Test Sleeping Dogs

Le par Fabien H.  |  3 commentaire(s)
Sleeping Dogs - vignette

Initialement connu sous le nom True Crime : Hong-Kong, Sleeping Dogs joue la carte du renouveau dans une licence qui n'a jamais connu le succès escompté. Ce changement de studio de développement a permis d'insuffler une nouvelle identité à la franchise, offrant pour le coup une expérience qui pourrait potentiellement se comparer à celle d'un GTA. Toutefois, le rendu final est-il suffisamment convaincant pour espérer se comparer à la franchise de Rockstar ?

Immersion chez les Triades

Développé par United Front Games et édité par Square Enix, Sleeping Dogs s'apparente à Grand Theft Auto dans son approche, mais également dans son gameplay. Récupérant les bases de True Crime : Hong-Kong, le nom initial du jeu, cette production permet de se plonger dans l'univers de la capitale chinoise, notamment dans les affaires louches des Triades locales.

L'aventure nous place dans la peau de Wei Shen, un flic infiltré qui aura pour objectif de grimper dans la hiérarchie des gangs de rues, afin de parvenir à être en contact avec leur tête pensante. Notre héros, initialement chinois mais ayant longtemps travaillé aux États-Unis, revient dans sa ville natale afin de se tailler une place et faire ses rapports à la faction de police au courant de sa couverture. Et Wei aura fort à faire, puisqu'il sera poursuivi à la moindre occasion par les autorités locales à la moindre occasion, mettant en danger ses plans. Sa première approche dans les Triades se fera au travers d'une connaissance d'enfance, Jackie Ma, afin de s'intégrer dans un gang local dirigé par un certain Winston.

Sleeping Dogs - 1 Sleeping Dogs - 2 

Concrètement, la mise en place scénaristique de Sleeping Dogs est intéressante, mettant en exergue un personnage principal tiraillé par sa double identité professionnelle. La progression sera complexe pour Wei, puisqu'il faut s'attendre à de nombreux rebondissements et autres retournements de situation et ce, du côté de la police comme des Triades. Même si nous pourrions croire qu'il est possible de choisir son camp, force est de constater que le jeu est construit de manière à effectuer les missions dans un ordre pré-établi, se libérant ainsi de choix moraux et s'obstruant d'une certaine immersion dans l'aventure.

Vous ferez vos premières armes dans des missions relativement basiques, en harcelant les commerçants du coin, mais les choses prendront petit à petit des proportions importantes, découlant sur des scènes parfois très sanglantes. Dans les faits, Sleeping Dogs suit énormément le schéma type d'un GTA, que se soit dans les types de missions que dans sa prise en main. On se retrouve donc dans une structure très carrée, qui a tendance à manquer d'originalité. Toutefois, l'ambiance reste très proche des films hongkongais, à commencer par la trilogie Infernal Affairs, ce qui se révèle particulièrement plaisant, même si la mise en scène n'est pas toujours des plus réussies.

Sleeping Dogs - 3 Sleeping Dogs - 4 



Kung-fu et gangsters

Comme indiqué précédemment, Sleeping Dogs présente de nombreuses fonctionnalités issues de la série GTA, mais apporte dans un même temps quelques éléments inédits qui permettent de le distinguer. En effet, la plupart des combats du jeu s'effectuent à mains nues, ce qui donne lieu à un véritable spectacle de kung-fu contre les gangsters locaux. De plus le système de combat est plutôt bien réalisé, avec la possibilité d'effectuer des combos avec une marge de progression au fil du jeu. A l'instar d'un Assassin's Creed ou d'un Batman : Arkham Asylum, une touche sera également affiliée aux contres, à utiliser lorsqu'un ennemi se prépare à vous frapper. Néanmoins, il est fort dommage que l'IA des ennemis soit si passive, puisque chaque ennemi va attendre son tour pour nous affronter, en se baladant sur la zone de combat. Tout comme un Yakuza, il est également possible d'utiliser les décors pour donner des coups fatals aux adversaires, donnant lieu à des scènes parfois très gores.

En dehors des combats à mains nues ou à l'aide d'armes blanches, vous récupérerez plus tardivement vos premières armes à feu, permettant de vous lancer dans de véritables fusillades. Le gameplay se retrouvera pour le coup bien plus classique, avec la possibilité de se mettre à couvert derrières certains décors, ainsi que la possibilité de sauter de votre abri de fortune pour tirer sur vos ennemis par surprise, avec un effet de bullet time emprunté à Max Payne. Bref, vous l'aurez compris, les développeurs ont pioché dans plusieurs productions pour mettre en avant leur jeu, et force est de constater que la sauce prend.

Sleeping Dogs - 5 Sleeping Dogs - 7 

Les missions du jeu se révèlent plutôt variées, avec certains objectifs plus cruciaux qui mettent en avant des choses très intéressantes. Dans les courses-poursuites par exemple, il est possible de tirer sur les pneus de ses opposants pour les stopper, donnant une fois de plus lieu à un ralenti de mise en scène plutôt classe. De plus, Wei a la particularité de pouvoir sauter de son véhicule en pleine course ( moto ou voiture ), afin de voler un autre bolide. Plusieurs missions du jeu mettront à profit cette fonctions, notamment des objectifs secondaires qui s'avèrent plutôt nombreux, même si la durée de vie finale n'est pas véritablement élevée pour ce type de jeu.

Afin de motiver les joueurs à poursuivre le jeu, un gain d'expérience est au goût du jour, basée sur trois jauge : l'une sur les Triades, l'autre sur la police et une troisième basée sur le respect. Les deux premières engagent respectivement à tabasser un maximum de gangster ( plus les coups sont impressionnants, plus glane de points ) et à effectuer le moins de dégâts possibles en ville, tandis que la troisième s'acquiert au fil des missions secondaires ou des habits que l'on porte. Car il est possible de changer ses vêtements, au travers des nombreux magasins de la ville, ou en les récoltant dans des coffres disséminés aux quatre coins de la zone de jeu ( faisant référence aux paquets cachés de GTA ).

Sleeping Dogs - 6 Sleeping Dogs - 8 



Une ville vivante

Sleeping Dogs peut se vanter de disposer d'une certaine atmosphère visuelle. Si le moteur graphique n'offre pas un rendu des plus impressionnants ( il suffit de voir certaines animations ou mouvements des visages pour s'en convaincre ), il dispose toutefois d'une richesse visuelle pertinente. La ville de Hong-Kong regorge de PNJ qui vaquent à leurs occupations, donnant une touche vraiment vivante à l'ensemble. Des routes aux moindres ruelles, il y a de nombreux détails telles que les ordures sur le sol, les enseignes lumineuses et autres marchés nocturnes qui viennent accentuer cette immersion véritablement agréable. Toutefois, il est clair que nous tomberont souvent sur des zones dupliquées, notamment certains repaires de gangsters. La ville en elle-même se révèle de taille moyenne, offrant trois grands quartiers reliés par des autoroutes. L'ensemble se révèle convenable, même s'il est parfois un peu fastidieux de rejoindre une zone éloignée, tant les trajets sur autoroute sont parfois sinueux et redondants.

La possibilité de se déplacer librement en escaladant les clôtures, grimpant sur les immeubles et glissant sur les tables offre également un petit plus indéniable sur l'ambiance chinoise. Le fait de courir après un gangster dans une rue bondée se révèle véritablement grisant, au même titre que la prise en main de l'ensemble des véhicules et notamment des motos. Par ailleurs, de nombreux bolides sont à votre disposition, même si certains modèles manquent cruellement de charisme. Dans tous les cas, il faudra passer par les fournisseurs de voitures locaux pour pouvoir les stocker dans les nombreux parkings du jeu et ainsi les réutiliser à volonté. On regrette toutefois qu'il n'y ait pas de véhicules aériens, ce qui aurait pu ajouter une dimension plus riche au jeu.

Sleeping Dogs - 9 Sleeping Dogs - 10 

De nombreuses activités annexes sont également de mise, mettant notamment à contribution votre smartphone branché sur les réseaux de la police, et permettant de pirater des terminaux reliés aux caméras ( afin de pouvoir piloter les autorités locales vers les dealers de drogue depuis le téléviseur de votre planque ), mais aussi à certains coffres qu'il faudra forcer. Il sera également possible de lever quelques filles suite à des rendez-vous ( permettant de débloquer des bonus ), se lancer dans des parties de karaoké dans les bars, ou encore effectuer des parties de Mah-Jong sur des bateaux reculés de la côte.

En bref, Sleeping Dogs se présente comme une production de qualité et, malgré l'appui d'une structure très proche de celle d'un GTA, se distingue au travers de quelques fonctionnalités intéressantes et d'une ambiance asiatique des plus immersives. Son système de combat, certes perfectible, présente également un intérêt certain, au même titre que sa prise en main qui est de manière générale très intuitive et agréable. Même si sa durée de vie n'est pas aussi importante que celle d'un des épisodes de Rockstar, l'expérience se révèle suffisamment prenante pour en valoir la peine. Sleeping Dog est donc à conseiller chaudement pour les amateurs d'ambiance mafieuse et de monde ouvert.

Sleeping Dogs - 11 Sleeping Dogs - 12 



+ Les plus
  • Prise en main intuitive
  • Ville de Hong-Kong bien modélisée
  • Combats intéressants
  • Très bonne ambiance
- Les moins
  • Mise en scène parfois peu étoffée
  • Techniquement perfectible

Notes

  • Graphisme La réalisation graphique de Sleeping Dogs se révèle en demi-teinte. D'un côté, il est clair que la modélisation de la ville et le souci des détails des décors est parfois particulièrement poussé, mais certaines animations ne sont pas très bonnes, ni même les mouvements et expressions des personnages. Dans l'ensemble, le titre propose toutefois une pâte artistique plutôt intéressante.
    7/10
  • Bande son La partie sonore du jeu se révèle de bonne facture, offrant de nombreux bruitages symbolisant la capitale de la Chine. Les différentes stations radio et leurs musiques sont également très diversifiées : de la musique traditionnelle chinoise au death metal, en passant par de la musique classique et autres tubes occidentaux.
    7/10
  • Jouabilité La prise en main du jeu se révèle intuitive et suffisamment nerveuse pour se plonger dans l'action. L'exploration tel un parkour est intéressante, au même titre que le système de combat à mains nues assez grisant et ce, en dépit de quelques gènes. L'impression de vitesse en voiture, en moto ou en bateau est très prenante, avec l'excellente possibilité de sauter d'un bolide à un autre en pleine course.
    8/10
  • Durée de vie Pas nécessairement très longue, la durée de vie du soft propose toutefois plusieurs heures de plaisir. Au-delà des missions principales, il existe toutefois une pléiade d'objectifs secondaires à découvrir, ainsi que des coffres et autres autels de santé à déloger aux quatre coins du jeu. Dommage qu'aucun mode multijoueur n'ait été introduit.
    7/10
  • Scénario L'histoire de Sleeping Dog fait clairement référence aux films du genre, à commencer par l'excellente trilogie Infernal Affairs. Le soft emprunte également de nombreux élément au cinéma de kung-fu, proposant de ce fait un savant mélange entre une enquête policière, une immersion dans les Triades, ainsi que des phases de combat. L'ensemble manque peut-être un peu de mise en scène, mais reste très convenable.
    7/10
  • medaille
    Note générale En somme, Sleeping Dogs se présente comme un très bon GTA-like qui, en dépit d'un suivi très proche de son inspirateur, offre plusieurs subtilités intéressantes et enrichissantes qui viennent agrémenter le gameplay et l'expérience de jeu. Même s'il se révèle techniquement perfectible et qui peut être affiné au niveau de sa prise en main, le jeu demeure une excellente production à conseiller évidemment aux fans d'action et de monde ouvert.
    7/10

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Reservoir Dogs
    Sorti en 1992, le célèbre film réalisé par Q. Tarantino voit enfin éclore un rejeton ce 1er septembre grâce à Eidos et Volatile.
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Imanol Hors ligne Héroïque icone 942 points
Le #1017412
Moi je l'ai trouvé super sympa ce jeu!
L'ambiance aussi bien visuelle que sonore est prenante,ils ont eu le souci du détail,Hong Kong est une ville très vivante.
Et enchainer les missions pour la police ou pour les triades j'adore!
En plus le jeu n'est pas excessivement cher,on peut le trouver à moins de 20€ (je l'ai acheté 17&euro
Source:
http://www.goclecd.fr/acheter-sleeping-dogs-cle-cd-comparateur-prix/
Anonyme
Le #1021612
Effectivement, jeu très sympa. Les graphismes, bande son renforcent bien le scénario, largement inspiré du film "Infernal Affairs" (remaké ensuite par Scorsese =>les infiltrés)
Un très bon GTA like.
Sinon, tu as raison Imanol. L'achat de clé CD est un vrai bon plan.
keiser Hors ligne Vétéran avatar 1045 points
Le #1024362
Franchement, j'aime bien le fait de pouvoir faire tout et n'importe quoi.
Le monde est grand ouvert et les choix sont nombreux.
Les combats sont assez rageux a la jet li malgré les IA qui attendent leurs tours.
Seul gros bémol, quand on ecrase les méchants en voiture (avant, arriere, avant, arriere...), la caméra est relou...
A essayer. on oubli vite les defauts
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar