Test Prince of Persia : Rival Swords

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Prince of Persia sur Wii : vidéo (120x120)

Prince of Persia est devenu au fil du temps une série emblématique des jeux vidéo. Il revient cette fois-ci sur la Wii, pour le plaisir des fans et pour tous ceux qui le découvrent. Adaptation du titre "Les deux royaumes", ce Rival Swords est un bonheur de jouabilité. Vous aimez les acrobaties et manipuler à tour de poignet la télécommande ? Vous allez être servi. Le titre est tout bonnement passionnant et ne souffre que de peu de défaut. C'est un régal du début à la fin !

Une version jumelle mais next-gen

Vous avez déjà joué à Prince of Persia : les deux royaumes sur Gamecube ' Alors quelque part vous avez aussi joué à ce Rival Swords. Dommage d'ailleurs que nous n'ayons pas le test du premier en base, nous aurions pu purement et simplement faire un copier-coller et y apporter une ou deux modifications. Mais puisque ce jeu fut un énorme plaisir, l'écrire en sera sûrement un aussi (mais si le copier-coller aurait pu nous permettre de jouer encore et encore...) Alors forcément, ceux qui connaissent déjà l'aventure n'auront sans doute pas grand chose à apprendre de ce titre mise à part peut être le comportement du couple Nunchuck / Wiimote. Mais puisqu'il est impensable de vous fournir un test vous disant "C'est le même, on lui met 10", faisons comme si vous découvriez complètement le titre. Vos paupières sont lourdes, vous oubliez Prince of Persia : les deux royaumes, et c'est avec un regard presque neuf que vous découvrez ce Rival Swords !
 

Prince of Persia Rival Swords. jpg (1) Prince of Persia Rival Swords. jpg (2)
 
Le début du jeu, c'est un peu comme si vous ouvriez un roman. Une délicate voix off vous narre une histoire, la vôtre bientôt. Le Prince de Perse revient à Babylone après de nombreuses aventures qui ont durci ses traits, son caractère, ses muscles... La vie n'a pas été toujours simple pour ce héros, il suffit de se remémorer les jeux précédents qui l'ont emmenés dans des situations plus que critiques. Mais voilà, alors qu'il pense rentrer et trouver un peu de repos en compagnie de Kaileena, Impératrice du temps, il découvre une Babylone dévastée, sous l'emprise d'ennemis qui tuent et détruisent à tour de bras. Le bateau est attaqué et Kaileena est enlevée par le Vizir... Envolé le repos salutaire, le prince part à la recherche de l'Impératrice. C'est donc de cette façon que vous entrez dans le jeu.
 

 Prince of Persia Rival Swords. jpg (4) Prince of Persia Rival Swords. jpg (3)

Vos premiers pas dans les rues dévastées vous serviront de didacticiel pour apprendre à maîtriser la télécommande et le nunchuck. La prise en main est réellement simple et les mouvements très précis. Très vite, vous manierez les deux avec dextérité. Quant à la caméra, si elle péchait un peu sur la Gamecube, elle ne fait pas vraiment mieux ici. Deux possibilités s'offrent à vous pour la faire bouger, l'inclinaison gauche droite de la télécommande ou ses touches directionnelles... La première solution semble la plus adaptée, mais les vieux réflexes veulent toujours que ce soit vers les touches que nous nous tournions... Vous aurez donc de nombreuses fois à la repositionner, même si le jeu vous simplifie énormément la vie en cous de partie.



Le prince est funambule et combattant

Prince of Persia est connu pour être un jeu de plateforme où vous passez votre temps à trouver votre chemin en courant sur des murs ou en vous balançant sur des poutres... Rival Swords ne pouvait échapper à la règle sans dénaturer totalement l'esprit du jeu. Vous allez donc avoir continuellement l'impression de voler, d'être léger comme une plume et agile... On comprend pourquoi le prince soit aussi musclé (d'ailleurs preuve que les graphismes sont travaillés, on distingue très nettement la tablette de chocolat et les pectoraux du héros en plein effort...).

Prince of Persia Rival Swords. jpg (5)  Prince of Persia Rival Swords. jpg (8)

Tout au long du jeu vous n'aurez strictement aucun répit. Là il faudra vous accrocher, ici faire une double pirouette, là courir à l'horizontal sur un mur... Il ne sera pas toujours évident de trouver votre chemin mais le jeu vous aide vraiment à ce que vous perdiez le moins de temps possible pour ne pas casser votre rythme. Aussi, il affichera très clairement les mouvements à effectuer une fois que votre héros sera arrivé sur une plateforme, soit il vous offrira une vue d'ensemble pour envisager aussi la présence de vos ennemis, ou bien encore il tournera automatiquement la caméra du côté où vous devrez aller. Dans ce cas là, ne soyez pas têtu, si la caméra indique la gauche, pas la peine de s'acharner à vouloir aller à droite, ça ne sert à rien...

 Prince of Persia Rival Swords. jpg (7)  Prince of Persia Rival Swords. jpg (6)

Si l'agilité est un des points forts du prince, le combat l'est également. Face à vos ennemis, le jeu vous indiquera de temps en temps quels coups réaliser. L'attaque furtive, ou sournoise, vous mettra dans la meilleure position pour commencer à achever votre adversaire. Ensuite, il suffira d'agiter la télécommande pour donner des coups, la dague ou le sabre à la main. Aucun combos n'a été enlevé de la version Gamecube, vous retrouverez les mêmes coups, mais cette fois à réaliser avec autre chose qu'une manette classique. Les informations communiquées en cours de partie seront les bienvenues. Si vous souhaitez connaître tous les mouvements et les coups, vous pourrez toujours vous référez au menu du jeu, ce qui interrompt le combat, ou placer sous vos yeux le manuel du jeu... Est-ce vraiment utile de bûcher ces coups, dans la mesure où il suffit parfois d'agiter aveuglément la télécommande pour réaliser une attaque fatale ' Celles-ci se présenteront d'ailleurs comme une scène de Matrix, au ralenti pour rendre plus d'effet...



Le côté obscur de la force

Mais Rival Swords n'est pas qu'une succession d'épreuves de voltige, ni même de combat contre les ennemis. Au moment où Kaileena se fait assassiner sous ses yeux, le prince est contaminé par les sable du temps... Résultat, par intermittence, le prince se transforme en prince noir et voit sa personnalité et ses facultés changées. Dans ces moments là, le titre vous offre une nouvelle perspective de gameplay, une autre façon d'envisager votre partie... Voilà donc un autre aspect de la vie du prince. Il devra se battre contre lui-même pour essayer de trouver un peu de paix...

 Prince of Persia Rival Swords. jpg (10) Prince of Persia Rival Swords. jpg (9)

Le jeu dispose de ce gros avantage de vous permettre de vivre simultanément deux expériences de jeu. Les qualités du prince, au bout du sixième épisodes sur console de salon et PC, on commence à les connaître sur le bout des doigts. Aussi, l'apparition du prince noir vous apporte un souffle de nouveauté qui s'avère relativement le bienvenue. Avec lui, vous aurez droit à de nouvelles armes, comme la chaîne qui se révélera aussi utile en combat que dans les cabrioles, et de nouveaux coups. Le temps d'un instant, vous voilà plus puissant, plus rapide et plus agile aussi. Vous vous plairez à user de votre nouvelle force mais attention, vous aurez vite fait de le remarquer, elle n'est que trop éphémère...

 Prince of Persia Rival Swords. jpg (12) Prince of Persia Rival Swords. jpg (11)

Et en effet, en tant que prince noir, vous devrez toujours être la recherche de sable, d'où l'importance de casser les paniers et autres vases que vous trouverez sur votre passage. Car c'est la seule façon pour vous de garder votre vie stable. Vous le remarquerez très vite, quand le prince noir prend le dessus sur vous, votre vie diminue à une vitesse folle. Et ne croyez pas que c'est pour vous faire revenir à votre forme initiale. C'est la mort pure et simple qui vous attend. Voilà donc une autre forme de pression que vous devrez gérer, en plus d'éliminer vos ennemis et de ne pas tomber au cours de vos différentes escalades. Cette phase viendra pimenter un peu plus ce jeu d'action qui vraiment ne vous laissera que peu de répit. Autre phase différente de gameplay, les courses de char. Là aussi de nouvelles sensations vous attendent. Attendez-vous vraiment à vivre toute cette aventure à fond !



Conclusion

princePrince of Persia : Rival Swords est un jeu vraiment complet qui ravira tous les amateurs d'action et de la série. Certes, si pour la nouveauté il faudra repasser, l'adaptation Wii lui confère un côté nettement plus dynamique. Secouer sa télécommande est un peu plus "sportif" que de presser de simples touches... Ajoutez à ceci une action sans bornes, des niveaux qui défilent encore et encore... Vous serez tout simplement emporté par ce titre. Rares sont les jeux à susciter autant d'enthousiasme. Que vous soyez fans de la série ou étranger au prince, vous ne regretterez certainement pas votre achat. Le titre vous promet un vrai bon moment de jeu.

 



+ Les plus
  • La facilité de prise en main
  • Les graphismes et la bande son qui vous plongent vraiment dans l'ambiance
  • La multitude des acrobaties
  • La variété des niveaux
- Les moins
  • Adaptation pure et simple des Deux Royaumes : les vrais fans de la série seront déçus par le manque de nouveautés

Notes

  • Graphisme On l'attendait un peu sur ce point et le jeu est à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer sur la Wii. Les environnements, les palais et les différents lieux de la ville sont très bien rendus. Visuellement, le jeu est techniquement bien réalisé. Jamais vous n'aurez l'impression de déjà vu. Tous les niveaux sont différents et ce malgré leur nombre.
    8/10
  • Bande son Comme pour les graphismes, ils contribuent largement à vous plonger dans l'univers de ce nouveau volet. Vous n'avez plus qu'à fermer les rideaux et ne faire plus qu'un avec le jeu. Des voix off vous accompagneront pendant votre aventure, une charmante voix vous raconte même l'histoire du jeu comme s'il s'agissait d'un roman. Rien ne vous agressera jamais, chaque élément sonore sait rester à sa place. Les voix off ne braillent pas, les thèmes musicaux souvent typés orientaux se font présents en douceur pour s'effacer complètement pendant certaines phases d'action.
    10/10
  • Jouabilité Vos premiers pas dans l'aventure vous serviront de mini didacticiel pour vous familiariser avec le maniement du Nunchuck et de la Wiimote réunis. Le couple ne vous fait jamais défaut dans les acrobaties, tout est extrêmement précis. C'est un régal pour un jeu où vous n'avez quasiment que des acrobaties à réaliser. Quant aux différents combos, la technique est assez simple. Un petit tour dans le menu pour assimiler tous les mouvements ne sera pas inutile. Ensuite, vos combats seront des parties de plaisir, pas toujours évidentes. Avec les deux personnages, vous aurez en plus deux manières différentes de combat... Histoire de varier les plaisirs.
    8/10
  • Durée de vie Elle se révèle assez correcte pour ce type de jeu. Comme il est impossible que vous vous lassiez, vous aurez l'impression d'en venir vite à bout. Toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement.
    8/10
  • Scénario Le prince de Perse revient à Babylone pour mettre en sécurité Kaileena, l'impératrice du temps. Mais la ville est complètement dévastée à son arrivée et la jeune femme se fait kidnapper. On ne vous en dit pas plus, mais le scénario est bien mené et nous donne vraiment envie d'aller toujours plus loin dans l'aventure.
    8/10
  • Note générale C'est un plaisir du début à la fin. L'adaptation sur la Wii et la compatibilité du couple Wiimote Nunchuck est un régal. Vous allez jongler avec les acrobaties et les phases de combats, dans un environnement délicieux pour les yeux et les oreilles. Rival Swords est un incontournable du catalogue de la Wii. Ceux qui ne connaissent pas prendront sans doute plus de plaisir à jouer que les fans de la série qui ne verront là pas grand chose de nouveau, adaptation oblige. Mais la qualité du titre est indéniable.
    9/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Prince of Persia : Les Sables Oubliés
    Reprise par Ubisoft, la licence Prince of Persia a connu ces dernières années des hauts et des bas. Quelque peu décevant d’un point de vue conceptuel, le dernier opus en date avait originellement pour objectif de marquer une nouvelle ...
  • Test Prince of Persia The Fallen King
    Le Prince de Perse n'œuvre pas uniquement sur consoles de salon ou PC. Il est aussi de tradition de voir un épisode dédié à la Nintendo DS sortir simultanément. Les nouvelles aventure du prince ne dérogent pas à la règle et c'est ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire