Test Pro Cycling Manager Tour de France 2008

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test pro cycling manager 2008 image presentation

A l'heure où la grande boucle a repris ses droits sur le peloton et que les étapes de plaines succèdent à celles de haute montagne, Cyanide et Focus Home Interactive nous offrent le loisir de prendre les rênes d'une équipe de cyclistes pour la conduire au sommet de la pyramide comme à l'accoutumée. Et plutôt que de brailler devant son écran de télé sans effet notable autre que l'irritation du voisin, on va enfin pouvoir voir un coureur français l'emporter à la régulière...

Introduction

Tel le jeu de sport typique ou bien le jeu de gestion sportive tout aussi typique, Pro Cycling Manager nous revient dans son habillage 2008. L'allusion au fait que ce volet est un toilettage étant à peine exagérée, cette sortie nous offre donc de nouveau la possibilité d'endosser le rôle d'un manager d'une équipe cycliste professionnelle pour lui faire parcourir son petit bout de chemin à travers les méandres des courses internationales. Rendons d'ailleurs grâce aux fournisseurs de ce jeu qui, n'ayant aucune concurrence, sont les seuls à s'entêter sur le sujet.


test pro cycling manager 2008 image (1)     test pro cycling manager 2008 image (2)

Alors quoi de neuf dans ce volet 2008 nous demanderez-vous? Et bien comme toute nouvelle mouture qui se respecte, la base de donnée a été mise à jour, le nombre de courses a été révisé tout autant que le nombre d'équipes ou de coureurs, la gestion a été affinée par plusieurs paramètres et la petite nouveauté du jour se focalise sur la possibilité de pratiquer le cyclisme sur piste à travers trois épreuves. Peu de choses aurez-vous donc tendance à penser. Ce n'est pas forcément faux mais s'arrêter à cette réflexion serait fort réducteur.


Y'a du boulot

Puisque tout le monde n'a pas forcément joué aux précédents volets, plus qu'une liste recensant simplement les ajouts de cet opus, il nous faut faire un vrai tour du propriétaire pour en apprécier les qualités nombreuses. Commençons donc par la manière dont se déroule le jeu et les paramètres à prendre en compte. En fait, ce jeu s'articule avant tout, jeu de management oblige, autour du mode carrière. Dans ce mode, charge à vous de prendre en main une équipe de joyeux drilles prêts à parcourir les chemins les plus escarpés de la planète pour recueillir la gloire et les honneurs.


test pro cycling manager 2008 image (3)     test pro cycling manager 2008 image (4)

Ici, votre rôle est réellement multiple. Pour commencer, il vous est attribué la lourde tache de la gestion de votre effectif, ce qui signifie enrôler, débaucher, prolonger ou licencier des coureurs à la seule force de votre persuasion immense, tout autant que votre carnet de chèques. Ensuite, il vous est dévolu le rôle de décider à quelles courses participer, quels coureurs y engager, à quel stage d'entrainement ou de loisir vous allez assigner vos chérubins ou encore quel type d'entrainement vous souhaitez les voir réaliser.


test pro cycling manager 2008 image (5)     test pro cycling manager 2008 image (6)

Puis, vient le temps de la gestion du porte monnaie avec les objectifs de votre équipe qui sont en fait ceux de votre sponsor principal, mais aussi avec le réajustement de certains salaires, l'enrôlement de préparateurs physiques, de médecins ou bien encore de scouts partant chercher la perle rare de demain. C'est donc une foultitude de paramètre qu'il vous faut appréhender et d'ailleurs tous ne sont pas cités dans cette page tant ils sont nombreux. On parle donc bien dans le cas présent de simulation de management.


test pro cycling manager 2008 image (7)     test pro cycling manager 2008 image (8)




L’omnipotence en 3 leçons

Puis vient la partie plus gameplay de Pro cycling manager qu'il nous faut aborder. Bien sûr, on ne va pas vous faire quinze ligne sur la manière d'aller et venir dans les menus mais force est de constater que la navigation est vraiment intuitive et naturelle. Seules quelques petites piailleries sont à noter comme le fait de devoir cliquer sur le nom d'un coureur pour avoir sa fiche plutôt que sur sa case ou quelques bêtises du genre, au final bien anodines. Mais la partie gameplay repose avant tout sur le déroulement des courses.


test pro cycling manager 2008 image (9)     test pro cycling manager 2008 image (10)

Alors c'est sûr que si vous ne vous mettez jamais dans la peau du directeur sportif qui drive ses coureurs durant une épreuve et que vous vous contentez de "simuler" les courses, ce qui suit vous intéressera peu. Mais c'est pourtant sur cette partie que se trouve tout le sel de ce jeu. En effet, durant l'étape - que vous pourrez mettre en pause à tout moment pour prendre certaines décisions ou bien au contraire accélérer pour arriver plus vite à l'endroit où vous avez planifié une attaque - les actions disponibles pour chaque coureur sont nombreuses.


test pro cycling manager 2008 image (11)     test pro cycling manager 2008 image (12)

Attaquer évidemment, accélérer pour soutenir son leader ou bien ralentir pour protéger une échappée, ravitailler en eau ou en sel son péquin pour ne pas qu'il meure après trop d'efforts font partie de la panoplie du parfait tyran que vous vous faites un plaisir de revêtir. Cet aspect donne donc un rythme très intéressant à chaque course ou étape et permet de mener ses hommes un peu comme l'on souhaite le faire. Il faut ajouter à cette partie vivante l'ajout des courses sur piste qui, si elles présentent peu d'intérêt dans la durée, permettent au moins de chausser la tunique et de faire quelques tours de Keirin dans la plus pure tradition du genre.


test pro cycling manager 2008 image (13)     test pro cycling manager 2008 image (14)




Le saut de chaine

Coté technique par contre, c'est moins l'extase que sur les deux premiers plans qui appellent, avouons le dès maintenant, bien moins de réticences de notre part. Pour commencer par un bout puisqu'il le faut bien, attaquons donc le volet graphique, part Ô combien importante pour que le management ne soit pas simplement l'alignement de lignes de statistiques rébarbatives. La présentation générale du soft est somme toute pas mal réalisée. Les menus sont clairs et aérés. Les données sont fort accessibles grâce à cette mise en forme de bon ton.


test pro cycling manager 2008 image (15)     test pro cycling manager 2008 image (16)

Mais par contre, dès que l'on commence à toucher à la modélisation des coureurs, à celle des paysages, de la foule ou bien même des bâtiments, la satisfaction n'est plus de mise. Certes, des efforts ont été faits pour que la version 2008 soit supérieure à sa devancière de 2007 mais ce n'est toujours pas convaincant. Vous nous direz que s'agissant d'un jeu de gestion, ceci ne figure pas un point essentiel du jeu. C'est vrai, mais après tout pourquoi ne pas demander le beurre et l'argent du beurre.


test pro cycling manager 2008 image (17)     test pro cycling manager 2008 image (18)

L'ensemble graphique des parties courses est donc très moyen malgré un meilleur éclairage et une remise à niveau de certaines textures. En tous les cas c'est loin de nous convenir. La bande son pour sa part est un cran en dessous de la partie graphique, tant dans la zone commentaires que dans celle des musiques. Toutes deux sont peu agréables à l'oreille. Les musiques sont lancinantes et pas toujours adaptées mais on peut faire tout à fait le même commentaire au sujet des gesticulations buccales du commentateur de service manifestement hors de forme.


test pro cycling manager 2008 image (19)     test pro cycling manager 2008 image (20)




Conclusion

Amélioré selon toute évidence, le produit demeure le meilleur jeu de gestion de courses cycliste présent sur la place publique. En même temps il n'a pas de mal, la concurrence étant réduite à une équipe de coureurs dopés donc absente. D'ailleurs, en parlant de dopage, on pourra toujours regretter de ne pas avoir réussi à engager un docteur Mabuse quelconque pour pouvoir un peu booster nos coureurs à l'aide de plantes médicinales ou autres décoctions magiques et bien sûr passant entre les mailles des autorités sanitaires. Car au moins cela aurait poussé un peu plus loin le réalisme.


test pro cycling manager 2008 image (21)     test pro cycling manager 2008 image (22)

Au delà de ces digressions sulfureuses, il faut reconnaitre à ce jeu des qualités que bien d'autres pourraient lui envier à savoir une exhaustivité relative tout à fait acceptable, un intérêt manifeste et une complexité des taches parfaitement adaptée aux vicissitudes de la vie d'un manager d'équipe et une palette de fonctions abordées allant au delà du minimum que l'on était en droit d'attendre. Mais son principal défaut reste malgré tout le fait qu'il semble parfois s'agir plus d'une mise à jour légèrement améliorée que d'une véritable nouvelle sortie. Il en va souvent ainsi des séries annuelles, quelque soit le type de jeu qu'il concerne.

test pro cycling manager 2008 image (23)     test pro cycling manager 2008 image (26)

Pro Cycling Manager Tour de France 2008 est disponible à partir de 34,99 €




+ Les plus
  • Complet
  • Cohérent
  • Prenant
- Les moins
  • Pas nécessaire si on possède le 2007
  • Graphismes et bande son en dessous des espérances

Notes

  • Graphisme Pas mauvais pour un jeu de gestion ils demeurent toutefois nettement en retrait par rapport à d'autres softs appartenant à la même catégorie. On ne peut comparer que ce qui est comparable ? Oui mais non, pas toujours. Ce qui signifie que si l'on comprend que ce point ne soit pas la pierre angulaire de sa réussite, ça n'empêche que s'il avait été encore plus réussi sur cet aspect on ne lui en aurait pas voulu...
    5/10
  • Bande son Agaçante ou irritante, charge à vous de choisir votre adjectif, elle donne vraiment envie de couper le son d'autant qu'il est inutile d'entendre les commentaires pour savoir qu'il y a une échappée ou avoir connaissance d'un quelconque événement.
    4/10
  • Jouabilité Ce jeu est d'une intuitivité étonnante. Au delà des premières heures où les novices risquent d'avoir la tête qui part dans tous les sens, on parvient à gérer énormément de paramètres pour un minimum d'efforts. En plus la finesse des interventions permet de vraiment moduler énormément son impact sur le déroulement de sa propre carrière. Par contre l'IA n'est pas toujours efficace mais ne gâche pas notre plaisir.
    8/10
  • Durée de vie Beaucoup de courses (180 jouables en temps réel), 65 équipes officielles et plus de 1600 cyclistes devraient vous permettre de tenir suffisamment de temps pour sécher les heures de niaiseries qui vont passer à la télé dans les prochaines semaines. En plus, un mode online vous est proposé pour plus de fun à plusieurs.
    8/10
  • Note générale Intrinsèquement, Pro Cycling Manager 2008 est un soft qui renferme énormément de contenu et de qualités. Même le relatif échec de la partie réalisation technique n'arrive pas à atténuer complètement ce jugement. Mais c'est probablement par manque de concurrence et du fait qu'il ne fait que reprendre ce qui avait marché pour tenter de l'améliorer que le produit ne progresse pas plus. Un bon jeu en somme, mais qui ne mérite l'achat que si vous ne possédiez pas le précédent ou si vous êtes fan absolu de cyclisme.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Pro Cycling Manager saison 2009
    Arrivant en même temps que l'été, le nouvel opus de Pro Cycling Manager voit son itération version 2009 déferler sur nos machines depuis quelques semaines. Du moins, ceci est le rêve des éditeurs et développeurs à savoir Focus ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire