Test Red Steel 2

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Red Steel 2

Après un premier épisode laborieux, Ubisoft tente de redorer le blason de sa franchise avec un deuxième épisode plus abouti. Aussi, oubliez ce premier volet qui n'avait pour but, dirons-nous, qu'accompagner la sortie de la Wii et tournons-nous vers ce volet aux multiples changements. Attention, le Wii Motion Plus est ici obligatoire pour mieux prendre en main votre Katana !

Nouveau départ

Red Steel  porte le lourd héritage de son prédécesseur, un titre plutôt laborieux, réalisé à la va-vite pour accompagner la sortie de la Wii. A l'époque, le gameplay s'était révélé désastreux et le titre n'avait pas réussi à séduire. Aujourd'hui, Ubisoft a résolument retravaillé sa copie, prenant le temps de faire des choix, et les bons, et de proposer une toute autre expérience de jeu à ses joueurs déçus. Oublions donc Red Steel premier du nom et découvrons le coeur léger ce nouveau titre dont on nous a dit tant de bien. Première constatation, l'univers du jeu n'est vraisemblablement plus le même. Ici, vous oeuvrez dans un environnement particulier, sorte de croisement entre le western et le Japon féodal. L'un s'exprime par des décors similaires à l'Ouest Américain, comme ces montagnes rouges, ces buissons volant au gré du vent ou ces bâtiments, type saloon. Le second se retranscrit au travers des costumes, des personnages et des enseignes japonaises. Un mélange surprenant mais intéressant, emprunt d'un style tout en cel-shading. Red Steel 2 impose un univers qui lui est propre, pas forcément original mais assez rare pour que l'on s'attarde parfois à scruter ce qui nous entoure.

Red Steel 2 Red Steel 2 (1)

Côté scénario en revanche, ce n'est toujours pas le point fort d'Ubisoft. Vous incarnez dans ce titre un ancien Kusagari, et a priori, tout le monde est étonné de vous revoir. Mais comme vous êtes le seul apte à régler leur compte à une bande de malfrats, la suspicion à votre égard n'est que de courte durée. On ne connaît pas exactement le but de ce jeu en début de partie. Les missions vous donneront pour objectifs de sauver des innocents, de retrouver et tuer des ennemis, de contrecarrer les plans du clan adverse, mais c'est tout... Si scénario il y a, ce dernier se montre beaucoup trop discret. A tel point que l'on se contentera, très bêtement, de réaliser nos missions au fur et à mesure qu'elles se présenteront à nous. Ce qui est assez limité en matière d'histoire.



Une vraie amélioration du gameplay

Le point sur lequel est très attendu ce Red Steel 2 concerne sa prise en main. Déplorable pour le premier volet, cette dernière se devait de se montrer à la hauteur, et plus que cela encore, dans ce nouveau volet. Ici, il est toujours question de jongler entre les armes à feu et le katana. Et c'est ce dernier, qui, au coeur du gameplay, vous apportera plus de plaisir à jouer. En tout état de cause, les développeurs ont progressé sur le gameplay ce sabre propre aux samouraïs. D'entrée de jeu, on vous demandera de passer par un rapide tutorial pour juger du changement et prendre vos marques. Avec le Wii Motion Plus, le résultat est convainquant : votre sabre répond au doigt et à l'oeil au moindre de vos gestes. En revanche, pour apprécier pleinement tous les coups que l'on attend de vous, on vous conseillera de réaliser vos mouvements avec une belle amplitude. Trancher à droite ou à gauche, de haut en bas, mais faites-le dans un geste digne de ce nom et pas uniquement par la grâce de votre poignet. Vous vous en rendrez vite compte, des gestes amples sont plus efficaces.

Red Steel 2 (24) Red Steel 2 (25)

La première approche livre donc une belle et bonne impression. Passer ce premier stade, il vous faudra gagner en techniques de combats, donnant lieu à des combos et des finish, pour parfaire votre style. Ces techniques s'apprendront au fur et à mesure de votre avancée et en échange de quelques pièces. Mais elles sont également indispensables pour que votre personnage gagne en puissance face à des ennemis de plus en plus fort, les boss notamment, ou à d'autres dotés d'armes solides ou d'armures. Ces techniques de combat vous demanderont un peu d'attention, puisque la plupart d'entre elles nécessitent un bon timing pour être utilisées. Mais rien de bien compliqué dans l'ensemble, et très vite, vous saurez comment esquiver, parer et répliquer.
Indispensable à votre survie donc, mais aussi à votre plaisir de jouer. La palette de techniques que vous allez rapidement maîtriser, car simple à appliquer et facile à retenir, joueront aussi dans votre envie d'aller plus loin sur l'aventure. Nous l'avons vu, le titre ne vous propose qu'un enchaînement linéaire de missions. Pour palier ce manque de diversité, c'est dans vos combats que vous pourrez prendre plus de liberté à user comme bon vous semble de toutes ces variantes de combat au sabre.

Red Steel 2 (26) Red Steel 2 (19)

Notez également que vos enchaînements, les combos appris et la diversité de vos attaques et de vos finish, vous permettront de gagner toujours plus de monnaie. Pour acheter les techniques de combats, des améliorations pour vos armes, mais aussi de nouveaux Katanas, armes à feu, etc... Plus vous tuez avec style, plus votre cagnotte augmente. Prenez le temps également de détruire tout élément du décor pour dénicher piécettes et autres lingots, d'ouvrir des armoires ici et là pour bénéficier de munitions gratuites.



Un côté beat'em all

Une fois maître de votre katana, vous n'aurez plus qu'à vous lancer dans les combats. Vous disposez aussi d'une arme à feu, mais son utilisation est assez basique et courante pour que nous n'ayons pas besoin de nous attarder dessus. Mais il ne faudra pas pour autant la reléguer au second plan. Vos combats face aux ennemis vous demanderont de jongler entre les deux. Là vous débarrassez d'un ennemi à distance ou en ralentissez un autre en lui tirant une balle dans le genou pour qu'ici vous puissiez éliminer au sabre les ennemis plus proches de vous. La transition se fait, là encore, sans aucun soucis. Le tout étant de se montrer assez réactifs pour ne pas vous laissez submerger.

Red Steel 2 (20) Red Steel 2 (21)

De l'action, le titre n'en manque pas, mais se déploie toujours de la même façon. Temps morts, phases d'actions. Dans ces dernières, une vague d'ennemis vous tombent dessus et vous devez les éliminer les uns après les autres. Un peu comme dans une arène en quelque sorte. N'oubliez pas de surveiller votre barre de vie, vous n'avez ici aucun moyen de grappiller des points de vie, votre barre se régénérant automatiquement en fin de combat, une fois que tous les ennemis ont été tués. Un point qui ne vous gênera pas si vous avez opté pour un niveau de difficulté banal mais assez déroutant si au contraire vous avez opter pour le niveau le plus difficile.



Galerie d'images

Red Steel 2 (22) Red Steel 2 (23)

Red Steel 2 (17) Red Steel 2 (18)

Red Steel 2 (12) Red Steel 2 (13)

Red Steel 2 (14) Red Steel 2 (15)

Red Steel 2 (16) Red Steel 2 (7)

Red Steel 2 (8) Red Steel 2 (9)

Red Steel 2 (10) Red Steel 2 (11)

Red Steel 2 (3) Red Steel 2 (4)

Red Steel 2 (5) Red Steel 2 (6)



Conclusion

Red Steel 2Red Steel 2 passionne un peu plus son public et arrive à le maintenir dans ses filets même si, globalement, le titre ne brille pas par son originalité. Mais un vrai travail a été fait pour rendre ce jeu intéressant, notamment en terme de graphismes et d'ambiance, mais aussi et surtout en terme de gameplay. Les combats au katana se montrent nettement plus jouissifs que par le passé, plus maniables et plus construits.

Ce n'est pas pour autant que l'on en oublie quelques défauts, comme une grande linéarité dans la succession des missions et le déroulement de l'action, ou un scénario inexistant. Mais ces points négatifs n'entachent pas vraiment le plaisir éprouvé en cours de partie. Red Steel 2 n'est certes pas le jeu de l'année, mais il se laisse apprécier.

 

 



+ Les plus
  • L'ambiance
  • La touche graphique
  • La prise en main du Katana maîtrisée
  • Evolution du gameplay
  • Défoulant
- Les moins
  • Pas de scénario
  • Succession de missions très linéaire
  • Action prévisible

Notes

  • Graphisme Dès la première cinématique, Red Steel 2 nous entraîne dans son univers. Le coup de crayon y est assuré, les graphismes tout en cel shading particulièrement fins. Les images brillent par leur fluidité, les environnements et autres décors ne manquent pas non plus de charme. On apprécie ce résultat très abouti et agréable à l'oeil.
    8/10
  • Bande son Le titre affiche un style bien à lui où les doublages se montrent particulièrement désuets. Red Steel 2 assume complètement ce côté très décalé sur toute la ligne. Ajoutez à ceci des bruitages et une bande son de qualité et nos oreilles sont elles aussi ravies.
    7/10
  • Jouabilité Maitriser le katana du bout de sa télécommande est assez jouissif, mais prévoyez un peu d'espace autour de vous pour réaliser de vrais mouvements afin que ces derniers se retranscrivent bien à l'écran. Red Steel 2 compte un nombre de techniques assez important pour que vous puissiez diversifier votre combat. La prise en main du titre dans son ensemble se montre très confortable.
    8/10
  • Durée de vie Les missions s'enchaînent très vite ce qui risquent de vous scotcher à votre écran jusqu'à ce que vous parveniez à la fin. Comptez une petite dizaine d'heure pour en venir à bout. Histoire de pimenter votre aventure, n'hésitez pas à corser le niveau de difficulté.
    6/10
  • Scénario Red Steel 2 ne se construit pas vraiment sur un scénario ou, s'il le fait, il agit alors de façon très discrète. Ici, on enchaîne surtout les missions au fur et à mesure, sans se poser de question sur les tenants et les aboutissants.
    5/10
  • Note générale Red Steel 2 fait certainement mieux que son prédécesseur, mais il ne marquera pas pour autant les anales des jeux vidéo. Très jouissif dans ses combats au sabre, très confortable dans sa prise en main et disposant d'un univers remarquable, on se heurte finalement à un enchaînement de missions tout ce qu'il y a de plus linéaire. Dans son déroulement, Red Steel 2 ne fait pas dans l'originalité. On apprécie ce divertissement, parce qu'il sait nous procurer un bon moment de jeu, mais il risque de se faire oublier une fois le titre terminé.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire