Test Splinter Cell 3D

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Splinter cell 3d

Ubisoft n'en a pas fini avec la Nintendo 3DS et propose une autre de ses licences phares. Splinter Cell a donc droit lui aussi à son arrivée sur la portable dans un volet qui devrait rappeler quelques souvenirs aux habitués de la licence. Sam Fisher revient en effet dans une aventure déjà jouée dans Chaos Theory, épisode sorti en 2005 sur la précédente génération de consoles.

Chaos Theory

Ubisoft n'aime décidément pas la nouveauté. Pour s'assurer une présence certaine dans le catalogue de la Nintendo 3DS, l'éditeur a fait le choix des remakes, de titres déjà connus pour alimenter les parties des joueurs. Ce fut le cas avec Rayman puis les Lapins Crétins et encore avec ce Splinter Cell 3D. Pour ceux qui suivent les aventures de Sam Fisher depuis ses débuts, ce volet 3D n'est autre que celui intitulé Chaos Theory sorti en 2005. Cela nous paraît désormais bien loin, d'autres titres ont suivi par la suite, mais c'est cet épisode en particulier qu'Ubisoft a choisi de "ré-inventer" au goût de la 3DS.
Bon point à souligner de la part des développeurs : le titre ne subit aucun désagrément. Il vous est livré intact, rien n'a été enlevé, coupé ou limité, Splinter Cell 3D affiche un contenu identique à Chaos Theory. Même scénario, mêmes missions et objectifs, déroulement de l'aventure identique, le titre 3DS conserve toute sa teneur et sa qualité.

Splinter Cell 3D - 3 Splinter Cell 3D - 2

Sam Fisher est donc envoyé sur différentes missions que vous allez vivre au fur et à mesure de votre avancée, luttant contre des organisations terroristes souhaitant prendre le contrôle de certains domaines, et ce afin d'acquérir du poids dans la vie politique internationale. Notre homme recevra donc les longs briefing de début de mission, ainsi que les différents contacts radio en cours de partie. Bonne surprise également, le doublage des voix françaises reste identique aux autres jeux consoles et PC, vous n'aurez donc aucun mal à vous immerger à nouveau dans cette aventure.

Splinter Cell 3D - 4 Splinter Cell 3D - 2

Deux points cependant vont vous effrayer en début de partie. Le premier concerne les décors du jeu, rendus volontairement sombres pour être en adéquation avec l'aventure. On a rarement vu une grotte pleine de néons multicolores... Sauf que l'écran de la 3DS a un effet miroir, vous verrez donc plus votre reflet et ce qu'il y a derrière vous sur votre jeu que Sam Fisher lui-même. C'est un peu dérangeant, et récurrent au jeu qui se veut globalement sombre. A vous de vous installer au mieux pour éviter trop de reflets désagréables...



Une adaptation réussie

L'autre souci du début de partie est heureusement plus maîtrisable. Sam Fisher est réputé pour disposer de différentes armes, blanches ou à feu, mais aussi de gadgets technologiques de dernier cri. Vous apprendrez rapidement que les touches de la console ne sont pas allouées au maniement de ces objets. Les boutons A, B, X et Y contrôlent la caméra. La croix directionnelle de son côté, s'occupe des différentes actions de Sam, à savoir sauter, s'accroupir, etc... Vous bougerez votre héros avec le nouveau stick analogique et les gâchette de la console auront différents rôles selon le contexte. Vous remarquerez donc que l'intervention des objets ne peut se faire que par l'écran tactile, mais comment user du stylet alors que tous nos doigts sont déjà sollicités ? Pour vous éviter un manque de confort certain, à coincer le stylet entre le majeur et l'annulaire ou dans le creux du pouce, ce qui est véritablement inconfortable, vous n'aurez tout simplement pas besoin du stylet. En effet, le titre vous conseille de ne vous servir que de vos pouces, pour gagner en rapidité dans vos actes et en confort de jeu. On sait tous que Sam Fisher doit se mouvoir avec fluidité, être sans cesse sur le qui-vive, répondre du tac au tac aux attaques. Vos pouces feront donc l'affaire. La prise en main est assez déstabilisante au premier abord, mais vous la trouverez très vite terriblement bien pensée. Ce n'est ensuite qu'une question d'habitude.

 Splinter Cell 3D - Image 13 Splinter Cell 3D - Image 12

Sam Fisher ne perd rien ici de ses qualités et les joueurs habitués à le manipuler ne devraient pas manquer de trouver rapidement leurs marques. Il vous est toujours possible d'opter pour deux approches du jeu. La jouer plus infiltration par exemple, en vous montrant discret dans vos approches et dans l'utilisation des armes. Des jauges de bruit et de lumière vous permettront de surveiller votre évolution et de rester discret le plus longtemps possible pour mieux approcher vos cibles. Le couteau est toujours de la partie pour un égorgement en bonne et due forme grâce aux gâchettes.
Vous pourrez la jouer de façon plus dynamique, plus directe, sans vous soucier de bruit mais en n'oubliant pas pour autant de vous montrer efficace dans les head shot pour ne pas vous mettre en difficulté. Ce choix de jeu sera le plus visible devant les portes clauses où le jeu vous demandera quelle action vous souhaitez effectuer : ouvrir discrètement la porte ou au contraire l'enfoncer sauvagement. Notez que le titre use des capacité gyroscopiques de la console par l'intermédiaire du câble vidéo que Sam fera passer par le trou de la serrure afin de voir de quoi il retourne dans cette nouvelle pièce. Un détail important qui vous permettra de faire de bons choix, sans foncer à l'aveugle...



Conclusion

Splinter cell 3dCe Splinter Cell 3D se révèle est une très bonne surprise du catalogue de la 3DS. Si le jeu n'apporte rien d'inédit aux joueurs habitués de la licence d'Ubisoft, il a en revanche conservé toutes ses qualités et n'a en rien été dénaturé. Mieux encore, l'adaptation à la Nintendo 3DS, à ses nouvelles capacités, à l'écran tactile, a particulièrement été soigné. La prise en main, aussi dense soit-elle, a été suffisamment travaillée pour vous la rendre simple d'accès et surtout confortable. Tout l'esprit de Sam Fisher est retranscrit avec fidélité, vous permettant de choisir entre un gameplay typé plus infiltration ou un autre plus tourné vers l'action.

Deux défauts majeurs viennent cependant perturber le plaisir donné par le jeu. Le manque de visibilité du aux décors sombres et aux reflets de l'écran de la console, et cette caméra qui se montre souvent indomptable. Même si quatre boutons la gouvernent, cette dernière n'hésite pas à nous mettre en défaut et nous offrir, là aussi, un certain manque de visibilité. Splinter Cell 3D reste cependant un bon jeu, où les joueurs pourront vivre ou revivre une aventure déjà bien menée à l'époque.



+ Les plus
  • Identique en tous points à Chaos Theory
  • Une prise en main très bien pensée
  • Un rendu 3D réussi
  • Fidèle à la licence
- Les moins
  • Un manque de visibilité général
  • Une caméra capricieuse

Notes

  • Graphisme Une ambiance visuelle très sombre, même si elle compte pour beaucoup dans l'esprit du jeu, ne s'apprécie pas toujours en pratique, surtout quand les reflets de l'écran s'invitent dans votre partie. Le titre perd beaucoup en visibilité, ce qui a le don de se montrer gênant à de multiples occasions. L'effet 3D reste quant à lui bien rendu, les développeurs ayant exploité avec soin cette nouveauté.
    6/10
  • Bande son Vous retrouverez les voix propres à la série, vous n'aurez donc aucun mal à vous glisser à nouveau dans la peau de Sam Fisher. La bande son est également très soignée, avec des bruitages sonnant toujours juste et une bande son présente dans un juste degré.
    8/10
  • Jouabilité Il faudra certainement un temps d'adaptation pour gérer à la fois les boutons et l'écran tactile. Mais le duo joue en harmonie et la prise en main se révèle rapidement accessible. D'ailleurs, oubliez le stylet et ne jouez qu'avec vos pouces sur l'écran tactile et vous en tirerez tous les bénéfices.
    7/10
  • Durée de vie L'aventure initiale n'a subi aucune retouche, elle est rendue telle que les joueurs l'ont connue lors de sa première sortie. La durée de vie affiche donc toujours une dizaine d'heure.
    8/10
  • Scénario Ce Splinter Cell 3D n'apprendra rien de nouveau aux fans de la série. Les nouveaux venus en revanche apprécieront une aventure bien ficelée pour un jeu du genre.
    6/10
  • Note générale On ne pourra reprocher à Ubisoft que de sortir à nouveau un titre déjà connu. Néanmoins, l'adaptation de Chaos Theroy sur 3DS est parfaite. La prise en main aussi effrayant soit-elle au premier abord se maîtrise rapidement, la 3D est agréable, le titre a conservé toute sa teneur... Bref, les joueurs amateurs du genre apprécieront ce portage réussi.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire