Test de l'encyclopédie Universalis 2009

Le par Jean-Christophe B.  |  5 commentaire(s)
encyclopedie-universalis-2009-14

Il existe des encyclopédies sur papier et en ligne, et en complément celles sur supports électroniques comme Universalis 2009 qui apporte une véritable valeur ajoutée. Cette 14ème version ajoute aux données d'hier celles d'aujourd'hui, et ce, dans toutes les disciplines de la connaissance humaine. La nouvelle édition 2009 se démarque radicalement de la concurrence en proposant un contenu de très bonne qualité, sobrement présenté, riche en textes et en contenus multimédia. Cela va sans dire mais cela va mieux en le disant, Universalis 2009 ne s'adresse pas qu'aux lycéens et étudiants en herbe mais plutôt à tous ceux qui aiment savoir, comprendre, apprendre… Ne dit-on pas que le savoir est une arme ?

Introduction


universalisinst1


Une interface racée et fournie

Universalis 2009 est le plus grand fond encyclopédique en langue française. La nouvelle édition, quatorzième du nom, et ses 300 000 documents couvrent quasiment toutes les disciplines de la connaissance humaine et en dresse à la fois un état précis et le plus exact possible. Comparée aux versions antérieures, cette nouvelle interface, en plus d’être agréable, est beaucoup plus intuitive à l’usage, ceci en partie grâce à son index interactif aux 100 000 entrées. L’organisation des données, pour les sciences ou techniques, arts et littérature, économie, politique, géographie, écologie, droit, sport est totalement repensée et hiérarchisée selon plusieurs degrés de consultation toujours très pratiques.
 

Un contenu ultra exhaustif et accessible

L’adolescent et bien entendu l’adulte ont sans la moindre complication accès aux articles de fond,  chronologies, biographies, dossiers d’initiation, dessins & schémas, statistiques, données chiffrées, photographies, animations 3D, vidéos, expériences scientifiques, diaporamas, médias interactifs, extraits musicaux, entretiens audiovisuels, cartes, dictionnaire… La grande surprise de cette version 2009, c’est certainement son moteur de recherche d’une puissance et d’une précision remarquables. Celui-ci au fur et à mesure des versions s’avère, il faut l’avouer, chaque fois plus pertinent.


Disponible sur Mac et PC, CD ou DVD

L’application nouvellement achetée est disponible au prix de 139 €, sous la forme d’un seul DVD-ROM (5,59 Go) ou alternativement de huit CD-ROM. Les clients des versions précédentes (1 à 13 donc) ne s’affranchiront eux que de 69 €. En guise de protection, le package comprend, en plus, un disque d’identification personnelle que l’utilisateur est invité à insérer tous les quarante-cinq jours. Du côté des exigences matérielles, cette édition fonctionne soit sous PC (XP ou Vista, 512 et 1 Go RAM) soit sous MAC OS X 10.4 et plus (Power PC G4 1GHz/Intel Core 2 Duo, 512 Mo RAM).


Ecran 16/10ème conseillé !

Ayant testé le DVD Universalis 14 sur deux plateformes équivalentes en configuration Core 2 Duo, 4 Go RAM, Geforce 8800 GTS, nous avons, à ce propos, constaté même si cela n'a guère d'importance que l’installation complète est de 11 minutes sur MAC contre un peu plus de 14 minutes sur PC ! Elle peut s’effectuer soit en mode complet (recommandé) et occupe un peu moins de 6 Go d’espace disque soit encore en mode partiel pour 1,5 Go environ. Dans ce dernier cas, il faudra introduire le CD/DVD pour les contenus multimédias volumineux. Pour profiter pleinement de l’encyclopédie et surtout pour plus de lisibilité pour les documents texte, la chronologie et les cartes de l'atlas, nous rajouterons qu’il est préférable d’avoir un large écran 16/9ème ou 16/10ème en 20 ou idéalement en 24 pouces (1920 x 1200).

   universalisinst2


Un moteur de recherche impressionnant !

Au total, Universalis 2009 dispose de cinq méthodes de recherche (libre, avancée, thématique, alphabétique et chronologique). Tous ces modes révèlent un moteur de recherche puissant, intarissable et également intolérant avec les fautes d'orthographe ! En plus de ces techniques, précisons qu'il existe aussi la recherche au sein d'un document via la combinaison de touches CTRL + F.


Recherche libre

La méthode la plus évidente pour trouver du contenu est de procéder par la recherche, en saisissant un mot clé dans le champ prévu à cet effet. Tous les sujets en rapport avec l’occurrence s’affichent en un temps relativement rapide (selon la vitesse de votre CPU). Quand la recherche porte sur un domaine précis elle est ciblée, quand elle est imprécise elle est vaste et ouverte. Dans notre exemple, au mot guerre fait suite 109 résultats (guerre chimique, guerre civile espagnole, guerre de Corée…). La recherche pointée avec guerre mondiale produit des résultats sur les deux guerres concernées, la première (455) et la seconde (197).

recherlibr



Recherche avancée

Ce mode de recherche permet d’utiliser les opérateurs classiques ET, OU, SAUF et se passe de commentaires. L'opérateur ? (point d'interrogation) permet de spécifier un caractère comme indéterminé. Il fait office de joker et on peut en utiliser plusieurs dans une même chaîne de caractères. L'opérateur * (astérisque) sert à élargir la recherche aux formes dérivées d’un mot. Un seul opérateur * est autorisé dans un mot clé, et toujours à la fin de celui-ci. Par exemple, la requête cheva* permet de trouver les documents qui contiennent les mots cheval, chevalin, chevaux, chevalier, chevalerie, ainsi que les flexions en genre et en nombre.

Les guillemets " " sont un opérateur d’exactitude sémantique, ils annulent le rôle des opérateurs de mots tels que ET, OU, SAUF. Par exemple, la requête "sain et sauf" permet de trouver les documents contenant l’expression exacte, sans tenir compte des documents incluant distinctement les mots sain et sauf seuls ou associés d’une autre façon. Enfin, Les parenthèses () permettent de structurer une requête afin de bien spécifier l’ordre d’évaluation des opérateurs par le moteur de recherche. Par exemple, (Rousseau et Malesherbes).

N'hésitez pas à employer les Conseils de recherche près du bouton Rechercher pour vous y retrouver et maîtriser tout cela.

recheravanc



Recherche thématique

Elle vous amène de manière structurée à étudier un des vingt-deux domaines disponibles. Cela concerne entre autres, l'art, la géographie, la médecine, la littérature, les religions, les musiques… Tout ceci, fonctionne comme un "entonnoir". Ainsi, en partant de la Littérature, on peut plus spécifiquement choisir l'arborescence  imbriquée avec les genres littéraires, le roman et de façon encore plus ciblée la genèse du roman.

rechthemat



Recherche alphabétique

Tout comme une encyclopédie papier, tous les sujets couverts sont classés par ordre alphabétique. L'utilisateur peut non pas feuilleter des pages mais repérer avec cette méthode les sujets traités.

rechalpha



Chronologie

Un mode de recherche à la fois élégant et très explicite. Tous les grands évènements de l'humanité sont classés chronologiquement de -2 500 000 à 2008 ! L'utilisateur peut faire défiler le bandeau à l'aide de la souris ou de façon plus ordonnée en sélectionnant un des six thèmes parmi Arts et Culture, Homme et Société,  Sciences et techniques, Histoire et politique, Itinéraires, Zones géographiques. Il s'agit d'un véritable et exceptionnel voyage dans le temps.

rechchrono


Art et Atlas

Art
art0


La galerie d'art permet de découvrir les artistes marquants, les techniques, les genres, les pays et époques et toutes les autres œuvres. Une toile, une sculpture, une composition permettent de rapidement identifier un courant artistique.

art1



L'analyse d'œuvres d'art reprend les rubriques précitées. Ici, il est question de tout ce qui rentre en compte dans une composition (lignes de construction, couleurs, perspective, environnement esthétique…), l'utilisateur peut mieux appréhender le chef d'œuvre.

art2


La visite commentée reprend cinquante œuvres d'art (Early colored Liz d'Andy Warhol, la Cène de Philippe de Champaigne, la Victoire de Samothrace…). Tous les éléments sont commentés vocalement en environ 2  minutes. La qualité audio est irréprochable.

art3

 


Atlas

L'Atlas offre plus de 400 cartes concernant plus de 200 pays et grandes régions du monde. Les cartes ont été générées avec la technologie Flash. Elles sont fluides et rapides à l'affichage et disposent de fonctionnalités intéressantes comme les zooms successifs sans perte de qualité, des liens interactifs qui pointent vers des documents texte…

atlas0


La planisphère permet de passer en un clic de la carte physique (avec les reliefs) à la carte administrative et politique. On choisit un continent, puis un pays, une ville… Toutes les cartes peuvent être imprimées !

atlas1


Le monde en chiffres. C'est très simple. L'utilisateur sélectionne un pays et peut ensuite librement consulter les données démographiques, indicateurs sociaux, économiques, échanges extérieurs, statistiques.

atlas2


Le comparateur de données. Il suffit de sélectionner deux pays. Ensuite, de précieuses données peuvent être instantanément comparées. Elles vous instruisent sur la démographie, les statistiques de l'état civil, l'économie nationale, l'éducation et la santé, la défense nationale, les échanges extérieurs, les transports et communication. C'est une véritable mine d'information souvent illustrée par des histogrammes et bien entendu des chiffres.

atlas3


Continent et organisations affiche toujours sous forme de cartes, des données relatives aux pays et aux organisations les plus connues. Ainsi, l'utilisateur peut en un coup d'œil visualiser l'Europe, le G8, les pays membres de l'OTAN,  du Commonwealth, de l'OPEP et autres.

atlas4


Drapeaux permet non seulement de connaître les étendards du monde entier mais surtout d'avoir accès à des informations historiques telles que leurs dates de création, le pourquoi du comment du choix des couleurs et symboles.

atlas5


Toutes les Cartes historiques sont disponibles par zone géographique, par époque. Par exemple, on peut visualiser la formation territoriale de la France de 1610 à nos jours, les grandes découvertes de l'Espagne et du Portugal associées à des commentaires audio, la Chine de l'Empire des Qing illustrée des positions européennes en Asie, des itinéraires de pénétration russe…

atlas6


Panorama de l'histoire mondiale débute de -4000 à -2000 avec la naissance de l'écriture, en passant par le Christianisme de 300 à 400,  jusqu'à 1989 à 1999 au monde contemporain. Les cartes, les légendes et de courts textes informatifs participent à la compréhension de l'Histoire.

atlas7


Bibliothèque, Cinémathèque et Médiathèque

La Bibliothèque
C'est un lieu ou plus de 940 grandes œuvres de la littérature et de la pensée mondiale sont recensées et surtout analysées. Comme toute bibliothèque électronique qui se respecte, les ouvrages sont classés par périodes (du VI au XXIème), thèmes (art, économie, philosophie, littérature…), auteurs (Homère, Péguy, Foucault…) et plus globalement par œuvres marquantes (Jacques le fataliste, Les métamorphoses, La République…).

bibliot1   bibliot2



La Cinémathèque

Une rubrique à ne pas négliger puisqu'elle concerne le 7ème art et l'analyse de 125 films cultes qui ont fait l'histoire du cinéma !

cinemat1


L'analyse de films est disponible par réalisateurs, genres, époques, pays. Ainsi, en comédie musicale on retrouve les standards que sont Chantons sous la pluie, Les parapluies de Cherbourg ou encore West side story (affiches du film, générique, histoire, thèmes associés…).

cinemat2   cinemat3


Les images de cinéma sont regroupées par acteurs, affiches, cinéastes, histoires, scènes de films, tournages. Elles sont toutes en très haute qualité, on peut les réduire ou les zoomer, les imprimer, mais malheureusement pas les exporter à moins de réaliser une capture d'écran… La rubrique intitulée les techniques de cinéma rassemble quatorze vidéos de documentaires, films commentés (du muet au parlant, les techniques de montage cinématographique, la Nouvelle Vague…).

cinemat4   cinemat5


La Médiathèque
Cela se passe d'explications et la médiathèque richement dotée d'Universalis 14 vient rompre avec l'image extrêmement sérieuse et austère que peut renvoyer l'encyclopédie. C'est le zest de fantaisie qui vient agrémenter le texte, apporter de la couleur, du son, des animations !


mediathequ1   mediathequ2
 

Les planches thématiques viennent illustrer dix-huit domaines parmi lesquels on retrouve la Politique, la Chimie, l'Architecture, la Planète Terre… Il y a des photos, des dessins, des cartes… La partie animations & schémas interactifs réunit à peu près dans les mêmes domaines une autre approche pour mieux comprendre les choses. On en apprend un peu plus sur la calligraphie occidentale, le déchiffrement des hiéroglyphes, la guerre de mouvement en 1914, les sinogrammes… La troisième rubrique de la médiathèque, rassemble les vidéos. Au total, une centaine (monde animal, politique, sport, sciences et techniques).


mediathequ3   mediathequ4
 


Musique, Sciences, Histoire contemporaine

Musique
Trois thèmes au total dans Universalis 14. La musique classique comporte des citations musicales, extraits musicaux (compositeurs, genres, formations musicales, périodes), un encart sur la musique du XXème siècle (interprètes, périodes, courants, régions). La dernière sous-thématique s'intéresse aux instruments de musique (à cordes, à percussions, à vent…). La qualité des "samples" audio est remarquable.

musique1   musique2



Sciences

Le domaine des sciences a toujours été traité avec rigueur au fil des différentes versions d'Universalis. Ici, 11 domaines majeurs sont présentés avec plus de 140 animations multimédias, une quinzaine d'entretiens vidéo et 70 articles contextuels. Parmi les thèmes abordés, on citera l'astronomie, la biologie, les mathématiques, la nature et écologie, la physique appliquée et atomique, la santé et la médecine…

science1   science2


Histoire contemporaine
Le XXème siècle a été une période riche en événements. C'est l'occasion de mieux comprendre cette période avec un peu de recul. Les thématiques abordées concernent le monde jusqu'en 1939, la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide et le communisme, les Décolonisations, le Moyen-Orient, les Droits de l'homme. Il s'agit essentiellement de photos, de vidéos argumentées de légendes. Les documents liés permettent d'accéder au texte pour approfondir le sujet.


histoir1   histoir2

Les clés pour le XXIème siècle sont un moteur de recherche dédié à notre siècle. Le consultant peut rechercher les événements d'une année, d'un mois, d'un jour en particulier, d'un continent, d'un pays ou directement saisir une recherche en texte intégral. Ce module va de 1989 jusqu'à 2007.

histoir3


Dossiers d'initiation, Journal des Français, Sport

Dossiers d'initiation
Les dossiers d'initiation présents dans Universalis 2009 sont en fait une façon rapide et pragmatique de faire le tour d'un sujet et d'en comprendre les enjeux. Les thématiques sont plutôt passionnantes, Culture et  civilisations, Histoire contemporaine, Invention et technologies, Biologie et médecine, Environnement. A titre d'exemple, si l'on choisit les Invention et technologies et la sous-thématique du pétrole on sait en quelques minutes, l'essentiel sur la question. L'histoire du pétrole, le rôle géopolitique et stratégique du pétrole, l'exploitation du pétrole, le pétrole de demain.

dossinit1   dossinit2



Journal des Français

Il démarre en 987, date de la création du Royaume de France jusqu'à aujourd’hui (du Xème au XXIème siècle). Au total, c'est plus de 1000 ans d’histoire et de vie quotidienne racontés au jour le jour… Toutes les dates clés à connaître sont là ! C'est le compagnon idéal des collégiens et des lycéens. Au programme, du texte synthétique, des dates, des périodes à connaître !

jdf1   jdf2


Sport
Le Sport est devenu une véritable institution. Voici pourquoi les grands événements sportifs et leur histoire sont ici résumés. Plus de 200 textes, 470 biographies, 200 médias sur le sujet et même 4 tableaux chronologiques. Les sous-thématiques sont les Jeux Olympiques (été et hiver), Coupe du monde de football et rugby, le Tour de France cycliste et les Championnats du monde de F1.


sport2   sport3


Dictionnaire, Dossiers personnels, DVD@Web et Auteurs

Dictionnaire
Avec ses 122 000 entrées et 180 000 définitions, le dico de l'encyclopédie Universalis 14 est relativement complet. C'est un outil d'appoint qui ne remplacera jamais un Robert ou un Larousse (consulter notre test de 4 dictionnaires) mais il remplit sa mission : fournir une définition courte et accessible.  En plus des noms communs, n'hésitez pas à effectuer des recherches sur les formes grammaticales, déclinaisons et expressions courantes formées autour du mot (à bon escient, assurance-maladie, franco-moldave…).  Seul reproche, on ne retrouve pas les conjugaisons des verbes, comme on peut en trouver, par exemple, dans le Grand Robert électronique.

dico1   dico2



Barre d'outils

Vous remarquerez à l'usage que tous les articles de l'encyclopédie comportent en pied de page une barre d'outils. Celle-ci permet d'imprimer un document, de zoomer et de réduire une photo, de revenir en arrière autant de fois que nécessaire avec l'historique,  de grossir ou diminuer la police de caractère et d'ajouter un élément à vos dossiers personnels.

outils001



Dossiers personnels

Ces dossiers sont l'équivalent de votre répertoire "Mes Documents". Toutes les actions son possibles, créer, supprimer et renommer un dossier, afficher les articles archivés, ajouter des notes personnelles. C'est l'outil idéal pour réaliser un exposé ou effectuer jour après jour une recherche de fond sur un sujet précis.

barreoutil2



DVD@Web

C'est la partie "online" pour Universalis 2009. On y trouve des liens Internet, des articles supplémentaires récents, des dossiers d'archives sur tous les thèmes (Histoire, Portraits, Patrimoine mondial de l'humanité…). Tous les navigateurs Web sont acceptés sur le portail universalis.

dvdweb   dvdweb2



Les auteurs

L'encyclopédie a été menée durant une année par une communauté de plus de 7 000 auteurs de tout premier plan et en activité professionnelle. Ce sont des contributions d'enseignants, de spécialistes, de personnalités du monde culturel… Il suffit de cliquer sur un auteur de la liste pour avoir la liste des articles auxquels il a contribué,  ainsi que son parcours et sa fonction.

auteurs1   auteurs3


Conclusion

L'encyclopédie Universalis 2009 est excellente avec une très forte valeur ajoutée pour le contenu texte. Les documents sont fouillés, denses, techniques mais restent finalement toujours accessibles. Le contenu multimédia a fortement progressé. Si on pouvait dire quelques années en arrière que les encyclopédies Microsoft Encarta ou Hachette multimédia  étaient plus multimédia, c'est aussi le cas avec cette version 2009. Dans la nouvelle édition, on retrouve des peintures d'artistes, des photos, des vidéos d'archives, des schémas animés, des tableaux statistiques, un redoutable atlas, une chronologie qui fait défiler toute l'histoire de l'humanité sous vos yeux…

Le moteur de recherche est extrêmement puissant. L'utilisateur qui réalise une recherche peut exploiter à loisir la recherche libre ou la recherche avancée. De nombreux opérateurs permettent de peaufiner la recherche (et, ou, sauf, *, ?, (), ""). On reprochera toutefois à ce moteur sont intransigeance avec les fautes de frappe. Il n'y a hélas pas de fonction de correction automatique lors de la frappe.

L'ergonomie du logiciel est réussie. On consulte les articles, on revient en arrière grâce à l'historique, les impressions de documents ou d'images sont possibles, le zoom et la réduction s'exercent sur le texte ou les photos… Le consultant peut même créer ses dossiers personnels, lieux où il intégrera toutes ses recherches. Il est par contre impossible d'exporter des photos, sauf si vous réalisez des captures avec un logiciel tiers !

Comme nous l'avons précisé plus haut Universalis 2009 (ou Universalis 14) est proposé à 139 € ou pour les utilisateurs qui effectuent la mise à jour à 69 €. Le coût peut certes paraître élevé par rapport à la concurrence d'autant que l'actualisation de l'encyclopédie via Internet n'est pas possible. Ce qui est comparativement le cas pour Microsoft Encarta 2009, par exemple. Mais, il faut se consoler en se disant que les articles sont exhaustifs, très bien ficelés, que la bibliothèque multimédia est visuellement réussie et enfin que l'on tient entre les mains un DVD pour lequel la plupart des données proposées sont pérennes, intemporelles et encyclopédiques.

BOITIER DVD 2009 V 14


+ Les plus
  • Exhaustivité et qualité des articles
  • Haute qualité des contenus multimédias (audio, photo, vidéo, chronologie)
  • Moteur de recherche très poussé
  • Fonction historique pratique
  • Création de dossiers personnels
  • Excellent rapport qualité/prix
- Les moins
  • Module de recherche intransigeant avec l'orthographe
  • Pas de Mise à jour Internet, DVD@Web uniquement
  • Dictionnaire pratique mais pas de conjugaison
  • Impossible d'exporter les photos


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
velo38 Hors ligne Héroïque avatar 772 points
Le #386341
Bof, bof, J'avais ete tres decu par l'encyclopédie Universalis 2008 qui est deja tres cher vis a vis de ce que on peut trouver sur le net comme Wikipedia. Les cartes n'etaient egalement pas terribles.
On peut esperer que la version 2009 est mieux mais vaut-elle le coup ?

Un sujet parmi d'autres montrant la faiblesse de cette encyclo : l'esclavage dans le monde, eh bien il n'y a presque rien dans cette encylopedie. Pour celle-ci l'esclavage avec les occidentaux... alors que les grecques, les romains et surtout les pays arabes ont beaucoup developpe l'esclavage en leur temps (parfois meme plus que les occidentaux). Mais rien dans l'encyclo.

Autre point super penible de l'encyclopédie Universalis. La version 2008 exige qu'on remette le dvd d'origine tous les 45 jours dans le lecteur... ce que j'ai fait au debut. maintenant je trouve cas tres penible, faut retrouver le disque, l'inserer, etc... bref par flemme je prefere aller sur le net pour trouver des infos. Par ailleurs, depuis son installation j'ai une erreur systematique au boot de windows. Il parait que c'est lie a la protection particuliere de ce soft. Des softs 10 fois plus cher n'ont meme pas ce type protection. Une vrai paranoia.

.







Tilt56 Hors ligne Vénéré avatar 2862 points
Le #386401
Très bonne encyclopédie mais deux points sont à souligner : le dictionnaire n'est accessible que programme lancé (avant il était utilisable grâce à un bouton externe) et la mise à jour WEB n'est pas suivie depuis trois mois (dossier du mois actuel : date d'octobre 200<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />.
Dommage !
jym35 Hors ligne Héroïque avatar 869 points
Le #386461
J'ai les mêmes réactions plutôt négatives que Velo38. Le système qui consiste à non seulement devoir s'enregistrer par mel, mais à envoyer par courrier la demande de clé matérielle est disproportionnée. On me l'a offerte à Noël, mais je ne l'aurais pas achetée : les cartes sont à mille lieues de google earth, et des articles dans ma spécialité datent carrément de la première édition papier que j'ai encore - de 1968 donc !...
Digital Fury Hors ligne Héroïque avatar 772 points
Le #388031
Ayant été moi-même client de ce produit dans le passé (version 2004 de mémoire), j'ai eu l'ocassion de tester la mouture 2009 chez un copain.

Je ne vois absolument aucun intérêt à cette encyclopédie.

Wikipedia.org est *très* largement supérieur en contenu - qualité et quantité (du moins en Anglais je l'admet, c'est moins le cas en Français), en clarté de présentation et surtout n'a pas ce système paranoïaque (et franchement dément) de protection.

Je n'en suis pas certain, mais je suspecte qu'ils continuent à vous envoyer (sans le demander), les versions suivantes par courrier et qu'ensuite ils relancent 10x pour le paiement alors que vous n'avez rien demandé =>direction poubelle.

Plutôt que d'acheter ce type de produit, qui ne vit plus avec son temps (et très cher en plus), participer comme moi à tous les ans à la campagne de dons de Wikipedia.org et vous pouvez trouver d'excellentes ressources pour compléter comme Google Earth, le "World Factbook" de la CIA et des tonnes de dictionnaires en ligne.

Si "le savoir est une arme", alors cette encyclopédie est un boulet.
text2texte Hors ligne Vénéré avatar 2579 points
Le #419141
En partant, il y a une raison pour laquelle je ne l'achèterai pas : l'obligation de remettre le disque tous les 45 jours dans le lecteur. Quand tu as installé ton encyclopédie sur un portable, c'est toujours quand tu es en déplacement qu'il te demande le disque d'authentification. Et quand tu es en voyage, tu n'as pas envie d'emporter toute ta batterie de CR-Rom ou de DVD. C'est le même problème avec tous les dictionnaires Le Robert. Leur crainte du piratage n'est pas mon problème, et je n'ai pas à être pénalisé pour ça. Cette obligation est une limitation intolérable du droit d'utilisation d'un logiciel qu'on achète déjà assez cher.
Donc, vive Wikipedia!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar