Test Smackdown Vs Raw 2008

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image presentation

THQ nous sert une nouvelle fois son jeu de catch fétiche, le seul et l'unique Smackdown Vs Raw dans sa version 2008. Alors que le précédent opus n'avait pas vu le jour en next gen sur la PS3 mais uniquement sur la 360, le volet 2008 a réussi à dépasser les clivages entre les deux consoles. On va donc enfin pouvoir se mettre des peignées à plusieurs ou seul devant son écran grâce à nos bodybuildés chéris. Sainte WWE pleine de graisse, veillez sur nous!

Introduction

Le catch est décidément un monde très particulier. Si tout le monde, ou presque, sait que ce type de show regroupe des hommes ou des femmes qui en décousent à coup de mandales ou projections, rares sont ceux de ce coté-ci de l’Atlantique à vraiment savoir le pourquoi du comment de la genèse de la WWE ou de la différenciation entre Raw et Smackdown. Alors pour vous la faire courte, la WWE (World Wrestling Entertainment) est l'émanation de l'ancienne WWF (World Wrestling Federation. Cette dernière était en procès avec la WWF (World Wildlife Fund), vous savez le logo au panda, revendiquant le droit d'utiliser les initiales.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (1)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (2)

On vous passe facilement les anciennes fédérations qui ont pu jalonner l'histoire sans quoi il nous faudrait cinq pages. Bref, cette WWE est actuellement scindée en plusieurs catégorie dont Smackdown et Raw du nom des deux shows produisant les spectacles pugilistiques. Chaque catégorie dispose de différents combattants qui peuvent à l'occasion allez concourir dans l'autre catégorie. Et bien sûr, Raw et Smackdown décernent chacune leur titre, l'une de champion du monde des poids lourds, l'autre celui de WWE champion.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (3)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (4)

THQ réunit donc les deux branches de la WWE plus de nombreuses légendes pour nous sortir son quasi annuel jeu de catch. Alors plutôt que de se contenter d'aller mater les fights sur NT1 les soirs de disette télévisuelle, pourquoi ne pas tenter de fracasser la chaise planquée sous le ring contre la tête de votre meilleur pote. Car c'est aussi ce qui est proposé dans ce jeu. Se friter pour un rien. Et comme ils disent à la WWE, ne tentez jamais de réaliser les mêmes mouvements car ils sont uniquement accessibles à des athlètes surentraînés. On s'est donc contenté du pad pour notre part, mais avec un rendu totalement crédible.

Esprit, es-tu là ?

Le catch, plus que tout autre discipline, met en avant la mise en scène, la préparation visuelle, l'affrontement verbal, l'arrogance dans les postures et tout un tas d'autres choses absolument kitchs pour qui ne les aime pas mais totalement indispensables au fan qui se respecte. Un soft qui prétend défendre les intérêts de la WWE doit ainsi proposer au joueur que nous sommes les mêmes atours que la version visible en différé sur la TNT. Smackdown Vs Raw 2008 ne se défile donc pas. Avant chaque combat, l'entrée en scène des différents combattants est un moment fort.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (5)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (6)

Chaque protagoniste présent dans ce jeu a reçu un traitement tout particulier afin que cette mise en bouche soit aussi fidèle que possible à la réalité. On voit avec un plaisir non dissimulé l'entrée de Batista ou John Cena telle qu'on peut la regarder devant son petit écran de façon tout à fait passive. Pour ce qui est du déroulement des matchs, il en va de même. On retrouve ainsi la personnalité variable en fonction de son personnage (le gros pataud plein de muscles mais puissant, le super voltigeur de la mort ou encore l'amoureux de la torture physique par exemple) à travers huit types de caractéristiques de combat.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (7)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (8)

Mais l'on retrouve tout autant les prises ultimes les plus connues des catcheurs qui sévissent dans cet univers aux frasques perpétuelles. Quand on aura ajouté qu'au cours des combats on peut tout autant utiliser les objets autour du ring afin de faire bien mal au crâne de l'adversaire ou que l'on peut encore aller fracasser la tête de l'arbitre si celui-ci ne prend pas la décision qui s'impose, à savoir nous déclarer vainqueur, vous comprendrez qu'une bonne partie de ce qui fait le sel de la WWE se retrouve dans ce jeu. Seul le roster incomplet même si conséquent, ternit un peu le paysage sur ce point de la fidélité à la réalité.

Un gameplay simplissime

La plus grande angoisse du quidam qui découvre ce jeu est probablement la prise en main de ce soft et l'éventuelle complexité qui peut en découler tellement le nombre de mouvements réalisables doit être important. La première surprise et certainement la meilleure nous arrive donc de ce point du jeu. En effet, si les mouvements sont certes très nombreux, si les possibilités de projections ou de soumissions sont légion, les commandes à réaliser sont absolument saisissantes de facilité. En quelques minutes, et tout autant de tuto rapides et explicites, on parvient à comprendre comment bien faire pour tout péter.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (9)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (10)

Très souvent, une simple combinaison de deux touches suffit pour obtenir l'effet escompté. Mieux même car d'une simple direction sur le stick droit, on arrive à faire plusieurs prises différentes. On est ensuite vite à même de réaliser un écrasement facial après quelques coups de la corde à linge qui ont tôt fait de mettre le pantin désarticulé d'en face sur le flanc. D'ailleurs, puisque l'on parle d'articulation et donc d'anatomie, une prime en terme d'efficacité est donnée au joueur capable d'insister sur une partie particulière du corps de son adversaire pour le faire souffrir le martyr.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (11)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (12)  

La limite à ce type de gameplay vient probablement du fait que si l'on est capable d'enchaîner les coups pendant plusieurs minutes, l'autre peut en faire tout autant. Même la machine parvient à nous en faire baver. On reste donc parfois un long moment sans pouvoir réagir alors que l'on frappe frénétiquement nos boutons afin de recouvrer un semblant d'énergie. Autant vous le dire, dès que la difficulté devient relevée, ceci est encore plus fréquent. Reste donc à tenter de prendre votre mal en patience ou, mieux, maîtriser les contres ou esquives qui semblent être les seules issues à la mise en pièce en règle.

Plusieurs failles tout de même

Ce jeu, malgré tout le bien que l'on peut en penser en matière de contenu hyper conséquent quant aux modes de jeu, au nombre de personnages disponibles et à leur coups ou donc concernant le gameplay surprenant d'intuitivité, recèle plusieurs tares loin d'être irrémédiables. Au premier rang de ces cancres vient la réalisation graphique. Sans être laid, loin de là, il y a une vrai hétérogénéité entre les catcheurs présents sur le ring et très bien modélisés, et tout ce qui est autour. On veut bien entendu parler des spectateurs et de la salle franchement passables.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (13)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (14)

Mais on pense également aux différents menus qui ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable. Ensuite, le nombre de chargement est tout bonnement hallucinant. Entre chaque combat bien sûr mais aussi entre chaque présentation de combattant, à la fin pour désigner le vainqueur et bien d'autres fois. En faire la liste est impossible mais sachez qu'ils sont bien trop nombreux. Enfin le dernier gros reproche que l'on peut faire à Smackdown Vs Raw réside essentiellement dans l'option de sortir le jeu uniquement en anglais.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (15)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (16)

Il est clair que ce n'est pas extrêmement gênant pour la compréhension globale du jeu mais le fait qu'un sport si passionnément suivi de l'autre coté de la manche et donc par une partie nord-américaine francophone, ne soit pas traduit au moins dans les menus en français laisse à croire que ce jeu est parvenu sur le sol hexagonal par hasard. On se met donc des baffes, on se jette l'un sur l'autre, on déchire le ring à coup d'escalier, on harangue la foule et l'autre à coups de gestes. But in english only... what a shame !

Conclusion

Smackdown Vs Raw 2008 est dans la parfaite lignée de ses prédécesseurs qui, changement de nom du programme télévisuel et de celui de la ligue oblige, n'ont pas toujours porté cette appellation. Mais ce qui n'a pratiquement jamais changé, c'est la réalisation mettant en avant le gameplay et le jeu de scène. Ce jeu ne renie pas sa filiation. En plus, il permet de passer de nombreuses heures de délire, même si rien ne semble plus jouissif que le jeu à plusieurs "humains". Un nombre conséquent de modes de jeu, une durée de vie suffisante ou la modélisation fidèle des superstars permettent à ce nouveau volet de se tenir dans le haut de la hiérarchie.


Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (17)     Test Smackdown vs Raw 2008 PS3 image (18) 

Tout ceci est évidemment complété par le mode online qui ajoute encore un peu de sel, ou plutôt de l'huile sur le feu puisqu'avec nos gugusses en short on est jamais très loin du pugilat pur et simple pour un morceau de fromage piqué à la crémière du coin qui n'est autre que la cousine du maître d'hôtel de la belle mère du catcheur en question. Heureusement que les grands dirigeants de ce monde ne se mettent pas à faire la guerre pour de sombres histoire de bulletins électoraux frauduleux ou pire encore pour la possession de pétrole sinon on aurait droit à plus d'un show par semaine. On en restera donc au catch. C'est sûrement un poil plus désuet. Mais ça fait aussi beaucoup moins de victimes, si ce ne sont des "morts de rire".


+ Les plus
  • Fidèle à la "réalité" du "vu à la télé".
  • Facilité de prise en main
  • Durée de vie
- Les moins
  • Aucune traduction présente
  • Assez répétitif tout de même
  • Graphismes inégaux
  • Temps de chargement

Notes

  • Graphisme Il existe un vrai contraste entre les catcheurs, leurs mouvements, leurs prises, leurs "spéciales" et tout le reste du jeu. Si la première partie est tout à fait honorable voire bonne, la seconde tend à peine vers le moyen voire le passable pour la foule. Au final ce jeu ne casse rien surtout que l'on est sur PS3. Et si l'on compare ce jeu à d'autres, sans pouvoir le transposer à un autre jeu de catch puisqu'il n'y en a pas sur ce support, il est nettement en dessous des capacités de la console.
    6/10
  • Bande son Les musiques possèdent les mêmes sonorités que celles entendues dans les salles de joutes et les effets des coups sont parfaitement crédibles. La voix du speaker est quant à elle bien en rapport avec le monde du catch. En clair et puisqu'il n'y a plus besoin de décodeur vu que ce sport ne passe plus sur la chaîne crypté, c'est du tout bon !
    8/10
  • Jouabilité Simple, intuitif, réactif et permettant en plus de réaliser une multitude de mouvements différents. Ce jeu a vraiment bénéficié d'un soin tout à fait particulier sur ce point pour parvenir à en faire un soft fun et praticable pour le plus grand nombre. Quelques défauts lorsque deux combattants disposent de gabarits vraiment opposés ou bien encore la litanie des prises de soumission figurent tout de même dans la case des moins au moment du décompte final. Mais qu'il est bon de frapper l'arbitre !
    8/10
  • Durée de vie Entièrement suffisante pour demeurer au chaud dans votre lecteur Blu-Ray de nombreuses heures. Offline, c'est une multitude de type de combats à 2, 4 ou 6 combattants sur le ring et avec un nombre important de règles distinctes les unes des autres. En plus le mode 24/7 donne un sens à cette suite de combats. Online, c'est la possibilité de fracasser n'importe qui sans qu'il ne vous voie... ou l'inverse !
    7/10
  • Note générale Il est clair que ce jeu répond à l'attente de nombreux fans si ce n'est sur la quantité de combattants "actuels" disponibles pas assez importante. Mais vu qu'on y ajoute moult légendes, ceci compense un tant soit peu cela. Pour le reste, THQ a fait dans le lourd avec sa réalisation soignée et son gameplay simple et ludique. En fait, la seule chose qui minore notre note globale tient à la relative lassitude qui nous gagne après quelques heures seulement de jeu. Parions que cela vient uniquement du fait que nous n'étions pas des aficionados inconditionnels et qu'il est normal que "trop de catch tue le catch".
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Smackdown Vs Raw 2009
    Une fois n'est pas coutume, THQ nous met à jour une de ses licences fétiches : Smackdown Vs Raw. Après une édition 2008 particulièrement bonne, le nouvel opus propose de nombreuses mises à jour en terme de contenu, tout en rehaussant ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire