Test Rayman contre les Lapins Crétins

Le par  |  0 commentaire(s)
Article n° 295 - Test : Rayman contre les Lapins Crétins (120*120)

Les nostalgiques s'en souviendront. Rayman fut incontestablement un des meilleurs jeux de plates-forme, si ce n'est le meilleur. Et si Rayman 3 a su insuffler une bonne dose de bonne humeur et d'humour à la sauce cartoon il y a un peu plus de quatre ans, Rayman contre les Lapins Crétins a définitivement changé de ton. Complètement frappadingue, déjanté, et surréaliste, les studios Ubisoft de Montpellier ont su profiter du gameplay unique de la Wii pour renouveler le genre du jeu vidéo.

Il est bien loin le temps de Rayman 3, où ce tordu d’André (un lums rouge transformé en vilaine boule de poil noire hargneuse et hystérique) était prêt à répandre sa crétinerie sur toute la croisée des rêves. Et déjà, on pouvait découvrir les hoodlums, sbires complètement débiles au service d’André. Ou encore l’humour déjanté de Murfly, le coach de Rayman. Mais alors qu’on avait presque oublié notre petit héros, ou plutôt ce petit personnage adepte de la sieste et des mauvaises blagues (Pffff, quel exemple pour les jeunes d’aujourd’hui hein), voilà que l’équipe d’Ubisoft a certainement dû abuser des invendus de jus de prune de Rayman 3 pour nous pondre un nouvel opus carrément « barré ».


Rayman3_screen2

Dans Rayman 3, l'armée des Hoodlums était déjà bien atteinte de crétinerie aigue.


Cette fois, Rayman est en train de pique niquer tranquillement avec les bébés Globox avant de s’adonner à sa traditionnelle sieste. Sauf que là, pas de bol. Puisque quelques lapins psychotiques surprennent Rayman et l’enlèvent avec les bébés Globox avant de les jeter au cachot. Avec une petite touche de Ridley Scott, le général Rayman Maximus est jeté dans une arène pour subir une série d’épreuves à se rouler par terre. Bon, faut dire que ces lapins ne sont pas communs. Ce sont de vrais crétins, si si je vous assure.


raymanravingrab_scrn19368


Après le bourrage médiatique d’Ubisoft, on est un peu déçu de découvrir la pauvreté de l’introduction, mais aussi des vidéos qui ponctueront votre progression. Le jeu aurait mérité mieux, mais se rattrape néanmoins par une ambiance hors du commun.

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]