Test The Evil Within 2

Le par  |  5 commentaire(s)
The Evil Within 2 - pochette

Shinji Mikami, le père de la série Resident Evil, avait marqué un retour de qualité avec The Evil Within, en 2014. Ce survival horror viscéral a séduit de nombreux joueurs pour ses sensations fortes et son esprit « train fantôme » totalement délirant. Malgré ses quelques défauts, le soft a su revenir à des bases d’un genre qui avait une tendance à se tourner de plus en plus vers l’action, au détriment de l’ambiance et de la survie. Ce second opus, confié à un nouveau réalisateur, arrive-t-il à sublimer la recette de son aîné tout en apportant des nouveautés appréciables ? Nous vous apportons des éléments de réponse dans notre dossier.

Sorti en 2014, The Evil Within avait profité d’une belle exposition, notamment en raison de son réalisateur, le célèbre Shinji Mikami à qui l’on doit la naissance des licences Resident Evil ou encore Devil May Cry. Dans un contexte où le survival horror japonais perdait de sa superbe, Mikami a su revenir à une essence plus viscérale, axée sur la survie en milieu cauchemardesque. Les joueurs qui ont plongé dans l’aventure de Sebastian Castellanos sauront le confirmer : le jeu est souvent riche en sensations fortes, mixant une certaine difficulté à un net sentiment de claustrophobie. Parfois old school dans son déroulé, cet Evil Within proposait une progression linéaire, engageant un rythme soutenu et une certaine linéarité, tranchant ainsi avec la tendance actuelle du jeu vidéo.

The Evil Within 2, toujours développé par le studio Tango Gameworks, a été confié à un nouveau réalisateur : John Johanas, déjà à l’oeuvre des trois DLC du premier opus de la franchise. Mikami n’était pas pour autant totalement étranger au développement de cette suite, même si son engagement s’est finalement montré plus limité. De base, cette suite laissait augurer une nouvelle direction dans la franchise, un nouvel angle de vue. Dans les faits, le soft diffère effectivement dans sa progression, ainsi que dans la manière de traiter le scénario. Alors The Evil Within premier du nom se montrait assez délirant dans son histoire en cumulant de nombreuses distorsions pas toujours très simples à comprendre pour les joueurs, ce nouvel opus cherche à davantage cadrer l’aventure en expliquant certaines zones d’ombre originellement initiées, mais aussi en se concentrant davantage sur le protagoniste principal, l’ex-inspecteur Sebastian Castellanos.

The Evil Within 2 - 1 The Evil Within 2 - 2

Après avoir plongé dans le cauchemar de la ville de Beacon au sein du Stem – un monde irréel créé par une conscience partagée – Sebastian Castellanos a dû déposer son insigne des forces de police et se laisse aller à la boisson. Après avoir tout perdu et perçu comme un fou par ses semblables, notre héros cherche à oublier ses démons de bien triste manière. Kidman, une ancienne collègue de Castellanos à la solde d’une unité appelée Mobius, reprend contact avec lui et annonce que sa fille, Lily, n’est pas décédée dans les flammes de sa demeure quelques années plus tôt. Mieux encore, elle précise que la fillette a servi à Mobius dans le cadre du Stem. Toutefois – et évidemment – les choses ont mal tourné et le Stem est à nouveau en proie à des démons et autres atrocités qui déciment peu à peu l’unité Mobius plongée dans le simulateur de conscience. Castellanos, abasourdi par ce qu’il vient d’apprendre, va tenter de sauver sa fille en plongeant à nouveau dans un cauchemar qui se révèlera plus terrible qu’il ne l’estime.

Exit Beacon, c’est désormais Union qui s’affiche comme le terrain de jeu de The Evil Within 2. En apparence, il s’agit d’une petite bourgade isolée des États-Unis, mais vous vous doutez bien qu’il sera question de faire face à une nouvelle descente aux enfers. Sebastian y est le personnage principal et la narration mise énormément sur son état d’esprit, ses douleurs passées, offrant un aspect plus intimiste. Si le premier opus proposait un côté « train fantôme » avec un rythme très soutenu, cette suite joue la carte d’une ambiance plus pesante en réduisant la rapidité d’enchaînement des chapitres. En conséquence, le soft se veut plus ouvert dans son ensemble, même si des passages clés de l’histoire reprendront provisoirement un rendu plus linéaire afin d’accentuer une sensation survival horror. Si des doutes peuvent être de mise dans ce déroulé à deux vitesses, l’ensemble se veut plutôt homogène et relativement intéressant… à quelques détails près.

The Evil Within 2 - 4 The Evil Within 2 - 3

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1987422
Il est bon de rappeler que le créateur Shinji Mikami est un excellent trouillard, et pourtant... il aura réussi à faire 2 merveilles, Biohazard et The Evil Within, sans lui, le monde de jeux d'horreurs serait juste... un Call Of Duty en mode zombi et fantômes xD (Véridict)

Sinon pour les bugs de collision, c'est souvent le cas dans les jeux vidéos, il faudra attendre le patch correctif pour corriger ce petit défaut

Et Fabien? As-tu essayer de te mettre dans l'ambiance avec ces supers son compatible 5.1 Pour l'avoir fait, je n'ose pas trop m'aventurer dans le jeu xD
Le #1987441
iFlo59 a écrit :

Il est bon de rappeler que le créateur Shinji Mikami est un excellent trouillard, et pourtant... il aura réussi à faire 2 merveilles, Biohazard et The Evil Within, sans lui, le monde de jeux d'horreurs serait juste... un Call Of Duty en mode zombi et fantômes xD (Véridict)

Sinon pour les bugs de collision, c'est souvent le cas dans les jeux vidéos, il faudra attendre le patch correctif pour corriger ce petit défaut

Et Fabien? As-tu essayer de te mettre dans l'ambiance avec ces supers son compatible 5.1 Pour l'avoir fait, je n'ose pas trop m'aventurer dans le jeu xD


Hello Flo,

Personnellement, j'ai fait l'aventure intégralement au casque et c'est généralement ce que je fais pour tous les survival horrors pour me mettre dans l'ambiance ! Comme je suis fan ce ce genre, j'essaie de maximiser l'immersion !
Le #1987459
Fabien H. a écrit :

iFlo59 a écrit :

Il est bon de rappeler que le créateur Shinji Mikami est un excellent trouillard, et pourtant... il aura réussi à faire 2 merveilles, Biohazard et The Evil Within, sans lui, le monde de jeux d'horreurs serait juste... un Call Of Duty en mode zombi et fantômes xD (Véridict)

Sinon pour les bugs de collision, c'est souvent le cas dans les jeux vidéos, il faudra attendre le patch correctif pour corriger ce petit défaut

Et Fabien? As-tu essayer de te mettre dans l'ambiance avec ces supers son compatible 5.1 Pour l'avoir fait, je n'ose pas trop m'aventurer dans le jeu xD


Hello Flo,

Personnellement, j'ai fait l'aventure intégralement au casque et c'est généralement ce que je fais pour tous les survival horrors pour me mettre dans l'ambiance ! Comme je suis fan ce ce genre, j'essaie de maximiser l'immersion !


Oh et le subwoofer dans tout ça? :'(
Le #1987495
iFlo59 a écrit :

Fabien H. a écrit :

iFlo59 a écrit :

Il est bon de rappeler que le créateur Shinji Mikami est un excellent trouillard, et pourtant... il aura réussi à faire 2 merveilles, Biohazard et The Evil Within, sans lui, le monde de jeux d'horreurs serait juste... un Call Of Duty en mode zombi et fantômes xD (Véridict)

Sinon pour les bugs de collision, c'est souvent le cas dans les jeux vidéos, il faudra attendre le patch correctif pour corriger ce petit défaut

Et Fabien? As-tu essayer de te mettre dans l'ambiance avec ces supers son compatible 5.1 Pour l'avoir fait, je n'ose pas trop m'aventurer dans le jeu xD


Hello Flo,

Personnellement, j'ai fait l'aventure intégralement au casque et c'est généralement ce que je fais pour tous les survival horrors pour me mettre dans l'ambiance ! Comme je suis fan ce ce genre, j'essaie de maximiser l'immersion !


Oh et le subwoofer dans tout ça? :'(


Je me suis résigné à débrancher mon kit en raison de voisins un peu pénibles...
Le #1989771
iFlo59 a écrit :

Fabien H. a écrit :

iFlo59 a écrit :

Il est bon de rappeler que le créateur Shinji Mikami est un excellent trouillard, et pourtant... il aura réussi à faire 2 merveilles, Biohazard et The Evil Within, sans lui, le monde de jeux d'horreurs serait juste... un Call Of Duty en mode zombi et fantômes xD (Véridict)

Sinon pour les bugs de collision, c'est souvent le cas dans les jeux vidéos, il faudra attendre le patch correctif pour corriger ce petit défaut

Et Fabien? As-tu essayer de te mettre dans l'ambiance avec ces supers son compatible 5.1 Pour l'avoir fait, je n'ose pas trop m'aventurer dans le jeu xD


Hello Flo,

Personnellement, j'ai fait l'aventure intégralement au casque et c'est généralement ce que je fais pour tous les survival horrors pour me mettre dans l'ambiance ! Comme je suis fan ce ce genre, j'essaie de maximiser l'immersion !


Oh et le subwoofer dans tout ça? :'(


J'ai hâte de pouvoir me trouver une maison pour rebrancher les miens !!

https://1drv.ms/i/s!AqarEEjeF9ZJgYFfDn05vdnXt_IVPQ
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]