Test Spore

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test spore pc image presentation

L'effet buzz n'ayant plus à démontrer son efficacité sur la toile, Spore était une des sorties les plus attendues de la rentrée au vu des multiples qualités dont il semblait pouvoir jouir dont celle d'être une création de Will Wright. Mais promettre est une chose, réaliser en est une autre. Car c'est à un projet ambitieux et presque démesuré auquel se sont attelés Maxis et Electronic Arts. Et si le résultat peut ne pas totalement satisfaire, il est dur de rester sans réaction face à lui.

Introduction

Et si Charles Darwin était encore vivant. Admettons que ce bon vieux Charles soit un passionné du jeu vidéo, un gamer fou, un joueur invétéré. Admettons encore que Charlie aime à se lancer dans la programmation du jeu vidéo de temps à autres et que de surcroît, il esquisse quelques envies de faire partager ses créations. Et bien nous sommes à peu près sûrs que le jeu qui ressortirait en premier des cartons de Charlinouminou ressemblerait comme deux gouttes de liquide amniotique à la dernière créature d'Electronic Arts et Maxis.


test spore pc image (1)     test spore pc image (2)

Car Spore se montre un projet aussi ambitieux que les théories parfois jugées fumeuses en leur temps de ce bon vieux apôtre de la théorie de l'évolution par la sélection naturelle. A ce titre, elle explique comment l'environnement influe sur le développement d'une espèce en sélectionnant les plus aptes. Mais cela était simplement pour faire genre on s'y connait. Bref, Darwin avait imaginé que les espèces terrestres avait un même tronc commun et que la différenciation s'était opéré au fur et à mesure après que certaines eut prospéré et d'autres disparues. Et c'est à peu de chose ce à quoi tente de nous faire participer Spore.


test spore pc image (3)     test spore pc image (4)


Dieu est en vous

D'ailleurs, plutôt que de parler de participer, on devrait même plutôt dire diriger. Car il est dans Spore, comme dans d'autres softs bien connus, possible de prendre en main la destinée d'une espèce pour la mener sur le toit du monde. Mais là où se situe la principale originalité de ce titre, c'est que c'est vraiment back to the roots. En effet, on ne prend pas ici simplement le contrôle d'une tribu pour en faire le raffinement ultime d'une espèce. Non, ici on commence par le début à savoir une simple cellule dans un environnement aqueux et nourricier.


test spore pc image (5)     test spore pc image (6)

Et c'est cette simple cellule qu'il faut mener... jusqu'à la conquête de l'univers. Avouez que pour faire plus ambitieux il faudrait arriver à remonter sur la phase big bang et aborder des théories astrophysiciennes qui permettent d'appréhender par la suite le continuum espace temps. Bref, n'étant pas particulièrement fan d'Igor et Gritchka Bogdanov, on se contente aisément de cette simple limitation à la partie "vivante" de l'évolution.


test spore pc image (7)     test spore pc image (8)

Bien sûr, pour parvenir à fouler du pied les multiples planètes puis les conquérir ou asservir, il faut en passer par quelques étapes. Au nombre de cinq, elles sont d'une durée et d'un intérêt inégal. Il y a donc la phase de cellule et la question du "manger ou se faire manger". Celle de la créature et sa quête d'évolution génétique absolue. Celle de la tribu où vous devez prendre le dessus sur les autres. Celle de la civilisation qui pointe la maîtrise d'une planète. Et enfin celle de la conquête spatiale à visée hégémonique. Complexe pourrez vous penser, mais détrompez vous il n'en est rien.


test spore pc image (9)     test spore pc image (10)




Le pouvoir absolu

Car aussi profonds et nombreux que soient les fondements théoriques qui régissent notre perception de chaque espèce et son évolution, Spore n'est aucunement le lieu d'une quelconque exploration du code génétique de chacun d'entre nous. Pour faire progresser et surtout E-V-O-L-U-E-R son espèce il s'en faut bien souvent de peu de choses. Dans les premiers temps, manger en fonction de son régime alimentaire suffit étant entendu que l'on est de plus en plus gros et que l'on peut ingérer des espèces qui autrefois nous pourchassaient avec le plus grand sadisme.


test spore pc image (11)     test spore pc image (13)

Puis, il est ensuite nécessaire de mettre en place des comportements pour prospérer qui se divisent en peu de cas différents. En gros, il faut ou s'allier, se détruire ou bien s'accommoder. C'est peut-être réducteur mais cela simplifie grandement les choses de les voir ainsi. En fait seule la phase spatiale échappe à ce raccourci puisque le nombre de comportements possible augmente de façon exponentielle sans jamais toutefois atteindre des niveaux de complexité déments ou même équivalents à d'autres STR.


test spore pc image (14)     test spore pc image (15)

Mais ce qui est marquant est la grande simplicité de la façon de progresser dans Spore. Certains pourront même retoquer cet aspect du jeu tant on peut le confondre avec du simplisme. Cependant il est clair que cette accessibilité est plus un point fort qu'un point faible tellement il ouvre le champs des joueurs possibles en ne le limitant pas à une simple assemblée d'experts prêts à disserter sur les catalyseurs de progression optimisés relatifs à la prise de décision multifactorielle. Spore est bien plus simple et il garde toujours une variabilité importante grâce à son éditeur.


test spore pc image (16)     test spore pc image (17)




L'imagination au pouvoir

Et c'est aussi probablement grâce au dit éditeur de créature que l'on peut passer un laps de temps inestimable sur Spore. Sans lui, même en prenant son temps, on ne joue guère plus d'une quinzaine d'heures, certaines phases pouvant même être terminées en moins de vingt minutes. Et comme tout le reste du jeu, l'éditeur est d'une intuitivité folle. Il est donc totalement jouissif de prendre un bout de chair, puis de le malaxer en lui faisant prendre une forme aberrante et de lui coller enfin toutes sortes d'appendices.


test spore pc image (18)     test spore pc image (19)

On colorie, on renomme... bref, on joue au docteur Frankenstein sans vergogne. Bien sûr, ensuite on peut prendre le temps d'observer sa "chose" prendre place dans son environnement et évoluer. Et surtout, si chaque modification que l'on apporte à son avatar apporte un plus esthétique évidemment, il octroie de nouvelles aptitudes, qu'elles soient guerrières ou charmeuses. En outre, pour accéder à cet éditeur, il faut faire appel à sa moitié dans une danse prénuptiale toute mimi.


test spore pc image (20)     test spore pc image (21)

Le seul vrai hic à l'affaire tient dans la possibilité de pouvoir opérer des retours en arrière dans nos choix originels. Si donc on décide que la petite queue qui nous servait à avancer plus vite dans l'eau est désormais disgracieuse et inutile, on peut aussitôt s'en séparer. On sait très bien que dans la vraie vie cela ne marche pas comme cela puisque certains présentateurs télé conservent leur cerveau ou que Raymond Domenech possède toujours ses oreilles alors qu'elles ne lui servent même plus à entendre raison.


test spore pc image (22)     test spore pc image (23)




Conclusion

Spore est une expérience vidéoludique quasi unique et c'est probablement cela qu'il faut retenir au moment de faire les comptes et de conclure le débat. Le jeu parfait n'existe pas et ce n'est pas vraiment le sujet. Mais il est des jeux qui par leur avant-gardisme ou leur particularisme laissent une trace plus importante que les autres. Et c'est principalement à ce type de catégorie que Spore appartient. Quelques soient les reproches, valables, que l'on peut formuler, on ne peut nier que cette idée du jeu vidéo est séduisante.


test spore pc image (24)     test spore pc image (25)

Car c'est peut être ce qui fait le plus envie lorsque l'on voit Spore, la perspective que d'autres expériences de ce type soient renouvelées, améliorées, peaufinées et que les produits finaux soient meilleurs que celui qui les a inspirés. C'est tout le mal que l'on souhaite à ces futurs softs. Et c'est peut être à ce moment précis que l'on prendra en compte tout l'impact de Spore, comme un pionnier. Et chacun sait que rares sont ceux qui ont immédiatement suscité l'adhésion alors que des années plus tard tout le monde leur reconnaissaient tout le mérite qu'il leur était du.


test spore pc image (28)     test spore pc image (29)



Spore est disponible sur PC à partir de 49,90 €



+ Les plus
  • Jeu ludique (pléonasme atterrant mais bien réel)
  • Coloré et vivant
  • Innovant
  • Communautaire
- Les moins
  • Libertés avec les retours en arrières irrationnels
  • Ambitieux mais pas assez assumé

Notes

  • Graphisme Quelle que soit la phase dans laquelle on se trouve, il est ultra agréable d'évoluer dans l'univers de Spore. Colorés, animés, fluides sont les caractéristiques principales de ce monde. En fait, on a presque parfois l'illusion d'un monde vivant. Seul un manque de remplissage fréquemment noté nuit à cette impression. Mais qu'il est bon de posséder le pouvoir de déterminer l'aspect de son personnage aussi facilement.
    8/10
  • Bande son Les bruitages sont absolument géniaux. Pourtant, il n'en est aucun qui soit d'une complexité infinie, mais ils restent tout le temps dans l'esprit et l'air du temps. Les musiques accompagnent joliment l'ensemble tant et si bien que cette partie du jeu donne entière satisfaction.
    9/10
  • Jouabilité Aussi intuitive et accessible soit-elle, on lui reproche essentiellement le manque de profondeur et la répétitivité de plusieurs passages. Pour le premier point on aurait pu mettre notre mouchoir dessus mais pas pour le second. Toutefois, on prend tellement de plaisir à faire évoluer l'espèce que l'on est censée mener à la conquête de l'univers qu'on pardonne quelque peu ce balbutiement.
    7/10
  • Durée de vie C'est peut être avant tout la faible durée de vie qui ternit le tableau d'ensemble et qui marque l'ambition pas assez assumée mentionnée plus haut. Car au delà de la possibilité de partager ses créations, il eut été encore plus fort de faire vraiment vivre tout ce beau monde en continuité online. Et sans cela, même si l'on peut passer des heures sur un des éditeurs les plus attrayants possible, on se limite dans le temps.
    6/10
  • Scénario Le scénario est tout à fait impossible à noter. C'est vrai, après tout, comme dans la vieille série des "Livres dont vous êtes le héros", vous et vous seul êtes en mesure de raconter le vôtre. Mais c'est justement cette géométrie variable aux paramètres paraissant infinis qui ouvre des perspectives géniales à Spore en matière de déroulement plus que de scénario. En fait, au delà du canevas des cinq étapes, libre à vous de faire comme vous le sentez.
    N/A
  • Note générale Difficile de noter Spore autrement qu'à l'affectif et pourtant c'est ce que nous avons tenté de faire en lui attribuant une telle note. Car ceux qui aimeront Spore l'aimeront tant qu'ils oseront lui décerner une appréciation globale bien supérieure. Et ceux qui n'auront pas accrochés (et qui, parions-le, seront bien moins nombreux) en resteront à une appréciation moyenne sans plus. Mais au moins, une fois que l'on a touché à Spore, ne peut-on s'empêcher de donner son avis sur une œuvre qui ne laisse pas indifférent. En tous les cas, il va y avoir du Spore, ça c’est certain.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Spore Hero
    La licence Spore fait pour la toute première fois son apparition sur Wii. A la différence de la version PC, ce Spore Hero se présente sous forme d'un jeu d'aventure. Il est toujours question de modeler une créature, de l'affubler de ...
  • Test Spore Créatures
    Alors que Spore fait actuellement le pari de séduire les joueurs PC, Electronic Arts n'a pas oublier de s'intéresser à un autre public, celui des joueurs DS. Changement de plateforme oblige et étant donné les possibilités plus ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire