Test Synology DS1520+ : Le NAS 5 baies dopé au SSD M.2

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
DS1520+_03

Synology a récemment déployé le DS1520+, un NAS 5 baies qui prend la relève du DS1517+ et qui continue la lancée du fameux système permettant la prise en charge d'une solution pouvant aller jusqu'à 15 baies via les différentes unités d'expansion DX517.

Un NAS 5 baies qui envoie.

5 baies dopées par 2 SSD M.2

Le DS1520+ de Synology est déjà solidement équipé avec non seulement 5 baies pour disques durs au format standard ou SSD 2,5" met aussi avec 2 SSD M.2 via les ports localisés sous le NAS. Vous aurez donc une configuration de 80 To de stockage via les HDD (16 To par disque).

DS1520+_02

DS1520+_04

Le boitier pour sa part est relativement compact et reprend le design des NAS semi-professionnels de la marque avec une forme cubique et un noir mat sobre. En façade, on retrouve les tiroirs caractéristiques de Synology qui permettent un branchement à chaud et une fixation sans vis, le tout étant monté sur des amortisseurs pour limiter les vibrations.

À droite, on retrouve les différents témoins d'activité du NAS ainsi qu'un port USB 3.0 pour de la sauvegarde automatique sur clé USB ou disque externe, ainsi qu'un bouton permettant d'allumer ou d'éteindre le tout.

Au-dessous du NAS, on retrouve deux trappes permettant d'accéder aux deux ports SSD M.2 2280 permettant d'accélérer le cache du NAS. Enfin à l'arrière, on retrouve deux ports eSATA permettant de connecter des unités d'expansion DX517, un port USB 3.0, un port alimentation ainsi que 4 ports Ethernet 1 Gb. Le refroidissement est assuré par 2 ventilateurs de 92 mm, visibles à l'arrière du boitier.

DS1520+_08

DS1520+_10

Le coeur du DS1520+ est animé par un processeur Intel Celeron J4125 (Gemini Lake Refresh) qui affiche 4 coeurs avec une fréquence de base de 2 Ghz jusqu'à 2,7 GHz en mode boost. L'avantage de cette solution est qu'elle profite d'une partie graphique et qu'elle se montrera ainsi plus à l'aise dans le transcodage vidéo en temps réel. Synology complète le tout par 4+4 Go de RAM DDR4. Signalons qu'un module mémoire est soudé, l'autre est une barrette SO-DIMM enfichée dans le seul port disponible, accessible en retirant les baies... Si de façon officielle le DS1520+ ne gère que 8 Go de RAM, il est officieusement possible de passer à 12 Go de RAM en remplaçant la barrette de 4 Go par une de 8 Go en s'assurant de sa compatibilité.

Le DS1520+ affiche des dimensions assez compactes : 225*170*220 mm pour un poids à vide de 2,6 Kg (hors bloc alimentation). La consommation annoncée est de 36,7W en utilisation pour 10W en veille.

DSM et performances

Nous avons déjà fait le tour des atouts de DiskStation Manager pour ne plus avoir besoin de rentrer dans les détails : il s'agit du coeur de l'environnement Synology, un OS à part entière qui anime le NAS et qui permet d'accéder à toutes ses fonctionnalités. C'est ce qui se fait de mieux sur le marché du NAS.

DS1520+_12

Selon les besoins, on pourra transformer le NAS en solution de stockage, serveur de virtualisation, serveur mail, stockage cloud privé, serveur multimédia... Les usages sont quasi illimités et le nombre d'applications et services compatibles avec DiskStation Manager va grandissant.

Les formats supportés par le DS1520+ sont le Btrfs, EXT3, EXT4, FAT, NTFS, HFS+ et exFAT. Concernant les types de RAID pris en charge, la configuration du NAS avec ses 5 baies permet d'accéder à tous les modes en marge du JBOD ainsi que du format Synology Hybrid RAID.

DS1520+_05

Avec l'arrivée de la dernière mouture 7 de DSM sur le marché, il est également possible de configurer la gestion des SSD M2 pour optimiser le cache en lecture et en écriture.

Techniquement, l'exploitation des SSD pour accélérer le cache permet d'obtenir des débits en lecture et écriture très élevés... Malheureusement, on se heurte ici aux limites techniques : celles du choix des connecteurs RJ45 1Gb/s. Il s'agit d'un choix qui peut être contesté, mais qui trouve une explication logique : le DS1520+ est surtout orienté vers les professionnels et vise la connexion d'usagers multiples en simultanée plutôt que les performances vers un seul et même utilisateur. C'est pour cela qu'il est possible d'exploiter les 4 ports Ethernet en agrégation, mais qu'il ne s'agira pas de l'usage type du NAS qui s'inscrit davantage dans une configuration d'entreprise.

DSM 6.0 centre de paquets

DSM 6.0 Audio Station

De fait, les résultats de nos tests sont sans appel : on sature rapidement le port Ethernet et on culmine à 125 Mo/s tant en lecture qu'en écriture, sur tous les types de transfert... En faisant jouer l'agrégation des ports Ethernet, on parvient à atteindre les 460 Mo/s sans aucun problème.

Bilan
Le NAS DS1520+ de Synology affiche clairement ses ambitions dans le milieu professionnel de par ses 5 baies natives et sa capacité à se connecter aux unités d'expansion de la marque. Les performances sont sérieuses et le cache SSD permet d'atteindre des débits impressionnants.

DS1520+_12

On regrette malgré tout le choix de ports RJ45 1Gb/s, surtout pour un NAS qui s'affiche à un prix assez haut (autour des 800 €). Pour cette cible et ce tarif, on aurait apprécié voir Synology s'équiper de ports 10 GbE, même si nous reconnaissons bien que les équipements à même d'en profiter ne sont pas encore totalement démocratisés dans toutes les entreprises, d'autres marques concurrentes ayant déjà amorcé la transition vers ces connectiques pour l'ensemble de leurs produits, et qu'il s'agit d'une stratégie volontaire de Synology de les réserver pour les grosses unités RS (et autres) pour différencier les Rack et les "petits" NAS.

Reste que le sérieux de Synology transpire à travers chaque élément du NAS DS1520+ qui devrait répondre à toutes les attentes des professionnels.

Vous pourrez acheter le NAS Synology DS1520+ chez de nombreux revendeurs, au prix public de 829 €, comme par exemple Amazon, FnacLDLC ou encore Materiel.net. Notez que le meilleur prix est actuellement chez Darty qui le propose à seulement 769 €.



+ Les plus
  • Les 5 baies
  • Les performances
  • La possibilité de mémoire cache en SSD
  • DiskStation Manager toujours au top
- Les moins
  • La limite des ports RJ45 1Gb
  • La RAM un peu juste pour la virtualisation


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Okutsuko Hors ligne Vétéran icone 1129 points
Le #2118821
Je trouve que c'est quand même cher ces NAS...

Je serait client mais à des tarifs comme ça, le raid 5 est très peu accessible
yusdaforce Connecté Vénéré icone 2831 points
Premium
Le #2119523
mon 1515+ vieilli très bien en comparaison.

La différence entre un Atom C2538 et le Celeron J4125 est risible...

Booster à 16Go de Ram, 4 ports 1Gb en aggrega (même constat, environ 460Mo), malheureusement pas de support SSD, tant pis, j'en ai mis un en USB3 pour voir, ça défonce le cache pour Plex, Docker, cache VPN, pfSense et mes VMs..

Concernant le 10gb et le 1520+, c'est tout simplement lamentable. Ils auraient pu au moins mettre un port USB Type C pour rajouter une carte Ethernet 10Gb à 50€...

Si Synology n'avait pas son DSM, ça vaudrait pas le coup, le matos ne suis pas contrairement à Qnap
doomix Hors ligne Junior avatar 63 points
Le #2119888
Au vu des prix des CPU / perf de nos jours, syno ne suit pas trop, on a des celerons, atom et autre alors que pour 50€ on a de biens meilleurs. Au prix des NAS c'est dommage de rester 4 *1 Gb car c'est has been (4 liens à faire sur le switch berk), les pro on s'equipe maintenant de port fibre ou rj 45 en 10g quand on a un NAS et 2 port suffit pour la redondance->stockage, disque virtuel pour les VM, ..... J'ai plusieurs syno en pro et perso et j'attends toujours qu'ils sortent une version performante à bon prix. C'est vraiment dommage car leur manager est vraiment top.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar