Test Google Chrome : le navigateur web version Google

Le par Jean-Christophe B.  |  5 commentaire(s)
chromelogo_2

Un navigateur Internet de plus ! A quoi bon diront certains ? Qu'apporte-t-il de plus qu'un Internet Explorer décrié... mais pourtant toujours autant utilisé. Quoi de plus pratique qu'un Firefox multi-plateforme aux extensions que l'on ne compte plus ? Lorsque l'on voit que les challengers que sont Safari et Opera ont du mal à s'imposer, la question se pose : comment Chrome va-t-il trouver sa place ? Maintenant que la tempête Google Chrome est passée, que les esprits se sont calmés et que de nombreux bugs sont déjà corrigés, il est désormais venu le temps de faire le tour du propriétaire pour voir de quoi il en retourne vraiment.

Introduction à Google Chrome

chrome_logo_highes
Choisir un navigateur, un choix devenu encore plus difficile ?
Chez Google Inc., ils n'ont vraiment peur de rien et surtout pas de la crise financière ! C'est le moins que l'on puisse dire… puisqu'ils ont osé lancer un énième navigateur Web tandis que quelques semaines plus tard le monde allait s'écrouler ! Lorsque l'on a quelques millions de dollars voire même quelques milliards à investir, ce n'est pas vers une banque qui sera bientôt en faillite qu'il faut les placer. Le nouvel étalon or, c'est peut-être bien Chrome !
Chez l'utilisateur lambda on ne se pose pas la question, le navigateur web fourni par défaut dans Windows XP ou Vista, à savoir Internet Explorer 7 fait totalement l'affaire. L'utilisateur exigeant qui recherche des add-ons bien spécifiques et souvent indispensables une fois que l'on y a pris goût, ainsi que la promesse d'un navigateur plus sécurisé se dirige naturellement vers le navigateur open source Firefox (consulter notre test de la version 3.0). C'est aussi le cas de celui qui s'y connaît peu mais qui ayant entendu dire par cet ami qui s'y connaît tellement: " Mozilla Firefox, c'est mieux, plus rapide et on peut même changer les thèmes graphiques… essaye-le tu verras… ".
Pour apprécier réellement Google Chrome, il faudrait idéalement ne jamais avoir testé de navigateurs ou tout bonnement l'évaluer en profondeur en réalisant vos tâches courantes et en voyant s'il répond à vos attentes de " surfeur ". Et c'est ce que nous avons fait ! S'il est facile d'utilisation, rapide, sécurisé (malgré le couac récent sur des failles de sécurité) et innovant, c'est celui qu'il vous faudra ! Le cas contraire, il passera comme on le dit familièrement à la trappe !


Trouver sa place dans un milieu déjà bien asphyxié
Que peut apporter Chrome dans le monde de la navigation web ? Un navigateur n'en vaut-il pas un autre ? Après plusieurs semaines de test, et en ayant un peu plus gratté la surface des choses, on peut supposer que les ambitions de Chrome sont pour lors d'apporter autant d'intuitivité et de convivialité que Safari, le navigateur d'Apple, plus de rapidité dans le chargement des pages que Firefox, de la fondation Mozilla, autant de conformité vis-à-vis des normes Web qu'Opera et pourquoi pas demain plus de parts de marché qu'IE7 qui va sous peu passer en une version 8 plutôt prometteuse. Qui n'a pas aujourd'hui déjà installé (voire même désinstallé aussi) Google Chrome sur son PC ? Cette version estampillée 0.2.149.30 semble faire aussi bien que les navigateurs existants. Cela n'est déjà pas si mal pour une première fois ! Après usage intensif et sans ménager le suspens, on se dit que Chrome est plaisant mais que plus d'innovations " révolutionnaires " n'auraient pas été un luxe pour réellement se démarquer de la concurrence.


Disponible pour Windows et sous peu pour Linux et MAC

Ce navigateur open source est élaboré autour d'un moteur JavaScript V8 qui accélère grandement les applications Web existantes. Pour le moment, Chrome est disponible seulement pour Windows XP et Vista. D'après un communiqué de presse de Google datant du 2 septembre 2008, de " véritables " versions Linux, et MAC et non pas CrossOver Chromium for Ubuntu ou for Apple MAC OSX, seront proposées dans les mois à venir. Davantage d'informations sont d'ailleurs présentes sur le projet Open Source Chromium.


La pleine puissance derrière une interface épurée

Installation rapide et efficace
Il n'a jamais été aussi simple et surtout rapide d'installer un navigateur Web ! Il suffit de se rendre sur la page chrome.google.com ou encore sur ww.google.com/chrome, de télécharger un programme de moins de 500 octets qui à son tour télécharge automatiquement le nécessaire. Quelques secondes plus tard le browser est installé et fonctionnel !

install1


Importation automatique des paramètres

Chrome rapatrie automatiquement les favoris en provenance de votre navigateur par défaut, votre barre d'onglets personnelle ainsi que vos comptes et mots de passe issus des forums et sites ou vous vous êtes inscrits. Pour ne pas autoriser cette manœuvre, il suffit de cliquer sur Personnaliser ces paramètres.

install2 install3


Une interface épurée et un changement des habitudes de navigation

En apparence, Chrome se veut sobre et sans colifichets. Pas de menus déroulants (Fichier, Édition, Affichage…). Il y a très peu de boutons de navigation et pas de barre d'état. Il faut également oublier la notion de page d'accueil traditionnelle en ouverture. Tout comme avec Opera, ce sont les vignettes des neuf dernières pages les plus visitées qui s'affichent. Pour cela Chrome se réfère à l'historique de navigation.

chromenav1


Retrouver sa bonne vieille homepage ?

Si les changements sont trop brutaux, il est toujours possible de revenir à un accueil classique.
Entrez l'adresse de votre page d'accueil, cliquez sur l'icône Outils, Options de base. Sélectionnez Ouvrir les pages suivantes et cliquez sur le bouton Page actuelle. Dans la section Page d'accueil, choisissez Ouvrir cette page et saisissez l'URL de la page actuelle (votre page d'accueil donc).

Le bouton symbolisant la page d'accueil a également disparu dans Chrome. Pour le faire réapparaître, cochez la case, Afficher le bouton d'accueil dans la barre d'outils. Vous voici face à un navigateur comme les autres !

install6 install5


Un système d'exploitation dans le système d'exploitation ?

Google Chrome reprend certaines fonctions inhérentes à certains OS en ligne. Plusieurs points vont dans ce sens. Chaque onglet du navigateur est complètement indépendant et fait l’objet d’un processus séparé. Ainsi, quand un onglet ne s’ouvre pas correctement, réagit mal ou plante, les autres qui ne sont pas affectés demeurent stables et continuent à répondre. Un très bon point qui sera également présent dans IE 8. L'internaute peut donc poursuivre son travail sans avoir à relancer Google Chrome. Ce principe est le même que celui des OS multitâches et s'apparente aux fenêtres et dossiers Windows XP et Vista.  Cette fonction est par exemple possible sous XP (Poste de travail, Outils, Options des dossiers, Affichage, Ouvrir les fenêtres des dossiers dans un processus différent).

Il est aisé de déplacer-glisser des icônes ou des fichiers sur un espace de travail quelconque (Windows, Ubuntu, Leopard…). Il en va de même avec Chrome. Créer un raccourci à partir d'un lien de la barre personnelle, d'une page Web, d'un élément au sein d'une page (lien hypertexte, image, audio) est ici un acte élémentaire et efficace.


Gestionnaire de tâches : au cœur du noyau ?
La touche Ctrl+Alt+Suppr affiche le Gestionnaire des tâches de Windows. Sous Chrome, la combinaison de touches Maj+Esc ouvre le Gestionnaire de tâches Google Chrome. Celui-ci est plutôt bien détaillé. Il vous indique la mémoire totale utilisée et l'occupation CPU engendrée par le navigateur. Et, au cas par cas, l'internaute est tenu au courant des ressources utilisées pour chaque onglet, chaque plugin en cours… Si cela ne suffit pas, des Statistiques avancées sont même de la partie ! Une vrai avancée pour déterminer quel onglet (et donc quel site) consomme en excès vos ressources.


install7

install8


Tests de compatibilité Acid2 et Acid3

Il est impossible d'échapper aux tests de compatibilité Acid2 et 3 qui, pour faire court, vérifient le respect des différents standards du Web avec le navigateur. Pour la description des procédures de tests, les pages http://fr.wikipedia.org/wiki/Acid2  et http://fr.wikipedia.org/wiki/Acid3 sont une bonne source d'information.

Voici donc les résultats pour Google Chrome version 0.2.149.30 :

chromeacid2 chromeacid3


Pour Mozilla Firefox 3.0.3 :

firefoxacid2 firefoxacid3


Pour Internet Explorer 7 (7.0.5730.13) :

ie7acid2 ie7acid3


Pour Opera 9.60 (révision 10447) :

Operaacid2 Operaacid3


Pour Safari 3.1.2 (525.21) :

safariacid2 safariacid3


Il n'est pas nécessaire d'être très observateur ou de faire de grands discours. On comprend vite que le test Acid2 (image de gauche représentant un smiley) est une formalité pour tous, sauf pour IE7. Mais, pour information, le tir est déjà rectifié avec IE8.

Là où les choses se corsent c'est concernant le test Acid3 (image de droite). Google Chrome obtient un score très honorable de 78/100. Il se place juste après Opera, au-dessus de Mozilla Firefox 3.03 et fait quasiment ex-æquo avec l'excellent Safari ! C'est un coup de maître ! Et, l'appellation bêta a au moins cet avantage, dans l'esprit de l'internaute, de forcer l'indulgence et le respect ! Car qui pense bêta version se dit que la version suivante de Chrome ne pourra que faire mieux...

  1. Opéra : 84/100 au test Acid 3
  2. Google Chrome : 78/100
  3. Safari : 75/100
  4. Firefox : 71/100
  5. Internet Explorer : no comment !


Performances JavaScript avec SunSpider

SunSpider permet de tester les performances de rapidité JavaScript d'un navigateur en lançant une série de tests portant sur les fonctions mathématiques, la 3D (cube, morph, raytracing), la cryptographie (AES, MD5, SHA1)… Ce test est accessible ici.
Précisons que la plupart des services utilisés au quotidien, tels que Gmail, Flikr, YouTube, Yahoo! Mail ou encore Facebook reposent aujourd’hui sur le langage de programmation JavaScript. Ce langage de programmation est donc à la base de nombreuses tâches interactives que nous avons pris l’habitude d’effectuer sur le Web (et encore plus sur le Web 2.0), et est au cœur de tous les navigateurs permettant d’exploiter ces programmes.

Vous trouverez ci-dessous une comparaison des vitesses d'exécution de JavaScripts entre Google Chrome et ses principaux rivaux.

Google Chrome 0.2.149.30 vs IE 7 (13,8X plus rapide) :

ChroIE


Google Chrome 0.2.149.30 vs Firefox 3.03 (1,56X plus rapide) :

ChroFF


Google Chrome 0.2.149.30 vs Opera 9.60 (2,16X plus rapide) :

ChroOpera


Google Chrome 0.2.149.30 vs Safari 3.1.2 (1,99x plus rapide) :

ChroSaf


Efficacité du V8, un vrai moteur !
A en lire ces résultats, Google Chrome est le champion toutes catégories pour le JavaScript ! Si l'écart est significatif avec IE7 (près de 14 fois plus rapide quand il exécute un javascript !), il n'en va pas de même avec Firefox, Opera et Safari ou les écarts sont plus réduits, quoi que toutefois significatifs. Les applications hautement interactives ne peuvent fonctionner qu’à la vitesse de traitement du code JavaScript de votre navigateur, et c’est là que le V8 de Google Chrome exprime toute sa puissance... Pour plus d'informations sur le V8, n'hésitez pas à consulter le site http://code.google.com/apis/v8.

Notons que IE8 ou encore la prochaine version de Firefox devraient également mettre en oeuvre un moteur JavaScript ultra-performant, ce qui devrait limiter les écarts.


Trois types de navigation mais pas besoin d'avoir le pied marin !

La Navigation Omnibox
Tout se passe dans l'Omnibox, c'est-à-dire la barre d'adresse ! Il n'est pas obligatoire d'avoir recours à un moteur de recherche. L'utilisateur saisit le mot clé qu'il faut et des propositions de sites s'affichent. Si le DNS est incorrect, on a droit a des suggestions et le cas échéant à la recherche via Google.
Omnibox effectue à la fois les recherches sur les domaines  non visités et sur les domaines connus en s'appuyant sur vos favoris et votre historique. Les boutons de navigation se limitent à l'essentiel, flèche avant et retour, actualisation de la page et tout comme pour Firefox, l'étoile qui permet de marquer instantanément un favori.


chromenav1     chromenav2


Les raccourcis de navigation, avez-vous une mémoire d'éléphant ?

Comme avec la plupart des navigateurs récents, il est possible d'utiliser alternativement la souris et le clavier. Ici, on retrouve quasiment les mêmes  raccourcis que ceux de Firefox. Une fois mémorisés, ils nous simplifient la tâche !

Ctrl+A : tout sélectionner sur la page courante (y compris les images)
Ctrl+B : afficher (ou masquer) la barre de favoris
Ctrl+D : ajouter la page dans les favoris
Ctrl+E ou Ctrl+K : positionner le curseur sur la barre d'adresse pour effectuer une recherche sur le moteur par défaut (un point d'interrogation s'affiche)
Ctrl+F : rechercher dans la page
Ctrl+G ou F3 : cherche la prochaine occurrence trouvée dans la page (suite à une recherche par Ctrl+F)
Ctrl+Maj+G ou Maj+F3 : cherche l'occurrence précédente trouvée dans la page
Ctrl+H : afficher l'historique de navigation (dans un nouvel onglet)
Ctrl+J : afficher l'historique des téléchargements (dans un nouvel onglet)
Ctrl+L ou F6 : positionner le curseur sur l'Omnibox (barre d'adresse)
Ctrl+N : ouvrir une nouvelle fenêtre du navigateur
Ctrl+O : ouvrir un fichier local sur l'ordinateur
Ctrl+P : imprimer la page courante
Ctrl+R ou F5 : rafraîchir la fenêtre courante
Ctrl+F5 ou Maj+F5 : rafraîchir la fenêtre courante en ignorant la version en cache
Ctrl+T : ouvrir un nouvel onglet (vierge)
Ctrl+Maj+T : ouvrir un onglet fermé par erreur (Chrome mémorise les 10 derniers onglets fermés)
Ctrl+U : afficher le code source de la page
Ctrl+W ou Ctrl+F4 : fermer l'onglet courant (ferme Chrome entièrement s'il n'y avait qu'un seul onglet)
Ctrl++ : augmenter la taille de la police
Ctrl+– : diminuer la taille de la police
Ctrl+0 : rétablir la taille de police standard
Ctrl+1 : afficher le 1er onglet
Ctrl+2 : afficher le 2ème onglet
Ctrl+{N} : afficher l'onglet numéro {N}, pour N compris entre 1 et 9
Ctrl+TAB : basculer entre les onglets ouverts
Ctrl+clic sur un lien : ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Maj+clic sur un lien : ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre
ALT+clic sur un lien : télécharger le document de destination du lien
Alt+Entrée : ouvrir dans un nouvel onglet une URL saisie dans l'Omnibox
Maj+Esc : afficher le gestionnaire de tâches de Chrome


La navigation sécurisée revue et corrigée

Si la page que vous visitez n'est pas fiable ou s'il s'agit d'un site de phishing, Chrome vous avertit ! La navigation sur les sites sécurisés de type " https " a été améliorée dans cette version. Cette mouture rectifie le tir concernant la faille de sécurité peu critique mais qui a fait grand bruit. En effet, lorsque le texte fixé dans l'attribut « title » était trop long, la charge processeur pouvait monter à 100% et l'onglet pouvait se fermer inopinément !
Google Chrome ne conserve désormais plus une trace locale du contenu texte des sites que vous visitez pour les sites sécurisés (https). Enfin, le navigateur ne transmet plus les données saisies dans la barre d'adresse à un moteur de suggestion externe. C'était le cas si l'adresse comprenait un nom d'utilisateur, un mot de passe, des paramètres d'appel à une page, ou s'il s'agissait d'un site sécurisé.


Google Chrome chromenav3     Google Chrome chromenav4


La navigation privée utile ou pas ? A vous d'en juger !

Elle existe déjà  dans Safari et est annoncée dans IE8. Certaines mauvaises langues affirmeront qu'il s'agit d'un gadget et que l'on peut finalement effacer toutes traces de navigation, après coup, avec le module intégré, icône clé à molette, et " Effacer les données de navigation " ou via un logiciel tiers du type CCleaner. Quoiqu'il en soit, la navigation privée permet de surfer de la même manière que vous le faites mais sans conserver aucune trace de votre passage (cache, cookies…). Quand ce mode est activé (Ctrl+Maj.N) un détective aux lunettes noires apparaît dans le coin supérieur gauche du browser. Les adolescents turbulents et les bons pères de famille irréprochables peuvent maintenant naviguer sans laisser de traces ! Une fois l'onglet ou Chrome fermés, il sera impossible de savoir ce que vous avez visité comme site.

Google Chrome chromenav5     securite


Onglets, recherche, favoris, historique...

Navigation par onglets : plus de ressources nécessaires mais plus de potentiel !
Google Chrome est plus " gourmand " que Firefox, c'est un fait mais aussi plus rapide. Firefox, comme tous les navigateurs utilise beaucoup de ressources dès lors où de nombreux onglets sont ouverts et lorsque beaucoup d'add-ons sont installés. Chrome n'a presque pas d'excuse, puisqu'il n'exploite à l'heure actuelle aucun plugin !
La création d'un processus mémoire par onglet pour Chrome est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Si vous disposez de suffisamment de mémoire, comme c'est le cas des machines actuelles, entre 2 et 4 Go, pas de soucis. En cas de crash d'un onglet, vous ne perdrez par les autres onglets. Le cas contraire, il faudra simplement éviter d'ouvrir une cinquantaine d'onglets à la fois !

Bien entendu on dispose de la navigation par onglets avec les fonctions classiques (nouvel onglet, duplication d'onglet, fermeture, mise à jour dynamique…) et de quelques nouveautés intéressantes. Par exemple, un onglet peut être sorti de la fenêtre courante du navigateur pour avoir sa propre fenêtre, on peut l'y ramener vers une fenêtre de la même façon. En un clic, l'internaute peut aussi fermer l'onglet en cours et tous les onglets (rien de nouveau) et aussi fermer les onglets sur la droite.


onglet1     onglet2


Un méta-moteur de recherche transparent à configurer soi même

Pour les recherches de sites, nous l'avons vu précédemment Omnibox est la barre d'adresse à tout faire ! On saisit une occurrence et les recherches s'effectuent en suggérant le DNS le plus approprié, en fouillant votre historique. La nouveauté, c'est qu'il est possible de paramétrer le navigateur pour qu'il recherche dans tous les moteurs qu'il vous plaira d'ajouter. Cette dernière fonction est un vrai plus ! Par exemple, si vous ajoutez les moteurs Amazon et Wikipédia, lorsque vous entrez un nom d'auteur, Omnibox vous propose le juste lien vers l'ouvrage, " section livre " d'Amazon et la fiche informative de Wikipédia. Pour élargir la fonction de recherche, il suffit de faire un clic droit sur la barre Omnibox et de choisir " Modifier les moteurs de recherche… ". Par défaut, c'est Google qui est utilisé mais rien ne vous empêche de modifier cela pour Voila, Yahoo!, MSN France, Orange et AOL ou d'ajouter d'autres moteurs qui ont du sens pour vous.

recherch1

recherch2


La recherche au sein de la page : de mieux en mieux !

A l'usage elle s'avère bien mieux que celle d'IE7 ou de Firefox 3. On presse le raccourci clavier Ctrl+F, on entre son occurrence, rien de neuf. En revanche, tous les mots recherchés sont automatiquement en surbrillance, en jaune fluorescent sans que l'on ait à préciser comme dans FF3 " Surligner tout ". Le mot recherché, en cours, c'est-à-dire sur lequel vous vous trouvez sur la page est lui en orange abricot. De plus, on sait à l'avance combien de fois on trouvera sur la page le mot. Ici, " RSA ",  apparaîtra 29 fois.


recherch3


Historique et Favoris

La fonction Historique (Ctrl+H) affiche clairement tous les sites parcourus, au jour le jour (aujourd'hui, hier…) et à l'heure près (min et sec). Elle ne se distingue pas foncièrement de la concurrence mais a le mérite d'être extrêmement sobre. Évidemment, tout est possible, la recherche, la suppression d'une date précise…

Les Favoris sont par contre une grande déception. Il est possible d'ouvrir tous les favoris, de créer un nouveau dossier, d'afficher ou non la barre de favoris, d'en importer à partir d'un autre navigateur. Ce qui déçoit c'est la gestion avancée du marque-pages, qui est quasi inexistante. On aurait souhaité une fenêtre à part, comme pour l'historique. Mais, il s'agit d'une version bêta, ne perdons pas espoir !


historique1     favoris1


Effacer les données personnelles

effacerC'est heureusement possible en cliquant sur l'icône de la clé à molette puis sur Effacer les données de navigation. Tout est effacé… hormis l'historique de navigation et ce même lorsque l'on coche l'option. Mieux vaut avoir recours à un outil tiers, tel que CCleaner ou à l'excellent Track Eraser Pro, pour le moment. Ces deux outils disposent d'ailleurs d'une fonction de purge spécialement prévue pour Google Chrome.


ccleaner     trackeraser


Téléchargement, Impression, FTP, Zoom/Réduction, thèmes, plugins...

L'anti pop-up, efficace, tout autant que les autres
Nous avons effectué la série de tests proposée par le site www.popuptest.com. Le module de Chrome s'est révélé concluant comme avec tous les navigateurs d'ailleurs… Mais de nos jours stopper une fenêtre pop-up n'est pas un lourd challenge ! Lorsque Chrome bloque un pop-up, il vous alerte si vous avez pris soin de cocher Options, Options avancées, section contenu Web " m'avertir lorsqu'une fenêtre pop-up est bloquée ".

popuptest


Zoom et réduction de page à revoir !

Google Chrome ne prend pas en charge, comme Opera, le zoom global texte + image. Il s'agit uniquement d'un zoom texte, largement moins puissant. Il n'est pas nécessaire de pousser longtemps la comparaison, le zoom n'est pas très puissant. Sur les captures ci-dessous en 1 920 x 1 200 un vis-à-vis maximum du zoom de Chrome face à celui de Firefox 3 et à celui d'IE7 et une réduction de page extrême avec les mêmes navigateurs.


zoochff
 zoochie7
 Zoom maximum Chrome vs FF3
 Zoom maximum Chrome vs IE7

 reducchff reducchie7
 Réduction maximale Chrome VS FF3
  Réduction maximale Chrome VS IE7


Le gestionnaire de téléchargement

Il est efficace et fonctionnel. La pause et la reprise d'un téléchargement en cours est possible. Plusieurs actions peuvent être exécutées sur les fichiers en cours de rapatriement ou à la fin de la tâche (Afficher le dossier, Ouvrir une fois le téléchargement terminé, Toujours ouvrir les fichiers de ce type). En cliquant sur, Afficher tous les téléchargements, on accède au cœur du module. Tous les éléments en cours ou achevés se trouvent ici et on note, comme pour FF3, la présence d'un moteur de recherche pour les téléchargements.


download1     download2


Parcourir un serveur FTP

Il est tout à fait possible de parcourir l'arborescence d'un serveur FTP et de profiter de la fonction de téléchargement comme avec n'importe quel navigateur. Sur les captures ci-dessous, sur le même serveur FTP, on remarque que Chrome dispose d'un navigateur FTP triste et " à l'ancienne " ! A titre de comparaison, celui de FF3 est attrayant et coloré, c'est le jour et la nuit. Même si le fond n'est pas la forme, il est toujours plaisant de retrouver un peu forme dans le fond !


download4     download5


Le gestionnaire d'impression, rien de mirobolant !

C'est simple, on a l'impression d'être encore sous Windows 3.1 ! Pas d'aperçu avant impression spécifique, si ce n'est celui proposé par XP / Vista ! Cette fonction est donc encore à développer…


impression1
 impression2
 Le module d'impression de Chrome : le néant !
  En comparaison voici celui d'IE7...


Plugins et thèmes

Oui, oui, n'écoutez pas les rumeurs, il y en a peu, mais il commence à y en avoir tout de même... Sur les sites communautaires, www.chrome-france.com et www.mychromeaddons.com vous trouverez votre bonheur. Parmi les plugins remarquables, citons AdBlock (GNT en marque blanche ^^), Gmail This, Stumble, Social Bookmarking submission…

L'installation d'un thème relève un peu de la bidouille mais cela fonctionne. Pour Vista, rendez-vous dans " C:\Users\USERNAME\AppData\Local\Google\Chrome\Application\0.2.149.27\Themes ", pour XP dans " C:\Documents and Settings\USERNAME\LocalSettings\AppData\Google\Chrome\Application\0.2.149.27\Themes ". Renommez le fichier " default.dll " en " default.bak " par exemple et copiez simplement la DLL du nouveau thème que vous aurez récupéré. Pas très convivial donc...surtout comparé à un Firefox 3.


theme1     themes2


Conclusion

chromeend
Que vaut Google Chrome bêta au final ?
A l'usage, c'est indiscutable, si ce n'est le plus rapide de tous, il figure en bonne position des navigateurs Web les plus rapides du moment. Pour un coup d'essai, c'est donc un coup de maître ! Ce qui est séduisant avec ce navigateur, encore en version bêta, en dehors de son apparence séduisante ou pas, selon les goûts,  c'est qu'il a su reprendre le meilleur de l'existant, parfois même en améliorant les concepts établis. La navigation par onglets, la navigation privée, un processus mémoire séparé pour chaque nouvelle fenêtre ou onglet, l'importation exemplaire des favoris, le rapatriement des comptes et mots de passe redoutablement efficace et ce quel que soit votre navigateur (IE, Opera, Safari, FF…). Omnibox, la barre d'adresse intelligente est aussi puissante et efficace que la barre de Firefox 3 " Awesome Bar ", on retrouve un anti pop-up satisfaisant, un anti-phishing, la navigation sécurisée SSL2, un gestionnaire de téléchargement complet… Tout y est !


Compatibilité d'affichage des pages Web et vitesse de chargement au top !

En matière de compatibilité d'affichage des pages Web et avec un résultat de 78/100 à l'Acid Test 3, Chrome fait très fort ! En effet, il se situe en deuxième position, juste derrière Opera et son 85/100. Les performances JavaScript sont sans appel, c'est le plus rapide. Mais, même sans mesurer la vitesse de chargement des pages, à l'œil nu et au jugé, on remarque très vite que tout est " boosté ". Il suffit d'essayer des pages d'accueil traditionnelles ou des sites communautaires comme Voila, Yahoo!, Facebook pour s'en rendre compte.


Pourquoi le succès escompté n'est pas au rendez-vous ?

C'est une question que l'on peut légitimement se poser car le navigateur est plutôt réussi, fonctionnel, fulgurant pour le chargement des pages… Tout d'abord, on peut supposer qu'on est toujours plus exigeant avec un produit très attendu, comme c'était le cas avec Chrome et encore plus lorsque il y a une firme comme Google Corp. derrière. La phase de curiosité est passée et après avoir testé Chrome beaucoup ont repris leurs habitudes et leur browser habituel. D'après Xiti Monitor et un communiqué de presse du 09 octobre 2008 : " Google Chrome a connu sa plus forte part de visites moyenne au lendemain de sa sortie avec 1,59% des visites européennes. Une percée prometteuse qui, au fur et à mesure des jours, a vu sa part de visites perdre du terrain pour atteindre fin septembre 1,03% des visites européennes. "

L'engouement des internautes le place actuellement au 5ème rang du classement. Sans prétendre connaître les causes de ce phénomène, on peut supposer que la découverte de la faille de sécurité, aujourd'hui " patchée ", y est pour beaucoup. D'autres modules dans Google Chrome demandent aussi à être retravailler, la gestion des favoris, la gestion de l'impression... La communauté d'utilisateurs attend un plus fort développement des add-ons et des thèmes graphiques. Et, enfin, l'interface graphique très épurée ne plaît sans doute pas à tout le monde ! Les versions MAC et Linux ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez, mais sont toujours pour le moment absentes.

Au final, un bon navigateur, très rapide, qui ne demande qu'à être amélioré dans cerrains domaines pour espérer connaître son heure de gloire. Mais faisons confiance à Google pour y travailler !


googlechromemashup




+ Les plus
  • Ultra rapide pour le chargement des pages
  • Efficacité de la barre de recherche Omnibox
  • Navigation privée
  • Onglets dans des processus mémoire isolés
  • Gestionnaire de tâches intégré
  • Interface épurée et sobre
- Les moins
  • Gestion des favoris quasi inexistante
  • Modules d'impression et de zoom trop sommaire
  • Effacement de l'historique incomplet
  • FTP tristounet
  • Gestion des thèmes quasi inexistante
  • Très peu d'add-ons disponibles

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
orakaa offline Hors ligne VIP icone 5938 points
Le #346571
Perso, j'adore l'image qui montre les inspirations probables pour le logo de Chrome... Il y a vraiment un peu de pokeball, de webcam et de Simon dedans (y'a que les vieux de la vieille qui peuvent connaître).

A part ça, la gestion de chaque onglet dans un processus mémoire séparé... ça peut être très bon.
Après il y a d'autres trucs qui me rendent un peu plus dubitatifs... Vais encore attendre un peu...
graveen offline Hors ligne VIP icone 7413 points
Le #346771
Tous les produits google sont en beta (beaucoup en tous cas gmail, gdocs...aprés plusieurs années de dev) du coup c'est bien pour "se couvrir", mais ca ne signifie pas grand chose.

Ensuite si tu joues le jeu des versions beta, teste donc ff 3.1 vs chrome pour le moteur JS. Peut-etre n'etait il pas disponible lors de l'écriture du test (enfin à la date de publication il l'est et depuis 10 jours).

Bref chrome est peut-etre un bon produit, mais d'une part il n'égale pas ff pour les addons ou opera pour la qualité.
orakaa offline Hors ligne VIP icone 5938 points
Le #347211
Perso je me sers bcp de Firefox (notamment de Firebug) pour le webdesign que je fais et ça me fait gagner pas mal de temps pour mes vérifs.
Du coup la venue de Chrome me fait surtout envie de voir arriver une gestion des onglets dans des processus de mémoire séparée dans Firefox (enfin c'est plus une fonctionnalité que je trouverais être un plus, je fais pas mon raleur)
Cebe offline Hors ligne Héroïque avatar 764 points
Le #347601
Bonjour,
Vous avez dit "Chrome" ?
Alors j'ai testé.
J'apprécie la rapidité d'ouverture des pages, certes, la navigation par onglets, etc.
Cependant ce type d'onglets n'est pas dans ses aspects pratiques grand innovateur, si ce n'est la séparation entre chacun d'eux.
Pour ma part, je ne retrouve pas la facilité d'usage de Maxthon, qui en matière de navigation avec les onglets est, à mon goût, bien devant tous les FF, Opera, and C° !
Peut-être qu'un navigateur, avec tous les aspects positifs de ces navigateurs serait la panacée : qui osera le concevoir ?
Alleï, bon surf !
Cebe
tony-fr offline Hors ligne Héroïque avatar 685 points
Le #410421
Perso, adopté depuis de nombreux mois. Il n'y a rien de plus rapide et c'est exactement ce que je recherche. Au début je n'avais pas fouiner dans les options et je n'avais pas l'icône "page d'accueil" dont je me sert souvent, ce qui me l'avait fait abandonner quelques semaines. puis en m'obstinant un peu, j'ai complètement configurer Chrome à mes besoins. Sérieux je ne vois sincèrement pas comment je pourrais revenir en arrière... Tout va tellement plus vite !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire