Test Steel Diver

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Steel diver

Steel Diver est un jeu hors du commun. C'est depuis les fonds marins que vous mènerez vos combats, dans une ambiance toute militaire. Le titre affiche un contenu original, dans lequel vous pourrez aussi bien faire une bataille navale, couler de nombreux bateaux ou réaliser différentes missions en choisissant bien votre engin. A n'en pas douter, Steel Diver est un jeu qui risque de ne pas toucher toutes les sensibilités.

Campagne sous-marine

Les ventes de la Nintendo 3DS ont bien du mal à décoller. On ne peut pas dire que tous les jeux de son catalogue poussent les joueurs à se tourner vers elle sans un peu de réflexion au préalable. La portable manque cruellement d'un vrai hit et ce n'est pas ce Steel Diver qui changera la donne. Non pas par sa qualité intrinsèque, nous ne sommes pas encore à le disséquer. Mais par le simple fait que son concept, son contenu, s'adresse avant tout à un public particulier. On ne peut pas dire que les batailles sous-marines enthousiasment les foules. Ce n'est donc pas avec ce titre que Nintendo touchera le plus grand nombre, mais puisque le constructeur a décidé de diversifier son catalogue, autant le suivre pour une rapide excursion en mer...

Steel Diver 3DS (4) Steel Diver 3DS (3)

Le contenu de Steel Diver n'est pas à remettre en question. Si le titre n'intéressera pas le plus grand nombre, on ne pourra pas lui reprocher de démériter. Pour un jeu 3DS, le titre embarque avec lui quelques modes de jeux intéressants. Cependant, on trouvera à redire sur chacun d'entre eux.
Le premier mode à vous ouvrir ses portes est le mode Missions, dans lequel vous trouverez une partie "objectifs", un autre "contre-la-montre". Les objectifs ne sont pas nombreux et ce mode là ne vous tiendra pas en haleine très longtemps. La difficulté y est toute relative et les missions, si elles gagnent en complexité, n'apporte pas de véritable challenge. Le mode Contre-la-montre, à l'inverse, vous proposera des défis quasi-impossible à réaliser. Le déséquilibre entre les deux modes de jeux est étonnant, les développeurs n'ayant vraisemblablement pas su harmniser l'ensemble de leur jeu.

Steel Diver 3DS (2) Steel Diver 3DS (1)

Ce mode Missions, très redondant finalement, tente de diversifier le gameplay en introduisant trois types de sous-marins aux caractéristiques différentes. Trois modèles donc, un petit, un moyen et un grand sont à votre disposition. En théorie, ces sous-marins doivent être choisis en fonction de la mission et de la typographie de la carte. En pratique, vous pourrez vivre toutes les missions avec un seul et même sous-marin. La prise en main d'ailleurs de ces sous-marin est assez rébarbative puisque il vous faut jongler avec les commandes via l'écran tactile. C'est lourd au possible, l'intégration des boutons de la console aurait sans doute apporter plus de fluidité au gameplay.

Steel diver (2) Steel diver (1)

Vos commandes vous serviront donc à donner de la vitesse à votre sous-marin, le faire monter ou descendre, l'incliner, tirer des torpilles ou encore stabiliser l'ensemble. Bien sûr, vous devrez jongler avec toutes les commandes pour passer les obstacles ou détruire vos ennemis. En cas de heurts malencontreux, vous pourrez toujours réparer votre coque en résorbant une fuite d'une simple pression sur l'écran tactile. Le gameplay se veut rigide à souhait, sans doute pour vous apporter un soupçon de réalisme dans la maniabilité d'un sous-marin. Sauf que sur console portable, l'effet est assez mal vécu.



Rangeons palmes et tuba

Plus sympathique à prendre en main, plus plaisant aussi, le mode Périscope vous soulagera du précédent mode Missions. Comme son nom l'indique, vous prendrez les commandes d'un périscope et userez de la fonctionnalité gyroscopiques de la console pour détruire vos ennemis. L'effet est plaisant mais n'est pas propice à toutes les parties nomades. A éviter dans les transports par exemple si vous êtes confortablement assis : vous ne pourrez pas faire un tour sur vous-même. Le mode est donc assez attractif mais se révèle malheureusement bien trop court. Trois contextes vous attendent : Navire (mer calme), Navire en mer agitée ou Sous-marins. Là encore, le tour est rapide et vous n'aurez sans doute pas l'occasion d'y revenir après un premier passage.

Steel diver Steel diver (3)

Quant au Mode Bataille Navale qui ne sera pas sans nous rappeler ce bon vieux "touché, coulé", là encore, l'intérêt est relatif. Vous jouez au tour par tour, contre l'ordinateur ou un autre joueur humain sur différentes cartes hexagonales. Vous devrez simplement bouger votre flotte en espérant tomber sur votre ennemi pour pouvoir le couler. Les positions adverses sont tenues secrètes et la stratégie n'intervient pas forcément dans votre déplacement. Le hasard des parties n'aide pas et vous aurez l'impression que l'ordinateur en sait beaucoup plus que vous sur la tactique à mener. Voir ses navires couler les uns après les autres n'a rien de plaisant et là encore, vous risquez de ne pas revenir de sitôt sur le mode de jeu.



Conclusion

Steel diverSteel Diver peine donc à séduire, non seulement par ce qu'il a à proposer, c'est à dire un jeu de combat sous-marin, mais aussi par ce qu'il contient. Son contenu se montre beaucoup trop léger et succinct pour que le public puisse véritablement s'y retrouver. Les modes de jeux se révèlent bien trop courts, sont bien trop vite terminés et n'offrent pas vraiment la possibilité de revenir dessus sur le long terme. La prise en main pêche elle aussi à son niveau, rendant de ce fait Steel Diver totalement ennuyeux.

Et pourtant, le titre de Nintendo compte de bonnes idées, encore aurait-il fallu qu'elles soient mieux exploitées. Le titre aurait gagnée en intérêt si les modes de jeux avaient été un peu plus fouillés, mieux travaillés. Mais cela aurait demandé plus de temps pour le développement... Steel Diver risque donc de rester dans les fonds sous-marins, là où il se complaît. Son rapide séjour à la surface ne lui aura pas permis de s'attirer la sympathie des joueurs.

 



+ Les plus
  • De bonnes idées
  • Un mode Périscope attrayant
- Les moins
  • Des modes de jeux trop courts
  • Un gameplay rigide
  • Un contenu ennuyeux dans son ensemble

Notes

  • Graphisme Le titre manque de diversité dans ses environnements, mais le rendu des fonds sous-marins se veut fin et détaillé. Les graphismes sont soignés mais malheureusement trop répétitifs, ce qui nous empêche de les apprécier à leur juste valeur.
    6/10
  • Bande son La bande son est parfaitement dans le ton, stricte mais en totale harmonie avec le contenu proposer. Les bruitages sont eux aussi de la partie et se révèlent de leur côté très honnêtes. En revanche, il se peut parfois que le silence vous heurte, notamment pendant le mode Bataille Navale.
    7/10
  • Jouabilité La prise en main des sous-marins se montre très accessible. Mais le gameplay se révèle un peu vieillot, dans le sens où vous aurez beaucoup de manipulation à réaliser avec le stylet. Assez redondant, vous aurez rapidement fait le tour de toutes les caractéristiques des sous-marins disponibles.
    6/10
  • Durée de vie Le titre vous offre trois modes de jeu dont vous aurez rapidement fait le tour. Le titre pourra survivre encore quelques temps grâce au mode deux joueurs de la Bataille Navale. Le jeu, vieux comme le monde, conserve tout son charme.
    5/10
  • Note générale Steel Diver ne va pas au bout de ses ambitions et propose de ce fait un titre trop limité. Limité dans son gameplay, dans son contenu, le titre de Nintendo a bien du mal à s'élever. Dommage, l'idée première n'était pas mauvaise et aurait pu séduire si les développeurs avaient opté pour un titre plus pointu. Les modes présents restent cependant intéressants malgré une trop courte durée de vie pour chacun.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test de la montre Withings Steel HR
    La montre Withings Steel HR joue la carte du design d'une montre traditionnelle agrémentée d'un petit affichage OLED pour les notifications et d'un cardiofréquencemètre optique logé à l'arrière du boîtier pour compléter les ...
  • Test Red Steel 2
    Après un premier épisode laborieux, Ubisoft tente de redorer le blason de sa franchise avec un deuxième épisode plus abouti. Aussi, oubliez ce premier volet qui n'avait pour but, dirons-nous, qu'accompagner la sortie de la Wii et ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire