sans que cela ne soit trop pénalisant.

Oukitel K12 ecran accueilOukitel K12 applications

L’interface de l’Oukitel K12 reprend les thèmes de la série K avec son jeu d’icônes et ses fonds d’écran spécifiques. Le smartphone tourne sous Android 9 Pie et l’on trouvera une interface sans tiroir d’applications et avec un affichage résumant les activités et les principaux raccourcis utiles.

Oukitel K12 maintenance Oukitel K12 maj

Un “gestionnaire de système” permettra de réaliser une maintenance régulière du smartphone (effacer les fichiers inutiles, choix des applications au démarrage…) avec des traductions françaises parfois amusantes (“nettoyage des ordures”, “déchargement des résidus”...).

Oukitel K12 caisse a outils

Plusieurs applications sont pré-installées comme le “pédomètre” (la traduction un peu aléatoire, encore) pour le suivi d’activité mais aussi une “caisse à outils” qui comprend tout un lot d’utilitaires comme un niveau à bulle virtuel, un sonomètre, une mesure d’angle ou une mesure du rythme cardiaque à partir du capteur photo arrière (et du flash) avec un résultat...aléatoire.

Et l’autonomie ? Avec une batterie de 10 000 mAh, vous allez pouvoir sérieusement voir s’éloigner la perspective de devoir recharger votre appareil. Si la promesse est de 7 jours d’autonomie, on est plutôt arrivé sur 4 à 5 jours en laissant les connectivités sans fil allumées et sans se restreindre particulièrement sur les usages, tout de même remarquable.

Oukitel K12 test batterie 01 Oukitel K12 test batterie 02

La durée de fonctionnement dépend bien sûr des usages et l'on pourra sans doute dépasser cette moyenne en coupant les connectivités sans fil et en limitant les utilisations les plus gourmandes.

Évidemment, jouer à ses jeux préférés sur de longues sessions réduira quelque peu l’autonomie mais il y a aura de quoi passer des heures de jeu avant de vider la batterie.

Oukitel K12 test batterie 03 Oukitel K12 test batterie 04

Parti de 97% de batterie, 86% trois heures plus tard avec une charge de travail

Et partir plusieurs jours loin d’une prise de courant ne lui fera pas peur. Il sera même possible d’utiliser la batterie de 10 000 mAh comme batterie externe pour d’autres gadgets grâce à sa charge inversée. Un adaptateur USB-C / USB-A est d'ailleurs fourni dans la boîte.

L’autre point à signaler concerne la charge rapide 30 Watts (5V / 6A) en USB-C qui permettra une charge complète en à peine plus de 2 heures. Et bonne nouvelle, la chauffe est plutôt bien maîtrisée et modérée, pour un appareil mobile qui ne sera donc pas ligoté à son chargeur pendant des heures.

Pour ce qui est de la connectivité 4G, on notera que le smartphone est compatible avec les bandes européennes sauf la B28 (700 Mhz). Il est compatible WiFi 5 (802.11ac) mais il faudra se contenter du Bluetooth 4.0.



Le double capteur photo

Le smartphone Oukitel K12 propose dans son encoche en forme de goutte d’eau un capteur photo avant de 8 megapixels qui offrira un rendu basique. Cela fonctionnera correctement avec une bonne lumière mais le rendu deviendra beaucoup plus problématique dans beaucoup de situations (fort contraste du fond de scène, luminosité moyenne) et il faudra bien rester immobile sous peine d’un flou fatidique, le focus faisant ce qu’il peut.

Oukitel K12 05

On trouvera une fonction d’embellissement des selfies pour effacer les rides, agrandir les yeux ou encore creuser les joues, ou encore ajouter des animations ou des accessoires virtuels pour personnaliser les selfies.

A l’arrière, le smartphone intègre un double capteur photo 16 + 2 megapixels. Le module est fourni par Sony mais cela ne suffira pas à produire de bons clichés en toute circonstance. Il n’y a pas de souci particulier avec une belle lumière, le double capteur s’en sortant bien avec une image assez naturelle et conservant du détail.

Oukitel K12 10

Là aussi, le focus PDAF affiche vite ses limites et les sujets mobiles seront compliqués à garder nets. Dès que la luminosité s’affaiblit, le capteur peine à capter assez de lumière pour maintenir une bonne qualité d’image.

Oukitel K12 photo 01

Oukitel K12 photo 02

Oukitel K12 photo 03

L’image s’affadit et occasionne rapidement des flous sur des clichés en intérieur. Sur des clartés crépusculaires, l’image devient inexploitable, à moins de disposer d’une source lumineuse dans le champ de vision et le flash n’aidera pas beaucoup.

Oukitel K12 photo exemple 04

Oukitel K12 photo exemple 02

L’application propose plusieurs modes, avec la possibilité de créer un effet bokeh réglable centré, un mode noir et blanc. Le mode Pro ne donnera accès qu’à quelques paramètres et viendra donc difficilement renforcer l’attirail du photographe mobile.

La partie photo de l’Oukitel K12 est donc plutôt destinée à fournir des clichés fonctionnels et de circonstance (mais gare au flou) plutôt que des compositions.



Conclusion

Le smartphone Oukitel K12 sort nettement de l’ordinaire par son épaisseur, son poids et son imposante batterie de 10 000 mAh qui assure bien plusieurs jours d’autonomie non-stop et sans restriction, avec l’atout d’une charge rapide 30 Watts qui garantit de ne pas devoir le laisser branché pendant de longues heures.

Oukitel K12 01

En ajoutant la capacité à recharger des gadgets ou d’autres téléphones par charge inversée, il constitue une solution intéressante si l’on doit s’absenter plusieurs jours loin d’une prise de courant ou si l’on veut aller (bien) au-delà de la traditionnelle journée d’utilisation et même charger d’autres appareils sans s’encombrer de solutions de stockage supplémentaires.

Oukitel K12 02

Le SoC Helio P35, sans être un foudre de guerre, sera suffisant pour les tâches quotidiennes et quelques jeux tandis que l’interface reste fluide, même si l’on aurait aimé un peu plus de possibilités de personnalisation.

Oukitel K12 logo 02

L’affichage 6,3 pouces assure une belle surface surmontée de l’encoche mais offre des teintes froides qui auraient mérité de pouvoir être personnalisées plus en profondeur. Dommage également pour l'absence de prise jack 3,5 mm, même si un adaptateur est présent dans la boîte.

Il reste que le smartphone Oukitel K12 en imposera par son gabarit et sa finition cuir et métal, dans la lignée de cette série K, qui a le mérite de lui donner un aspect sortant un peu des designs habituels des smartphones, avec une belle impression de solidité.

L'Oukitel K12 est disponible sur la boutique officielle d'Oukitel sur AliExpress au prix de 229 € (expédition depuis la Chine) ou 238 € (depuis l'Europe), mais également à 243 € chez Gearbest ou encore en France à 299,99 € chez Amazon.



+ Les plus
  • Autonomie de près d'une semaine
  • Capacité à recharger d'autres appareils
  • Finition cuir et métal
  • Compatible NFC
- Les moins
  • Lourd et épais
  • Teintes froides de l'affichage LCD
  • Partie photo perfectible
  • Pas de prise jack 3,5 mm
  • Pas de support de la bande 4G 700 MHz


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Okavango Hors ligne Habitué avatar 164 points
Le #2082553
ULEFONE ARMOR 3 même combat 10300 MaH. J'ai beau le remuer, autonomie au top : environ 3/5 h de GPS/jour, + applis pros, + web + tel et je tiens 2 jours. Avec un tel classique 1/2 journée...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar