Test PES 6

Le par Nathalie M.  |  2 commentaire(s)
PES 6 - PCPES 6 s'affirme donc dans la lignée des précédents volets. Apportant juste ce qu'il faut dans son lot de nouveautés, il séduira encore une fois ses fans, histoire de continuité.

Mais... Les fans pourront aussi être déçus s'ils espéraient voir les déboires du PES 5 modifiés. Ce n'est pas le cas. Pire, on espère vivement un patch pour la version PC. Et oui, le jeu ne semble pas tout à fait fini, tant il existe ici et là des bugs un peu gênants. Rassurez-vous, tel qui est, PES 6 est jouable. Il souffre juste de quelques menus défauts.

Quant à la comparaison entre la version PC et Xbox 360. Le jeu est plus complet en terme de contenu sur votre grosse machine. Graphiquement parlant, et contrairement à ce qu'on pourrait croire, c'est aussi la version PC qui remporte la palme. Tout dépendra en fait de vos goûts et de vos habitudes. Si vous préférez jouer sur console, pourquoi pas. Chaque camp trouvera des éléments irréfutables pour défendre son jeu. Les deux versions se valent, tout simplement.




+ Les plus
  • L'arrivée de nouvelles licences (la base de donnée est à jour)
  • Nouveaux gestes
  • Nouveaux championnats
- Les moins
  • Graphisme du public
  • Ambiance des stades médiocre
  • Commentaires plus que lassants
  • Gestion en mode réseau pas agréable

Notes

  • Graphisme A n'en pas douter, il existe une nette progression graphique par rapport à PES 5. Les joueurs, les vrais maintenant, sont modélisés avec soin, à deux ou trois détails près. Barthez a un peu les joues creuses, Zidane est un peu plus chauve que la normale, mais vous les reconnaissez d'un seul regard. Et c'est l'essentiel. Petit bémol du côté du public, où nous avons droit à un graphisme de masse. Les supporters sont un peu laids, il faut bien l'avouer.
    7/10
  • Bande son Plusieurs choses. Dans un premier temps, les commentaires des deux journalistes sportifs. A couper au bout de deux minutes tellement ils sont insipides, tristes, sans conviction... On passera sur les hymnes, inexistants. Les supportes font un brouhaha général. Dommage, on aurait bien aimé entendre distinctement les vrais chants des stades. Une idée pour le prochain PES : mettre un 5.1 pour une immersion totale.
    6/10
  • Jouabilité 150 gestes techniques sont à votre portée. Un petit tour par la phase entraînement vous permettra d'en maîtriser une bonne majorité. Pour les connaisseurs, une petite période de réadaptation vous sera nécessaire. Le jeu est dans son ensemble accessible à tous, même si vous aurez un peu de mal au début à faire un tir au but correct.
    9/10
  • Durée de vie Monstrueuse, tout simplement. Avec toutes les ligues, les championnats, les différentes équipes et le jeu en réseau, vous n'avez pas fini de passer du temps la manette dans les mains. Rien qu'à maîtriser tous les gestes techniques, le jeu vous tiendra en haleine pendant un bon moment.
    10/10
  • Note générale PES 6 est donc un très bon jeu. Les gros amateurs prendront une fois de plus beaucoup de plaisir à jouer dessus. L'arrivée des nouvelles licences apportent un grand plus. Au moins, vous n'aurez pas à monter vos équipes de A à Z si vous ne le souhaitez pas. Quant à la ligue des Masters, elle vous mettra au défi de faire évoluer votre propre équipe. Non vraiment, PES 6 assure sur beaucoup de point !
    8/10
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Le #169996
(les licences officielles sont existantes depuis bien avant, ils ont en juste rajouté encore, comme ils l'ont fait progressivement au fur et à mesure des opus).
Le #169997
Version PC :
- incompatibilité avec manette thrustmaster (l'analogique droit n'a qu'un axe, bas-haut ou gauche-droite mais pas les 2, donc adieu la roulette - voir sur les forums de jeux video-com)
- les attaquants que vous dirigez deviennent des veaux point de vue vitesse comparés aux défenseurs adverses du cpu (ce qui n'est évidement pas le cas dans l'autre sens)
- défenseurs centraux : autant ne pas en avoir, passent leur temps à laisser des brèches en plein centre
- gardiens plongent sur place
- tirs de rugby même quand on effleure le bouton
- contres malheureux avec la balle qui revient souvent aux joueurs du cpu
- souvent les joueurs regardent passer la balle sans bouger
- pratiquement pas d'appels de balles des avants, IA des attaquants en dessous de tout
Bref, c'est la mode de donner des notations faramineuse pour ce jeu mais cela ne les vaut pas, c'est quand même meilleur que FiFA quoique le 07 a de solides arguments. Néanmoins je préfère pes6 à pes5 où on n'avait souvent pas l'impression que les joueurs faisaient ce qu'on leur demandaient de faire, genre passes qui allaient là où on était sur de perdre le ballon... entre autres agaceries
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar