Test Shrek le troisième

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)

Shrek est de retour. Si le film semble un peu s'essouffler, il en va de même pour le côté jeu vidéo. La série vidéoludique n'a jamais cassé des briques, ce qui permet de savoir à peu près à quoi s'attendre quand un nouveau volet sort. Shrek 3 n'est pourtant pas un jeu qu'il faut éviter à tout prix. Il faut simplement le prendre comme il vient et ne pas s'attendre à monts et merveilles. Les plus jeunes trouveront de quoi l'apprécier, les plus grands passeront clairement leur chemin. Shrek 3 est trop simpliste pour être apprécié par un un public averti. Offrez-le à un neveu ou une nièce, ils seront ravis...

test shrek 3

Jamais deux sans trois...

On ne présente plus Shrek, ni ses joyeux camarades, comme l'âne et le chat Potté, et encore moins Fiona. L'ogre vert, qui commence sérieusement à détrôner tous les ogres de l'imaginaire commun revient donc dans de nouvelles aventures qui vont le mener malheureusement à donner énormément de claques. Les derniers volets de Shrek n'avaient pas été des plus concluants et peut-être même que nous nous serions bien passé d'un troisième. Mais les développeurs n'en ont fait qu'à leur tête et nous voilà replongé nous aussi dans une aventure peu banale. On espérait sans doute un peu mieux du résultat fini. Tout est malheureusement très creux et sans vie. A part se faire mal au poignet on ne retire pas grand chose de ce troisième épisode...

Shrek Le troisi Shrek Le troisi

Très clairement, si vous êtes un joueur assidu, que vous avez l'habitude des jeux soignés, voire même un casual qui cherche un titre pour passer un bon moment, vous allez perdre votre temps. Il y a mieux ailleurs surtout pour s'exercer au secouage de la Wiimote. Alors autant envisager ce jeu sous un autre angle, et pourquoi pas l'adresser à un public plus jeune (5-7 ans) qui n'a pas encore d'attente particulière. Shrek reste Shrek, et même si les voix des personnages ne sont pas les officielles, l'univers de l'ogre est tout de même assez fidèle. Le scénario est amusant, le déroulement de l'histoire entrecoupée de cinématiques sympathiques, parfois contées... Même si le niveau de réalisation n'est pas très poussée, les plus jeunes évolueront tout de même dans un univers sympathique.


Et tu tapes tapes tapes...

Donner des baffes, détruire des caisses, des tables, des pianos voilà dans le détail ce qu'il vous attend. Rien de bien profond en sorte. Le titre n'a vraiment rien de compliqué et le "didacticiel" d'entrée de jeu sera vite bouclé. Pour dire, le petit pinocchio n'aura que deux ou trois conseils à vous prodiguer. Au final, vous n'aurez pas grande chose à savoir. Vous devrez ramasser sur votre passage, de la poussière bleue, poussière qui vous donnera plus de force pour pouvoir recourir à des coups spéciaux. Quant à vos coups normaux, il vous suffira d'agiter la Wiimote et le Nunchuk pour asséner à vos ennemis de bonnes grosses claques.

Shrek Le troisi Shrek Le troisi

Des ennemis, vous n'en manquerez pas. Ils vous assailliront par groupe de deux, de trois ou de quatre, mais comme il ne sont pas vraiment doués et que leur IA n'est pas des plus performantes, vous ne serez quasiment jamais mis en difficulté. Pour mourir, il faut vraiment le vouloir. Cette facilité exacerbée déplaira à plus d'un, d'autant qu'elle n'aide pas à faire durer le soft, bien au contraire. Vous enchaînez les calques, mais par la même occasion les niveaux qui au final, finiront pas tous se ressembler tant l'aventure se déroule de façon très linéaire. Des ennemis à éliminer et des décors à détruire on ne vous en demandera réellement pas plus.

Shrek Le troisi Shrek Le troisi

Et pourtant, si vous ouvrez votre journal de quête vous aurez l'impression d'avoir énormément d'objectifs à réaliser sur un niveau. En fait, il s'agira surtout de ramasser des objets sur votre chemin, disséminés dans les décors, de délivrer des gens (ou un pingouin), d'amasser un plus grand nombre de pièces d'or, toujours rien de compliqué en somme. Ce qui posera le plus de problème, ce n'est pas vraiment de découvrir tous ces éléments, mais bien de pouvoir les ramasser. Vous ne serez pas maître du mouvement de caméra donc vous devrez faire avec un manque de précision total dans vos mouvements. Vous sauterez partout sauf au bon endroit, il faudra donc vous y reprendre à plusieurs fois, soit pour récupérer l'item, soit pour sauter sur une plateforme.




Shrek et plus encore

Histoire de varier un peu dans ce jeu trop répétitif, les développeurs ont su intégrer un aspect qui vous permettra de voir un peu autre chose : vous n'incarnerez pas seulement Shrek, mais aussi le Chat Potté, Fiona, la belle au bous dormant... Tous ces personnages disposent de leurs propres spécificités et de leurs coups spéciaux. Si Shrek se transforme en ogre féroce et ralenti l'action, le Chat Potté, fait ses magnifiques yeux de chat enamourés pour envoûter ses adversaires. A vous de découvrir le reste, c'est une surprise à chaque fois. Ces personnages vous permettront de jouer autrement. Des baffes vous passerez par exemple à l'épée, et ainsi de suite. Tous les coups spéciaux s'inscriront à l'écran au moment opportun. Un coup d'arrière train, un pet lâché l'air de rien et vous faites 100 % de dégâts. On est dans Shrek, ce n'est pas pour rien...

Shrek Le troisi Shrek Le troisi

Si l'intérêt pour l'aventure principale est assez limitée au final, le jeu dispose tout de même d'un autre contenu qui vous apportera d'autres distractions. Au programme, un mode multijoueurs qui vous proposera de vous affronter à deux sur la destruction de tours à l'aide de catapulte. Cinq mini-jeux sont aussi disponibles et jouables en solo ou à deux. Ces épreuves vous demanderont de tirer avec précision sur des cibles, de jouer au curling ou de courir après des grenouilles. Un contenu une fois de plus réserver aux plus jeunes, tant ils sont faciles à réaliser et pas des plus passionnants. Et puis, cerise sur le gâteau, le pompon final, vous pourrez même accéder à une démo rapide du prochain jeu d'Activision, Bee Movie.


Conclusion

Shrel le troisiPour tous ces différents aspects, impossible d'offrir ce jeu à un joueur averti. Le jeu se révèle très accessible au plus jeune et ils seront ravis de retrouver leur héros dans un jeu à leur portée. Peut-être même auront-ils plus de difficulté que nous à passer certains niveaux. Enfin, dans tous les cas, la série des Shrek commence réellement à s'essouffler et on ne voit pas comment les prochains, si prochains il y a, pourront renouveler l'intérêt. Peut-être est-il bon de s'arrêter là avant d'en faire trop ? Car il n'est pas dit que les plus jeunes acceptent indéfiniment des titres somme toute assez médiocres.








+ Les plus
  • Accessible au plus jeunes
  • Présence de mini-jeux
- Les moins
  • Absence des voix officielles
  • Scénario trop linaire et trop répétitif
  • Aventure creuse

Notes

  • Graphisme C'est joli dans l'ensemble. Plus en détails, on s'aperçoit que la réalisation n'est pas poussée, que la gestuelle est souvent un peu trop grossière. Les environnements demeurent sympathiques, propres à l'univers de Shrek qu'on connaît extrêmement coloré.
    6/10
  • Bande son Ne comptez pas retrouver les voix officielles du film. A la place, les voix sont de pâles copies, celles de l'âne une affreuse parodie de l'originale. Bref, le titre perd tout son charme dès qu'il commence à parler. Le tout manque en plus de vie. C'est dommage.
    5/10
  • Jouabilité Vous avez le poignet musclé ? Si ce n'est pas le cas, attendez-vous à le sentir faiblir très rapidement. C'est simple, puisque le jeu ne vous demandera que de tout détruire sur votre passage, vous n'aurez qu'à secouer toujours de la même façon la télécommande et le Nunchuck, en appuyant ici et là sur les boutons. La prise en main est extrêmement simple et accessible aux plus jeunes.
    6/10
  • Durée de vie Trop courte. En une après-midi, vous aurez bouclé le jeu sans grande difficulté. Pour sauver un peu ce triste fait, le jeu vous proposera un mode multi jouable à deux, quelques mini-jeux... Mais vous aurez néanmoins vite fait le tour de la chose. Si vous réservez le jeu à vos enfants, organisez des parties sur une petite durée. Histoire de le faire durer...
    4/10
  • Scénario Il suit ni plus ni moins celui du film éponyme.
    6/10
  • Note générale A vrai dire, notre avis est mitigé. Clairement pour un public d'adulte, le jeu ne vaut pas le coup. Il est vide, répétitif, creux et l'esprit Shrek, celui du premier épisode cinématographique, semble bien loin. Autant essayer de sauver les meubles et de l'envisager pour un plus jeune public. Le titre obtiendra sans doute nettement plus de suffrage. Un conseil, éviter de le laisser trop longtemps dans les mains : taper et casser sans cesse tout ce qui bouge peut vite énerver les plus petits. Et si après vous ne voulez pas subir une boule de nerf excitée, autant prévoir des parties courtes...
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire