Test Sid Meier's Pirates !

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Article n° 385 - Test Sid Meier's Pirates ! (120*120)

Sid Meier's Pirates ! est l'adaptation du même jeu sur PC. Sans rien dénaturer de ses qualités originelles, la version PSP est complémentaire pour tous les fans qui aimeraient suivre leurs aventures de pirates où qu'ils soient. Très prenant, très beau, très riche, vous êtes facilement embarqué sur les mers et le retour au port se fait à contre-coeur.

Trame de fond

Le jeu se lance de manière très sympathique. C'est soir de fête dans une famille bourgeoise, on porte des toasts, on ripaille, la bonne humeur est là. Et pour cause, tous sont persuadés qu'une flotte apportera avec elle, dans un futur proche, de quoi soulager leurs dettes. Mais c'était un peu comme vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, car manque de bol pour tout le monde, les bateaux sont perdus en mer. Adieu veaux, vaches, cochons, pots de lait et compagnie, le marquis de Montalban (à qui la famille doit une petite fortune) réduit toute la famille en esclavage. Toute ' Non ! Un irréductible tient tête à l'ennemi, se débat et s'enfuit !
Sid Meier's Pirates - img 1 Sid Meier's Pirates - img 2
Le rebelle, c'est vous justement. Le seul et unique rescapé de la famille. Et vous vous mettrez martel en tête de sauver chacun des membres de votre famille quelle que soit la manière. Cette mission sera votre quête principale, plusieurs petites épreuves vous seront demandées afin de franchir une par une les étapes et libérer un oncle, une soeur, etc.... Mais entre temps, vous aurez d'autres choses à faire, comme vous faire un nom dans le milieu de la piraterie, avoir à la bonne les Anglais, les Français, les Hollandais ou encore les Espagnols, à vous de choisir votre camp si vous le souhaitez.
Sid Meier's Pirates - img 3 Sid Meier's Pirates - img 4
Avant de partir en mer, vous devrez donc choisir votre camp. Il y en a quatre comme évoqué ci-dessus et tous sont quasiment en guerre les uns contre les autres. Si par exemple vous choisissez de vous ranger du côté des Espagnols, les Français seront vos ennemis. Quand vous y irez dans leurs ports il se peut que l'accueil soit un peu glacial. Quel que soit votre camp, toutes vos actions, que ce soit une escorte ou un pillage, auront toujours une influence sur votre histoire. N'essayez pas d'intégrer les petits papiers des quatre à la fois. Il faudra  choisir votre stratégie. Ou peut-être à la limite copiner avec deux pays, mais encore...  Ensuite, l'heure des choix n'est pas finie. Il faudra également que vous vous trouviez un talent : escrime, esprit et charme, médecin, canonnier, navigateur. Tous ont des caractéristiques particulières. Par exemple, l'expert en escrime remportera plus facilement ses combats au corps à corps ou le canonier pourra réparer les bâteaux en cours de voyage. La difficulté du jeu se déclinera en fonction de l'expérience et de la période historique choisis. Si vous débutez en mode apprenti, vous pourrez en cours de jeu, élevé le niveau de difficulté.
Sid Meier's Pirates - img 5 Sid Meier's Pirates - img 6
Vous démarrez votre aventure avec pas grand chose. D'emblée, le premier bateau sur lequel vous montez devient le vôtre. A partir de ce moment-là, comme dirait l'autre, il n'y a plus qu'à ! A attaquer les bateaux ennemis, à monter une vraie flotte, amasser une petite fortune, acquérir des terrains ici et là, travailler votre réputation, vous marrier, etc, etc. Vous ne chômerez pas, sachez-le, et vous aurez mille et une chose à faire. Mais n'oubliez jamais votre équipage ! Un bon capitaine n'est rien sans ses moussaillons ! Si les trésors et les pièces d'ors s'amassent dans vos cales, pensez à partager votre butin. Sinon, vous risquez  un mutinerie et seul contre 150 marins, vous ne ferez pas le poids.



Journal de bord

Vous débutez donc l'aventure à bord d'un petit bateau, un peu chétif même, et votre but est de devenir riche, entre autre. Pour accroitre votre fortune, vous n'avez pas d'autre choix que d'attaquer d'autres bâteaux et si possible des ennemis au pays pour lequel vous venez de faire allégence. Donc vous commencez par silloner les mers, mettant les voiles là où vos premières missions vous mènent. Hormis le fait que vous voulez secourir votre famille, vous ne savez absolument rien d'autre. Il vous faut des indices, des bribes d'informations vous indiquant les lieux où chercher et les personnes à éliminer.
Sid Meier's Pirates - img 7 Sid Meier's Pirates - img 8
Arrêtez vous à chaque port, même ceux ennemis. Si le gouverneur du port vous reçoit froidement, l'accueil dans chaque taverne est toujours très chaleureux. C'est le lieu clé du jeu, vous en découvrirez d'autres par la suite. Ici, vous trouverez la main d'oeuvre dont vous aurez besoin au fil du jeu. Dans chaque port se trouvent des marins en mal d'action, il n'y a qu'à se pencher pour les cueillir. Attention à ne pas surpeupler vos bateaux non plus ! Autre personnage charismatique : le mystérieux étranger qui a toujours une information pour vous ou un objet à vous vendre. Ensuite, il y a la serveuse avec son décolleté plongeant qui elle aussi vous chuchotera des mots déterminants (et non pas des mots doux comme certains pourraient l'espérer), puis vous finirez par le tavernier, non pas pour payer la note mais pour là aussi recueillir quelques informations. Vous l'aurez compris, vous ne manquerez pas de pistes à suivre car tous bien sûr ne vous parleront pas de la même chose... Entre les missions qui concernent votre famille, celles des trésors cachés ou les filles des gouverneurs vous n'arrêterez pas de récolter des informations. Mais pas la peine de prendre des notes, vous avez tout sous la main.
Sid Meier's Pirates - img 9 Sid Meier's Pirates - img 10
Car un bon capitaine ne serait rien sans avoir un journal. Et mieux, vous en aurez même deux. Le premier se présente comme un vrai journal, répertoriant les différentes personnes avec lesquelles vous avez parlé et ce qu'elles ont bien pu vous dire. C'est assez utile car tout ne s'affichera pas dans votre second journal. Les quêtes secondaires ne sont pas toutes répertoriées et celles peu importantes encore moins. Mais quand un nom vous échappe, il est toujours bon de l'avoir sous la main...
Quant à votre second journal, sans doute le plus précieux, vous y retrouverez toutes les missions principales, celles qui vous mèneront à votre famille, celles qui vous conduiront à la fortune... Bref, regrouper les informations n'est pas un mal et vous ne manquerez pas de les utiliser très très régulièrement. D'autant que pour faire le point quant à votre position en mer, il n'y a pas mieux !


A l'abordage !

Sur mer, il n'y a pas à tergiverser, vous devez être le maître et augmenter votre réputation de marin aguerri. Simple moussaillon, pour séduire les filles de gouverneur, vous n'aurez pas vraiment de chance. Aussi, il va falloir savoir vous imposer. Et pour ce faire, il n'y a pas trente six solutions, il faut attaquer. Pirates, bateau marchand, tout peut y passer, il suffit de les chosir pas trop gros pour commencer. Vos batailles peuvent se faire en deux étapes. La première consiste à lancer des boulets de canon sur votre ennemi. Mais le corps à corps peut aussi se réveler sympathique. Vous abordez le bateau et vous voilà devant le capitaine ennemi. En fonction du nombre de votre équipage, vous pourrez avoir le dessus. Mais si vos marins ne sont qu'en petit nombre et même si vous êtes champion à l'escrime, vous risquez purement et simplement de perdre votre combat... et votre flotte... et votre fortune... Bref, n'attaquez pas n'importe qui...
Sid Meier's Pirates - img 11 Sid Meier's Pirates - img 12
A chaque victoire remportée, vous aurez le droit de récupérer le navire, certains membres de l'équipage voudront rejoindre votre équipe et si la chance est avec vous alors vous trouverez parmi eux un membre important, du type canonier, médecin, cuisiner, bref quelqu'un de quasiment indispensable. Votre but sera aussi, de ce côté, de trouver tous les membres d'équipage situés du côté de votre journal. Une fois que vous les aurez tous réunis, votre flotte, vos marins et vous-même évoluerez dans les meilleures conditions qui soient...


Le XVIIIe sicècle est une époque où il ne faisait pas bon de traîner en mer, au milieu de tous ces pirates... Heureusement, votre boulot consiste aussi à nettoyer l'océan de tous ces mécréants et accessoirement, de leur voler leurs pièces d'or. Votre journal vous donnera la liste des pirates les plus célèbres et vos missions vous emmèneront également à eux. Impossible de les louper et vous auriez tord de vous en priver. Certains auront même des trésors cachés sur terre que vous devrez trouver. Bref, anéantir les pirates, c'est le jackpot assuré !
Sid Meier's Pirates - img 13 Sid Meier's Pirates - img 14
Après vos différentes victoires, vous pourrez aller à l'encontre des gouverneurs des différents ports. Ceux-ci vous récompenseront en vous élévant par différents grades : capitaine, caporal, baron... Plus vous avancerez plus vous aurez la chance de cotoyer les filles des gouverneurs, toutes plus ou moins jolies. Pour les charmer, une épreuve difficile vous attend : le bal. Vous, marin qui combattez les plus vils et dangeureux adversaires, devrez faire le beau au milieu d'invités et ne pas louper un seul pas si vous ne voulez pas vous attirer les foudres de la demoiselle. Ce sera donc à vous de gérer cet épisode glorieux, en appuyant sur la bonne touche dès qu'elle s'affichera à l'écran. Vous séduirez votre partenaire, son coeur battra pour vous... Si vous l'avez séduit, elle vous fera un cadeau ou vous donnera des informations pour vous faire un peu plus d'argent. Vous comprendrez que vous ne pouvez louper ce moment clé. Car il faut le savoir, vous devrez épouser l'une d'entre elle à un moment ou un autre pour avancer dans votre quête principale (qui est de sauver les membres de votre famille pour ceux qui ne suivent pas !)
Sid Meier's Pirates - img 15 Sid Meier's Pirates - img 16
De temps en temps vos missions vous amèneront à débarquer à terre. Au choix, vous irez creuser avec vos hommes pour trouver un trésor, vous vous infiltrerez dans une ville, vous vous batterez contre des soldats comme si vous étiez dans un jeu de stratégie... Autant vous dire que vous allez devoir gérer tous ces éléments pour finir le jeu de la meilleure façon qui soit.



Après le PC, la PSP

C'est en 2004 que Sid Meier's Pirates est sorti sur PC. De très bonne qualité, le titre a été salué par la critique et a trouvé un large public d'amateur, tous fans des productions Sid Meier. Il ne serait d'ailleurs pas étonnant d'en voir quelques uns y jouer encore, puisque trois ans après, le jeu reste graphiquement au point et son contenu particulièrement riche. Et puis la judicieuse idée de porter le titre sur PSP est venue et a lui aussi trouvé son public. Mais l'adaptation a du subir quelques modifications qui pourraient faire tiquer les puristes.
Sid Meier's Pirates - img 17 Sid Meier's Pirates - img 18
Graphiquement, la version PSP est un ton en-dessous. Même s'il reste plus que correct, les textures sont moins fines, les décors et personnages moins détaillés et surtout, le charme des filles de gouverneur a du mal à ressortir de leur traits un peu lourd. Mais dans l'ensemble, le jeu reste tout de même assez plaisant.
Côté contenu, ce nouveau titre vous plongera nettement dans un mode plus arcade que son grand frère qui lui vous offrait un contenu un peu plus stratégique. Les amateurs d'action y trouveront sans doute plus leur compte. Le contenu a été un peu allégé, tout comme les voix des autres personnages non joueurs. Au lieu de les entendre vous parler, vous devrez sans cesse lire les textes s'afficher à l'écran, tous plus ou moins longs et pas souvent des plus lisibles. Dans l'ensemble, la portable de Sony se montre à la hauteur et accueille assez bien le titre. D'ailleurs, vous vous plairez à engager quelques batailles navales et autres missions où que vous soyez. Le côté "confort" de la PSP est un plus pour ce type de ce jeu qui se révèle assez long dans la durée.

Sid Meier's Pirates - img 19 Sid Meier's Pirates - img 20

Autre qualité du titre, celui de vous proposer un mode multijoueur où quatres joueurs pourront se rencontrer. Sur plusieurs maps, vous pourrez vous affronter dans des batailles navales, une sorte de "touché-coulé" plus vivant, plus attractif mais dont vous aurez malheureusement vite fait le tour. On ne regrettera pas pour autant la version PC, ce jeu nous apportant des qualités intrasèques qui séduisent et qui savent nous rendre un peu "addict" à la piraterie. Et puis le titre PC est vieux de trois ans, il était temps de le ressortir et de le remettre au goût du jour !


Conclusion

Sid Meier's Pirates - packshotCette adaptation PSP est une réussite. Les fans d'il y a trois ans seront heureux de retrouver un titre qui a du leur prendre beaucoup de leur temps à l'époque. La portable vous offrira les mêmes sensations, le côté pratique en plus. Même si ici et là, vous le remarquerez, l'adaptation a perdu quelques plumes en cours de route, il reste fidèle en de nombreux points au titre originel. Et lui ajouter sans doute un peu plus d'action n'est pas un mal. Bref, ce jeu vous plonge dans son univers et vous passionne. Vous serez pris au jeu des micro-quêtes que vous souhaiterez résoudre, encore et encore ! Les joueurs qui débarqueront sur ce titre en terrain inconnu n'auront pas de mal à prendre leurs marques. Il vous faudra quelques aventures et tâtonnements pour saisir toutes les possibilités du titre.




+ Les plus
  • Complet au niveau du contenu
  • Graphismes honnêtes
  • Richesses des quêtes secondaires
  • Difficulté équilibrée
  • Bonne jouabilité très appréciable
  • Liberté d'action
- Les moins
  • Une bande son qui aurait pu être plus variée

Notes

  • Graphisme Si la qualité visuelle est inférieure aux versions PC et Xbox, il n'en reste pas moins que le jeu se révèle de bonne composition sur ce point. Les ports, les personnages et l'interface globale restent de bonne qualité et font de ce titre un jeu vraiment agréable à regarder.
    8/10
  • Bande son La musique sera et restera la même tout au long du jeu, mais elle est appropriée à cet univers. Bon point pour elle, elle n'est pas agaçante. Quant aux bruitages de la mer, des canons, des bruits d'épée et des dialogues entre personnages, l'ensemble est lui aussi assez convainquant.
    7/10
  • Jouabilité L'adaptation PSP a subit quelques petites modifications par rapport à la version PC. La maniabilité est là et vous n'aurez aucun problème à saisir toutes les possibilités du jeu. Au contraire, il saura comment vous prendre et ne vous lâchera pas de sitôt...
    8/10
  • Durée de vie Le jeu n'est pas interminable, mais c'est sans doute l'impression que vous aurez en voyant toutes les quêtes s'accumuler dans votre journal. Vous le terminerez bien plus vite que vous ne pensez. Vous aurez tellement à faire d'ailleurs que vous ne verrez pas le temps passer. Le contenu est riche et à la fin de votre aventure vous aurez vraiment l'impression d'avoir réaliser beaucoup de choses derrière vous.
    8/10
  • Scénario Notre héros doit tout mettre en oeuvre pour libérer les membres de sa famille prisonnière. Telle sera votre quête principale. A celle-ci viendront s'ajouter un lot incessant de quêtes secondaires qui feront de vous un homme fortuné, respecté, adulé par les filles de gouverneurs et détail important, premier pirate de toute votre époque.
    8/10
  • Note générale On aime parce que le titre nous laisse une grande liberté de mouvement. Ici pas de linéarité, vous attaquez par n'importe quel bout. Entre les combats avec les pirates et autres bateaux officiels, les danses avec les jeunes filles au cours des bals, vos missions ici et là, vous aurez toujours de quoi vous occuper. Monter en grade est un éternel challenge et faire de votre personnage un homme fort, riche et respecté aussi. L'univers est en plus très plaisant et il est réellement difficile de se lasser. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin...
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire