Test Runaway 2

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Article n° 306 - Test Runaway 2 (120*120)

Souvenez-vous en 2003, Runaway était un succès et sauvait son studio de développement de la fermeture. Original, nouveau, il marquait le genre des jeux d'aventure en offrant une ambiance particulière. Aujourd'hui, avec Runaway 2, Pendulo Studio nous ressort le même cocktail gagnant. Brian, Gina, Joshua font leur grand retour dans une aventure trépidante. En route !

A voir avec les yeux...

Quand vous lancez Runaway, il se passe une chose étrange. A tel point que vous ressortez le disque  du lecteur pour être sûr que c'est bien le jeu que vous avez inséré. Parce que Runaway 2 ne démarre pas comme les autres. Avec lui, pas de menu, pas de "page d'accueil". Non, rien qui vous demandera de faire certains réglages vidéo ou audio. Rien de rien...

Runaway 2 - img2 Runaway 2 - img1
 
Runaway 2 se lance comme une vidéo, non, comme un dessin animé. Brian et Gina sont en vacances dans un endroit paradisiaque où palmiers, soleil et sable chaud reignent en maîtres. Nos deux héros du précédent volet se sont offerts un peu de repos bien mérité. Au programme du jour, visite d'un site touristique. Mais voilà, le vieux coucou emprunté pour se rendre sur place ne tient pas la route et l'avion menace de s'écraser. Le pilote semble avoir cassé sa pipe, et malheureusement, il n'y a un qu'un seul parachute à bord. Pour Brian, la réflexion est rapide, ce sera Gina qui devra sauter. La brune ne se laissera pas faire, mourir à deux dans un crash d'avion, c'est tellement plus romantique, mais Brian la poussera purement et simplement. Manque de bol, Gina tombe au milieu d'un camp militaire et la scène de sa chute laisse à supposer qu'elle termine son saut, inconsciente, au fond du lac.

Runaway 2 - img3 Runaway 2 - img4

Brian s'en sort de son côté, puisque nous le retrouvons en plein hiver, en train de discuter avec une amie via une messagerie instantanée. Au sujet ce soir, les folles aventures de Brian Brasco qui décidément ne cesse de jouer de malchance.

La vidéo d'entrée de jeu aura bien duré une dizaine de minutes. Vous risquez de vous demander si vous allez jouer à un moment donné, mais oui, l'instant où vous prenez les commandes arrive.



... puis à toucher avec la souris

Ceux qui ont joué à Runaway premier du nom ne se trouveront pas dépaysés par la prise en main et encore moins par l'interface. De même pour ceux qui découvrent le titre. Ne cherchez pas à utiliser les touches directionnelles de votre clavier, elles ne servent pas. Ici, il n'y a que la souris qui travaille, vous laissant une main de libre pour vaquer à d'autres occupations (la vaisselle, ça reste encore assez compliqué) ou simplement pour y poser votre tête quand vous commencez à saturer.

Runaway 2 - img5 Runaway 2 - img6

Donc vous l'aurez compris, c'est Madame souris qui gère et vous montre les différents endroits et éléments avec lesquels vous pouvez interagir. Clic gauche, vous observez, clic droit vous passez à l'action, c'est aussi simple que un et un font deux. Avec la petite main, vous aurez à ramasser différents objets qui fileront tout droit dans votre inventaire. Rien de bien extraordinaire pour un jeu d'aventure,  vos objets devront se combiner entre eux et vous servir dans certaines situations. Donc ici aussi, il vous faudra faire preuve de logique et parfois de débrouillardise pour arriver à vos fins, comme par exemple sortir les objets de leur contexte premier. Brian, à chaque tentative, vous dira si oui ou non vous êtes sur le bon chemin. Mieux, à la fin de chaque chapitre, Brian fera lui-même le tri dans son inventaire, ne gardant que ce qui pourra lui être utile pour la suite. Résultat, vous ne croulerez plus sous les objets à ne plus savoir qu'en faire et porterez une attention toute particulière à ceux qu'il a gardé en stock.

Runaway 2 - img8 Runaway 2 - img7
 
Votre aventure se déroulera en six chapitres, tous plus ou moins long et tous ponctués de ces passages de grande discussion virtuelle entre Brian et son amie. Chaque épisode contient ses propres énigmes, que vous pourrez réaliser dans l'ordre que vous souhaitez. A force d'écouter les gens parler, de découvrir tout un tas d'objets et d'éléments, vous comprendrez bien vite toutes les tâches que vous aurez à accomplir. Attention, il vous fera être attentif à chaque parole, chaque mot prononcé pourra être un sésame précieux pour débloquer une situation.

D'ailleurs, on ne peut pas réellement dire que les énigmes soient particulièrement difficiles à réaliser. Vous devrez particulièrement être attentif à tout ce qui se dira au cours de vos différentes rencontres. Faites parler les personnages, jusqu'à ce qu'ils n'aient réellement plus rien à vous dire. Pas vraiment difficile mais parfois tortueux quand il s'agit de multiplier les allers et retours, surtout que Brian n'est pas du genre à presser le pas...

Runaway 2 - img9 Runaway 2 - img10

Parfois, vous éprouverez sans doute une impression de longueur dans le déroulement de l'action. Les dialogues, à force d'être répétés et entendus plusieurs fois finissent par lasser, mais vous n'aurez pas d'autre choix que de les écouter encore et encore jusqu'à y trouver la subtilité. Vous remarquerez d'ailleurs toute l'utilité d'avoir une main de libre. Mine de rien, poser votre tête dessus vous soulagera. Et puis voir apparaître les vidéos ici et là en cours de partie vous permettra de souffler un peu et d'apprécier les graphismes, l'humour et les différents personnages. (Même si parfois vous aurez un peu l'impression qu'elles vous coupent dans votre élan). Runaway se regarde, se joue, se regarde et se joue. C'est un peu grâce à ça aussi que sa durée de vie est plus longue. Mais tout est tellement bien réalisé, qu'on aurait du mal à s'en plaindre...



Un jeu qui s'assume

Runaway, c'est avant tout un style, une façon d'être qui lui est propre. On aime le jeu parce qu'il se veut différent des autres, parce qu'il propose ce qu'aujourd'hui pas mal d'éditeurs ne nous donnent pas. Runaway ose, tout simplement. Du début à la fin, les créateurs se sont tenus à leurs objectifs et à aucun moment vous ne verrez le jeu s'essouffler ou revenir en arrière sur ses ambitions. Il tient la route et  assume son esprit particulier. Tant pis si vous entendrez ici et là quelques "connard" ou "elle est trop bonne". Ils sont intégrés à l'ambiance, dans le ton des différents personnages. Vos oreilles ne se verront pas vexées d'entendre un langage châtié. Runaway vit avec son temps, n'en déplaise aux puristes.

Runaway 2 - img11 Runaway 2 - img12

Avec des personnages aussi haut en couleur, était-il possible de faire autrement. Après tout, ce sont des surfeurs, des serveuses, des militaires..., évoluant dans un univers assez paradisiaque. Les entendre parler différemment aurait au contraire plus choqué. Et puis, il y a aussi ces touches d'humour, ces références culturelles disséminées ici et là, que ce soient des références cinématographique ou vidéoludique, des jeux de mots, des situations cocasses, tout ceci contribue à vous plonger dans une ambiance particulière. D'ailleurs, voilà un petit jeu : amusez-vous à reconnaître toutes les voix françaises qui doublent les personnages.
Quant à la musique, la bande originale contribue pour moitié à vous plonger dans l'ambiance. Elle vous prend au jeu. Douce ou plus dynamique selon la situation, elle vous accompagnera sans jamais vous lasser tout au long de l'aventure.

Runaway 2 - img13 Runaway 2 - img14

La réalisation de Runaway 2 est un régal pour les yeux et les oreilles. On sent qu'il a été travaillé dans ses moindres détails. Ecoutez les bruits qui vous entourent, ils sont reproduits très distinctement, fidèles à la réalité. Et puis, pour apprécier le jeu, il suffira aussi d'ouvrir grand les yeux, et de regarder ce que vous avez à l'écran. C'est gai, c'est coloré et ici aussi chaque détail est pensé. Le trait de crayon est fin... Comment vous faire partager notre enthousiasme si ce n'est vous inviter à regarder de vous-même le jeu ' Il est beau, les multiples vidéos le prouvent dès qu'elles se lancent. Les joueurs materont avec plaisir les courbes généreuses de Lokelani alors que les joueuses apprécieront la musculuture des surfers. Ici, impossible de dire que  Runaway est réservé à un public masculin ou féminin. Tout le monde a le droit de se faire plaisir...

Runaway 2 - img15 Runaway 2 - img16




Galerie d'images

Runaway 2 - img14 Runaway 2 - img15 Runaway 2 - img16
Runaway 2 - img17 Runaway 2 - img18 Runaway 2 - img19
Runaway 2 - img20 Runaway 2 - img21 Runaway 2 - img22
Runaway 2 - img23 Runaway 2 - img25 Runaway 2 - img26
Runaway 2 - img27 Runaway 2 - img28 Runaway 2 - img29
Runaway 2 - img30 Runaway 2 - img31 Runaway 2 - img32



Conclusion

Runaway 2 - packshotCarton plein donc pour ce Runaway 2 qui frôle la perfection. A part quelques soucis de lenteur parfois, vous vivrez une aventure prenante du début à la fin. On ne peut-être qu'enthousiaste après avoir touché à ce jeu. Meilleur que le numéro un, gageons que le troisème volet sera encore mieux que celui-ci. Sans défrayer la chronique, malgré son discours un peu familier qu'on ne saurait lui reprocher, Runaway est un jeu bon enfant, plaisant et surtout vraiment amusant. Les qualicatifs pleuvent, stoppons là l'avalanche. Mais vous l'aurez compris, il vous est maintenant impossible de passer à côté d'un tel titre, surtout si vous appréciez les jeux d'aventures. Et puis, ce n'est pas pour rien si Runaway 2 s'est trouvé en haut des classements de l'année 2006.

Pour finir d'enfoncer le clou, Runaway 2 ne connait depuis sa sorte en novembre qu'un seul patch à son actif. Il y a des titres qui, pour une même durée d'existence, en cumulent déjà une bonne poignée. Preuve que Pendulo Studios ont bien travaillé leur bébé pour vous offrir un jeu "fini"...




+ Les plus
  • Graphismes
  • Humour
  • Personnalité des différents protagonistes
  • Bande son
  • Jouabilité

Notes

  • Graphisme Les jeux qui se distinguent des autres ont plus de chance de se faire remarquer. Les graphismes de Runaway 2 est un des gros points forts. Attrayants, colorés, vous avez l'impression d'évoluer du début à la fin dans un dessin animé. Le soucis du détail est omniprésent, les séquences vidéos sont un délice à regarder.
    9/10
  • Bande son A chaque chapitre sa musique. Les thèmes sont particulièrement bien choisis, variés et collent parfaitement à la situation du moment. Quant au doublage, chaque personnage dispose de sa propre voix, insufflant une dose de caractère supplémentaire. Aucune fausse note n'est entendue, les bruitages sont excellents.
    9/10
  • Jouabilité Rien de compliqué avec Runaway 2. En bon point and click, tout se fait à la souris, vous n'aurez même pas besoin de vous servir du clavier, ni de passer par un éventuel didacticiel. Le jeu a gardé sa simplicité et la prise en main est instantanée.
    8/10
  • Durée de vie Six chapitres vous attendent, six chapitre dans lesquels vous allez devoir résoudre une multitude d'énigme, faire des allers et retours sur les cartes... Pour un jeu d'aventure, Runaway se place dans la bonne moyenne. De longues heures de jeu vous attendent, profitez de tout.
    8/10
  • Scénario Si au début vous pensez que votre mission consiste à retrouver Gina, vous allez découvrir très rapidement qu'il ne s'agit pas uniquement de cela. Une fois que vous serez tombé sur Joshua, le savant bricoleur fou, il vous emmènera sur d'autres terres à la recherche d'un galion coulé... Votre Brian ne chômera pas un seul instant. Quant à Gina...
    8/10
  • Note générale Un excellent jeu d'aventure qui se démarque des autres par ses grandes particularités. Drôle, passionnant, beau, fidèle à lui-même, ne se prenant pas trop au sérieux, Runaway 2 ravira encore plus les fans du premier opus et s'en découvrira d'autre. A savourer du début à la fin...
    9/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test du OnePlus Nord 2 : le flagship killer en milieu de gamme
    Après un sympathique Nord CE, OnePlus renouvelle pleinement sa gamme Nord avec le modèle Nord 2 équipé pour la première fois d'un SoC de MediaTek et profitant d'une optimisation spéciale pour doper les qualités de l'intelligence ...
  • Test de la montre connectée Honor MagicWatch 2
    La montre connectée Honor MagicWatch 2 reprend le design et les fonctionnalités de sa proche cousine la Huawei Watch GT 2, à un tarif un peu plus abordable. Polyvalente et discrète, elle se propose d'accompagner le quotidien et de ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Sebastien-c offline Hors ligne Héroïque avatar 819 points
Le #170091
J'ai adoré aussi !
Le graphisme unique 2d est vraiment soigné et le scénario bien ficelé. A quand la suite '
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire