Test Red Dead Redemption

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Test Red Dead Redemption

Red Dead Redemption n'est pas un jeu Rockstar pour rien. L'inspiration d'un GTA transpire dans chaque coins et recoins du titre, seuls l'ambiance et le contexte historique changeant radicalement. Délaissez les voitures décapotables au profit des chevaux les plus fougueux, oubliez les marques dernier cri pour enfiler santiags et chapeau de cowboys, oubliez téléphone portable, GPS et stations de radio. Ici, vous êtes à la frontière du Mexique, à l'époque où le chemin de fer se construit peu à peu, à l'ère des voyages en diligence...

Made in Rockstar

Red Dead Redemption fait partie de ces jeux qui vous transportent vers un ailleurs, vers un univers autres que ceux qui nous sont proches, autres que ceux nous plaçant dans un conflit longuement utilisé et usé, vers quelque chose de différent. Il nous fait voyager, nous amène dans un autre imaginaire que celui de notre quotidien et ne nous propose pas une énième catastrophe. Le monde du Western n'est pas ici employé pour la première fois, mais ce n'est pas non plus un style dont usent les développeurs. Lancer Red Dead Redemption, c'est donc un peu comme une invitation au voyage qui n'est pas sans déplaire. Bien sûr, il y a Western et Western, ambiance ouest américaine et ambiance ouest américaine. Il ne suffit pas de se plonger dans une époque pour en sortir quelque chose de parfait, loin de là. Mais côté ambiance et environnement, Rockstar sait en général de quoi il parle. La réputation de l'éditeur et de ses studios est telle que l'ont peut se procurer ses titres et être certains d'en éprouver un certain plaisir. Le faux pas existe, mais il est rare et ce Red Dead Redemption avait donc tout pour se présenter à nous sous les meilleurs auspices.

Red Dead Redemption Red Dead Redemption (4)

Dans ce Red Dead Redemption, vous incarnez un certain John Marston, ancien truand et meurtrier. L'homme a payé sa dette et revient sur ces terres pour se refaire une réputation et, accessoirement, venger les siens en éliminant les uns après les autres les membres de son ancienne bande. John change de camp et s'apprête désormais à aider les hommes de loi locaux pour nettoyer la région de ces vils truands. L'homme se rachète une conduite et n'hésitera pas à rendre service aux habitants, pour des broutilles parfois, afin de rafraîchir son honneur et d'écouler une retraite paisible. Un homme que vous devrez  donc guider selon ses nouvelles aspirations.



Des airs de GTA

Red Dead Redemption est un GTA-like. Vos premiers pas dans l'aventure vous feront même croire que vous êtes tombés finalement dans un simple copié-collé. L'inspiration est réelle, RDR sort bel et bien des mains des studios de Rockstar. Les points communs sont donc aussi de la partie. Par exemple, vous évoluerez dans RDR sur une immense carte, libre d'aller et venir à votre gré, de rencontrer les personnes que vous souhaitez et de vivre les missions par le bout que vous préférez. Car ici aussi, on vous proposera une trame principale pour avancer dans l'histoire, mais aussi bon nombre d'activités parallèles que vous aurez envie ou non de réaliser.

Red Dead Redemption (3) Red Dead Redemption (2)

Notez également que des "divertissements" vous attendent, comme le jeu du couteau, les bras de fer, le poker, le verre au bar du saloon, etc... De quoi vous permettre de vous changer les idées, de remporter quelques dollars supplémentaires à votre cagnotte, et de cotoyer encore d'autres personnes plus ou moins patibulaires... Comme pour GTA, ces "activités" seront signalées sur votre carte pour facilement les retrouver dès que l'envie se fait sentir. Si vous disposez toujours d'une carte, en revanche, vous devrez vous passer d'un GPS. Néanmoins, le titre ne vous laisse pas vous diriger avec une simple boussole, ou vous fiez à la position du soleil. Il vous sera toujours possible de marquer un point de la carte et d'obtenir le chemin le plus rapide pour vous y rendre, que vous pourrez consulter à tout instant sur la traditionnelle mini-map.

Red Dead Redemption (1) Red Dead Redemption (9)

Du côté des moyens de locomotion, RDR s'adapte à son contexte. Terminées les décapotables ou les motos, bonjour les chevaux et les diligences. Les premiers devront se laisser apprivoiser et dresser surtout si vous décidez d'en changer régulièrement. Votre fidèle destrier du début de partie sera rapidement remplacé et vous aurez droit, au fil du jeu, à des chevaux racés, plus vaillants, plus rapides. La prise en main de ces deux moyens de transport est relativement simple et bien rendue. Surtout celle des chevaux qui n'omet pas de leur accorder une jauge d'endurance. Votre monture fatigue si vous ne la traitez pas avec respect et soin. Et perdu dans la pampa, il serait dommage de vous retrouver abandonné. Mais comme pour GTA vous pourrez également déloger un pauvre ère en lui volant sa monture. L'acte ne sera pas sans conséquences puisqu'il vous ravira quelques points d'honneur. Mais au moins rentrerez-vous plus vite. Autre point très appréciable de ce titre, la possibilité de siffler votre monture où que vous soyez pour que celle-ci arrive à vous rapidement.

Red Dead Redemption (8) Red Dead Redemption (7)

Alors que dans GTA, les stations de radio emplissaient l'ambiance, vous aurez droit ici aux bruitages locaux, aux bruits des fers sur les chemins caillouteux, les bruits de la nature, des bêtes sauvages, etc... Question de goût, mais l'ensemble se montre reposant et vous apprécierez réellement les longues chevauchées en solitaire.

Comme pour GTA enfin, Red Dead Redemption dispose d'un mode multijoueurs particulièrement fourni : en plus des modes habituels tels que Death the match, un Capture The Flag dont le drapeau est ici remplacé par un sac d'or. Le multi s'étoffe encore selon le mode choisi et quel que soit le contexte pour lequel vous aurez opté, vous pourrez choisir d'incarner n'importe quel personnage présent dans l'aventure, à savoir les membres d'une bande ennemie, les mineurs, les shérifs, l'armée américaine, etc... Vous ne manquerez donc pas de possibilité et si toutes ces activités vous lassent encore, vous pourrez alors rejoindre le monde de RDR en bande pour tuer n'importe quelle pauvre ère  (un autre joueur) traînant dans les parages. Enfin, sachez qu'un mode coopération est aussi de la partie pour vous permettre de vivre ou revivre tous les missions du mode solo. Rockstar a soigné l'aspect online de son titre et les joueurs prendront plaisir à s'y glisser.

 



Quand RDR s'émancipe

Si Red Dead Redemption compte de nombreux points communs avec GTA, il sait aussi s'en démarquer et offre aux joueurs des caractéristiques qui lui sont propres. Petit point pour commencer, la possibilité de se "téléporter" sur la carte et de rejoindre son camp de n'importe où. Une option intéressante dans le sens où vous n'aurez pas à cumuler les allers et retours dans la pampa, même si vous appréciez le voyage et la qualité des paysages divers et variés. John peut se créer un campement de fortune en dehors des villes pour précéder à ce petit voyage rapide ainsi qu'une petite sauvegarde.

Red Dead Redemption (6) Red Dead Redemption (5)

RDR dispose aussi d'un système de gunfight bien à lui. Appelé "Sang Froid", la technique vous permet dans un ralenti de marquer tous vos ennemis, puis de laisser tirer John lui-même sans intervenir. Si vous avez réussi la première étape, l'achèvement d'une balle ne sera plus qu'une petite distraction pour vous. Si la technique se révèle plaisante et agréable dans sa mise en scène, vous aurez tendance à vouloir trop en user. Malheureusement, cette dernière ne peut intervenir que de façon ponctuelle et se montre limité. Pour la rétablir rapidement, vous pourrez faire appel à un item (du tabac à chiquer) prévu pour l'occasion. Veuillez simplement à en avoir sur vous. "Sang Froid" se montre réellement efficace et l'on comprend que les développeurs aient pu limiter son action au minimum. Les combats auraient été beaucoup trop simples si la technique avait été automatique. Aussi devrez-vous utiliser la bonne vieille et traditionnelle méthode de viser vos ennemis les uns après les autres la majorité du temps. Le système de visée vous proposera d'ailleurs de s'adapter à vos capacités de fin tireur. Le système se règle au niveau des options, à vous de choisir parmi les trois celles qui vous conviendra le mieux.

Red Dead Redemption (14) Red Dead Redemption (13)

Si les missions, tant principales que secondaires vous lassent un peu et que vous souhaitez vivre votre vite de cowboy solitaire, possibilité vous est offerte de devenir chasseur. L'environnement local est riche d'une faune diversifiée : vous y trouverez nombre de cougars, de lièvres, de coyotes, de tatous, de serpents, etc... Tous, qu'ils vous proposent des plumes, de la peau ou de la viande pourront vous servir à faire du commerce avec les échoppes des villes. Si le coeur vous en dit, prenez le temps de rassembler quelques unes de ces ressources pour les échanger avec les marchands d'arme ou les docteurs. Ces derniers pourront alors vous proposer, en échange, quelques améliorations pour vos armes, des objets ou encore des médicaments. Les marchands locaux se révèlent très intéressants et vous offriront une palette de nombreux objets. Commencez par exemple par offrir à John une patte de lapin pour le faire gagner quelques points dans le domaine de la chance... Cet aspect du jeu, concernant la chasse et le troc, est optionnel. Vous n'avez aucune obligation de vous lancer sur cette activité si l'envie n'y est pas. En plus de faire un peu plus perdurer le jeu sur la longueur et de vous permettre d'économiser quelques dollars, cet aspect peut être passé outre pour vous permettre ainsi de vous concentrer principalement sur vos missions et objectifs.

 



Galerie d'images

Red Dead Redemption (12) Red Dead Redemption (11)

Red Dead Redemption (10) Red Dead Redemption (19)

Red Dead Redemption (18) Red Dead Redemption (17)

Red Dead Redemption (16) Red Dead Redemption (15)

Red Dead Redemption (24) Red Dead Redemption (23)

Red Dead Redemption (22) Red Dead Redemption (21)

Red Dead Redemption (20) Red Dead Redemption (28)

Red Dead Redemption (27) Red Dead Redemption (26)

Red Dead Redemption (25)

 



Conclusion

Red Dead RedemptionRed Dead Redemption ne peut cacher son lien de parenté avec GTA mais il sait aussi voler de ses propres ailes. On apprécie particulièrement l'univers dans lequel il nous entraîne, ce monde du Far West très soigné, tant dans les personnages rencontrés que dans les paysages traversés. Les mécanismes du jeu se montrent aussi originaux et toujours très convaincants, empêchant le joueur de sombrer dans une quelconque redondance. Très prenant, envoûtant même, il est difficile de se détacher de John, de ne pas continuer encore et encore sa quête vers la rédemption.

Mais il ne faudra pas s'y tromper, si RDR sort des mains de Rockstar et si le titre a demandé quelques cinq années de développement, le jeu dispose d'un contenu moins important que son cousin GTA. Prenez donc le temps de parcourir les lieux, de traquer toutes les missions, d'apporter votre aide à tous les habitants et de traîner vos guêtres dans les saloons. La fin arrive bien trop vite et c'est le seul véritable reproche que l'on fera à RDR. Red Dead Redemption se révèle donc être un très bon jeu, dans lequel il fait bon évoluer. Un très bon jeu, mâture et solide, qui vous permettra de passer quelques bonnes heures de jeu, seul ou en compagnie d'autres joueurs. Incontestablement, Red Dead Redemption devrait rentrer dans la liste des meilleurs jeux du genre.



+ Les plus
  • Ambiance soignée
  • Graphismes et bande son parfaits
  • Voyage à cheval
  • Technique du "Sang-froid"
  • Le charisme des personnages rencontrés
- Les moins
  • Une durée de vie un peu moyenne pour un jeu du genre
  • Beaucoup de ressemblances avec GTA

Notes

  • Graphisme Les environnements traversés sont tous magnifiques : du canyon en passant par les champs de cactus ou les pâturages, tout vous transporte dans cet univers très typé des Western. Les villes, les bourgades, les habitants, les chevaux, le bétail, le moindre élément du jeu a été soigné pour vous immerger complètement dans l'ouest américain. Vous prendrez très certainement le temps d'admirer les paysages de jour comme de nuit. Quant aux animations des différents personnages, elles ont elle aussi reçu beaucoup d'attention. Un très beau titre, dans son ensemble comme dans les moindres détails.
    9/10
  • Bande son De même que les graphismes, la bande son se révèle elle aussi de très bonne facture. Le moindre bruitage est soigné, du bruit d'un animal errant aux fers du cheval sur les rochers... Ici aussi, le moindre son, le moindre détail a hérité de toute l'attention qui lui était due. Quant aux doublages, ils se montrent tous très crédibles et participent de ce fait à la grande immersion. Une vraie réussite sur ce plan aussi.
    9/10
  • Jouabilité Certains pourront dire que Red Dead Redemption n'est qu'un GTA à la sauce western, que le gameplay a été purement copié. Certes, l'inspiration est notable, mais RDR sait aussi se démarquer de son cousin. Il apporte d'autres mécanismes, d'autres techniques de jeu. Bien sûr, les habitués de GTA n'auront aucun mal à prendre leur marque dans cet environnement inédit.
    8/10
  • Durée de vie Red Dead Redemption n'a d'ailleurs pas hérité de tous les bons points de GTA, et certainement pas sa durée de vie. Pour terminer le jeu à 100%, comptez une vingtaine d'heures. Prenez donc le temps d'apprécier tout le contenu du titre, et d'aller jeter un oeil du côté du mode multijoueurs. Notez également qu'il vous est offert de recommencer le titre mais cette fois à deux, en mode coopération, ce qui peut s'avérer très sympathique.
    7/10
  • Scénario On aurait pu craindre un banal scénario à la "western-spaghetti" mais c'était mal connaître le talent des scénaristes de Rockstar. Ces derniers nous livrent une aventure profonde et construite, qui se déroulera sous vos yeux au fil de vos rencontres et de vos actes.
    8/10
  • Note générale Il est difficile de trouver un point de reproche à ce Red Dead Redemption si ce n'est sa durée de vie. Ce n'est que sur ce point que les joueurs pourront trouver à redire, le reste du jeu se montrant nettement et plus encore à la hauteur des attentes. GTA-Like, le titre sait aussi sortir de l'ombre de son cousin en offrant un gameplay et une ambiance qui lui sont propres. Rockstar signe encore une fois un très bon jeu dans son catalogue. Red Dead Redemption est un incontournable dans les jeux du genre, une valeur sûre qu'on est quasi certain de retrouver dans les jeux qui auront marqué cette année 2010.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Red Dead Redemption Undead Nightmare
    La plupart des DLC sont mal perçus par les joueurs voyant en ces contenus additionnels un moyen pour les studios de se faire facilement de l’argent sur le dos du public. Ce constat est malheureusement réel, des firmes comme Electronic ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Mitsu offline Hors ligne Vétéran avatar 1001 points
Le #646841
Pourquoi dans toutes les critiques de ce jeu, on ne fait jamais référence a "Red Dead Revolver - Xbox" dont Redemption est la suite?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire