Test Rainbow Six Vegas

Le par Thibaud H.  |  0 commentaire(s)
Article n° 294 - Test : Rainbow Six Vegas (120*120)

Après une sortie retentissante sur Xbox 360, Rainbow Six Vegas frôle nos machines de courses PC dans le but de nous réchauffer à grands coups de fusillades et d'action poignantes dans les innombrables casinos de Las Vegas. Un portage pour le moins réussi, attention tout de même à surveiller de près la configuration recommandée pour en profiter pleinement.

Présentation

Après un Rainbow Six : Lockdown plus qu'infecte, il fallait un revirement radical pour l'équipe Ubisoft en charge du projet pour réanimer la série très connue pour son aspect tactique dans le domaine des FPS. Ubisoft semble l'avoir compris et lâche tous les repères acquis précèdemment pour nous faire découvrir le nouveau blason de la série intitulé Rainbow Six : Vegas. Délaissant le chemin tactique, Ubisoft s'inspire d'un Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter (GRAW) en terme de gameplay, oubliant toute l'historique de la série dont les fans de la première heure étaient devenus accrocs au sens tactique proposé par un Rogue Spear ou un Raven Shield.



Rainbow Six Vegas fait donc peau neuve avec un gameplay et un univers bien différent. On quittera enfin les classiques terrains de guerilla pour mettre tout notre savoir tactique dans le décor pétillant et glamour de Las Vegas. Votre équipe, composée de trois hommes de choc, aura la lourde tâche de traquer les terroristes à travers un panel de mission qui suivront un véritable scénario. Plus que deux hommes à gérer pendant les missions, des terroristes par centaines, un décor fashion ; beaucoup d'entre nous grincent des dents à l'idée d'un Rainbow Six orienté plus grand public. Heureusement, la transition risque de plaire même aux fervants défenseurs de la série.


Feu à volonté !

Tout commence avec une première mission en guise de mise en bouche dans des ruelles étroites du Mexique. Sous un chaud soleil, vous voilà aux commandes de Logan, un homme des forces spéciales pour qui les mots infiltration et neutralisation n'ont plus aucun secret. Après quelques brefs échanges diplomatiques entre les terroristes et votre MP5N, deux amis vous rejoindront prêt à mourrir pour la cause. Malheureusement pour eux, le chef de l'opposition Irina leur réservera un traitement de faveur vous obligeant à évacuer d'urgence pour une mission bien plus dangereuse située en plein coeur de Las Vegas. 


Un petit échauffement avec sa premère mission

Lors du survol rapide de Las Vegas, on peut dire que les développeurs ont fourni un travail impressionant à remodeliser la ville. Mon pilote me signale la bonne arrivée à destination et m'indique de surélever la tablette afin de faire une descente en rappel. Une fois en bas, deux remplaçants attribués d'office me rejoignent pour calmer le jeu dans les rues de Las Vegas. Le décor est planté, des centaines de voitures se sont arrétés sur la route et les terroristes envoient les premieres bastos en ma direction. Ni une ni deux, j'ordonne à mes coéquipiers de se placer près d'une voiture en la pointant du viseur et en appuyant sur espace. Plus de schémas tactique comme dans les vieux Rainbow Six, ici les balles fusent et il va nous falloir réagir au quart de tour. Premier constat agréable, mes partenaires possèdent une intelligence artificielle digne de ce nom. Ils se séparent à chaque extrémité de la voiture pour en sécuriser le périmètre.


Pour une visite mouvementée à Las Vegas

Lors de cette scène, l'ambiance est oppressante. Les portières de voitures dégagent sous la pression des balles, le sang gicle sur les rétros, effectivement on est loin des premiers opus mais quel plaisir ! On a tout simplement l'impression de revivre le grand frisson lorsque Robert de Niro sort de la banque dans le film Heat à la différence près qu'ici on joue les flics. Un simple clic de souris nous permet de nous mettre à couvert à la manière d'un Gears of War sur X360. Lorsqu'on se sert de ce mode, notre personnage est visible en vue extérieure et un viseur apparait au dessus de l'obstacle nous proposant deux possibilités. Soit de bêtement tirer à couvert sans aucune précision en effectuant un tir de barrage ou mieux de sortir notre petite tête de poulet pour envoyer une bonne rafale bien placer. Dans les deux cas, les deux options nous seront précieuses tout du long de notre progression pour résister aux terroristes qui, à l'instar de nos compagnons, possèdent une intelligence bien vicelarde.


Aucun repos à l'horizon

Vu l'efficacité de nos soldats sous nos ordres, on aurait pu craindre un jeu bourrin sans aucune mise en avant du côté tactique de la série. Ubisoft bien que simplifiant la planification de nos actions, nous gratifie d'une touche tactique pour le moins sympathique. Les terroristes, en plus de posséder des comportements de groupe, auront un avantage numérique flagrant. Sur certaines missions, on se demande parfois s'ils ne respawn pas à la manière d'un Doom tellement leur nombre est impressionnant. Lors de confrontation directe, l'ennemi s'arrangera pour réagir rapidement et organiser sa défense au mieux. Les prises à revers sur les flancs seront légions et l'IA sera parfaitement mobile vis à vis de vos réactions. Pas moyen de se mettre à couvert et de mettre des headshots à foison. Il faudra vraiment utiliser ses petites cellules grises pour exploiter le décor à notre avantage.


La réception derrière les portes est parfois un peu brutale

A ce niveau, les game-designers de Ubisoft réalisent une production de qualité. Les cartes possèdent de nombreux chemins et de nombreux passages pour affronter au mieux les points chauds . De plus, une option bien pensée nous permet de faire des attaques coordonnées lors d'une insertion dans une pièce et le tout très facilement. Après avoir glissé votre caméra optique, une légère pression de touche pour indiquer les cibles prioritaires à vos coéquipiers et ils pourront ainsi sécuriser l'espace en connaissant le placement des troupes adverses. On constate une grande différence lorsqu'on n'utilise pas ce système où vos coéquipiers ont très peu de chance de se sortir d'un face à face. Bref, un pur moment d'adrénaline surtout lorsque la scène se passe dans le vide accroché à un grappin où l'action doit être rapide et coordonnée pour empêcher que l'otage se fasse dissoudre.


Très joli mais jouable que sur des très grosses config. Merci Ubisoft...

La pression est forte lorqu'on joue à Rainbow Six Vegas surtout avec sa réalisation léchée. Le moteur graphique Unreal Engine 3 bien que très gourmand, offre une qualité visuelle rarement atteinte. La poussière sur le sol, la gestion des éclairages, le reflet des textures, tout est magnigfiquement retranscrit. Malheureusement, pour en profiter en toute aisance il vous faudra absolument une machine plus qu'actuelle avec une carte graphique toute dernière génération. On sent qu'à ce niveau Ubisoft ne maîtrise réellement pas encore le moteur Unreal Engine 3 surtout en terme d'optimisation. On pourrait peut être penser à un portage trop rapide de la Xbox 360 sur PC ' Effectivement, avoir acheté un processeur dual core avec un carte graphique récente pour voir le jeu tourner avec seulement vingt images par seconde, c'est un peu limite... Malgré ce manque d'optimisation flagrant, Rainbow Six Vegas reste un très bon jeu à acheter pour tous les amateurs de FPS avec gestion d'escouade.


Galerie d'images


   

   

   

   



Verdict

Rainbow Six Vegas réussit son incroyable défi de simplifier grandement le jeu pour laisser place au plaisir ludique. La réalisation soignée que nous offre Ubisoft place le joueur au centre du jeu avec une immersion saisissante. Les amateurs de FPS se délecteront à avancer prudemment et choisir le meilleur chemin possible pour prendre à revers l'armée de terroriste qui vous attend en grand nombre.

Pour les fans de la première heure, malgré le fait que le jeu tourne vers un côté plus arcade et simplifié, cet opus risque de vous séduire grandement par son immersion et son aspect tactique pour le moins performant. L'intelligence artificielle de vos coéquipiers est agréable, ils se positionneront et se serviront du décor dès que l'occasion leur permettra de le faire.

Sans la mauvaise optimisation du jeu qui le rend accessible qu'aux possesseurs de machines dernier cri et une gestion des sauvegardes calamiteuses, Rainbow Six Vegas aurait pu être un jeu exceptionnel  dans le domaine des FPS tactique en cette fin d'année 2006. On comprend finalement un peu mieux pourquoi Ubisoft n'a pas voulu trop "marketisé" sa version PC dont le moteur 3D est plus que gourmand et mal optimisé...



+ Les plus
  • 100% immersif
  • Gameplay nerveux et intense
  • Interaction avec le décor
  • Visuellement très agréable
- Les moins
  • Jeu trop gourmand
  • Gestion des sauvegardes

Notes

  • Graphisme Rainbow Six Vegas nous offre un jeu de très bonne facture au niveau visuel. Les décors et les personnages sont très réussis, on trouvera juste à redire sur l'utilisation abusive de l'aspect floutté des textures qui nuit quelquefois à la visibilité globale du jeu.
    8/10
  • Bande son Une bande sonore de très grande qualité rythmant parfaitement nos déplacements. Il en va de même pour les doublages des personnages qui nous mettent dans l'ambiance et renforcent le côté immersif de cet opus.
    8/10
  • Jouabilité En terme de gameplay, malgré quelques bizarreries pour s'équiper de grenades ou dans l'utilisation d'équipement, l'ensemble est très instinctif. On pourra se servir du décor pour se protéger, faire du rappel le longs des façades de casino, bref toute la panoplie de mouvement du parfait G.I sera de la partie.
    7/10
  • Durée de vie Une durée de vie satisfaisante en mode solo mais qui pourra se prolonger grâce à son côté multijoueurs. Comme toutes les bonnes choses, on aurait aimé que la campagne solo se prolonge encore plus loin. Le mode de difficulté réaliste nous permettra de recommencer l'histoire en éprouvant toujours de très bonnes sensations.
    7/10
  • Scénario Pour la première fois dans un Rainbow Six Vegas, vous aurez le droit à un vrai scénario suivi.
    6/10
  • Note générale Oubliant le charme de ses prédécesseurs, Rainbow Six Vegas nous offre de l'action immédiate et un sens tactique simplifié. Au final, l'immersion est incroyable et les heures de jeu défilent à grande vitesse. Avec Rainbow Six Vegas, Ubisoft réussit son défi de retrouver un second souffle à une série pourtant bien entaché avec le titre Lockdown.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire