Test Soulcalibur Broken Destiny

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test soulcalibur broken destiny psp image presentation

Depuis l'an dernier, nos consoles de salons avaient pu découvrir un nouvel opus de la série des Soulcalibur. Et jusqu'à présent, aucune déclinaison n'était venue se frotter à la petite console portable de Sony. L'affront est ainsi réparé puisqu'une version portable s'est récemment fait jour et qu'on peut enfin profiter de cette saga reconnue, partout où l'on aille. Mais était-ce vraiment une bonne idée?

Introduction

La saga des Soulcalibur n'est plus à présenter. Déjà déclinée en plusieurs épisodes, cette série de jeux de combats a toujours su tirer son épingle du jeu, sans jeu de mot, grâce à des principes simples répétés lors de chaque opus. Quels sont-ils ? Tout d'abord, les combattants s'affrontent à l'arme blanche ce qui, à l'époque de sa première sortie, tranchait franchement avec les Street Fighter-like et qui continue de faire sa spécificité. Mais on compte aussi chez Namco Bandai, sur un parterre de combattants dont la notoriété n'a cessée de croître au fil des ans.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (1)     test soulcalibur broken destiny psp image (2)

Lorsque l'on a appris que les éditeurs avaient entrepris le développement d'une version pour une console portable, on est donc resté un peu coi les premiers instants. En effet, vu le niveau technique des différents volets parus, surtout le dernier, on se demandait comment le petit nouveau allait pouvoir ne serait ce que revendiquer une lointaine filiation avec ses aînés. Mais, pauvres fous que nous sommes, c'était oublier que régulièrement, notre PSP nous scotche.



La mandale !

Et si la moutarde prend aussi bien avec Soulcalibur Broken Destiny, épisode uniquement développé pour la PSP, c'est grâce à une réussite technique de tout premier plan. Quelle meilleure démonstration pour corroborer nos propos que la présentation visuelle générale de ce soft ? Probablement rien d'autre. En fait, c'est bien simple, si ce n'était la taille de l'écran, on aurait vraiment le sentiment d'être dans son canapé un an plus tôt à jouer sur notre 360 ou notre PS3 tellement le niveau atteint est élevé.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (3)     test soulcalibur broken destiny psp image (4)

Certes, quelques finesses demeurent en deçà du grand frère Soulcalibur IV mais l'on retrouve des arènes tellement familières et une liste de combattants tellement proche de cet épisode que l'on est réellement en droit de se sentir comme chez soi. On en prend ainsi plein les mirettes à longueur de temps et  ce ne sont pas non plus les mouvements qui risquent de nous faire changer d'avis. Car une fois pris la première claque visuelle des décors et des designs des personnages, c'est le retour de la tarte dans la tête qui se profile.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (5)     test soulcalibur broken destiny psp image (6)

On a ainsi droit de nouveau à un ballet de chorégraphie minutieusement établies pour ne former qu'une succession de mouvements aériens ou puissants qui donnent un cachet certain à l'ensemble de la bête. Vous l’aurez donc compris, l'ensemble est franchement plaisant et tant de finesse, pourtant pas si rare sur cette console qui a tout de même vu un God Of War III fabuleux sortir il y a quelques mois, nous font dire qu'ils nous reste sûrement de belles sorties à venir.



Un canada dry de Soulcalibur ?

Et la référence à God Of War III n'a, vous vous en doutez peut être, rien de fortuite. Car au delà de la réussite technique, c'est aussi la fighter list qui donne tout son poids à ce titre. En effet, pas moins de 28 combattants sont au rendez-vous dont le célèbre, le grand, l'unique Kratos. Quand on se rappelle ce dont il est capable au sein de son univers perso, on salive d'avance à l'idée des enchaînements que l'on va pouvoir porter. Et bien pour une fois on ne va pas faire les rabats joie car plusieurs mouvements spéciaux de notre ami ont été conservés...

 

test soulcalibur broken destiny psp image (7)     test soulcalibur broken destiny psp image (8)

Vous imaginez donc sans mal le ballet des lames ! Un second personnage tout nouveau apparaît dans une parallèle avec Voldo probablement pour lui donner la réplique. Et si quelques autres disparaissent dont les trois derniers venus de l'univers Star Wars, il faut bien avouer que le nombre total de combattants suffit amplement à notre bonheur et nous impose de nous familiariser de nouveaux avec tous les types de mouvements. Et c'est malgré tout à partir de ce point précis que notre scepticisme initial refait surface.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (9)     test soulcalibur broken destiny psp image (10)

Car comment faire en sorte de pouvoir exécuter les mêmes mouvements alors que l'on dispose de deux gâchettes de moins et que la préhension d'une PSP est loin d'être aussi évidente qu'une manette de console de salon ? La réponse tient quasiment dans la question puisque tout ceci n'est pas possible à transposer en l'état. Il ne s'agit alors que de dégrader le moins possible la version originelle pour en livrer un produit aussi proche que possible.



2 mains, 12 doigts, 4 entorses....

Toutefois, on ne peut pas dire que l'on soit totalement satisfait par la maniabilité générale de ce titre. En premier lieu, il faut avoir des mains sacrément souples pour pouvoir parfois atteindre certains boutons simultanément et continuer à tenir sa PSP sans la faire tomber. En outre, ce fameux poids ainsi que l'obligation de continuer à regarder l'écran tout en se contorsionnant les mains font de ce titre un jeu qu'il est préférable de pratiquer par tranche de 30 minutes. Autrement, les luxations et crampes risquent de faire leur apparition.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (12)     test soulcalibur broken destiny psp image (13)

Une fois pris en compte ces désagréments, on a droit à un vrai bon gameplay à la soulcalibur qui nous offre l'opportunité de dépoiler totalement un adversaire en lui infligeant suffisamment de dégâts pour faire exploser les trois parties qui composent son armure. Vous vous doutez fort bien qu'une fois parvenu à cette extrémité, la résistance physique du gnome qui vous fait face risque d'en prendre un coup, et c'est bien sûr le cas. Devant le fait que la succession de blocage entraîne aussi une destruction de nos protections, on en devient alors plus offensifs.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (14)     test soulcalibur broken destiny psp image (15)

Et pour le coup la référence aux chorégraphies et aux ballets refait surface car la multiplication des techniques, si tant est que vous parveniez à les sortir, engendre une succession d'effet de manches et d'apparitions lumineuses mais qui ne gênent en rien la visibilité de la situation périlleuse dans laquelle on se trouve alors. C'est donc un pis allez bien acceptable même si l'on eut aimé qu'il en fusse autrement pour cette partie gameplay tellement importante en ce qui concerne un jeu de combat.



Conclusion

Nonobstant le fait que ce fameux gameplay aurait pu nous apporter bien des satisfactions supplémentaires, sans vraiment savoir par quel tour de magie ceci aurait pu arriver, Soulcalibur Broken Destiny réussit au final dans son combat : porter sur une PSP une saga dont l'aura n'est plus à démonter et qui pourrait se contenter de faire des suites sans prendre aucun risque. Manifestement, la prise de risque à parfois du bon et c'est vraisemblablement ce que se diront les acheteurs au moment de découvrir leur nouveau joujou.

 

test soulcalibur broken destiny psp image (16)     SoulCalibur Broken Destiny

Car ce titre est une fidèle adaptation sur un support qui n'est pas forcément prévu pour, notamment en matière de nombre de boutons ou de taille d'écran. Et une adaptation qui se permet le luxe de se démarquer de ses aînés en intégrant quelques ingrédients qui lui sont propres dont deux nouveaux persos tout à fait plaisants à pratiquer. Un must sur PSP dans le genre, et un incontournable pour tous les amoureux de Soulcalibur possédant la petite console de Sony.



+ Les plus
  • Graphismes
  • Animation
  • Simply Soulcalibur
- Les moins
  • Maniabilité discutable
  • Mode Histoire?

Notes

  • Graphisme Les graphismes, même si on a l'habitude de sa console, sont tout à fait bluffants. Les arènes sont franchement similaires à celle du dernier opus des Soulcalibur et les combattants pratiquement aussi fins. Un gros satisfécit de notre part et une probable reconnaissance de la part des joueurs qui se pâmeront des heures devant les mouvements renversants de certains protagonistes.
    8/10
  • Bande son Il ne s'agit pas du plus mauvais point du jeu mais cette dernière se laisse si facilement oublier qu'on en vient à se dire qu'elle aurait pu être de bien meilleure facture. Résultat, une appréciation bien moyenne pour une bande son pas si pauvre ou ridicule.
    6/10
  • Jouabilité Le manque de maniabilité et l'absence de certaines touches qui permettent plus de combinaison pèsent plus lourd que la réussite technique de la transposition de Soulcalibur d'une console de salon sur une console portable. C'est bien dommage car même avec cela les combats gardent toute leur intensité et leur grâce.
    6/10
  • Durée de vie On se lamente régulièrement de ne pas avoir droit à un vrai mode histoire dans les jeux de combats et c'est à nouveau le reproche que l'on est en droit de faire à Soulcalibur. Vous êtes alors condamné à combattre cotre vos copains en mode ad-hoc ou contre la machine. Et pour cette dernière, un mode quête et un mode défis sont accessibles, le dernier constituant principalement un immense tuto à l'humour débordant mais pas toujours de bon goût.
    7/10
  • Note générale Il y a parfois des notes de gueule dans le monde du jeu vidéo et ce titre en bénéficie à plein. Surfant sur la sympathie que génère Soulcalibur, il profite totalement du nom qui est le sien. Mais c'est aussi un titre plein de ressources et de surprises quant à sa faculté à nous éblouir par instants. Dommage seulement qu'on soit obligé de se fracasser les doigts pour parvenir à nos fins car sans cela, et en ajoutant quelques modes de jeux, on aurait eu une toute autre idée de cette première pour PSP qu'on espère malgré cela voir bénéficier d'une suite.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire