Test Super Monkey Ball 3D

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Super Monkey Ball 3D

Au tour de Sega d'offrir à la Nintendo 3DS, une de ses licences phares. AiAi revient accompagné de femme, enfant et amis dans un nouveau volet de Super Monkey Ball 3D. Un volet où il ne s'agira pas uniquement d'évoluer dans une boule afin de ramasser des bananes, mais où vous pourrez également œuvrer sur un jeu de course ou encore un jeu de combat.

Eternel Monkey Ball

Super Monkey Ball 3D s'offre ainsi une visite sur la Nintendo 3DS. C'est cette franchise que Sega a choisi pour se représenter au lancement de la console, jugée sans doute adaptée pour les circonstances puisque typée grand public. Néanmoins, Super Monkey Ball regroupe derrière elle une communauté de joueurs qui suit les aventures de AiAi et compagnie depuis une bonne poignée d'année. C'est donc aussi à un public de connaisseurs que Sega s'adresse, un public rendu exigeant avec le temps. Ce Super Monkey Ball 3D se doit donc de satisfaire les habitués, de séduire des nouveaux venus et de mettre en avant les nouvelles fonctionnalités de la 3DS. C'est en parti réussi.

Super Monkey Ball 3DS (2) Super Monkey Ball 3DS (1)

Super Monkey Ball 3D vous propose ce qui fait le coeur de la franchise depuis ses débuts, les fameuses courses contre la montre sur des plateformes mobiles. Véritable partie d'équilibriste parfois, vous évoluez dans votre bulle à la recherche de banane, faisant fi tant bien que mal des obstacles posés sur votre chemin. Ce mode appelé ici "Boule de singe" est donc bel et bien de la partie. Mais malheureusement, les niveaux, aussi riches et variés en termes de décors, se révèlent assez peu nombreux. Vous n'aurez en tout et pour toi que sept niveaux à traverser, ce qui sera bouclé en moins d'une heure.

Super Monkey Ball 3DS (4) Super Monkey Ball 3DS (8)

Si ce Boule de Singe se montre assez limité, c'est lui le mieux réussi du titre. Il ne se distingue pas uniquement par ses décors soignés mais par une prise en main variée, à choisir selon votre confort personnel. La console de Nintendo ne fait pas uniquement 3D, on passe beaucoup sous silence sa reconnaissance de mouvements. Aussi pourrez-vous décider de bouger la console pour faire évoluer votre personnage, ou opter pour le tout nouveau stick analogique. La manipulation se veut plus précise avec ce dernier. En revanche, concernant l'affichage 3D, les mouvements de la caméra et de votre bulle sont tels que vous pourrez connaître une certaine gêne à la longue.



Des ajouts discutables

Deux autres modes de jeux ont été ajoutés pour parfaire ce titre en terme de contenu. Parfaire devenant vite un très grand mot après avoir exploré les menus respectifs de ces niveaux. Le premier mode de jeu ici à se révéler le plus honnête des deux, s'appelle Course de Singe. A vous de choisir votre pilote parmi huit disponibles d'entrée de jeu (le titre en comptabilisant 16 au total), puis votre kart... Ensuite, vous aurez droit aux modes Championnat, Course rapide et Contre la montre. Les amateurs de Mario Kart, par exemple, n'auront pas de difficulté à prendre en mains ses courses, tant elles nous offrent du déjà-vu. Vous récolterez sur votre route des objets, tant offensifs que défensifs, dont vous devrez user pour conserver la première place. La prise en main n'est pas toujours très aboutie et l'on peine parfois à trouver notre chemin, tant il existe un vrai manque de visibilité sur certains circuits. Difficile donc de trouver quelques raccourcis, ces chemins de traverse qui vous permettraient de placer loin derrière vous cette horde d'adversaires qui en ont résolument après vous.

Super Monkey Ball 3DS - 10 Super Monkey Ball 3DS - 7

Le second mode de jeu, Combat de singe, nous laisse assez dubitatif quant à sa présence. Le concept est simple, quatre personnages doivent s'affronter à coups de marteau sur un seul tableau. Le mode se révèle très limité, voire pas fini du tout tant il se montre brouillon. Vous devez taper, ramasser des bananes, encore taper, le tout sans grande conviction. On a du mal à retrouver nos adversaires quand ces derniers sont un peu éloignés de nous et vous passerez le plus clair de votre temps à leur courir après, trop occupés qu'ils sont à se battre entre eux. Combat de singe est le mode le plus anecdotique qui soit et sa présence, sous cette forme, dessert particulièrement l'ensemble du jeu. Le remplissage par défaut n'est pas ce qu'on apprécie le plus.

Super Monkey Ball 3D - 5 Super Monkey Ball 3DS - 7

Vous aurez donc assez rapidement fait le tour de ces deux modes de jeu. Vous trouverez sans doute plus d'attrait au titre dans un mode multijoueurs uniquement en local. Quatre joueurs peuvent s'affronter ensemble, avec une seule cartouche de jeu, ce qui, à l'heure actuelle, est assez appréciable.



Conclusion

Super Monkey Ball 3DSuper Monkey Ball 3D n'offre pas le jeu que les fans pourraient attendre. Le centre du jeu, c'est à dire le mode Bulle de singe si cher à la licence est ici bien malmené, dans le sens où les développeurs se sont contentés de peu. Ce mode premier manque cruellement de contenu et fait plus office de démonstration que de vrai mode de jeu. Les développeurs ont voulu apporter à ce Monkey Ball 3D un peu de diversité dans la présence de deux autres modes de jeux. Mais comme le premier, ils se révèlent bien pauvres et bien trop creux pour révéler le jeu dans sa globalité.

Ce super Monkey Ball 3D nous laisse quelque peu sur notre faim, d'autant plus que l'effet 3D est ici assez bien rendu. AiAi, MeeMee, Baby et les autres ont quelque peu raté leur sortie sur 3DS. Le titre embarquait pourtant de bonnes idées, mais peut-être aurait-il fallu un peu plus de temps pour mieux les mettre en place.

 

 



+ Les plus
  • Deux prises en main différentes pour le mode Bulle de Singe
  • Un effet 3D convainquant
  • Toujours cette bonne humeur propre à la série
- Les moins
  • Un mode principal trop léger
  • Deux autres modes de jeux pas plus consistants
  • Un manque de contenu général rédhibitoire

Notes

  • Graphisme L'esprit gai et festif de Super Monkey Ball 3D est toujours dans la partie et retranscrit pour l'essentiel dans les niveaux du Mode "Boule de singe". Les autres environnements croisés en revanche dans deux autres modes de jeu sont assez restreints en termes de détails et de qualité. La 3D ne s'utilisera pas toujours, mais le rendu reste toujours intéressant quand celle-ci intervient.
    7/10
  • Bande son La bande son se veut enjouée pour parfaire l'ambiance festive qui colle à la franchise. Et si les joueurs apprécient la franchisent c'est aussi pour elle...
    6/10
  • Jouabilité Résultat assez mitigé quant à la prise en main qui dépend beaucoup des modes de jeu. Boule de singe reste le noyau dur et ne décevra pas alors que les courses auront comme un air de déjà-vu et les combats en laisseront plus d'un sceptique.
    6/10
  • Durée de vie Si le titre affiche de nombreux modes de jeux, la durée de vie de chacun n'est en revanche pas au rendez-vous. Par contre, le titre de Sega a la bonne idée de proposer un mode en ligne.
    6/10
  • Note générale Super Monkey Ball 3D fait l'effort de proposer différents mini-jeux plutôt que la seule course d'équilibriste. Le résultat global n'est cependant pas des plus glorieux, le contenu de chacun des modes se retrouvant ainsi limité. La prise en main n'est pas des plus confortables et le plaisir n'y est pas toujours. Ce ne sera donc pas le volet que l'on retiendra de l'histoire de la franchise.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Super Monkey Ball Step & Roll
    Le petit singe enfermé dans sa bulle est de retour dans un nouveau volet. Il est toujours question ici d'évoluer sur différents plateaux, de jouer avec la télécommande pour incliner les décors de façon à éviter les obstacles et ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire