Test The Sly Trilogy

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
The Sly Trilogy - vignette

Provenant directement de la PS2, la série Sly profite d'une réédition PS3 afin d'offrir un affichage en haute définition, ainsi que quelques mini-bonus supplémentaires. Injustement peu connus, les trois volets de la série mélangent avec grand art la plate-forme, l'infiltration et l'action. L'ensemble étant servi par un fil scénaristique intéressant et bourré d'humour. Cette remise au goût du jour des aventures de Sly Cooper, Bentley et Murray est donc du pain béni pour les joueurs qui auraient raté les premières éditions.

L'art du Volus Ratonus

Souvent restée dans l'ombre d'autres titres tels que Jak & Daxter ou encore Ratchet & Clank, la série Sly mérite cependant une très grande attention des joueurs qui apprécient les jeux de plate-forme / aventure relativement inventifs et variés. Développé par Sucker Punch – qui a développé inFamous par la suite – Sly propose un gameplay ultra-varié au fil de ses épisodes, jouant ainsi la carte du regain d'intérêt au cours de la progression. De plus, le scénario se poursuit directement d'un volet à l'autre, même s'il est possible de prendre le train en marche à l'aide d'un même flash-back qui s'amorce au début du second et du troisième opus.



La série gravite autour de Sly Cooper, un raton-laveur issu d'une grande lignée de célèbre voleurs. Ses ancêtres couchaient sur papier les astuces du métier et autres bons plans à leurs descendants. C'est ainsi que le Volus Ratonus est né. Cependant, le père de Sly n'a jamais pu transmettre l'ouvrage car il fût tué par les quatre maléfiques, des êtres sanguinaires qui ne vivaient que pour décimer la famille Cooper. Sly a ensuite grandi dans un orphelinat dans lequel il a rencontré Bentley et Murray, deux amis qui deviendront plus tard ses partenaires de vol, dans l'idée de se lancer en quête des pages du Volus Ratonus. Le trio se veut extrêmement bien composé puisque Bentley se présente comme le cerveau de la bande qui dispose de connaissances techniques très avancées, Murray est très efficace pour les combats, et Sly est sans égal dans l'infiltration. La trame du premier épisode se résume donc à pourchasser et éliminer les quatre maléfiques, pour récupérer les pages de l'ouvrage familial de Sly. L'ultime boss, Clockwerk, fait d'ailleurs l'objet du second volet.

The Sly Trilogy - 4 The Sly Trilogy - 5

Ce volatile rendu immortel en raison de modifications corporelles a tout de même été vaincu à la fin de Sly Raccoon. Le second volet, Sly 2  : Association de Voleurs, obligera notre trio à retourner en cavale contre divers ennemis qui se sont procurés les parties de Clockwerk pour leurs propres besoins. Sly craignant que les morceaux soient réunis, se lance à nouveau dans une série de missions autour du monde. Sly 3 parvient également à relancer le scénario en introduisant de nouveaux partenaires dans l'équipe, dans l'optique d'élaborer un plan pour accéder au caveau de la famille Cooper qui ne peut s'ouvrir qu'avec la serpe d'or, l'outil transmis de génération en génération. Tout au long du périple, Sly sera pourchassé par Carmelita Fox, un agent de police qui fera tout pour accomplir son devoir. Toutefois, la belle renarde et notre raton-laveur malin ont une légère tendresse l'un envers l'autre, ce qui découle sur quelques scènes intéressantes.



Pour ceux et celles qui auraient raté les volets PS2, Sony propose une réédition HD baptisée The Sly Trilogy . C'est donc une véritable aubaine pour profiter des trois épisodes en même temps, surtout que le traitement des textures en haute définition est plutôt réussi. Le titre offre ainsi plusieurs heures de pur plaisir dans des niveaux variés. Chaque épisode se base sur une progression dans une zone ouverte dans laquelle il est possible de se déplacer à sa guise afin de se diriger vers des niveaux de missions. Le gameplay du premier volet se veut toutefois nettement orienté vers l'action, bien que les fonctionnalités d'infiltration sont bien présentes. Aussi, la prise en main se veut assez peu originale par rapport à la concurrence, mais le background fait toutefois la différence et impose les bases de ses deux descendants. Ces derniers sont en effet bien plus peaufinés dans leur déroulement, puisqu'il faudra souvent s'assurer de prendre les ennemis par surprise pour ne pas déclencher l'alerte et s'attirer des complications.

The Sly Trilogy - 6 The Sly Trilogy - 7



De l'infiltration à l'action

Dans Sly Raccoon, le premier volet de la saga, seul notre héros est jouable pour une durée de vie somme toute assez réduite et ce, en dépit de niveaux plutôt variés. Les zones ouvertes sont assez restreintes, le titre se focalisant essentiellement sur les niveaux dans lesquels il suffira de récolter des clés pour débloquer la suite de l'aventure. Bref, les objectifs sont toujours plus ou moins les mêmes, ce qui pourrait s'avérer redondant. Le soft propose toutefois quelques mini-jeux dans le cadre de la récupération de certaines clés. Ils se basent sur du shoot'em up, ou du jeu de course (plutôt raté) qui faisait parfois intervenir Murray et Bentley. Ces derniers méritaient toutefois davantage d'attention. Malgré tout, nous profitions déjà des bases de l'infiltration de notre voleur favori, notamment dans ses talents d'escalade (s'accrocher à des anneaux, éviter les alarmes, etc). Le challenge est également présent avec les indices à récolter dans des bouteilles disséminées dans les niveaux. Une fois la récupération complète effectuée, Bentley est en mesure de fournir le code du coffre fort enfermant une page du Volus Ratonus, ce qui permet de remporter une nouvelle compétence.



C'est surtout à partir de Sly 2 que la série a définitivement pris son envol. En effet, le gameplay a largement été enrichi en possibilités, collant ainsi plus pertinemment avec l'infiltration et exploitant le background de la série. En lieu et place de l'unique point de vie du premier volet, Sly a désormais une barre de santé, ce qui lui laisse le droit à l'erreur. En parallèle, le titre nécessite plus de prudence dans ses actes, puisque certains types d'ennemis vont mettront rapidement KO si vous les attaquez de front. Aussi, il sera nécessaire de rester hors de leur champ de vision et de les attaquer par l'arrière. Avec la possibilité de se coucher sous certains autres éléments du décor ou dans les bouches d'aération, nous sentons clairement l'inspiration Metal Gear Solid. Si vous disposez désormais des compétences acquises dans la première aventure, d'autres mouvements seront à acheter auprès de la boutique en ligne VoleurNet de l'ordinateur portable de Bentley. Pour accumuler de l'or, il faudra vaincre les ennemis, vider leurs poches d'éventuelles reliques, ou encore rapporter des trésors disséminés dans les niveaux pour les revendre en ligne.

The Sly Trilogy - 8 The Sly Trilogy - 9

L'autre grande nouveauté de ce second opus se centralise dans la possibilité de contrôler Bentley et Murray dans des missions qui leur sont destinées. Eux-aussi disposeront de leurs compétences (arbalète à fléchettes anesthésiantes, coups de poings, etc) pour se frotter aux ennemis. La progression dans chaque chapitre du jeu est également plus intéressante que dans Sly Raccoon puisqu'il faudra désormais suivre scrupuleusement le plan – parfois très tordu et loufoque – de Bentley, après avoir effectué une mission de reconnaissance en prenant des photos via le binocom, un appareil servant également de radio de communication. Aussi, on se plaira à suivre les missions toujours très recherchées et fournies qui forment l'armature du jeu. La coordination des trois héros est donc primordiale, découlant ainsi sur un gameplay très varié (piratage de programmes informatiques aux allures de shoot'em up, danser en suivant les touches qui s'affichent à l'écran, etc). Bref, ce second opus est une véritable réussite, mêlant savamment l'infiltration avec Sly, les réflexes avec Bentley et l'action avec Murray.



Si l'on imaginait mal comment Sucker Punch pourrait proposer une nouvelle aventure palpitante avec Sly 3, force est de constater que le résultat étonne une fois de plus. Si le titre propose dans les grandes lignes un gameplay similaire à son prédécesseur, il s'enrichit encore au travers de nouveaux partenaires que vous engagerez progressivement dans votre équipe de voleurs. L'un d'entre eux, le Gourou, permet de manipuler ses ennemis à sa guise afin de détruire des obstacles, ou encore utiliser des pouvoirs de télékinésie. Pénélope, experte en bidules électroniques, vous laissera l'opportunité de contrôler sa voiture ou son hélico télécommandés dans le cadre de certaines missions spécifiques. D'autres intervenants viendront se greffer à la team, dont certains connus des précédents volets. Si le scénario est toujours présent, son rythme est légèrement moins pertinent et les missions ne nécessitent plus de connaître les niveaux sur le bout des doigts. De plus, les indices à récolter dans les bouteilles ne sont désormais plus inclus. Malgré tout, le soft demeure une expérience tout aussi intéressante que ses prédécesseurs, et propose quelques missions à jouer à deux.

The Sly Trilogy - 10 The Sly Trilogy - 3



Galerie d'images

The Sly Trilogy - 31 The Sly Trilogy - 30

The Sly Trilogy - 29 The Sly Trilogy - 27

The Sly Trilogy - 28 The Sly Trilogy - 26

The Sly Trilogy - 25 The Sly Trilogy - 24

The Sly Trilogy - 23 The Sly Trilogy - 22

The Sly Trilogy - 21 The Sly Trilogy - 20

The Sly Trilogy - 18 The Sly Trilogy - 19

The Sly Trilogy - 17 The Sly Trilogy - 16

The Sly Trilogy - 15 The Sly Trilogy - 14

The Sly Trilogy - 12 The Sly Trilogy - 13

The Sly Trilogy - 11 The Sly Trilogy - 10



Du bonheur en barre

Vous l'aurez compris, The Sly Trilogy se veut une compilation réellement intéressante vu que la série est à la base indispensable sur PS2. Le travail fourni par le studio Sanzaru Games sur la partie visuelle est de très bonne facture, offrant un lissage de qualité et des textures plus propres. Le moteur graphique n'ayant pas trop vieilli en raison de son aspect très toon, l'ensemble reste très agréable pour les yeux, à l'exception du premier volet qui se révèle aujourd'hui très anguleux. Toutefois, le level design déjà excellent il y a quelques années, reste encore encourageant et bourré de détails. Le framerate est également très bon, à l'exception de quelques saccades dans certains passages très chargés dans le troisième volet. Toutefois, ces détails ne sont qu'anecdotiques et n'entravent aucunement le gameplay.



La trilogie propose également quelques bonus supplémentaires. Sly 3 proposait en 2005 un rendu 3D via des lunettes fournies pour certains niveaux. Dans le cadre de cette réédition HD sur PS3, ces lieux sont désormais jouables en 3D stéréoscopique, pour peu que vous disposiez d'un écran compatible. En complément, quelques mini-jeux sont présents et utilisent la manette à détection de mouvements de la PS3, le PlayStation Move. Ces derniers, au nombre de quatre, se veulent assez anecdotiques dans la mesure où il n'offrent pas réellement de nouveauté. En effet, le gameplay demeure le même puisqu'il se centralise généralement sur l'affichage d'un réticule à l'écran. Selon le mini-jeu, il faudra tirer sur les cibles ou viser les anneaux de passage. Bien qu'il est possible de jouer jusqu'à quatre en local au PS Move et/ou à la manette, l'intérêt n'est pas vraiment présent sur le long terme.

The Sly Trilogy - 2 The Sly Trilogy - 1

Injustement peu connue auprès des joueurs, la série Sly se présente toutefois comme une valeur sûre dans le domaine du jeu de plate-forme mêlé d'aventure. The Sly Trilogy, la réédition HD des trois volets de la série est donc un excellent prétexte pour se plonger dans les aventures de Sly Cooper et de ses compères qui défient les mécréants tout en assurant une prudence de tous les instants. Les missions se succèdent et ne se ressemblent jamais, offrant un renouvellement constant tout en limitant les pertes de rythme. Riches, variés, plutôt beaux et inspirés dans leur ensemble, les épisodes de la série méritent franchement d'être parcourus, pour plusieurs heures de gameplay intense.



+ Les plus
  • Compilation HD de qualité
  • Ambiance et rythme impeccables
  • Personnages charismatiques
  • Gameplay riche et varié
  • Level design inspiré
- Les moins
  • Mini-jeux peu intéressants

Notes

  • Graphisme Déjà très riches lors de leurs sorties initiales, les volets de Sly proposent surtout un level design inspiré et riche en détails. Aussi, cela permet une immersion plus prononcée dans les différents environnements côtoyés. La refonte des trois volets en haute définition apporte des contours plus nets et des textures plus détaillées. Le framerate est ainsi plus fluide, à l'exception de quelques brèves saccades dans le troisième épisode.
    7/10
  • Bande son Les thèmes musicaux de la trilogie sont généralement très cohérents avec l'univers, en particulier sur les deux derniers épisodes. Les bruitages exagérés inspirés des cartoons s'ajustent efficacement avec l'ambiance artistique de la série. Le doublage français, enfin, est d'excellente facture.
    7/10
  • Jouabilité Très simple à prendre en main, The Sly Trilogy se veut également très généreux au niveau de son gameplay. Après un premier volet encore assez perfectible sur plusieurs points, Sly 2 et Sly 3 proposent un savant mélange entre l'action, la plate-forme et l'infiltration, découlant sur des contrôles riches en possibilités sans perdre en accessibilité. De plus, la possibilité de contrôler les autres membres du gang Cooper enrichit la variété générale.
    8/10
  • Durée de vie Avec une moyenne de 10 à 15 heures pour chaque volet de la série, The Sly Collection propose une durée de vie globale très convaincante, accentuée par les challenges supplémentaires (refaire les niveaux en temps chronométré, collectionner les bouteilles, acheter toutes les améliorations). Les mini-jeux ajoutés dans le cadre de cette réédition se veulent en contrepartie très anecdotiques et nous regretterons que les Trophées se remportent si aisément.
    7/10
  • Scénario Suivant un fil scénaristique cohérent du premier au troisième volet, la série Sly propose de suivre les pérégrinations de notre raton-laveur cambrioleur dans sa quête de récupération des pages du Volus Ratonus, jusqu'à l'accès au caveau de ses ancêtres pour y dégotter tous les trésors de la famille. Toutefois, son aventure sera semée d'embûches, ce qui l'incitera à s'allier à ses amis d'enfance, ainsi que d'autres intervenants. L'intrigue nous happe aisément et nous maintient dans un rythme de croisière.
    7/10
  • Note générale Bien que The Sly Trilogy n'est qu'une réédition HD des trois volets sortis entre 2002 et 2005 sur PS2, force est de constater que la série mérite amplement cette remise à niveau graphique, surtout pour ceux et celles qui n'ont pas eu l'occasion de s'y essayer jusqu'alors. Le rendu s'avère très convainquant et particulièrement fluide, permettant de nous (re)lancer dans une aventure de longue haleine, accompagnés de personnages très attachants dans le cadre de missions très variées au sein d'environnements riches en possibilités.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire