Test Pokémon Perle

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)

Dans le vaste monde du divertissement, nul ne peut passer outre la déferlante Pokémon qui bombarde le marché vidéoludique, télévisuel et manuscrit depuis 1999 en Europe (1996 au Japon). Pokémon Diamant et Pokémon Perle arrivent donc enfin sur le Vieux Continent et bien que les ajouts sont particulièrement maigres par rapport aux versions antérieures, on appréciera le côté addictif qu'ils procurent. Devenir un dresseur émérite n'appartient qu'à votre persévérance !

Pokémon Perle - Pochette

Un commencement sans surprise

Pokémon Perle - 2Nintendo a habitué les joueurs à différentes déclinaisons des opus de la série Pokémon et ce, dès les premiers volets sortis sur GameBoy en 1999. Les différences entre les moutures se situaient en majeure partie au niveau des créatures rencontrées. Les adeptes des nombreuses versions sorties par le passé ne seront donc pas dépaysés par Pokémon Diamant et Pokémon Perle sur Nintendo DS, puisque les développeurs ont conservé la trame de tous les épisodes principaux de la série.

Dès le début de l'aventure, vous devez choisir le sexe de votre dresseur et le baptiser. Quel que soit votre choix, vous débutez dans un petit village de la nouvelle région de Sinnoh, lieu ou les habitants mènent paisiblement leur petite vie. Vous descendez de votre chambre afin de retrouver votre ami turbulent avec qui vous ferez accidentellement la connaissance du docteur Sorbier, personnage important pour tout dresseur digne de ce nom. Vous aurez vite l'opportunité de choisir votre premier Pokémon entre les trois mis à votre disposition. Tandis que le premier dispose de pouvoirs de feu, le second sera typé plante et le troisième aura des capacités aquatiques. Dès lors, vous êtes paré pour commencer votre longue quête de dresseur émérite.

Par la suite, vous serez amené à rencontrer à nouveau le docteur Sorbier qui vous remettra un Pokédex, un petit appareil qui regroupera les données des Pokémons que vous aurez rencontrés / capturés. Vous irez alors saluer votre mère et les habitants de votre bourgade pour partir à l'aventure, armé de votre premier Pokémon.

Un principe vu et revu

Il est utile de préciser que la différence fondamentale entre Pokémon Diamant et Pokémon Perle se situe au niveau des créatures que vous rencontrerez. En effet, quelques Pokémons spéciaux changeront d'une mouture à l'autre, comme les packagings le démontrent. La trame scénaristique classique au possible est donc strictement la même.

Pokémon Perle - 3 Pokémon Perle - 9

Armé d'une poignée de Pokéballs préalablement achetées à la boutique d'objets du coin, vous commencez donc à arpenter les hautes herbes de la région de Sinnoh afin de dégoter quelques Pokémons sauvages assez costauds. Or, les premières heures de jeu ne vous donneront pas l'opportunité de rencontrer des créatures très puissantes. Pour capturer un Pokémon sauvage, vous devrez préalablement affaiblir ses HP en lui assénant quelques coups avant de lui jeter une Pokéball. Si votre ennemi est assez fort, il faudra recourir à une Pokéball aux pouvoirs spéciaux qui l'empêchera de se débattre. Vous pourrez donc porter six Pokémons simultanément. Néanmoins, vous pourrez en stocker via l'ordinateur présent dans un des centres de soin Pokémon.

Au cours de votre chasse assidue, de nombreux dresseurs vous barreront la route en vous défiant. bien qu'il soit parfois possible de les éviter en les contournant, ces combats sont extrêmement utiles pour remporter de l'argent et surtout faire gagner de l'expérience à vos Pokémons ! Étant donné que le jeu est assez difficile lors des premières heures car vous ne disposez que de créatures faiblardes, il est nécessaire de les entraîner et, dans la mesure du possible, de les faire évoluer en une nouvelle forme.

Pokémon Perle - 10 Pokémon Perle - 7

Lors de votre arrivée dans une nouvelle ville, vous commencerez par vous renseigner auprès des autochtones afin de prendre connaissance du leader de l'arène locale. À l'entrée, on vous mettra en garde sur les Pokémons et habilités utilisés par le maître des lieux, éléments qui vous permettra d'adapter votre équipe. La loi des éléments est ici primordiale pour remporter les combats : le feu est faible à l'eau, l'eau est démunie face à l'électricité, le type plante est fort face au type rocheux, etc. Une fois le leader vaincu, vous remporterez le badge de la ville, objet qui donnera un pouvoir spécial à l'un de vos Pokémons et qui permettra d'interagir avec les éléments du décor et ainsi d'accéder à de nouveaux lieux (comme par exemple un pouvoir permettant de faire exploser des rochers, débloquant certains passages dans les grottes).

Au fil de votre aventure, vous remporterez certaines techniques que vous pourrez appliquer sur les créatures aptes de votre équipe. Cela permet parfois d'obtenir des pouvoirs particulièrement destructeurs, dans le cadre où le Pokémon récepteur est bien choisi.


Le rayon des nouveautés

La première grosse nouveauté que le jeu vous présentera sera lorsque vous récupérerez un objet nommé Pokémontre. Comme son nom l'indique, il s'agit ni plus ni moins d'une montre digitale mais qui regroupe de nombreuses subtilités qui seront ajoutées au fil de votre quête : calculatrice, calepin, calendrier, radar pour détecter les objets cachés, podomètre, indicateur d'amitié avec vos Pokémons, ou encore un historique des créatures rencontrées. La Pokémontre se révélera assez vite indispensable et sera toujours visible via l'écran tactile de la DS en mode exploration.

Cette Pokémontre étant en lien direct avec l'heure réelle, le temps changera selon l'heure à laquelle vous jouerez au jeu. En effet, cinq cycles sont accessibles : aube, journée, soirée, crépuscule et nuit. Cet élément, précédemment vu dans les version Or et Argent sur GameBoy Color refait donc son apparition pour le plus grand bonheur des fans, car les Pokémons sauvages que vous rencontrerez sont différents selon le moment de la journée. Certains Pokémons apparaîtront même à une certaine heure certains jours, ce qui nécessite une étude assidue du jeu afin de ne pas les rater !

Pokémon Perle - 8 Pokémon Perle - 5

L'autre nouveauté vient de la compatibilité des versions Diamant et Perle avec les versions Rubis, Saphir, Rouge Feu, Vert Feuille et Émeraude sortis sur GameBoy Advance. Ainsi, il sera possible de récupérer les Pokémons qui ne sont pas inclus de base dans les versions DS, arrivant ainsi au chiffre faramineux de 493 Pokémons. D'autres Pokémons dits « légendaires » sont même disponibles via Pokémon XD et Pokémon Ranger.

Bien évidemment, l'attrait principal de Diamant et Perle provient de la compatibilité avec les capacités Wi-Fi de la DS. Ce côté s'avère très complet et surtout particulièrement pratique. En effet, vous pourrez aisément échanger des Pokémons avec votre réseau d'amis ou encore les provoquer en duel afin de cerner celui qui a l'équipe la plus pertinente. Vous pourrez rechercher des amis à l'échelle mondiale en connectant son PC à sa clé Wi-Fi et ainsi discuter via l'écran tactile ou en vocal via le micro de la DS. Ce côté devient donc rapidement le grand intérêt du jeu, nous poussant à créer une équipe parfaite via les échanges / entraînements et ainsi remporter un maximum de défis ! Une fois le jeu clôturé, il sera même possible d'accéder à une tour reliée au Wi-Fi qui permettra de combattre les meilleurs dresseurs par étages. Si vous remportez des combats, vous serez ajoutés aux boss des lieux, vous permettant d'affronter un maximum d'aspirants au titre.

Pokémon Perle - 11 Pokémon Perle - 4

Enfin, une autre subtilité qui découle du service Wi-Fi est l'exploration de souterrains. Lors de votre aventure solo, un homme vous remettra un set de fouilles qui vous donnera l'opportunité d'accéder à l'important réseau de tunnels qui se situe sous terre. Uniquement disponible en local multi-cartes jusqu'à huit simultanément, ce mode est particulièrement intéressant car il propose une alternative au mode « Capture the Flag » des FPS mutlijoueur. Vous créerez donc votre QG avec les objets décoratifs que vous aurez trouvés au fil de votre aventure solo. Afin d'empêcher vos ennemis d'accéder à votre base, vous pourrez poser divers pièges dissimulés dans le sol, ce qui permettra de ne pas se faire prendre par surprise.


Une réalisation honnête

Force est de constater que le contenu de Pokémon Diamant / Pokémon Perle est malgré tout particulièrement riche, bien que la série reste constamment sur ses acquis passés. Même si à première vue la réalisation technique ne semble pas aussi bonne que ce qui se fait actuellement sur DS, la différence est tout de même visible quand on compare avec les précédents opus sortis sur GameBoy Advance. La finesse des décors est plus accentuée, ce qui offre une exploration agréable des villes, forêts, grottes et autres chemins verdoyants.

Pokémon Perle - 6 Pokémon Perle - 1

L'exploration est en vue aérienne, comme il a toujours été le cas dans la série. La maniabilité se révèle assez agréable bien que le fait de se déplacer à son aise est toujours problématique (déplacements horizontaux et verticaux uniquement). De plus, l'utilisation du stylet est trop laissée de côté puisqu'elle est seulement requise en combat. Au final, plutôt que de passer son temps à dégainer le stylet toutes les deux minutes, on finit par tout faire à la croix directionnelle dans un souci de rapidité. Pokémon Diamant / Perle est clairement un jeu intéressant, mais qui s'adresse en premier lieu aux fans de la série et aux amateurs de RPG à l'ambiance bon-enfant.


+ Les plus
  • Le mode Wi-Fi très complet.
  • La richesse de la Pokémontre.
  • La compatibilité avec les épisodes GBA pour obtenir plus de Pokémons.
- Les moins
  • La jouabilité inchangée par rapport aux précédents volets.
  • Les bruitages agaçants.
  • Un cheminement solo parfois trop répétitif.

Notes

  • Graphisme Le moteur graphique est un peu faiblard, bien qu'il soit nettement meilleur que celui des derniers épisodes sortis sur GameBoy Advance. Le mariage 2D / 3D donne une ambiance tout bonnement charmante en exploration mais on ne peut pas en dire autant des combats qui présentent des créatures anormalement statiques et des animations d'attaque franchement médiocres.
    6/10
  • Bande son Le registre sonore est plutôt en dents de scie. En effet, les musiques aux sonorités très GBA, voire Super Famicom sont un petit bonheur pour les oreilles, nous replongeant dans un moment de nostalgie et de naïveté certain. Or, on ne peut pas en dire autant des bruitages qui sont très rapidement très agaçants, notamment au niveau des Pokémons eux-même. Les effets sonores sont à peu de choses près identiques à ceux des premiers épisodes ! Le choc est donc total et ça jure fortement avec l'ambiance générale dégagée par le soft.
    5/10
  • Jouabilité La jouabilité ne tire pas pleinement profit du potentiel de la DS. En effet, seuls les combats requièrent son utilisation de façon optionnelle. Dans un souci de rapidité et de confort, on finit par n'utiliser que la croix directionnelle. Lors des phases d'exploration, il est tout à fait dommage d'être restreint par des déplacements horizontaux / verticaux ! Ceux qui ont joué aux précédents opus de la série se rendront compte qu'aucune modification n'a été faite de ce côté là depuis les précédents opus. Ceci dit, les menus se révèlent ergonomiques et particulièrement intuitifs.
    6/10
  • Durée de vie De ce côté là, il est clair que vous en aurez pour votre argent puisqu'il vous faudra une bonne trentaine d'heures pour clôturer l'aventure solo de Pokémon Perle. Si vous comptez faire la chasse aux 150 Pokémons, il vous faudra réserver un temps considérable et si la folie du Wi-Fi vous assaille, les capacités se révèlent quasiment infinies ! En sus, l'exploration de galeries souterraines et la construction de QG entre amis localement permet de vivre une nouvelle dimension du jeu.
    8/10
  • Scénario Un scénario classique, de la même école que les précédents opus. Vous commencerez en tant que dresseur néophyte qui sera propulsé dans diverses villes abritant des arènes aux leaders bien décidés à ne pas vous léguer leurs badges. Votre but est donc de devenir le meilleur dresseur de la région, tout en déjouant les méfaits de la Team Galaxy.
    6/10
  • Note générale Au final, Pokémon Perle est un jeu honnête mais qui aurait pu être encore meilleur si la refonte aurait été plus approfondie. Malgré tout, la richesse du jeu a encore été améliorée, notamment par la présence de la Pokémontre, de nouveaux Pokémons ainsi que les capacités Wi-Fi qui permettent de d'échanger des créatures ou de défier n'importe quel joueur mondial. Le jeu regroupe de nombreux petits éléments tels que la compatibilité avec les anciens opus GBA afin d'obtenir encore plus de Pokémons. Tout cela forme un ensemble qui ravira avant tout les aficionados de la série et, dans une moindre mesure, les amateurs de RPG.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire