Test Splitfish Frag FX V2

Le par Franck P.  |  2 commentaire(s)
Splitfish Frag FX V2

Après de nombreux mois d'attente, des reports multiples et un manque relatif d'information sur le site de Splitfish, la nouvelle mouture de la Frag FX est enfin parvenue dans de nombreux magasins spécialisés du jeu vidéo. Après que la V1 ait rencontré un accueil mitigé au vu de ses nombreuses imperfections, on espérait donc beaucoup de ce modèle revisité par Splitfish pour permettre aux joueurs de PS3 de retrouver les sensations du PC sur leur console chérie.

Introduction

test splitfish frag FX image  (1)Marre des FPS sur console ? Marre des configurations alambiquées sur vos pads de PS3 ? Marre des lenteurs des commandes et surtout de leur imprécision ? Assez de terminer toujours en fond de classement parce que tellement habitué aux FPS sur PC et à l'assemblage clavier/souris que votre coordination n'est pas identique sur votre console de salon ? Et bien réjouissez-vous puisque la Splitfish Frag FX V2 pour PS3 est arrivée depuis quelques semaines désormais. C'est qu'elle était attendue la bougresse. Pourtant, elle reste parfois difficile à trouver en boutique et c'est bien souvent chez les vendeurs en ligne qu'elle est disponible.

test splitfish frag FX image  (2)Combien de fois depuis des mois avait-on tenté de prononcer "splitfish Frag FX" sans postillonner sur le vendeur et qui ne savait bien souvent pas de quoi vous lui parliez ?  Bref, toujours est-il que cette mini-révolution est en vente pour permettre aux PC-istes les plus tenaces de s'adonner aux plaisirs du jeu sans faire une énorme concession à leur gameplay favori. Restait à constater, appareil en main, que l'on pouvait bénéficier de la même souplesse qu'une souris et un clavier grâce à une souris... et un espèce de nunchuk.



Description

test splitfish frag FX image  (3)C'est donc la première originalité de la Splitfish Frag FX, que l'on dénommera Frag FX pour plus de facilité désormais, que de proposer de jouer sur PS3 comme sur un PC à l'aide non d'un duo clavier/souris mais d'un duo Nunchuk/souris. Pour reprendre depuis le début, il faut donc vous décrire la bête. La Frag FX est un appareil de contrôle filaire doté d'un contrôleur gauche (que l'on compare à un nunchuk) et d'une souris. Les deux appendices sont reliés entre eux par un fil d'une quarantaine de centimètres et l'ensemble tient au bout d'un câble USB de 3 mètres exactement.

 

 

test splitfish frag FX image  (4)Sur le nunckuk, vous disposez d'un stick analogique qui correspond au stick analogique gauche de votre Sixaxis. Par ailleurs, une croix directionnelle se trouve un peu plus bas sur le nunchuk, ainsi qu'un bouton faisant office de bouton Select. Reste trois gâchettes situées à l'avant du nunchuk qui servent aux fonctions L1, L2 et Frag. La fonction Frag est en fait une espèce de ralentisseur de mouvements pour plus de précision dans la visée. Toutefois il ne s'agit pas d'un bullet-time non plus rassurez vous. La fonction L3 est assurée par la pression sur le stick du Nunchuk comme sur un pad. On peut enfin trouver un bouton de réglage de sensibilité de la souris sur ce nunchuk.


test splitfish frag FX image  (5)La souris quant à elle dispose des clicks gauches et droits qui font office de R1 et R2, d'une molette transformée en bouton pour la fonction R3, d'un bouton sous cette fausse molette qui sert de bouton Start et de quatre boutons (Croix, rond, Triangle et Carré) situés dans le creux gauche de celle-ci là ou normalement se positionne le pouce de la main droite. Quand on vous aura dit que la fonction gyroscopique est intégrée au nunckuk vous aurez compris que cette FRAG FX possède un atout majeur : elle comporte tous les boutons habituels plus un qui est le bouton frag. Bref, au moins est-elle adaptée à la PS3 et aux jeux qui tournent dessus.



Reglages préliminaires

test splitfish frag FX image  (6)Bien sûr pour que la souris fonctionne, un tapis rigide de dimensions habituelles est livré avec le tout. Le premier constat sur ce matériel est qu'il est probablement uniquement destiné aux droitiers vu la disposition des boutons sur la souris. Ensuite, partant de ce principe, si plusieurs positions sont adoptables, deux principales ont retenu notre attention : tapis de souris sur les genoux ou tapis de souris à coté de soit. Cette deuxième solution, la plus confortable, suppose que l'on ne joue pas sur une chaise mais sur un canapé ou alors il faut disposer d'un bon accoudoir pour poser le tapis.

 

 

test splitfish frag FX image  (7)Ainsi paré on peut alors entamer les parties et notamment s'adonner à notre plaisir si particulier du FPS et si difficile à éprouver habituellement sur console avec un pad entre les mains. Mais avant toute partie, il est nécessaire de configurer correctement son matériel. Pour ce faire, on peut tout simplement passer par l'interface du jeu et attribuer les touches comme bon il nous semble. Toutefois tous les jeux ne sont pas forcément paramétrables à l'envie. On peut donc se tourner vers un utilitaire téléchargeable sur le site qui permet de "renommer" en quelque sorte chaque touche afin de parer à ce souci.

 

 

test splitfish frag FX image  (8)En outre, cet utilitaire permet aussi de faire varier la sensibilité d'une touche (notamment les gâchettes) pour ne pas avoir à l'enfoncer totalement par exemple. A vrai dire, sur Vista 64 on n’a jamais réussi à faire fonctionner cette partie de l'utilitaire. Reste que la souris dispose de quatre modes que sont le mode jeu (par défaut), le mode souris qui facilite la navigation internet de sa PS3, le mode Echange qui inverse les fonctions du stick analogique gauche et de la souris et enfin le mode Programmation qui permet d'attribuer les fonctions d'un bouton à la capacité sixaxis du nunckuk.



Prise en mains

test splitfish frag FX image  (9)Coté prise en main, le résultat est particulièrement bluffant. On se retrouve à la fois avec un matériel qui se rapproche furieusement d'un pad de PS3 puisqu'en comportant toutes les composantes. Mais dans le même temps on gagne la maniabilité d'une souris pour tout ce qui est mouvement de rotation de son personnage et tir comme une souris peut le faire sur PC. Le Nunchuck dans la main gauche permet aisément de combler le manque du clavier qui, s'il est encore plus paramétrable, est aussi bien plus encombrant et impossible à poser sur les genoux.

 

 

test splitfish frag FX image  (10)L'essai est alors très vitre probant. On enchaine bien plus facilement les head shots que lors de nos pérégrinations pad en main. En outre, se mouvoir et se retourner est bien plus agréable que l'attente et l'imprécision qui prévalaient lorsqu'on avait une sixaxis entre les mains. Toutefois, si ce couple remplace habilement une manette qui n'est, il faut bien le dire, pas adaptée aux FPS en général et même à quelques jeux d'action parfois, la souris de la FRAG FX ne remplace pas totalement une souris type sur un PC.

 

 

test splitfish frag FX image  (11)La raison est probablement double. La première justification repose tout simplement sur la programmation des jeux indépendamment de la qualité de la FRAG FX. En effet, le stick droit est prévu pour les mouvements de rotation et de visée avec parfois des accélérations lors des pressions longues. S'agissant d'un mouvement continu, on ne pouvait donc espérer qu'il en soit autrement. En outre, si une molette permet de paramétrer la sensibilité de la souris, c'est à dire sa réactivité, elle ne permet pas de modifier sa sensibilité de déplacement. On saute donc parfois plusieurs pixels d'un coup comme avec un stick.



Finitions

test splitfish frag FX image  (12)Jusqu'ici il n'y a que peu de choses à reprocher à la Frag FX. Il ne faut cependant pas oublier de parler d'ergonomie et de qualité des matériaux. On reprochait à sa devancière, parmi ses plus gros défauts, une qualité de finition franchement moyenne. Sur ce point, Splitfish a fait un effort notable mais aurait pu encore améliorer la chose. D'une part, les gâchettes du nunckuh manquent clairement de précision et de solidité, surtout pour la L2 qui ne manquera pas d'avoir un peu de jeu après quelques heures. En outre, sa sensibilité est moyenne.

 

 

test splitfish frag FX image  (13)Par ailleurs, les deux boutons R1 et R2 de la souris sont légèrement mobiles sur leur support ce qui peut laisser perplexe quant à leur longévité également. Enfin, le dernier point qui appelle un commentaire modérateur sur l'engouement que pourrait susciter la Frag FX repose sur l'utilité dérisoire du bouton Frag qui ne se montre pas essentiel surtout lorsque l'on se dit que l'on ne dispose que de dix doigts et qu'en consacrer un pour cette seule fonction n'est peut être pas des plus primordial alors que l'on peut paramétrer la sensibilité.

 

 

test splitfish frag FX image  (14)Pour le reste, il faut bien avouer que la Frag Fx est d'une redoutable efficacité. Cela vient du très bon positionnement de chaque bouton ou de la possibilité de grandement la paramétrer. Cela vient aussi du fait que le câble USB est suffisamment long pour être à au moins 2,5 voire 3 mètres de sa PS3. Mais cela vient surtout de la possibilité d'avoir une souris dans la main droite qui fait que l'on retrouve de nombreuses sensations, quasi identiques à celles que l'on peut éprouver sur PC. Si la liberté de mouvement est légèrement moindre, elle est toutefois tellement plus précise qu'un pad qu'on s'en satisfait déjà grandement.



Conclusion

La Splitfish Frag FX, loin de tout reproche et de défauts que l'on pouvait présupposer au regard de ceux de sa devancière, est une réponse efficace à la grande question du FPS sur console. Permettant de configurer ses commandes en grande partie, suffisamment ergonomique et reprenant la totalité des boutons d'un sixaxis en plus de la fonction gyroscopique, elle est un bien meilleur outil qu'un pad pour un PC-iste rétif aux contrôleurs usuels. Et puis contrairement à ce qui pourrait lui être reproché, elle ne constitue pas un cheat non plus.

 

test splitfish frag FX image  (15)     test splitfish frag FX image  (16)


Car comme pour tout contrôleur, elle nécessite de l'entrainement et de la précision sans galvauder les limites imposées par la programmation du jeu. Reste à savoir si les joueurs nourris à la console de salon seront tentés par un tel matériel qui se trouve tout de même pour la somme de 70 €. Pour les fans de PC qui désirent un tant soit peu revivre sur console les émotions de leur machine de bureau, la cause est quasi entendue. Mais encore faut-il qu'elle soit correctement distribuée par des revendeurs un peu frileux ces derniers temps.



+ Les plus
  • Solution crédible pour le FPS sur console
  • Ergonomie bien pensée
  • Complète en termes de fonctions
  • Presque comme une vraie souris
- Les moins
  • A priori uniquement pour droitier
  • Finition perfectible
  • Pas totalement comme une vraie souris
  • La même chose sur 360 ?

Notes

  • Note générale Une bonne note pour un bon produit dans son ensemble. Si la Frag FX reste perfectible, elle a au moins le mérite de permettre une alternative à tous les amoureux du FPS qui ne trouvaient pas configuration à leur main sur console. Certes, la somme à investir n'est pas négligeable puisqu'elle équivaut au prix d'un jeu neuf, il faut mettre en lumière le fait que le plaisir de jouer est bien supérieur pour qui a l'habitude du PC et que somme toute il vaut mieux profiter à plein d'un jeu et donc se priver de la valeur d'un titre pour apprécier pleinement ceux que l'on aura la joie de parcourir Frag FX en main.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
orakaa offline Hors ligne VIP icone 5938 points
Le #422311
Je me permets de réagir sur ce test, très complet et de faire part de mon avis de joueur.
J'ai cet accessoire depuis maintenant 2 semaines et je m'éclate comme un petit fou sur Killzone 2 avec.

Fini la frustration d'avoir cette imprécision générale quand on veut viser un ennemi caché derriere un mur et qu'on passe 3 plombes à ajuster pour viser une zone de qq pixels...
Le tout se joue très agréablement et facilement et on se retrouve enfin à jouer comme sur son PC, avec les limites inhérentes à la programmation de certains jeux, trop pensés pour une sixaxis normale, et donc imprécis (le coup du "curseur qui avance par 3 pixels").

A noter toute fois que le prix est élevé et la solidité laisse un peu à désirer. Va falloir prendre soin de la bete pour espérer qu'elle dure.
Enfin, meme si le FragFX se branche par USB et se détecte tout seul, il ne fonctionne pas sur la 360 (naif que je sus j'ai essayé).
Meme probleme que tout périphérique non validé par Crosoft donc (j'ai un stick USB PC qui marche nickel sur PS3 mais rien à faire sur 360)
bagouse offline Hors ligne Héroïque avatar 785 points
Le #422521
Je vois qu'on a profité de la sortie quasi simultanée de Killzone 2 et du Frag FX de la même manière...
merci pour ton commentaire
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire