Test Persona 3 Portable (import US)

Le par Gael B.  |  0 commentaire(s)

Persona 3 Portable - jaquetteQuand un incontournable de la PS2 atterrit sur PSP, en reste-t-il pour autant indispensable ? Ne nous cachons pas les choses : si vous avez déjà succombé à son attraction sur la 128 bits de Sony, sachez demeurer sage et conservez votre argent pour autre chose que ce portage, toutefois bien réalisé, attention. Si vous avez la "chance" d'être une fille n'ayant pas encore touché à Persona 3 en revanche, et en supposant que vous soyez détentrice d'une PSP et prête à céder aux avances d'un RPG d'exception, n'attendez-plus et tentez le coup.

À noter que dans notre version, la boîte du jeu ainsi que la notice affichaient la langue française.

Acheter Persona 3 Portable (PSP - import US) à partir de 56,20€.

+ Les plus
  • Vivre l'expérience Persona 3 partout, ou presque
  • Un concept en béton
  • Le choix du sexe
  • Des personnages et une histoire attachants et crédibles
  • Une alchimie qui prend
  • Les heures défilent sans qu'on s'en rende compte
  • Des ajouts pertinents
- Les moins
  • Liberté de mouvements restreinte pour cette version PSP
  • Limité sur certains aspects
  • Priorité parfois douteuse lors des combats
  • La représentation 3D un peu gamine des personnages
  • Installation quasi obligatoire

Notes

  • Graphisme Un character design qui reste toujours aussi superbement attrayant, et les nouveaux personnages apparaissant dans cette version ne dépareillent pas avec les anciens. La 3D des combats, qui reste quasiment là même que sur PS2, ne pousse pas très loin la PSP, mais elle a le mérite de faire dans l'efficace. À propos des cinématiques, elles sont remplacées par des écrans fixes vaguement animés de temps en temps.
    7/10
  • Bande son On remerciera Shoji Meguro d'avoir donné naissance à des morceaux se fondant toujours au mieux dans chaque situation, et ce en usant de différents styles, tantôt hip-hop, tantôt jazzy, tantôt plus classiques. Ses compositions inédites pour cet opus portable méritent, tout comme le reste de la B.O., qu'on les laisse s'infiltrer sans lutter dans nos oreilles. Le nouveau thème de combat est cependant moins percutant que le précédent.
    8/10
  • Jouabilité Vous ne risquez pas ou peu de vous perdre dans Persona 3 Portable, car un nouveau et simple système d'icônes vous fera valdinguer d'un endroit à un autre en validant juste votre choix d'un bouton. Les combats, qui demeurent magnifiquement rapides malgré les chargements de l'UMD (installation indispensable si vous le pouvez !), ne posent aucun problème et bénéficient d'une très bonne ergonomie.
    7/10
  • Durée de vie Persona 3, que ce soit sur PS2 ou ici sur PSP, provoque assez rapidement chez le joueur un effet pervers dans le sens où il lui donne envie de s' y investir pleinement alors qu'il n'y est pas obligé (pas tout à fait). Comptez donc plus d'une centaine d'heures si vous avez l'intention d'obtenir tous les Personas et d'augmenter au maximum vos affinités sociales.
    9/10
  • Scénario P3P impressionne dans sa gestion des relations entre les différents personnages du jeu, devançant de peu une trame convaincante et sachant éviter d'horribles poncifs. Elle finit même par devenir extrêmement sombre et pesante, et doit surtout sa qualité à son déroulement assez lent, hypnotique et prenant. Les joies du quotidien en fait.
    8/10
  • Note générale Malgré les concessions qui ont dû être réalisées pour que l'accouchement se fasse sans douleur, Persona 3 Portable reste un bijou, bien qu'un peu moins étincelant que le diamant que représente le même volet sur PS2. Permettant entre autres aux hommes de se travestir et aux femmes de pouvoir enfin se sentir valorisées (le télé-shopping leur sera même permis), cet opus PSP offre en plus de son personnage féminin jouable supplémentaire quelques plaisants rajouts en même temps que de désolants retraits. Mais cela ne change en fin de compte rien au fait que Persona 3, en version nomade ou non, est un RPG hautement addictif qui mérite de se retrouver entre vos mains.
    8/10
Dans le même style
  • Test Shin Megami Tensei Persona 3
    Atlus nous propose de profiter d'un nouvel opus issu de la longue saga des Shin Megami Tensei, originellement exclusive au public nippon. La dérivée au doux nom de Persona commence enfin à se faire connaître au public européen avec le ...
Vos commentaires
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme