Test So Blonde Retour sur l'île oubliée

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test So Blonde

Après avoir satisfait les joueurs PC de ses caprices et ses remarques superficielles, Sunny reprend du service dans un volet Wii. So Blonde revient dans une aventure similaire à celle vécue par les amateurs de point'n click il y a deux ans. L'esprit de la franchise est inchangé, conserve cette influence issue de Monkey Island et Sunny est elle aussi fidèle à elle-même. Pour tous ceux qui ne l'aurait pas entendu se plaindre dans la version PC.

Une calamité ?

Que les défenseurs des blondes ne s'offensent pas de ce jeu vidéo. Il n'est pas ici question de les montrer une nouvelle fois sous leur pire jour, particulièrement bêtes et peu futées. Ou juste un peu. La blonde en question ici fait plus penser à une jeune femme comme Paris Hilton, une jeune fille issue d'un milieu doré habitué à tout avoir et à ce qu'on lui donne tout. Mais comme il s'agit aussi d'un poin't click et que cette jeune personne devra user de ses neurones pour se sortir d'un mauvais pas, on ne peut pas dire qu'elle soit particulièrement idiote. Vous l'aiderez du moins à ne pas l'être... En revanche, il vous faudra faire ami-ami avec elle, supporter sa voix nasillarde et ses réflexions inutiles. Ce qui dans un premier temps, n'est pas gagné, et il se peut que vous éprouviez l'envie de l'abandonner à votre tour sur cette île et de brûler tous les bateaux disponibles pour qu'elle ne puisse quitter les lieux.

So Blonde Wii (18) So Blonde Wii (19)

Cette jeune fille dont on parle ici s'appelle Sunny. Adolescente de 17 ans, la jeune fille vit les problèmes de son âge (une copine indisponible pour lui raconter les dernières dix minutes de sa vie) et de son rang (des parents fortunés mais ingrats qui lui ont offert une croisière.) Entre ses histoires de maquillage, son statut de fille à papa habituée à tout avoir, son envie de séduire tout mâle de plus de vingt-cinq ans, Sunny nous use de ses réflexions superficielles. Les développeurs ont forcé le trait à l'extrême et Sunny n'est rien d'autre qu'une véritable peste. Jusqu'au moment où, malheureusement pour elle, elle bascule à bâbord et se réveille seule sur une île inconnue, sans téléphone portable mais avec sa trousse de maquillage intacte. Peu ou pas consciente de cette situation somme toute délicate, Sunny devra prendre sur elle et s'adapter à son nouveau milieu. On plaint les autochtones du coin...



La revanche d'une blonde

Vous vous en rendrez vite compte, So Blonde mise avant tout sur son ambiance. Cet univers lié à la piraterie ne sera pas sans rappeler un certain Monkey Island qui, depuis sa sortie, a inspiré bon nombre de point'n click par la suite. On ne s'en plaindra pas, les environnements, les rencontres faites de pirates cruels, de moussaillons idiots, de rebelles des mers et autre charmant poète nous permettent de nous placer dans une véritable histoire. Ajoutez à ceci une île à la jungle luxuriante, des habitants adeptes du vaudou, et vous vous immergerez encore un peu plus dans cet ailleurs. Seul hic, les doublages des différents personnages rencontrés se montrent assez peu crédibles et terriblement mal joués. En essayant de prendre ces derniers au second degré, puisqu'il est aussi question d'humour et de dérision dans cette aventure, on tique sur certaines voix qui elles aussi nous exaspèrent. A la longue, on finit cependant par s'y habituer, tant les dialogues ont ici la part belle.

So Blonde Wii (16) So Blonde Wii (17)

So Blonde est donc un point'n click, un jeu d'aventure où vous devez user de votre réflexion et de votre logique pour parvenir à résoudre nombre de petites énigmes. A vous donc la découverte d'objets qui viendront habiter votre inventaire, de les marier entre eux et de les faire intervenir au bon moment pour débloquer une situation. Le concept ne change pas d'un autre jeu du genre, les habités s'en sortiront donc très bien. Tout comme les nouveaux venus d'ailleurs, qui ne manqueront pas de prendre très vite le pli d'un tel gameplay. Dans les deux cas, le titre vous imposera un tutorial vous indiquant la marche à suivre d'un jeu du genre dès le début de partie.

So Blonde Wii (15) So Blonde Wii (13)

Il ne faudra pas uniquement jongler avec les objets et les recoins des décors mais également interagir avec tous les personnages des lieux. Vous ne manquerez pas de rencontres et de personnalités à apprivoiser. Les phases de dialogues constituent une part importante du jeu et vous demanderont, sur des chapitres entiers, de faires des allers et retours entre les différents protagonistes pour glaner et recueillir des informations. Des allées et venues assez fastidieuses mais qui vous permettront de faire la connaissance de tous ces personnages, dont la majorité se révèlent très charismatiques. Mais comme dit plus haut, il vous faudra supporter un doublage parfois exaspérant.



Entre mystère et mini-jeux

Avec les phases de recherches, d'enquêtes et de dialogues viennent s'ajouter également des mini-jeux. Déjà présents sur la version PC du titre, ces épreuves ne sont pas l'apanage exclusif de la Wii. Très simples, peu compliqués, ces mini-jeux se présentent à vous de temps en temps. C'est peut-être parce qu'ils ne paient pas de mine qu'ils pourront vous causer quelques soucis. Ou au contraire vous lasser, ou vous contrariez dans votre progression. Même s'ils se révèlent très rapides, vous pourrez les passer en optant pour l'option "triche". A part vous faire huer de quelques sifflets, vous ne sortirez pas amoindris de cette décision. A vous de voir si la énième partie de pêche méritera de s'y attarder...

So Blonde Wii (14) So Blonde Wii (12)

Enfin, Sunny ne sera pas seule dans cette aventure. Cette île oubliée se révèle vite très mystérieuse et la jeune fille aura fort à faire afin de démêler cette aura. Car par exemple, vous serez amené à faire un bon dans le temps et vous retrouver dans le passé. A ce moment là vous incarnerez un nouveau personnage, qui lui aussi devra enquêter de son côté, tout en entendant, à travers le temps, la voix de Sunny. Bien étrange que cette interaction entre les deux personnages à travers le temps... Pour l'un fantôme, pour l'autre voix sortie d'outre-tombe, vous vous demanderez vite quel est le lien entre les deux héros. Vous n'en serez donc que plus motivé pour répondre à tous ces mystères qui englobent l'île.



Galerie d'images

So Blonde Wii (11) So Blonde Wii (10)

So Blonde Wii (9) So Blonde Wii (8)

So Blonde Wii (6) So Blonde Wii (7)

So Blonde Wii (5) So Blonde Wii (4)

So Blonde Wii (3) So Blonde Wii (1)

So Blonde Wii (2) So Blonde Wii



Conclusion

So BlondeSo Blonde Retour sur l'île oubliée n'est pas une aventure qui fait suite à celle vécue par les joueurs PC en 2008, mais bien une adaptation de ce même titre sur Wii. Aussi, si vous avez oeuvré sur ce dernier en date, il ne vous sera pas utile de rejoindre Sunny en terrain connu. Les autres joueurs découvriront un titre rafraîchissant, qui laisse la part belle à son ambiance et son humour. Les développeurs ont tenu à poser leur histoire dans un vrai cadre fouillé, admirable en détails et menée par un lot de personnages tous très charismatiques. C'est d'ailleurs tout ce qui fait le charme de So Blonde.

Pour le reste, vous découvrirez un gameplay typique des point'n click en général. Les énigmes ne se montreront pas difficiles mais vous demanderont tout de même un minimum de réflexion. Vous devrez appréhender cette aventure tel un Robinson Crusoë devant trouver des solutions avec les moyens du bord. On se laisse donc facilement emporté par ce jeu, même si ici et là quelques défauts nous ramènent parfois à quai. Mais dans l'ensemble, le titre séduit par son atmosphère et la petite Sunny se révèle plus futée que la majorité des blondes. Une aventure très bien construite, un scénario bien mené, voilà ce qui séduit dans ce So Blonde.



+ Les plus
  • L'ambiance et les environnements
  • Les personnages tous charismatiques et fouillés
  • Un vrai scénario
  • Une blonde attachante malgré tout
  • Une vraie histoire à découvrir
- Les moins
  • Des doublages parfois lassants
  • Des allers et retours rébarbatifs

Notes

  • Graphisme Si les graphismes ont été retouchés pour le passage sur la Wii, l'ambiance "cartoon" reste présente. Les différents tableaux regorgent de détails et l'ensemble use d'une grande palette de couleurs. Les personnages ont subi un coup de crayon soigné et les animations sont mieux pensées que la version PC.
    7/10
  • Bande son Nous avons eu beaucoup de mal à nous faire au doublage des personnages. Les voix de Sunny ainsi que celles d'autres personnages croisés, leurs intonations, se révèlent souvent navrantes. Bien sûr, cela fait aussi partie du style cartoon adopté par le titre. Et donc d'une histoire de goût. Côté musique d'ambiance, on aurait aimé un peu plus de diversité.
    5/10
  • Jouabilité So Blonde Wii reprend les mécanismes de tout point'n click déjà utilisés sur PC ainsi que sur la console de Nintendo. Aussi, vous ne perdrez pas de temps à plonger dans l'aventure, même si un rapide tutoriel vous prend en charge d'entrée de jeu. Cette version conserve les mini-jeux, mais aussi les allers et retours incessants et des temps de chargement très longs.
    7/10
  • Durée de vie Comptez une dizaine d'heure pour venir à bout de l'aventure, ce qui pour le genre reste assez honnête.
    7/10
  • Scénario Imaginez Paris Hilton perdue à l'époque de Cro-Magnon et vous comprendrez le décalage qui existe entre ces deux univers qui se croisent. Utiliser l'image d'une blonde est une joyeuse idée, d'autant plus que Sunny se montre tout de même assez fine pour arriver à ses fins. Le scénario se déroule petit à petit, et peut parfois surprendre son monde.
    8/10
  • Note générale On apprécie l'ambiance de So Blonde, à ceci près que la bande son nous excède. Honnête point'n click s'il en est, le titre peut ravir les amateurs du genre. En revanche, on déplore une certaine lenteur dans l'action, des allers-retours trop présents sur des chapitres entiers couplés avec des temps de chargement entre chaque tableau très long. Le titre mise avant tout sur son charme inhérent et il y arrive dans la majorité des cas.
    6/10

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Sakura Wars So Long My Love
    Jusqu'alors réservée au public japonais, la série Sakura Taisen se présente comme une simulation de drague teintée de RPG tactique. Ayant rencontré un large succès depuis son premier volet sur Saturn en 1996, la franchise débarque ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar