Test Sonic et le Chevalier Noir

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Sonic et le chavelier Noir

Sonic semble avoir trouvé sa console de prédilection. Seulement trois mois après la sortie de Sonic Unleashed, la Sonic Team nous relance dans une nouvelle aventure du hérisson bleu. La course au ring est ici mise de côté pour vous transporter au temps du Roi Arthur et de sa légendaire épée. Sonic ne se bat plus uniquement par ses piques mais dispose désormais d'une arme tranchante, une épée à manier par le biais de la télécommande.

Sonic et Camelot

Sonic au Royaume du Roi Arthur, le scénario n'est pas banal et vient même à surprendre le hérisson bleu lui-même. Invoqué par la magicienne Merlina (petite fille de Merlin), voilà Sonic lancé dans une nouvelle aventure bien malgré lui. Le héros doit sauver le royaume légendaire du Roi Arthur, transformé en Chevalier Noir et ensorcelé par la puissance du fourreau d'Excalibur. Sonic aura droit lui aussi à son épée, Caliburn, dont il se servira contre les Chevaliers de la Table ronde, eux aussi induits en erreur par le Chevalier Noir. Le destin de Camelot est entre les mains de Sonic. Alors que la tâche est sérieuse et noble, que les enjeux sont nombreux et que les habitants ont réellement besoin qu'on leur vienne en aide, Sonic lui, ramènera la paix sur le Royaume, mais à sa façon.

Sonic et le Chevalier Noir (15) Sonic et le Chevalier Noir (16)

La Sonic Team ne nous avait pas habitué à une telle transposition dans les aventures de Sonic. Mais, aussi étrange et improbable que cela puisse paraître, le scénario de ce titre se montre séduisant. A tel point qu'une fois lancé, l'envie d'en savoir plus et d'arriver au bout de votre mission vous prendra. Si l'environnement est nouveau, l'ambiance et le caractère de Sonic reste les mêmes, le hérisson ayant toujours le goût de la dérision. Introduisez un compagnon de jeu en la présence d'une épée peu commode, Caliburn, et vous obtiendrez un duo querelleur, s'occupant de l'animation de votre partie.

Sonic et le Chevalier Noir (17) Sonic et le Chevalier Noir (19)

Si l'univers est nouveau, il n'est pas question pour autant d'oublier les personnages clés de la licence Sonic. Vous les recroiserez donc tous, mais dans des rôles surprenants, mais collant au contexte. Amy devient la Dame du lac, Tails le forgeron bien utile, et les chevaliers de la Table ronde, à savoir Lancelot, Perceval et Gauvain, ne sont autre que Shadow, Knucles et Blaze. Ces derniers tiendront lieu de "boss" de fin de niveau contre lesquels vous devrez vous battre, les Chevaliers de la Table Ronde ayant pour principe de défendre leur roi, même si ce dernier est ensorcelé. Tout le petit monde de Sonic est donc ici réuni et s'apercevoir du rôle attribué à chacun est un petit moment de plaisir.

 



Sonic ne court plus

Ce Sonic et le Chevalier Noir, n'en déplaise aux puristes et amateurs des courses de vitesse de Sonic, est ici principalement tourné vers l'action. La quête des Rings, les courses endiablées, sont ici passées au second plan, voire inhibées pour la seconde catégorie. Vous maniez l'épée et c'est ici le point central du jeu. Il vous faut donc dans un premier temps apprendre à vous servir de votre arme, votre alliée, celle qui ne vous quittera pas et qui interviendra toujours dans les combats. Quelques missions viendront vous donner les clés du gameplay, des techniques de base en passant par les coups parfaits. Sincèrement, si en début de partie vous essaierez de faire les choses proprement, vous réaliserez vite qu'une seule et même technique est tout aussi efficace : celle d'agiter la télécommande à foison. Secouer la Wiimote avec plus ou moins d'acharnement selon les cas est ce qu'il se fait de mieux pour venir à bout de vos ennemis, sans éprouver trop de difficulté. C'est assez basique on vous l'accorde, mais le titre n'en demande pas plus.

Sonic et le Chevalier Noir (40) Sonic et le Chevalier Noir (41)

Pour parfaire le combat, il vous faudra également penser à parer les coups, une technique de défense facile à maitriser puisque ne nécessitant qu'une simple pression de touche. Les ennemis aux lances aiguisées, les flèches des arbalètes et les quelques boss croisées vous obligeront à vous défendre sous peine de voir vos espoirs de victoire s'envoler vite. La technique de l'attaque frénétique supplée par quelques parades est un style qui fait ses preuves, surtout devant les boss, à savoir Lancelot, Gauvain et Perceval, puis plus tard le Roi Arthur. Le premier n'aura pas résister à notre acharnement bien longtemps, notre bras quant à lui souffrant un peu de tant d'énergie déployée. Attention, on ne sous-entend pas que le niveau du titre est facile. Il nous est arrivé de mourir fréquemment, en tentant de réaliser des attaques propres et oubliant les parades. Après avoir tâtonné, la technique finale de base s'est révélée la plus convaincante, mais certes pas la plus plaisante. On s'ennuie un peu à la longue, à force de secouer le bras, souvent et sans devoir y mettre la forme.

Sonic et le Chevalier Noir (42) Sonic et le Chevalier Noir (43)

Et des ennemis, vous en aurez plus que besoin. A tel point qu'on aurait même tendance à croire que ce nouveau jeu Sonic se tourne vers le beat'em all. Ici, il n'est pas question de vous proposer des phases de vitesse d'un côté, puis des combats de l'autre, comme l'avait fait son prédécesseur Sonic Unleashed. Sonic et le Chevalier Noir mélange les deux au détriment de la vitesse, si chère au hérisson. Effectivement, vous ne pouvez pas courir et abattre une trentaine d'ennemis disséminés sur votre chemin. Vos courses s'arrêtent toujours, s'entrecoupent de combat, le départ est laborieux et dès que vous atteignez votre pointe de vitesse, vous tombez nez à nez avec une nouvelle vague d'adversaire. De quoi frustrer les joueurs de la première heure, qui auront grand peine à retrouver des phases de vitesse pur à travers le jeu. Oubliez un temps que Sonic est le plus rapide de la planète. Même si cela nous fait un peu mal au cœur.

 



Du combat, toujours du combat

Oubliez la vitesse donc, et concentrez-vous sur votre apprentissage. De statut d'apprenti, Sonic devra évoluer et devenir Chevalier pour pouvoir affronter le Roi Arthur. Pour y parvenir, vous devrez relever toutes les missions que le mode Aventure vous proposera, des missions qui vous mèneront vers votre combat ultime. Très linaire, vous devrez réaliser de très courtes missions. Toutes seront parsemées d'ennemis, nous l'avons vu, mais toutes n'auront pas le même but. Certaines vous demanderont de réaliser un défi spécial, d'autres de donner des Rings aux villageois. Et oui, les rings sont toujours de la partie, mais pas sous la forme qu'on leur connait. Ils se ramassent désormais par lot, et non pas les uns après les autres. Prenez le temps d'en ramasser plein sur votre chemin, puisqu'ils sont toujours vos points de vie. Plus de rings et c'est la mort assurée au moindre coup reçu.

Sonic et le Chevalier Noir (35) Sonic et le Chevalier Noir (36)

Sonic et Le Chevalier Noir dispose également d'une forte propension à la personnalisation. Tails le forgeron, propose en effet de parfaire votre style pour aborder les différentes missions. A vous d'équiper Sonic des objets ramassés en cours de partie ou de lui faire choisir un style de combat particulier. En début de partie, vous ne combattrez que dans le style chevalier, mais celui du paladin et du cavalier viendront s'ajouter en cours de route. Améliorations des armes, des styles de combat, nouvelles compétences, on est vraiment loin d'un Sonic habituel...

Sonic et le Chevalier Noir (37) Sonic et le Chevalier Noir (38)

Il va sans dire que vous devrez réussir toutes vos missions pour pouvoir avancer dans l'aventure. Certaines ne seront pas toujours très évidentes, l'objectif n'étant pas toujours énoncé clairement. Et ne comptez pas non plus sur les échanges entre Caliburn et Sonic pour vous aider, car si vous ne maîtrisez pas l'anglais, voire le japonais, il ne sera pas toujours évident de lire les sous-titres en français alors que vous êtes en pleine action. Les cinématiques interviennent très souvent, un peu trop sans doute puisqu'elles aussi viendront couper l'action et la dynamique du jeu. Mais on leur pardonne leur trop grande implication au vu des graphismes qu'elles proposent. Et puis sans elles, le mode Aventure se terminerait bien trop rapidement, puisque dans sa globalité, le titre ne vous demandera qu'une toute petite poignée d'heure pour être bouclé.
Dernière information quant à ce mode de jeu, Sonic ne sera pas le seul personnage jouable de l'aventure. Mais comme ceci fait partie des rebondissements du scénario, on vous laisse le plaisir de la découverte.

Sonic et le Chevalier Noir (39) Sonic et le Chevalier Noir (30)

Un mode multijoueurs est de la partie par la présence du Mode Bataille, jouable jusqu'à quatre. Ici, vous disposez de tous les personnages du titres (à débloquer dans le mode aventure pour la majorité d'entre eux), de même que les modes de jeu, au nombre total de onze. Vous vous affronterez au choix les uns contre les autres dans des défis particuliers ou au contraire vous unirez vos forces pour lutter contre des vagues d'ennemis. Mais il sera toujours et encore question de combats et à aucun moment vous ne vous affronterez sur des épreuves de vitesse. Sonic est un warrior, nous l'aurons bien compris.



Galerie d'images

Sonic et le Chevalier Noir (31) Sonic et le Chevalier Noir (32)

Sonic et le Chevalier Noir (33) Sonic et le Chevalier Noir (34)

Sonic et le Chevalier Noir (25) Sonic et le Chevalier Noir (26)

Sonic et le Chevalier Noir (27) Sonic et le Chevalier Noir (28)

Sonic et le Chevalier Noir (29) Sonic et le Chevalier Noir (20)

Sonic et le Chevalier Noir (21) Sonic et le Chevalier Noir (22)

Sonic et le Chevalier Noir (23) Sonic et le Chevalier Noir (24)

Sonic et le Chevalier Noir (18) Sonic et le Chevalier Noir (11)

Sonic et le Chevalier Noir (12) Sonic et le Chevalier Noir (13)

Sonic et le Chevalier Noir (14) Sonic et le Chevalier Noir (7)

Sonic et le Chevalier Noir (8) Sonic et le Chevalier Noir (9)

Sonic et le Chevalier Noir (10) Sonic et le Chevalier Noir (2)

Sonic et le Chevalier Noir (3) Sonic et le Chevalier Noir (4)

Sonic et le Chevalier Noir (5) Sonic et le Chevalier Noir (6)

Sonic et le Chevalier Noir Sonic et le Chevalier Noir (1)



Conclusion

Sonic et le Chevalier NoirSonic et le Chevalier Noir se montre assez surprenant, dans le sens où il nous lasse mais nous intéresse en même temps. Il nous lasse  par sa trop grande répétition des missions, par son gameplay basique et trop sommaire, par l'éradication quasi complète des pointes de vitesse si propre à Sonic. Il nous intéresse en revanche par son scénario, par son déroulement même s'il s'avère au final extrêmement court. Quant aux environnements variés, eux aussi séduisent.

Il n'est pas dit pour autant que ces quelques attraits arrivent à dépasser le sentiment qu'il nous reste au final. Sonic reste Sonic mais se perd dans un autre genre de jeu. Les combats, ce n'est pas ce qu'on attend en priorité de la part du hérisson bleu. Le défi était bien tenté, mais pas assez exploité, pas assez mêlé au concept habituel. Trop court, trop ciblé, le titre manque de saveur.

Sonic et le Chevalier Noir est disponible à partir de 37,80 €.

 



+ Les plus
  • Scénario
  • Rôles attribués à tous les personnages de la licence Sonic
  • Graphismes
- Les moins
  • La trop grande place des combats au détriment des phases de courses et de vitesse
  • Gameplay limité
  • Déroulement linéaire et répétitif des missions

Notes

  • Graphisme La Sonic Team aura pris grand soin de son titre, le rendu visuel se montrant réellement séduisant. La Wii est donc pour une fois à l'honneur sur ce plan. Les développeurs vous feront visiter le royaume du Roi Arthur, et diversifient les environnements : château, forêt, lac... Une diversité qui se retrouvent également dans les styles, notamment dans les cinématiques, ou les passages 2D, 3D.
    8/10
  • Bande son L'environnement médiéval du au scénario ne sera pas accompagné de mandolines et autres instruments de l'époque. Au contraire, les styles musicaux utilisés ici se montrent plus modernes. Et si sur le papier on peut penser que les deux ne sont pas compatibles, en cours de partie, ils font plutôt la paire. Pour un Sonic, les musiques se devaient de toute façon d'être péchues afin d'accompagner les courses de vitesse du hérisson. Pour ce qui est des voix, vous aurez le choix entre les voix anglaises ou japonaises. En revanche, la lecture des sous-titres en pleine action ne sera pas toujours évidente.
    8/10
  • Jouabilité Sonic et le Chevalier noir est clairement orienté action. Les puristes regretteront les phases de vitesse pure sur lesquelles il ne faudra pas trop compter ici. Les niveaux sont parsemés d'ennemis que vous devrez bien souvent tous éliminer pour vos défis. Un changement qui risque de déplaire aux vrais fans qui devront se tourner vers un autre genre tout en gardant Sonic. De quoi perturber un temps.
    4/10
  • Durée de vie Le mode solo se terminera assez rapidement. Très linéaire, l'aventure se compose essentiellement de petits défis à réaliser à la suite des uns des autres et de quelques boss à éliminer. Le mode n'aura en revanche pas le temps de vous lasser puisque vous pourrez en venir à bout seulement en cinq heures de jeu grand maximum. Pour compléter le titre, un mode multijoueur meublé de différents défis vous fera continuer le jeu jusqu'à quatre joueurs. Mais là aussi, il s'agira toujours et encore de combat.
    6/10
  • Scénario Assez inattendu, ce scénario de Sonic arrive tout de même à nous prendre au jeu. Débarqué par un sort magique de son monde moderne, Sonic doit sauver un roi et s'adapter aux coutumes locales. C'est sans compter la dérision de notre héros qui n'en fera souvent qu'à sa tête.
    6/10
  • Note générale La Sonic Team fait le pari de délaisser la vitesse pure pour orienter leu jeu vers l'action et les combats. Pour un Sonic, c'est un peu osé, et il n'est pas gagné que les fans apprécient. Le côté linaire des niveaux, les combats incessants rompant les courses folles de Sonic ont bien du mal à séduire. Sonic n'est plus vraiment Sonic. Mais, le scénario et le déroulement de l'aventure, soutenu par un environnement graphique réussi, arrive tout de même à attirer notre attention. Le mode multijoueurs, en revanche, ne nous aura pas convaincu.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire