Test Phantasy Star Portable

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test phantasy star portable psp image presentation

Après le succès rencontré au Japon l'été dernier, voici enfin que nous parvient Phantasy Star Portable, sur PSP comme son nom l'indique clairement. Il est vrai que mettre plusieurs mois pour traduire un jeu du japonais est une démarche logique. Il est juste dommage que le temps n'ait pas été consacré à le mettre aussi dans la langue de Molière. Heureusement le reste du jeu vaut le détour...

Introduction

Après les succès phénoménaux de Monster Hunter 1 et 2 sur nos chères PSP, on se doutait bien qu'une palanquée de petits cousins allaient venir réclamer un bout du gâteau. Et c'est donc Sega qui ce coup-ci s'y est collé en reprenant un de ses anciens succès sur console de salon j'ai nommé Phantasy Star Online. D'ailleurs, pour mémoire, il s'agissait de l'avant garde du jeu vidéo sur console en réseau. Transposé pour nos consoles portables, Phantasy Star Portable est donc arrivé au Japon à l'été dernier.

 

test phantasy star portable psp image (1)     test phantasy star portable psp image (2)

Et le bougre a rencontré son public puisqu'il s'est écoulé en masse. On savait alors que ce dernier serait adapté pour le reste du monde. Mais quelle ne fut pas notre surprise de découvrir que dans le changement de support, un ingrédient avait été ôté à savoir la partie online. En effet, Phantasy Star n'est jouable à plusieurs qu'en réseau local. Sachant que pour le moment seuls les Japonais devraient pouvoir y jouer en réseau via internet et grâce à une PS3 (rien de moins...), on était impatient de découvrir le contenu pour vérifier que leur engouement n'avait rien d'irraisonné.



Phantasy Story Praticable

Phantasy Star Portable se place donc dans la droite ligne des Phantasy Star. Dit de la sorte, cela peut choquer... En fait, ce que l'on tente de dire simplement est que l'action et le déroulement de l'aventure que comporte de titre est tout à fait habituel et conforme aux us et coutumes de cette série. Nous nous trouvons donc dans le futur, au sein d'un système solaire quelconque. Un immense satellite regroupe une espèce chargée de veiller au bien de l'ensemble de la galaxie, les guardians.

 

test phantasy star portable psp image (3)     test phantasy star portable psp image (4)

Et depuis quelques temps il y a clairement du taf. En effet, des terroristes du futur, comme quoi Bush et sa guerre sainte ont encore un avenir, ont décidé de mettre la pagaille en inoculant un virus qui fait muter les êtres qu'il touche. Les guardians sont ainsi appelés à la rescousse pour 1 : identifier les causes du mal et 2 : le combattre. Et bien sûr tout ceci baigne dans cet univers futuriste par spécifique à Phantasy Star mais toujours un poil particulier.

 

test phantasy star portable psp image (5)     test phantasy star portable psp image (6)

Reste que le naïf nous rattrape souvent avec des discussions aussi plates que creuses (non, on ne parle pas d'assiettes ici) et que les dialogues ne suffisent généralement pas à nous livrer une histoire somme toute banale. On va alors de mission en mission, qu'elles soient libres ou imposées, sans vraiment se préoccuper de la raison pour laquelle on ère les armes à la main. Heureusement, s'agissant d'un hack and slash, on a aussi le droit de passer outre ce point.



Repos des mimines autorisé

Puisque l'on est en présence d'un jeu très typé Hack and Slash, à la Monster Hunter, en tous cas bien plus près de ce genre que du RPG, on attendait donc surtout ce jeu sur sa maniabilité et sa profondeur de gameplay. De ce point de vue la on est vraiment plus que servit. Eludons tout de suite la question qui fâche, celle de la caméra qui, il est vrai, manque nettement de souplesse. On passe ainsi une part non négligeable de notre temps à la recentrer pour voir simplement ce qui est devant soi.

 

test phantasy star portable psp image (5)     test phantasy star portable psp image (6)

Mais une fois ce petit désagrément dépassé, on peut profiter d'un soft tout à fait concluant. Ceci est tout d'abord vrai pour la maniabilité et la différenciation des armes les unes par rapport aux autres. On sent très vite tous les avantages et inconvénients procurés par chaque armement d'autant que l'on peut l'agrémenter de coups spéciaux (on dit "lier" dans ce jeu) qui laissent souvent place à des chorégraphies savamment maîtrisées.

 

test phantasy star portable psp image (7)     test phantasy star portable psp image (8)

Et surtout, on navigue d'un armement à un autre tout autant que dans son inventaire avec une rapidité fulgurante. Une fois assimilées les manips, c'est d'un naturel époustouflant. Il faut juste avoir eu la bonne idée de préparer son équipement car une fois "in game" il n'est pas possible de mettre le jeu en pause. On est ainsi en mesure d'exécuter combos et coups spéciaux tout en se soignant sans même se luxer un doigt.



Toi + Moi + Nous

Enfin, il faut mettre l'accent sur un point important de ce jeu qu'est la personnalisation de son avatar jusqu'à l'extrême. Déjà, au départ, charge à vous de déterminer quelle race vous comptez incarner. Au choix vous pourrez prendre les traits d'un humain, dont les capacités sont assez équilibrées, les CASTS qui sont des robots ultra performants avec les armes à feu, les beasts spécialistes du corps à corps et enfin les numans efficients dans le domaine de la magie.

 

test phantasy star portable psp image (9)     test phantasy star portable psp image (10)

Une fois choisie la race, reste à déterminer l'apparence physique et de ce point du vue là, les choix possibles sont suffisamment larges pour que votre avatar ne ressemble pas à celui de votre meilleur pote. D'ailleurs, c'est un des arguments de vente de ce jeu qui consiste à dire que vous pourrez le montrer et être fier de ce que vous en avez fait. De même on peut choisir son job quoique cet élément est modifiable en cours d'aventure une fois atteint le niveau nécessaire.

 

test phantasy star portable psp image (11)     test phantasy star portable psp image (12)

Et puis surtout, on peut glaner de ci de là moult accessoires vestimentaires qui donnent à la garde robe de la duchesse de Kent des allures de cabine d'essayage. A vous le loisir d'envoyer votre péquin arpenter la pampa en petite tenue ou bien totalement barricadé sous un monticule de tissus sans que cela ait la moindre conséquence sur vos aptitudes physiques. C'est alors que le coté communautaire prend tout son sens, lors des parties à 4 joueurs où chacun peut faire montre de sa maestria vestimentaire.



Conclusion

D'une approche assez facile, et ce même si vous n'êtes pas un habitué des Phantasy Star, ce jeu se montre comme une transposition de qualité des Monster hunter à la sauce futuriste et spatial. Car Phantasy Star Portable c'est aussi et surtout une ambiance et un background hérités d'un passé que les plus anciens ne peuvent avoir oublié. Et si l'on fait facilement fi du scénario, ce qui est plus que probable lorsqu'il s'agit d'un hack and slash, on tient en main un des bons petits jeux que nous sort régulièrement la PSP.

 

test phantasy star portable psp image (13)     test phantasy star portable psp image (14)

Toutefois, pour le réseau, il faudra vous armer de patience si tant est qu'un jour un accès au online soit accepté ou bien chercher de quatre amis disposant du package console + jeu. La dernière solution restant de demander à des acolytes virtuels du jeu de se joindre à vous mais leur IA est telle qu'entre y aller seul et y aller accompagné, il n'y a guère de différence. Mais au moins nous laisse-t-on, la plupart du temps, le choix. 

 

test phantasy star portable psp image (15)     test phantasy star portable psp image (16)

 



+ Les plus
  • Héritier des Phantasy Star passés
  • Univers agréable
  • Multiplicité d'armes et équipement
- Les moins
  • Online?
  • Répétitif
  • Navigation statique
  • 100% en anglais

Notes

  • Graphisme Les graphismes de ce jeu sont tout à fait honnêtes. Comme la personnalisation du personnage est particulièrement bien pris en compte, on dispose souvent d'une escouade chatoyante. En plus si le bestiaire est correct, les boss sont très souvent impressionnants par leur taille mais aussi leur finesse de détail. Toutefois une distance d'affichage assez limite et un phénomène de pop-up pas encore éradiqué du monde vidéoludique, viennent remplir la case reproches.
    7/10
  • Bande son Pour peu que vous ne fassiez pas de la bande son le point central d'un jeu, celle Phantasy Star Portable rempli parfaitement son rôle. Agrémenter l'univers d'un fond sonore cohérent, doubler les nombreux dialogues avec entrain et en respectant les caractéristiques de chaque personnage. Et puis donner aussi du corps aux affrontements.
    7/10
  • Jouabilité On vous le disait, la caméra n'est pas parfaite. Cela nuit donc quelquefois au gameplay. Mais pour le reste tout est solide. La maniabilité de l'avatar est sans faille, les raccourcis très efficaces, les multiples équipements aisément différentiables ou bien encore les techniques spéciales véritablement utiles. Un bon gros boulot bien fait.
    8/10
  • Durée de vie Difficile de décréter la durée de vie d'un tel jeu vu qu'il est possible de le faire de façon totalement différente selon que vous souhaiterez le survoler ou bien essayer de récupérer un max d'objets. Mais c'est l'absence de mode online qui nous fait tiquer.
    7/10
  • Scénario Bon, et bien comme souvent, c'est la partie qui pèche le plus. Assez creux, transcrit par nombre de dialogue aussi creux que longs, on a peine à s'y intéresser. Ce n'est pas si grave concernant ce type de jeu mais qui a dit qu'un scénario ne servait à rien non plus?
    5/10
  • Note générale On comprend parfaitement pourquoi ce jeu a eu tant de succès au Japon. Déjà il rappelle furieusement Monster Hunter sur pas mal de points. Et puis il possède des qualités qui sont généralement appréciées au pays du soleil levant comme la personnalisation extrême de son avatar et un univers futuriste où les épées font encore la loi. Pour ce qui est de son succès en Europe, on peut parier sur une réussite au moins partielle mais peut être moindre surtout vu l'absence du mode online.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Phantasy Star Universe : L'Ambition des Illuminus
    Alors que l'extension est disponible au téléchargement sur le Xbox Live depuis novembre dernier, les versions PS2 et PC ont attendu 2008 pour paraître. Suivant les traces de Phantasy Star Universe, PSU : L'Ambition des Illuminus ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire