Test StarFox Command

Le par Christophe B.  |  0 commentaire(s)

Sorti il y a quelques temps, il nous semblait intéressant de revenir vers StarFox Command. Parce que Nintendo signe avec ce jeu le grand retour de la StarFox Team, parce que le premier épisode reste une référence du genre mais aussi, et surtout, parce que la firme au plombier moustachu signe, sur Nintendo DS, un titre aussi réjouissant que frustrant.

StarFox Command

Et Nintendo inventa le SuperFX

Souvenez-vous ! La première apparition de StarFox eu lieu sur Super Nintendo (StarWing en Europe) dans un épisode qui marqua l’histoire car la cartouche de jeu était la première à être équipée de la technologie SuperFX. Une révolution à l’époque puisque cette technologie inaugura la 3D polygonale sur une console 16bits (chose impossible théoriquement car 32 bits est le minimum requis pour gérer de la 3D). Outre la performance graphique, StarFox fut surtout un excellent shoot’em up dont l’ambiance space opera contribua beaucoup à la réussite du titre.

StarFox Command   1    StarFox Command   2

Après un titre Nintendo 64 bien trop court (mais rattrapé par son mode multijoueur), un épisode GameCube développé par Namco à oublier et un spin-off sympathique avec StarFox Adventures : Dinosaur Planet, le vrai, le pur StarFox revient donc dans un épisode Nintendo DS dans lequel Nintendo n’hésite pas à proposer un gameplay totalement novateur dans une série pourtant très populaire.


Un concept très original...

L’histoire est toujours la même, l’armée de l’infâme Dr. Andross attaque Cornéria, planète que la StarFox Team va donc devoir protéger. L’action du jeu se présente sous la forme d’une carte sur laquelle sont disposées des bases ennemies et divers vaisseaux. De votre côté, vous dirigez les différents membres de la StarFox Team grâce au stylet. Vous placez ainsi sur la carte vos vaisseaux, qui partent tous du vaisseau mère, en tenant compte de votre réserve de fuel.

StarFox Command   3    StarFox Command   4

Le but est alors de détruire l’ennemi tout en prenant garde à ce que votre base ne soit pas attaquée (elle pourra toutefois se défendre à l’aide de missiles récupérés sur la carte par vos avions de combat). C’est au joueur de déplacer judicieusement vos Airwings à la façon d’un action-rpg au tour par tour. Vous jouez d’abord puis c’est au tour de l’ordinateur et ainsi de suite. Une touche stratégique génial sur le papier mais gâchée par une difficulté trop accrue.

StarFox Command   5    StarFox Command   6

Le premier niveau donne immédiatement le ton. En effet, il est inutile d’élaborer la moindre stratégie car le jeu n’offre pas le droit à l’erreur. Perdre une vie et donc un tour de jeu revient à aboutir à un game over assuré. Pire encore, il n’existe finalement qu’une seule solution pour terminer le niveau et vous devrez prendre un tracé bien précis pour mener à bien votre mission. Les choses s’améliorent par la suite grâce à la venue des autres membres de votre équipe et vous laissent ainsi plus de liberté. Mais il est dommage de constater que la scénarisation vienne contrarier vos plans d’attaque. Tout s’enchaîne si rapidement que le joueur subit l’action plus qu’il ne la dessine.

Une difficulté affolante

Il est vrai que le fait de n’avoir pas droit à l’erreur rend l’expérience de jeu excitante et parvenir au bout d’une mission procure parfois une joie intense mais, à l’inverse, perdre à deux doigts de la victoire peut rapidement mettre sur les nerfs. Si le contrôle au stylet ne pose pas de problème, dans les phases de rapidité, il n’est pas toujours aisé de s’en sortir, notamment lors des séquences où vous devez poursuivre un missile pour le détruire tout en traversant des balises qui défilent de plus en plus rapidement.

StarFox Command   7    StarFox Command   8

Les différents personnages du jeu bénéficient de caractéristiques propres qu'il faudra apprendre à reconnaître afin de vous faciliter la tâche. De même, certaines techniques seront capitales pour remporter la victoire. Ainsi, lorsque votre vaisseau tourne sur lui-même, il permet de faire ricocher les tirs ennemis et gagner dans le même temps de précieuses secondes tandis qu'une base ennemie détruite permet d'engranger deux tours de jeu supplémentaires. Autant d'interactions qu'il faudra utiliser à bon escient lors des phases de shoot.

StarFox Command   9    StarFox Command   10

Ces phases de shoot'em up pures, au gameplay original, se présentent ainsi comme n’importe quel épisode de la série sauf qu’ici l’espace de liberté n’est pas réduit à un rail imaginaire comme dans le tout premier épisode de la Super Nintendo. Le joueur peut faire demi-tour, contourner ses ennemis, etc. Les missions sont assez diverses mais peuvent rapidement devenir fastidieuses tant certains ennemis font parois preuves d’une trop grande rapidité. La difficulté une nouvelle fois vient ternir le tableau.


Conclusion

StarFox Command   11Passionnant, énervant, Star Fox Command vous fait passer par différents stades mais demeure, quoiqu’il en soit, un titre intéressant à bien des égards. On regrette que de nombreux défauts viennent gâcher le système de jeu. De même, si l’ambiance StarFox est encore présente avec des choix scénaristiques remplis de suspense (on vous demandera par exemple de choisir entre retourner défendre Cornélia ou bien de continuer à attaquer l’ennemi), les dialogues sont d’une telle pauvreté et les images fixes d’une telle laideur qu'ils font sortir le joueur de l'histoire.

Pourtant, que l'on ne se trompe pas, StarFox Command, bien que difficile d'accès, devient in fine prenant et, si le joueur est persévérant, son concept révèle alors toute sa richesse. Il vous demandera très certainement une plus forte implication que dans la majorité des titres disponibles sur le marché mais c'est la rançon pour jouir d'un gameplay atypique. Il va sans dire que l'on attend avec impatience un hypothétique et fort probable second épisode qui, effaçant tous les défauts du premier, devrait emporter totalement notre adhésion.


+ Les plus
  • Ambiance originale de Starfox
  • Jeu très prenant grâce à son concept particulier
  • Gameplay atypique
- Les moins
  • Difficulté trop acrue
  • Graphismes laids
  • Durée de vie

Notes

  • Graphisme En mode combat, StarFox Command s'en sort très bien avec un déplacement lisible et fluide. En revanche, les artworks qui parsèment le jeu sont tout simplement affreux et les maps un peu légères.
    7/10
  • Bande son C'est avec un plaisir qu'on retrouve les thèmes de la série en plus de nouveaux morceaux composés spécialement ici. L'ambiance sonore est toujours aussi immersive et chacun des personnages dispose de voix uniques. Et si celles-ci ne vous conviennent pas, il est même possible d'enregistrer votre propre voix.
    6/10
  • Jouabilité Elle demande un temps d'adaptation puisque votre Airwing se dirige directement avec le stylet. Au bout de quelques minutes, on s'y fait, et même si certains passages demandent une attention particulière, la maniabilité se révèle très grisante et prenante.
    7/10
  • Durée de vie Très courte. Même si le jeu dispose des neufs fins différentes et d'un mode multijoueur, vous devriez en faire le tour très (trop) rapidement et ce, malgré la grande difficulté du titre.
    4/10
  • Scénario Composée de multiples ramifications, l'histoire du jeu peut changer du tout au tout selon vos choix. Dommage que les dialogues (mal traduits) tuent toute émotion et toute empathie pour les personnages.
    6/10
  • Note générale StarFox Command est indubitablement un titre difficile d'accès mais dont il serait dommage de s'arrêter à sa première impression et à sa difficulté rebutante. Car derrière se cache un jeu au concept novateur qui peut même devenir addictif et passionnant. Dommage que de nombreux défauts viennent gâcher l'ensemble car StarFox Command avait tout pour être un hit en puissance. Il n'en demeure pas moins l'un des titres les plus intéressants de la console.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Starfox 64 3D
    Autre remake dans le catalogue de la DS, ce Starfox 3D, inspiré du titre sorti sur Nintendo 64. A son équipe, Fox Mc Cloud avait marqué les esprits, offrant aux joueurs une expérience pleine de challenge. Il semblait donc évident pour ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire